Le mot « nazi » bientôt interdit en Israël?

Ils veulent carrément interdire le mot? Nous sommes en plein Harry Potter avec « celui dont on ne doit pas prononcer le nom »… C’est du grand n’importe quoi, ils ne peuvent pas puisque cela reviendrait à démolir leurs techniques de propagande qui utilise couramment ce mot.

© inconnu

Un projet de loi évoque la possibilité de sanctionner de six mois de prison ou de 20.000 euros d’amende toute référence lexicale ou symbolique au nazisme.

Utiliser le terme « nazi » en Israël pourrait bientôt être passible de poursuites pénales. C’est en tout cas le projet de loi déposé par Shimon Ohayon, député du parti de droite nationaliste « le Foyer Juif ». Un projet qui propose de sanctionner par six mois de détention ou une amende de 20.000 euros l’usage du mot ou de symboles associés au troisième Reich, tels la croix gammée ou l’étoile jaune. Seuls les cours d’histoire ou les activités de recherche scientifique échapperaient à ces sanctions pénales, apprend-on via nos confrères du Times

Soutenu par une partie du parlement, le projet est toutefois critiqué par certains. Le journal Haaretz plaide notamment, au nom de la liberté d’expression, pour le maintien d’un terme qui est surtout « un artifice destiné à choquer »,

C’est justement une provocation qui est à la base de ce débat autour de l’interdiction du terme et des symboles nazis. En 2011, de nombreux juifs ultra-orthodoxes avaient arboré uniformes rayés et étoiles jaunes pour réclamer la création de zones séparées pour les deux sexes dans les espaces publics. Choquée, l’opinion publique avait réagi autour de ce débat qui pourrait donc trouver une première réponse si ce projet de loi venait à être accepté.

Source: La Libre.be via Sott.net

Et oui, comme dit plus haut, le mot nazi est très utilisé semble-t-il en Israël, sinon, comment voulez-vous convaincre la population que le danger est de partout et pour tous?

Aujourd’hui, nous allons parler d’un sujet sensible : l’antisémitisme… J’entends souvent parler d’antisémitisme, mais qu’en est il exactement ? Un Journaliste juif et Israélien à fait un reportage sur ce sujet. Je vous invite à le regarder : le documentaire du réalisateur israélien Yoav Shamir d’une durée de 92 minutes, n’en finit pas de faire des vagues et ce, bien au-delà des frontières de l’état hébreu. Selon sa thèse, Israël est prisonnier de son identification avec l’Holocauste, de son obsession de l’antisémitisme passé et actuel. L’une des scènes les plus troublantes du film: des élèves israéliens visitant le camp d’Auschwitz. Un voyage préparé depuis plusieurs mois, avec des professeurs qui leur ont répété que, depuis l’Holocauste, les Juifs sont livrés à eux-mêmes face à un monde hostile.La productrice Philippa Kowarsky explique pourquoi, selon elle « Defamation » est une documentaire nécessaire : « L’antisémitisme était terrible. 6 millions de juifs ont péri pendant l’Holocauste. Mais au lieu de prendre des distances avec le passé, nous nous laissons hanter par lui. A l’époque, on était du côté des perdants et on l’est encore aujourd’hui. On ne peut rien changer au passé, en revanche, on peut agir sur le présent. » Philippa Kowarsky et Yoav Shamir ne sont pas les seuls à partager ce point de vue. De nombreux artistes et intellectuels israéliens remettent en question l’héritage de la Shoah. Dans son livre intitulé « vaincre Hitler », Avraham Burg estime qu’il est grand temps pour Israël de prendre ses distances avec l’Holocauste : « Pour gérer son passé et ses souvenirs, le peuple juif doit appliquer une stratégie qui consiste à passer du traumatisme à la confiance, à l’espoir d’un monde meilleur. Et cela prendra du temps ». Mais Israël ne semble pas prêt à délaisser son rôle de victime. Yad Vashem, le mémorial de l’Holocauste, est régulièrement utilisé à des fins politiques. Comme l’inauguration, il y a quelques jours, de l’exposition des plans d’Auschwitz-Birkenau. Pour l’occasion, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a invité des diplomates du monde entier. Il leur a rappelé que, si l’Iran se dote de la bombe atomique, le peuple juif pourrait connaître un nouvel Holocauste. Une déclaration qui offusque Avraham Burg : « Avions-nous à l’époque notre propre état ? Non. Avions-nous l’une des plus puissantes armées de l’air du monde ? Non. En comparant Ahmadinejad avec Hitler, on minimise Hitler. L’a-t-il mérité ? Les Israéliens feraient bien de prendre leurs distances avec l’Holocauste. Ça suffit comme ça ! ». Mais tant qu’on inculquera à la jeunesse israélienne que rien n’a changé, que le monde entier s’est ligué contre les Juifs, les voix d’Avraham Burg et de Yoav Shamir auront du mal à se faire entendre.

