Espionnage des Etats-Unis : comment nous écoutent-ils ?

Plusieurs pays d’Europe, dont la France, ont été espionnés par la NSA, l’agence de sécurité américaine. Que recherchent exactement les Américains et quels techniques utilisent-ils ?

Courriels, coups de téléphone ou télécopies : pour espionner leurs enemis comme leurs alliés, les Etats-Unis ont recours à des techniques très diverses. Washington dispose de plusieurs bases d’écoute dont les antennes interceptent les communications des satellites dont les signaux ne sont pas cryptés. Un système capable d’effectuer une reconnaissance vocale et d’isoler une voix parmi toutes les communications.

L’espionnage passe aussi par le contrôle d’internet : la NSA, l’agence de sécurité intérieure, a porte ouverte chez neuf sites américains, les plus utilisés du monde. Les services secrets analysent les termes utilisés, à partir de mots clés prédéfinis. Si vous employez l’un d’entre eux dans une vidéo, un document, un mail, vous êtes automatiquement détectés.

Des micros dans les cabines des traducteurs des ambassades

A travers ces techniques, 600 millions d’échanges sont analysés chaque mois, y compris ceux qui passent par des câbles sous marin. Des micros spéciaux placés dessus peuvent décrypter les messages.  Officiellement cet espionnage prend place au sein de la lutte contre le terrorisme. Mais il peut devenir (ou a pu être) une arme commerciale : les mots clés peuvent être « airbus » ou « contrats ».

Et les bonnes vieilles méthodes ont toujours pignon sur rue : les 38 ambassades dans le monde auraient été écoutées grâce à des micros placés notamment dans les cabines des traducteurs.

Source+vidéos: Lci.tf1.fr

15 commentaires

  • Tiens ENCORE juste les Américains ?
    PRISM c’est totalement négligeable comparé à ECHELON qui capte TOUT, qui est reconnu OFFICIELLEMENT par le gouverne-ment de l’Union EUropéenne depuis 1998 dans un rapport technique public de leur « Scientific & Technological Office Assesment ». Ce rapport a été mis à jour. L’Europe PARTICIPE par son « silence » depuis 15 ans joue soudainement la vierge offensée… alors que l’Europe espionne ses citoyens aussi !

    Cette « nouvelle » ne dit pas que le système ECHELON est centré au Royaume-Uni, qu’il est né avec le Commonwealth, que les USA sont un pion du R-U qui leur sert de proxy. Ils indiquent ZÉRO communications interceptées au R-U, 2 millions par jour en France et 15 en Allemagne par PRISM ce qui n’est RIEN, ECHELON intercepte TOUTES les communications ! Le zéro est pour blanchir le nombril financier mondial de la City-State de Londres, le centre géographique aussi avec le méridien de Greenwich qui est aussi le centre du temps.

    Les gouverne-ments et Rois cosanguins d’Allemagne, l’Angleterre, la France et la Russie ont CONVENU des 2 guerres mondiales entre eux, supportés par leurs cousins banquiers faux-Juifs et tout a été fait pour entraîner leur ex-colonie USA et le Canada qui est encore une colonie de la Reine-Pape Anglicane qui descend du Roi David et les 2 guerres ont servit à briser l’Empire Ottoman et créer la Palestine pour ensuite la découper et créer Israël. Les frontières de Turquie, Liban, Syrie, Israël, Jordanie ont été décidé par les Anglais, les Français et les Russes durant la 1ere guerre mondiale… comme si elle n’étais qui n’est pas réellement terminée : le royaume d’Israël, la « terre promise » c’est du Nil à l’Euphrate symbolisées par les 2 bandes bleues sur le drapeau de l’entité sioniste … dirigée par la diaspora des faux-Juifs « qui forment une synagogue de Satan » selon leurs propres écritures.

    Ce qui se passe en Syrie est voulu par l’Angleterre et la France bien plus que par les américains. Bashar Al-Assad honoré par Sarkozy le 14 Juillet devant l’armée de France doublement insultée car les Casques Bleus-Israël de l’ONU Sioniste avaient pris la position d’honneur en tête de défilé.

    L’ONU à NY a été fondée par la volonté de l’Europe auissi. Cet ONU se sabote ! L’OTAN de Bruxelles est devenu la police, les USA ne sont que des mercenaires au service de l’Europe qui d’ailleurs est propriétaire des USA !

    Alors BULLHIST par dessus mensonges, cet article INVERSE la réalité !

