La méthode de la NSA pour éviter les fuites ?

retour_vers_le_futur2_31_firedComment faire pour ne pas reproduire le scandale du PRISM orchestré par Edward Snowden ? Comment empêcher des employés de dévoiler des informations confidentielles et sensibles ? En les renvoyant. Telle est la politique de la NSA.

Non, vous ne rêvez pas, voici l’information du jour, la NSA va se délester de 90% de ses 1 000 administrateurs système dans le but de réduire le risque de fuites. Une solution somme toute drastique.

En effet, Edward Snowden était un administrateur de réseau, concrètement chargé de vérifier les machines des gigantesques data centers utilisées par la NSA pour récolter, stocker et analyser des quantités impressionnantes de données.

Sauf qu’Edward Snowden a dévoilé cette vaste affaire d’espionnage, mettant la NSA et consorts dans de beaux draps vis à vis du reste du monde. Pour éviter de nouveaux écueils de cet acabit, quoi de plus censé que de ne plus se soucier de ces administrateurs système, et précisément de 90% d’entre eux.

Car, leur erreur, serait d’avoir mis des êtres humains dans la boucle de transfert des données, la sécurisation des réseaux, et non d’espionner la moitié de la population mondiale… Non, ça se saurait… Chers pirates, le Saint Graal des données est à portée de mains.

Source: Gizmodo.fr

2 commentaires