Ici la première partie, déjà très instructive…

http://www.dailymotion.com/video/xqsz41_defamation-un-film-documentaire-de-yoav-shamir-1de2_school

25 commentaires

  • Nevenoe Nevenoe

    Ah les cons : tout leur mensonge tient là dessus, ils se tireraient une balle dans le pied.

  • eric67

    désespérant…

    mais si on nous inculque cela , c’est aussi pour ne pas oublier . ce qui s’est passé peut ressurgir à tout moment
    qui aurai cru en 1914 ,que 30 ans plus tard des juifs français , dans la grande majorité extrêmement patriotique et croyant au valeur de la france, à la liberté, au point d’oublier leurs propres coutumes pour certains , seraient traités comme des rats, traqués par la police francaise de pétain complice des crimes nazi.

    encore une fois, je pleurniche dirons certains
    NON ce n’est pas de la pleurnicherie: si cela s’est passé… cela peut revenir. et c’est cela qui m’inquiète

    il suffit de relire l’histoire de france.

    ok, je commence à vous comprendre , je viens de visualiser le film … ce sont des grand psychopathes !

    • Nevenoe Nevenoe

      Ouais comme l’invasion de la Gaulle par les troupes romaines …

      N’oubliez pas le martyr des Vénètes par Jules César …

      • eric67

        oui comme l’étoile jaune

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Rouelle_%28Moyen_%C3%82ge%29

        l’histoire se répète

        PS: merci pour martyr des Vénètes .. j’ai de la lecture pour ce weekend !

      • Nevenoe Nevenoe

        Sérieusement il faut en finir avec cette culture de la peur et de la paranoïa.

        C’est pathétique.

        Regarde le film defamation et tu comprendras de quelle façon les Juifs sont manipulés par leurs élites et comment la peur est entretenue et attisée.

        Libérez vous de ça …

      • Natacha Natacha

        Nevenoe : Je suis d’accord avec la dernière phrase de ton commentaire. :)

      • eric67

        je me moque du film ! je parle de moi ! je suis assez grand pour faire mon opinion.

        pourquoi oublier l’histoire ? c’est notre histoire collective : elle fait partie de l’histoire de france.

        et là, je ne vois pas comment je suis manipulé.

        Tu penses que l’histoire des juifs de france à été falsifié par les sionistes ou autres?

        et ce qui est passé peut recommencer…

        ce n’est pas de la parano.

        donne moi une seule raison qui prouve que l’antisemtisme primaire ne ressurgira pas de son passé ?

      • engel

        Ton erreur est de penser que l’antisémitisme est primaire.
        Mais en vérité, il est réfléchi et réactionnaire.

        Les mêmes causes engendrent toujours les mêmes effets.
        Alors faudrait p’t-être arrêter de reproduire les conneries des ancêtres messieurs et là, l’harmonie sera.

      • Mundus Mundus

        eric67@
        Le blème est qu’il a des personnes comme BHL, élysabeth lévy, Finklekraut qui ont une vision binaire, bipolaire et bicéphale du monde et qui monopolisent la radio et la TV….nous savons sur les ME (du moins j’aime à le croire) qu’ils ne représentent pas les juifs de France ou d’ailleurs mais plutôt qu’ils les prennent en otage. Parce que en attendant ce sont c guss cités plus haut qui créent l’antsémitisme et qui enverront des gens comme toi, eric67 au casse pipe tandis que eux se planqueront comme des lâches et attendront que la tempête passe pour enfin sortir de leur minable trou avec les violons et les  »plus jamais ça ».