    • Maverick Maverick

      Je comprends bien que la situation est plus complexe, mais réduire cet article au rang de « US-Bashing » gratuit est réducteur, pour ne pas dire simpliste. Avant de les défendre sans conditions, il faut se souvenir de l’AMGOT, ce gouvernement d’occupation que nos amis US avaient prévu pour nous en 1944 (entre autres Golfe du Tonkin & Cie).
      Les USA sont tout aussi roublards que les autres, et la seule raison pour laquelle on parle uniquement de l’ECHELON occidental ou de PRISM est liée à la mauvaise connaissance que nous avons des Russes et autres Chinois. Surfez donc un peu, vous apprendrez que la Chine a aussi son programme HAARP, et qu’il émet aussi dans la bande des 30 mètres (37 mètres pour HAARP). Celui des Russes est surnommé « The Russian Woodpecker ».
      Et si ça se trouve, le programme INDECT européen (probablement partenaire officiel de l’OTAN) échange des données avec PRISM. Na.

      • @Maverick : ton nick est américain et tes recommendations de « surfez un peu », tes allusions à MAGOT, au golfe de Tonkin ne disent RIEN, ne prouvent rien ensuite ton texte échevelé saut dans le sujet de HAARP qui n’a aucun rapport dans le décor sauf pour mêler les gens qui ne connaissent rien à l’électromagnétisme !

        Mais tu fini en disant comme moi que l’Europe est AVEC les USA ! De plus Hollande, qui jouait à la vierge grandement offensée et demandais aux USA de cesser ECHELON immédiatement hier viens de vous (le peuple) envoyer paître dans un magistral 180° de girouette : la décision sera prise par l’Union Européenne ! C’est PAS l’influence américaine qui a agit CERTAIN, ils collaborent contre leurs propres peuples depuis toujours !

        C’est PAS les USA qui mènent l’Europe, c’est exactement le contraire ! La diaspora des faux-Juifs est beaucoup plus puissante en Europe qu’ici et c’est normal vu l’histoire.

        Je maintiens que, même la gauche, l’Europe pointe les USA du doigt pour ENDORMIR ses propres citoyens, ça les déculpabilise et les rassure !

    • @Lecteur : Le NSA, le Pentagone, la CIA, le FEMA, le FBI sont sous contrôle des faux-Juifs Sionistes. La meilleure preuve c’est que le « 9/11 inside job » fait par des faux-Juifs dans TOUT les postes clefs sur chacune de ses institutions, avant, pendant et après le 11 Sept 2001. Voici une liste de ces faux-Juifs, le vidéo « MIssing Links » est vrai et réellement bien fait … http://www.youtube.com/watch?v=GD_vwzjdTi4

      • « Thierry Meyssan répond aux questions du news magazine serbe Geopolitika. Il revient sur son interprétation du 11-Septembre, sur les événements en Syrie, et sur la situation actuelle de la Serbie.

        Réseau Voltaire | Belgrade (Serbie) | 2 décembre 2012

        Geopolitika : Monsieur Meyssan, vous avez acquis la célébrité mondiale quand vous aviez publié le livre L’Effroyable imposture qui met en cause la version officielle des autorités états-uniennes concernant l’attaque terroriste du 11 septembre 2001. Votre livre a encouragé d’autres intellectuels à émettre leurs doutes sur ce tragique évènement. Pourriez vous brièvement dire à nos lecteurs ce qui s’est réellement passé ce 11 septembre, qu’est-ce qui a touché ou explosé dans le bâtiment du Pentagone : c’était un avion qui s’est écrasé ou bien autre chose ? Que s’est-il passé avec les avions qui se sont écrasé sur les tours jumelles, surtout avec le troisième immeuble à coté de ces tours ? Quel est le contexte plus profond de cette attaque, qui a eu des répercussions mondiales et a beaucoup changé le monde ?

        Thierry Meyssan : Il est étonnant que la presse mondiale ait relayé la version officielle d’une part parce que celle-ci est absurde, d’autre part parce qu’elle ne parvient pas à expliquer une partie des événements.

        L’idée selon laquelle un fanatique, basé dans une grotte en Afghanistan, et une vingtaine d’individus, munis de cutters, auraient pu détruire le World Trade Center et frapper le Pentagone avant que l’armée la plus puissante du monde ait eu le temps de réagir, n’est pas même digne d’un Comics. Mais, plus l’histoire est grotesque, moins les journalistes occidentaux posent de questions.

        Par ailleurs, la version officielle ne rend pas compte des spéculations boursières sur les compagnies victimes des attentats, de l’incendie de l’annexe de la Maison-Blanche, ni de l’effondrement d’une troisième tour du World Trade Center dans l’après-midi. Autant d’événements qui ne sont pas même mentionnés dans le rapport final de la Commission d’enquête présidentielle.

