Accord pour surveiller Fukushima et Tchernobyl depuis l’espace

L’accident de Tchernobyl est survenu le 26 avril 1986, il y a 27 ans, et c’est « censé » être terminé, du passé (comme quoi, on nous prend vraiiiment pour des buses…), alors pourquoi mettre maintenant la centrale sous surveillance en plus de celle du Fukushima? ;)

© epa.

L’Ukraine et le Japon ont annoncé lundi s’être mis d’accord pour lancer un projet commun visant à surveiller depuis l’espace leurs centrales nucléaires de Tchernobyl et de Fukushima, sites des pires catastrophes du nucléaire civil.

« Nous nous sommes mis d’accord pour coopérer dans le secteur spatial pour surveiller les régions autour de Tchernobyl et de Fukushima », a déclaré le ministre japonais des Affaires étrangères, Fumio Kishida, à l’issue d’une rencontre avec son homologue ukrainien, Leonid Kojara.Le projet prévoit notamment la mise en orbite de huit satellites en miniature d’ici à 2014 pour recueillir des informations sur les effets de la fuite radioactive dans les zones voisines de ces deux centrales accidentées. Développés par le Japon, les satellites d’un poids d’environ 60 kilos seront mis en orbite à environ 600 kilomètres d’altitude par des lanceurs ukrainiens, selon le ministère japonais des Affaires étrangères.

Les appareils devront prendre des images des zones désignées toutes les deux heures et recevront également des informations sur l’enregistrement de niveaux élevés de radioactivité dans ces zones, selon la même source. Même s’ils sont très différents, les accidents de Fukushima et de Tchernobyl sont les seules catastrophes nucléaires à avoir été classées au niveau maximum de 7 sur l’échelle des événements nucléaires et radiologiques (INES).

Source: 7sur7.be

20 commentaires

  • Lionel

    Super ! On balance dans l’espace quelques petits millions de $ qu’on aurait pu mettre dans la recherche ( au hasard ) de solutions techniques.
    Le tout pour quoi…?
    Surveiller un danger permanent et pouvoir dire « dormez, tout va bien » ou au contraire « nous avons le regret de vous annoncer qu’une cata est en cours et qu’il va y avoir quelques victimes ! »
    Empêchons de nuire tous ces psychopathes !
    Il est temps…

  • Lionel

    Sans compter qu’un tel engin ne servira que pour la poudre aux yeux, incapable de détecter d’autres radiations que les gamma, encore que des balèzes et pas du tout ce qui met la vie en péril dans la chaîne alimentaire, les émetteurs alpha, qui bombardent avec une puissance infiniment moindre mais avec une intensité de parfois plusieurs milliers de fois supérieure !!!
    Ils se fixent comme de fidèles amis quasi éternels dans les muscles comme le cœur, ou les cellules pulmonaires et immanquablement finissent par provoquer crises cardiaques et cancers fatals.
    Ces particules alpha sont pratiquement indétectables quand on ignore leur localisation, leur champ de rayonnement ne dépasse que rarement quelques millimètres…
    On ne tient donc compte que de la partie visible du problème, la part spectaculaire, le type qui brandit son compteur en criant « non mais vous avez vu !?… » et tout le monde est interloqué en lisant la mesure du compteur.
    Alors il devient facile pour le Pouvoir de se servir de cette appréhension pour dire « regardez, les compteurs ne sont pas élevés, il n’y a pas de risque » et pendant ce temps tout le monde se bouffe des déchets radioactifs de toutes sortes, toutes origines et pas seulement accidentelles, parfois très légales comme en France avec les centrales électriques.
    C’est de la propagande à très grande échelle, de type hitlérienne ou stalinienne, de grandiose, du spectaculaire, un satellite ! Vous vous rendez compte ? Après ça on ne pourra pas dire qu’ils ne font rien, ça doit coûter bonbon !

    • Chegoku Chegoku

      Alfa est un type de rayonnement pas une particule (fréquence différente des gamma et beta). Et pour mesurer la concentration particulaire en éléments radioactifs on les mesure en Becquerel.
      Un radioélément peut émettre des rayons alfa, beta et gamma en même temps.

      • Lionel

        Les rayonnements nucléaires ne sont pas de simples émissions radio, ce sont bien des particules, d’une certaine masse, lancés à plus ou moins grande vitesse ( avec une énergie différente ) et qui aura des facultés de pénétration dans les corps qu’il rencontre très différentes;
        Les particules alpha ( alfa, c’est roméo ) ont la particularité d’être « molles », c’est à dire qu’elles ne seront capables de traverser que quelques cellules vivantes avant d’être stoppées ou simplement quelques mm d’air.
        Mais elles sont émises à chaque désintégration de la source et ces désintégrations sont au nombre extraordinaire de plusieurs millions de fois chaque mn pour certains radioéléments.
        La mesure de radiation se fait de deux façons, en Sievert/heure (µSv/h) et surtout en CPM ( count per minute )qui mesure le nombre de désintégration permettant d’identifier la source !
        C’est ce qui en fait le plus grand danger, les cellules se réparent quelques jours mais fatalement finissent par être lésées, l’ADN brisé et recombiné avec les cancers et malformations génétiques qui s’ensuivent !

