En bref: Le gouvernement anglais va privatiser la police

Le gouvernement va donc confier des enquêtes et l’arrestation de suspects à des sociétés privées, reste à savoir QUI va se gaver au passage en louant ses service… Cela rappelle sans problème les États-unis qui privatisent tout et n’importe quoi actuellement dont les prisons avec magouilles et corruption à la clé…

Street patrols could be handled by security firms under the government's police privatisation plans

Les entreprises privées pourraient prendre la responsabilité d’enquêter sur les crimes, les patrouilles des quartiers et même la détention des suspects en vertu d’un plan radical de privatisation des deux plus grands services de police du pays.

Article traduit via Google

Article original: guardian.co.uk

Et puisqu’on en parle, faisons un tour du côté des USA avec le FBI qui fait maintenant appel à des entreprises privées pour lutter contre la cyber-criminalité:

© © IS/iStockphoto

Le directeur du FBI a déclaré jeudi, lors d’un congrès annuel de professionnels en cybersécurité, que l’agence américaine avait besoin du soutien du secteur privé dans sa lutte contre ce qui deviendra, selon elle, la menace la plus importante aux États-Unis.

Robert Mueller a répété les propos qu’il avait déjà tenus devant un comité spécial du Sénat sur les services de renseignement, en janvier. Il avait alors expliqué que les menaces informatiques détrôneraient bientôt le terrorisme en termes de priorités au pays.

De passage à San Francisco, le directeur du FBI a soutenu que l’agence perdait « des données, de l’argent, des idées et des innovations ». Il a ajouté qu’il fallait travailler en collaboration pour trouver une solution à la crise.

Les dangers que représente le crime organisé sur Internet, les piratages informatiques et les infiltrations sur les ordinateurs – que les gouvernements étrangers appuieraient -, sont devenus une priorité pour le FBI.

La lutte contre le terrorisme demeure toujours au sommet de cette pyramide de priorités, mais l’agence s’est restructurée pour faire face aux agresseurs du cyberespace, a précisé M. Mueller. Dans chacun des bureaux du FBI, des escouades informatiques surveillent désormais les crimes – qui vont de la fraude hypothécaire ou des soins de santé à l’exploitation des enfants en passant passant par le recrutement de terroristes, a-t-il poursuivi.

M. Mueller fait ces déclarations alors que les agences fédérales et les législateurs s’affrontent, chacun voulant être perçu comme le leader dans la défense contre les ennemis virtuels, qui se sont imposés cette année comme un enjeu crucial pour les représentants de la sécurité nationale.

L’intérêt accru dans la prévention des crimes en ligne pourrait s’avérer une bonne occasion d’affaires pour plusieurs des acteurs ayant assisté au discours de M. Mueller. Le directeur du FBI a souligné que les entreprises privées étaient bien souvent les premières à être au fait de l’émergence d’une menace dans le cyberespace.

Il a également tenté de rassurer les entreprises qui pourraient craindre les contrecoups d’une mauvaise publicité, si elles dévoilaient publiquement avoir été la cible d’une attaque virtuelle.

M. Mueller a ajouté que l’agence se ferait discrète et s’arrangerait pour que leurs activités quotidiennes ne soient pas interrompues.

« Il n’y a que deux types de compagnies : celles qui ont été piratées, et celles qui le seront », a-t-il lancé.

Source: Sott.net

 

16 commentaires

  • moutondu22

    privée ou pas elle sert les mêmes intérêts …

    • babs

      le prix diffère je crois, mais ce n’est pas grave, ils ont de quoi payer …

      • Maverick Maverick

        @ Babs : Avec nos impôts ? Derrière toute délégation de service public, il y a quand même le budget de l’état, faudrait pas l’oublier … Autant soucrire directement contrat de police, comme on fait avec les assurances .

  • L'air-mite

    Je trouve cela terrible, je pense que si la police devient privée il faut s’attendre a une hausse massive des « bavures » comise par les « gardiens de la paix » désormais devenu gardien du capital . Cependant tout ceci est logique et découle du sabotage du domaine public.
    Je me rappelle d’une vidéo ou on voyait une personne assez haut placé aux Etats-unis qui disais que lui en tant que capitaliste ne privatiserai jamais trois choses

    1) la santé
    2) la police
    3) l’armée

    Aujourd’hui de nombreux mercenaire américains était engagé en Irak, les hôpitaux se font littéralement détruire volontairement et la police va devenir privée je pense que le pire reste a venir . . .

    • Maverick Maverick

      Ca a commencé avec les polices municipales. Puis on leur a donné des flingues. Un de ces jours, ça passera à des société de sécurité. On parie ?