        Sur le fond, on ne parle jamais de la seule chose importante ce jour là : après l’attaque du World Trade Center, le plan de continuité du gouvernement a été illégalement activé. Il existe une procédure en cas de guerre nucléaire. Si l’on constate l’annihilation des autorités civiles, un gouvernement militaire alternatif prend le relai. Vers 10h30, ce plan a été activé bien que les autorités civiles soient toujours en capacité d’exercer leurs responsabilités. Le pouvoir a échu aux militaires qui ne l’ont restitué que vers 16h30 aux civils. Durant cette période, des commandos sont allés chercher la presque totalité des membres du Congrès et des membres du gouvernement pour les mettre en sécurité dans des abris anti-atomiques. Il y a donc eu un coup d’État militaire de quelques heures, juste le temps nécessaire pour que les putschistes imposent leur ligne politique : état d’urgence permanent à l’intérieur, et impérialisme global à l’extérieur.

        Le 13 septembre, le Patriot Act a été déposé au Sénat. Il s’agit non pas d’une loi, mais d’un épais Code anti-terroriste dont la rédaction avait été conduite en secret durant les deux à trois années précédentes. Le 15 septembre, le président Bush a avalisé le plan de la « matrice mondiale », instituant un vaste système d’enlèvements, de prisons secrètes, de tortures et d’assassinats. Lors de la même réunion, il a avalisé un plan prévoyant les attaques successives de l’Afghanistan de l’Irak, du Liban, de la Libye, de la Syrie, de la Somalie, du Soudan et de l’Iran. Vous pouvez constater que la moitié du programme a déjà été réalisée.

        Ces attentats, ce coup d’État, et les crimes qui ont suivi ont été organisés par ce qu’il convient d’appeler l’État profond (au sens où on emploie cette expression pour décrire le pouvoir militaire secret en Turquie ou en Algérie). Ces événements ont été conçus par un groupe très fermé : les straussiens, c’est-à-dire les disciples du philosophe Leo Strauss.

        Ce sont les mêmes individus qui avaient poussé le Congrès US à réarmer, en 1995, et qui ont organisé le démembrement de la Yougoslavie. Nous devons nous rappeler à titre d’exemple qu’Alija Itzetbegovic avait comme conseiller politique Richard Perle, comme conseiller militaire Oussama Ben Laden, et comme conseiller médiatique Bernard-Henri Lévy.

        Geopolitika : Votre livre et votre attitude antiaméricaine, que vous avez librement exprimée sur votre réseau indépendant Voltaire, ont été la source de problèmes que vous avez eus personnellement avec l’administration de l’ancien président français, Nicolas Sarkozy. Pourriez-vous nous en dire un peu plus ? En effet, dans l’article que vous aviez écrit sur M. Sarkozy, intitulé « Opération Sarkozy : comment la CIA a placé un de ses agents à la présidence de la République française » vous avez publié des informations délicates qui nous rappellent des thrilleurs politico-criminels.

        Thierry Meyssan : Je ne suis pas anti-américain. Je suis anti-impérialiste et je pense que le peuple des États-Unis est lui aussi victime de la politique de ses dirigeants.

        Concernant Nicolas Sarkozy, j’ai révélé qu’il avait été élevé durant son adolescence, à New York, par l’ambassadeur Frank Wisner Jr. Ce personnage est un des plus importants cadres de la CIA, laquelle a été fondée par son père Frank Wisner Sr. Il s’ensuit que la carrière de Nicolas Sarkozy a entièrement été façonnée par la CIA. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que, devenu président de la République française, il ait défendu les intérêts de Washington et non pas ceux des Français.

        Les Serbes connaissent bien Frank Wisner Jr. : c’est lui qui a organisé l’indépendance unilatérale du Kosovo en qualité de représentant spécial du président des États-Unis.

        J’ai expliqué tout cela en détail lors d’une intervention à l’Eurasian Media Forum (Kazakhstan) et on m’a demandé de le développer dans un article pour Odnako (Russie). Il se trouve que, par un hasard de calendrier, il a été publié pendant le guerre de Géorgie, au moment où Sarkozy venait à Moscou. Le Premier ministre Vladimir Poutine a posé le magazine sur la table avant de commencer à discuter avec lui. Cela n’a évidemment pas amélioré mes relations avec Sarkozy.

        Geopolitika : Monsieur Meyssan, quelle est la situation actuelle en Syrie, la situation sur le front et la situation dans la société syrienne ? Est-ce que l’Arabie Saoudite et le Qatar, ainsi que les pays occidentaux qui veulent faire tomber le système politique du président Bachar El Assad de force, sont proches de l’accomplissement de leur objectif ?

