Le prix Nobel de la paix partagé par trois femmes

Trois femmes remportent donc ce titre magnifique, nous savons enfin qui a été récompensé, reste à en connaître les véritables raisons car tout n’est pas aussi simple comme vous le découvrirez en fin d’article!

La présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf, première femme élue chef d'Etat sur le continent africain a reçu le prix Nobel de la Paix en compagnie d'une autre de ses compatriotes et d'une militante Yéménite.

La présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf, première femme élue chef d’Etat sur le continent africain a reçu le prix Nobel de la Paix en compagnie d’une autre de ses compatriotes et d’une militante Yéménite. | AFP/Jim Watson

La présidente du Liberia, des militants du Printemps arabe ou une personnalité de l’Union européenne ? Le comité Nobel norvégien a tranché : il a décidé de partager le prix Nobel de la paix entre trois femmes. La présidente du Liberia Ellen Johnson Sirleaf, 72 ans, une autre Liberienne, Leymah Gbowee, militante pacifiste qui a contribué à mettre fin aux guerres civiles ayant ravagé son pays jusqu’en 2003, ainsi qu’une Yéménite, Tawakkol Karman.

Les trois lauréates sont récompensées «pour leur lutte non violente en faveur de la sécurité des femmes et de leurs droits à participer aux processus de paix», a déclaré à Oslo le président du comité Nobel norvégien, Thorbjoern Jagland.

Le comité avait l’embarras du choix cette année avec un record de 241 organisations et individus en lice, une liste de candidats dont l’identité est un secret bien gardé.

Ellen Johnson Sirleaf, la Dame de fer du Liberia

Première femme élue chef d’Etat sur le continent africain en 2005, Ellen Johnson Sirleaf, 72 ans, était «la lauréate la plus probable», selon la chaîne norvégienne TV2, qui a correctement pronostiqué le nom des deux derniers vainqueurs, le président américain Barack Obama en 2009, le dissident chinois Liu Xiaobo en 2010. Arrivée au pouvoir en 2005, cette Dame de fer a oeuvré pour la reconstruction de son pays ravagé par quatorze ans de guerres civiles qui ont fait quelque 250 000 morts. L’attribution du Nobel survient quatre jours avant une élection présidentielle au cours de laquelle elle brigue un second mandat.

Leymah Gbowee, pacifiste acitve

La Libérienne Leymah Gbowee, s’est illustrée dans des mouvements de non-violence. Quadragénaire de forte corpulence, issue de l’ethnie Kpellé, elle a trouvé un surnom sur la scène internationale: «La guerrière de la paix».
Travailleuse sociale, Leymah Gbowee côtoie quotidiennement pendant la guerre les enfants-soldats et réalise que «la seule manière de changer les choses, du mal vers le bien, était pour nous, femmes et mères de ces enfants, de se lever et d’aller dans la bonne direction», témoigne cette femme, aujourd’hui mère de six enfants, établie depuis 2005 au Ghana. Leymah Gbowee, qui a fondé ou dirige plusieurs organisations de femmes, a siégé dans la Commission Vérité et Réconciliation.

Rien pour les acteurs du Printemps arabe

De leur côté, la plupart des experts avaient fait des acteurs du Printemps arabe les favoris de cette édition Nobel, citant des cyber-militants comme la Tunisienne Lina Ben Mhenni, l’Egyptienne Esraa Abdel Fattah, inspiratrice du Mouvement du 6 avril, ou son compatriote encore Waël Ghonim.

Mais le président du comité Nobel, Thorbjoern Jagland, a semblé vouloir orienter les regards dans une autre direction.  Le prix Nobel de la paix 2011 est un lauréat «très rassembleur» mais n’est pas nécessairement à chercher du côté du Printemps arabe, avait-il affirmé jeudi soir sur la chaîne NRK.

Il n’y a malheureusement aucun hasard, et même le prix Nobel est manipulé! Pour ceux qui en doutent encore, je vous propose la liste des derniers candidats récompensés ainsi que les raisons de cette récompense, car soyons honnêtes, rien que Barak Obama prix Nobel de la paix en 2009, avec tous les conflits dont il est responsable, si ça c’est pas du foutage de gueule…
  • 2003: Shirine Ebadi: Pour faire monter la pression contre l’Iran
  • 2004: Wangari Muta Maathai: Pour faire monter la pression contre le Kenya et les Etats africains qui se rapprochent de la Chine
  • 2005: AIEA et Mohamed ElBaradei: Pour avoir neutralisé Hans Blix et avoir permis la guerre contre l’Irak
  • 2006: Muhammad Yunus et la Grameen Bank: Pour avoir financiarisé la pauvreté en prêtant aux personnes non solvables à un taux double du marché
  • 2007: GIEC et Al Gore: Pour avoir inventé le bogue de l’an 2000 et pour justifier la financiarisation de l’écologie et la Bourse des droits d’émission de CO2
  • 2008: Martti Ahtisaari: Pour avoir fait capoter les négociations avec la Serbie et avoir justifié la guerre du Kosovo
  • 2009: Barack Obama: Pour avoir relooké les USA tout en continuant leurs guerres impériales
  • 2010: Liu Xiaobo: Pour faire monter la pression contre la Chine

Source: comprendrelemonde.fr

7 commentaires

  • Junior

    Tawakkul Karman, membre du parti islamique Al-Islah qui est un parti Salafiste, c’est-à-dire un parti qui se refuse à limiter l’action religieuse à la prédication et fait du djihad le cœur de son activité1. Les salafistes de cette tendance sont ainsi favorables au combat armé, afin de libérer les pays musulmans de toute occupation étrangère mais également de renverser les régimes des pays musulmans qu’ils jugent impies pour instaurer un État authentiquement islamique.

  • fracassage

    La Tunisienne Lina Ben mhenni n’a jamais milité, personne ne la connait en Tunisie, les médias francais et europeens lui ont fait une grosse campagne publicitaire pour sa position anti islam, elle n’est ni professionnelle ni anti gouvernement ni rien, il y’a des articles complets qui prouvent que cette Lina n’est qu’un agent du CIA …
    Pour les trois femmes qui ont remporté le prix ca doit etre la même chose.

  • Bravo, vive les femmes!!!

    Sur la crédibilité du Prix Nobel de la Paix, Barack OBAMA ,c’était pas au top!!!  

    Bon à part cela, ya du neuf cela bouge au centre. Manuel Valls vient de faire une déclaration fracassante interwiewé par bourdin pour coaliser au centre avec le modem. cela devient intéressant et promet du débat dans les chaumières!!!!

    http://www.20minutes.fr/politique/801694-manuel-valls-candidat-primaire-ps-veut-gouverner-bayrou-melenchon

  • illusion

    Mince alors et Barack Obama ???
    ca sent encore la fumisterie toutes ces remises de prix…

    • Ben, dans la fond, ça change quoi, exactement ? Au moins les choses sont-elles ainsi plus claires en Bulgarie que par chez nous.
      Et sur la forme, que d’économies ! Au lieu de coûteuses campagnes de primaires, secondaires, tertiaires, quaternaires (on s’arrête là avant de croiser un dinosaure…) avec les discours creux et insipides qui les accompagnent, hop ! une botte de foin de temps en temps, et tout le monde est content : le « candidâne » le premier ! D’ici à ce que celui-là mérite le prix Nobel de la paix…

    • Texcaltex

      Ben nous aussi on a des ânes qui se présentent aux élections….bon d’accord, ce n’est pas très gentil pour les ânes!!!