  • MouteMoute

    C’est juste universellement anticonstitutionnel mais c’est pas grave…
    Ces anglais, une belle bande de fan-boy invétérés de l’ultra libéralisme, ça en devient carrément artistique à ce niveau !

    • L'air-mite

      Etant donnée la définition de l’art actuel ou aujourd’hui poser sa bouse n’importe suffit a être artiste je suis bien d’accord pour dire que l’élite brtish est une belle bande d’artiste puant la merde.
      Je pense personellemment que c’est du picasso la plupart des gens ne voit pas ce que cache la toile mai le peintre lui sais tout a fait ce qu’il fait et poursuit son but
       

  • CRIMINALITA

    C’est le meilleur moyen de se laver les mains en cas de bavure.
    Tout se met en place pour répondre aux contestataires, le peuple , qui seront bientôt asfixiés par le nouveau plan d’austérité. Ca va casser du jeune …

  • Police privée: c’est ce qui peut arriver de pire.
    Et sur le cyberespace encore plus, car les « pirates » (comprenons bien ceux qui diffuseront de la vraie information) sont souvent isolés, et leur « disparition » sera plus difficilement vérifiable.
    Si l’on combine les divers Patriot Act et j’en passe, en gros, des gens vont disparaître très rapidement de l’horizon de la société sans qu’on puisse les aider.
    On est mal les gars, je vous le dis moi, on est mal: c’est en train de tourner au cauchemar à vitesse grand V; la privatisation du monde entier entre les mains de quelques uns nous envoie dans un mur où l’on va y laisser pas mal de dents. Seul espoir: la lumière qui viendra après ces temps de chaos, mais on ne la verra certainement pas de notre vivant cette lumière… On verra le fond du trou.

    • L'air-mite

      Effectivement aujourd’hui faire un constat sur le monde est . . . désespérant même avec un certain optimisme comme voir la lumière après le chaos n’arrive pas a me faire espérer que ce désastre planétaire aussi bien qu’ humanitaire sera le dernier .J’ ai regarder beaucoup de prévisions de prophétie et maintenant j’ai envie que d’une chose c’est que ce soit est vrai et que non de dieu de merde tooooouuuut pête . Que l’on puisse enfin reconstruire quelquechose digne de ce nom a la hauteur de nos valeurs et de nos rêves.

      Enfin avant ça il va falloir ce bouger le derche mais violent et encore en espérant qui soit pas trop tard . Je vous jure que ce lever le matin et voir le monde qui s’écroule tout les jours un petit peu plus c’est . . . usant

      • Maverick Maverick

        PTDR … A chaque fois que j’entends parler de lumière au bout du tunnel, ça me rappelle cette chanson de David Lee Roth, qui se demande si c’est la sortie, ou le phare d’un train qui approche :rotfl:

  • pikpuss

    La privatisation de la police signifie officiellement la prise de pouvoir officielle de la mafia financière sur la société. C’est le retour du Chérif de Notingham et l’on n’a toujours pas de Robin des Bois en vue…
    Pauvre monde !

  • Fenrir

    Ah ! Ah ! Ah ! Les chantres du libéralisme me font marrer.  (Moins qu’ils ne m’emm….e mais bon.)

    Ils réduisent les budgets des services publics pour transférer le pognon vers des entreprises privées qui doivent rémunérer leurs actionnaires et donc ponctionnent sur le budget…

    CQFD !     

    A qui profite le crime ? Elementaire, mon cher Watson.

    Mais reste la vieille question : Qui surveillera les Gardiens ?

  • CRIMINALITA

    Ils vont certainement recruter parmi les prisonniers  et former avec de véritables voyous des escadrons anti-manif. Cette nouvelle flicaille privée n’aura rien à perdre et ce sera de la guerre entre moutons qui n’aboutira qu’à une victoire inéluctable de ces merdeux bien armés.
    Notre seule solution c’est de ne plus payer d’impôts et se laisser en faillite. Mais même avec cette ultim recours ils vous enfermerons pour un lavage de cerveau qui vous obligera à travailler et consommer, la fiction est en train de devenir réelle…
    l’autre alternative les armes…pour les violents.

    • Fenrir

      La violence reste l’ultime recours.

      Pour mémoire, je vous rappelle qu’elle était légale dans notre constitution dans le cadre de la résistance à l’oppression.

      Avant d’en venir là, il me semble plus simple de faire la révolution en faisant exploser ce système en usant de notre réel pouvoir.

      Je ne parle pas du hochet qu’est le vote mais de celui que vous possédez en permanence lors de vos actes d’achats.

      Que consommez-vous ? Et comment payez-vous ?  

      La privatisation des forces de police et de maintien de l’ordre, l’existence d’un embryon de force de gendarmerie européenne, tout cela est lié mais ne tiendra pas si le système financier s’effondre…