        Thierry Meyssan : Sur 23 millions de Syriens environ 2 à 2,5 millions soutiennent des groupes armés qui tentent de déstabiliser le pays et d’affaiblir son armée. Ils ont pris le contrôle de quelques agglomérations et de vastes zones rurales. En aucun cas ces groupes armés ne seront en mesure de renverser le régime.

        Le plan occidental initial prévoyait que des actions terroristes engendreraient un cycle de provocation/répression justifiant une intervention internationale, sur le modèle du terrorisme de l’UCK et de la répression par Slobodan Milosevic, suivis de l’intervention de l’OTAN. Signalons au passage qu’il est attesté que des groupes combattants en Syrie ont été formés au terrorisme par des membres de l’UCK sur le territoire du Kosovo.

        Ce plan a échoué parce que la Russie de Vladimir Poutine n’est pas celle de Boris Eltsine. Moscou et Pékin ont interdit à l’OTAN d’intervenir et depuis, la situation pourrit.

        Geopolitika : Que veulent obtenir les États Unis, la France, la Grande Bretagne, l’Arabie Saoudite et le Qatar en faisant tomber le président el-Assad ?

        Source et article complet sur: http://www.voltairenet.org/article176815.html

      • Wow tu est capable de copier un long texte sans parler par toi même ! FÉLICITATIONS !
        Le réseau Voltaire honore Voltaire, pas moi !
        T’en fait des cascades pour fuir le sujet ! :)

  •  » Non mais allo !! quoi !!  » ….. Bon ! à part les écoutes … que nous cachent encore les U.S !? :D

    • 911allo ! « chapeau !! maintenant maitrise tes énergies :)  » …la vérité est assez déchirante … l’illusion est … endormante …

      • @Pask1 : Ta recommendation de « maîtriser » mes énergies est NULLE ! Je maîtrise très bien mes énergies en dénonçant le mensonge qui règne, en le prouvant, en l’expliquant pour aider les autres à ne pas se faire avoir. Ton sous-entendu est de basse classe, c’est pas fort !

        « la vérité est assez déchirante » : wow le sophisme débile :)
        C’est le MENSONGE qui divise et déchire ! T’a peur de la vérité ? Faut pas, c’est totalement illogique ! Le comprends tu ?

        Ajouter que l’illusion est endormante après de mensonges te sert pour endormir les autres ou essaie tu de t’endormir toi même la ? lolll

  • J’ai répondu è ceux qui ne disent RIEN ci-haut, Maverick (un nick amirequin !), Lecteur et Pask1 en les prouvant menteurs avec de la simple logique évidente… aucun des commentaires , aucune de mes réponses n’est visible ! J’ai rien dit d’insultant, j’ai juste prouvé leurs sophismes irrationels !

    Je ne respcte PAS le mensonge, je le dénonce. Ce site anti-Amérique sert à déculpabiliser et à rassurer les bernés de l’Europe et ça fait au moins 10 fois que je le souligne poliment.

    Allez vous détruire ce commentaire aussi ? Pourquoi ne pas prouver que vous servez le mensonge ?

    • bien non finalement mes réponses ont été affichées… après cette remarque :). Vive le hasard ?

      et Les Moutons Enragés ne partent plus en vacances tel qu’annoncé ? ha bien…

      Les Moutons Enragés recommandaient de suivre CHOQ-FM de l’Université du Québec à Montréal d’origine Jésuite et encore sous leur contrôle selon moi. L’animateur de CHOQ-FM est une girouette qui n’explique jamais rien en double-talk, son nom de famille rare indique qu’il viens de France, mais il n’a pas l’accent… ça lui donne de la crédibilité pour mêler les gens qui croient en son mensonge incomplet !

      Désolé d’interrompre votre incessant bashing des Américains… si vous cherchez la vérité commencez par regarder le mensonge de l’Europe d’en face !

      • tu atterris systématiquement dans les commentaires à modérer, je n’en suis pas responsable, donc dès fois, un peu de patience et tout rentre dans l’ordre!

  • Relou Relou

    La France dispose, comme les États-Unis avec le système Prism, d’un dispositif d’espionnage à grande échelle des télécommunications.

    La Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE, les services spéciaux) collecte systématiquement les signaux électromagnétiques émis par les ordinateurs ou les téléphones en France, tout comme les flux entre les Français et l’étranger : la totalité de nos communications sont espionnées.

    Les politiques le savent, mais le secret est la règle : ce Big Brother français est clandestin. Il échappe à tout contrôle.

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/07/04/revelations-sur-le-big-brother-francais_3441973_3224.html

  • Fenrir

    Et béh ! Comme si cela ne suffisait pas avec Nevenoe et le complot judéo-maçonnique, voilà t’y pas les « faux-Juifs Sionistes » de 911…
    Nous ne sommes pas sortis du pré…
    Broutez bien les amis.