  • nootrope12

    Tchernobyl est toujours à risque d’un nouveau départ de réaction en chaîne à cause du restant de corium en contact probable avec l’eau qui s’infiltre par le sarcophage délabré qui l’entoure. Le nouveau sarcophage n’étant pas vraiment fini…
    Et puis il y a bien d’autres sites « civils » à surveiller, catastrophes nucléaires anciennes, en cours ou à venir.

  • Scoob

    Tchernobyl ils sont en train de finir leur mega dôme qui va recouvrir toute la centrale , ils avaient eu des problèmes de fissure du béton apres l’accident de 87 , je pense que le dôme va etre bientot fini et qu’ils ne veulent pas re avoir des soucis comme ce fut le cas avec les fuites dans le béton .

    pourquoi mettre les satellites que maintenant ?
    car leur travaux etaient pas fini , et que des équipes sont sur place tout les jours depuis plusieurs années , a present ils pourront surveiller ça en temps réel sans risque.

  • Pierre L

    Il y a quelques temps, j’ai vu un documentaire sur l’état de l’environnement autour de Tchernobyl de nos jours. Je ne me souviens plus si c’est Arte ou La5 qui a diffusé ce film, qui était très rassurant et donnait beaucoup d’espoir.

    Je l’ai cru à l’époque, et il se révèle être de la désinformation grossière.

    Ce film démontrait « scientifiquement » que la vie reprend son cours normal dans les forêts et les campagnes entourant Tchernobyl. Son principal message était que, plongés graduellement dans un milieu radioactif, les êtres vivants finissent par s’habituer à la radioactivité et à vivre et se développer tout à fait normalement. On sait maintenant qu’il s’agit de balivernes.

    La question que pose ce genre de désinformation à la télévision est complexe. D’un côté on nous bassine avec un réchauffement inexistant dû à l’Homme, et de l’autre, des gens se décarcassent et dépensent des sous pour produire des documentaires faisant croire à l’innocuité de la radioactivité.

    La réponse immédiate à cette question est : Ceux qui sont aux commandes sont maboules, ils vivent dans leur monde de fous. Point !

  • surveiller Tcherno et Fukush depuis l’espace !! ça nous avance à quoi ??? pour la fuckScience ?? la mort rode et fauche … le mal est fait alors ?? et c’est les conséquences de l’autre imbécile de Curie qui est au Panthéon ?? grand temple des satanistes « latruelle » !!

  • Maverick Maverick

    C’est cool. On pourra recevoir un SMS du genre : « Sayonara », et l’état pourra rapidement relancer les contribuables irradiés pour qu’ils paient leurs impôts avant de claquer. Ceux qui auront un SmartPhone pourront télécharger l’application qui va bien qui leur donnera l’itinéraire pour s’enfuir ! Un grand progrès …

  • criminalita

    J’avais lu un documentaire disant que le nouveau sarcophage ne résisterait pas à une probable explosion vu sa rigidité, un sarcophage flexible coûtait trop cher.
    Ce qui veut dire que l’avenir ils ne le connaisse pas, le corium est inaccessible et nous dépendons de son humeur chimique.
    Un satellite juste pour avoir le privilège d’être en première ligne au cas ou et d’avoir les droits d’auteur…ça peut payer si ça pète dans un futur proche.

  • Natacha Natacha

    Et si on s’envoyait des lettres dans de jolies enveloppes de couleur ! :)

  • Lucidite77 Lucidite77

    En parlant de Fukushima, voilà un article publié par Le Monde (‘tention c’est du sérieux!):

    http://ecologie.blog.lemonde.fr/2013/08/26/hoax-ecolos-44-les-legumes-mutants-de-fukushima/

    Si l’on résume ce que dit l’article, ça donne ceci: « Tout va bien, il n’y a aucune mutation, ceux qui disent le contraire sont des trolls! TOUT VA BIEN! »
    Choquée… Cet article n’informe en RIEN sur les risques réels en Asie (et vers chez nous), tapant du poing sur la table en menaçant les lanceurs d’alerte « Taisez-vous bande de menteurs, y a QUE DALLE, point! »

  • confucius

    Re…,

    Un autre lien, sur l’appel au secours du Japon :

    http://fukushima-is-still-news.over-blog.com/article-international-sos-119671522.html

    Il était temps que le Japon fasse appel à l’expertise internationale.
    Mais l’occident préfère se préparer à bombarder la Syrie !