        Il faudrait qu’il est une mobilisation de la part des gens de ton entourage pour dire à c guss d’aller se faire ailleurs…mais que ce soit crié haut et fort, partout et tout le temps!!!! Faites vous entendre! on sera avec vous! a l’exemple du jeune-homme embrassant mami sion venu manifester contre dieudo à nantes.

      • Nevenoe Nevenoe

        Eric67 , tout évènement passé peut ressurgir tout comme peuvent en surgir de nouveaux et ce pour n’importe qui.

        On peut vivre en permanence avec la peur de tout et de rien ce qui fait qu’au final on ne vit pas.
        De plus la peur déforme la vision que l’on a des autres.

        Qui te dit qu’il faut oublier ?
        Il faut connaitre les évènements de la 2nde guerre, les vrais, pas la fable officielle, au même titre que les autres périodes.
        Je suis passionné d’histoire et j’estime qu’il faut la connaitre pour comprendre les évènements actuels.

        Et puis on ne risque pas d’oublier vu le matraquage ad nauseam que l’on subit dès l’enfance sur le sujet.

        Le problème est que ce qui s’est passé en 39-45, la loi Fabius Gayssot m’interdit d’en parler mais lis les révisionnistes pour te faire ta propre idée.

        Cette fable est indispensable pour culpabiliser perpétuellement les Européens qui en plus ont payé des dizaines de milliards au titre de dédommagement (sic), pour renforcer l’identité juive et légitimer Israël

        Je te recommande defamation, ce film réalisé par un juif israélien parce qu’il montre comment les choses sont montées en épingles par les associations de de lutte contre l’antisémitisme quitte à en voir là où il n’y en a pas, parce qu’il montre de quelle façon la jeunesse israélienne est façonné et manipulée pour qu’ils aient le sentiment du « seul contre le monde entier » et développent de la haine et de la rancœur pour le plus grand bénéfice d’Israël.

        Après tu n’as peut être pas envie de savoir.
        Ça demande du courage pour envisager que l’on s’est trompé ou plutôt que l’on a été trompé sur des évènements aussi graves.
        J’ai eu cette démarche et c’est un sacré choc à encaisser.

      • stereo

        « Il y a deux histoires: l’histoire officielle, menteuse, puis l’histoire secrète, honteuse où sont les véritables causes des événements ».
        Honoré de Balzac.

        Cherchez l’histoire secrète et vous vous rendrez compte que l’histoire que l’on veut vous inculper est fausse.

        Un exemple :
        http://www.youtube.com/watch?v=9FfhAdy9ydU

        Allez, un peu plus !
        http://egotusum.wordpress.com/2013/04/18/holocauste-des-documents-declassifies-du-fbi-ne-denombrent-que-2-millions-de-juifs-en-europe-en-1945-video/

        Et encore…
        http://www.jforum.fr/forum/israel/article/la-grande-histoire-du-sionisme
        http://fr.sott.net/article/18604-Le-sionisme-et-le-regime-nazi-un-texte-important-de-Klaus-Polkehn-enfin-disponible-en-Français
        Ce texte, assez long, est très explicite, déjà, la photo du début de l’article parle d’elle-même !

        Et un récent (plus d’actualité !), regardez bien les photos, elles nous disent d’où vient la haine !
        http://www.la-meilleure.com/voila-ce-que-les-medias-ne-veulent-pas-montrer/

      • Nevenoe Nevenoe

        Nous sommes d’accord.

        Reste que beaucoup ne veulent pas savoir car cela remettrait en cause leur vision du monde, de leur société et peut être de leur vie.

        C’est une démarche difficile qui demande du courage et de honnêteté intellectuelle.

      • Mundus Mundus

        http://query.nytimes.com/mem/archive-free/pdf?res=F50A16FF3A5A12738DDDAC0A94DB405B868CF1D3

        «  » » » »un mensonge répété 10 fois reste un mensonge; répété 10000 fois, il devient une vérité » » » »

      • Nevenoe Nevenoe

        Ahahaha toujours la même ficelle et toujours le même nombre magique de 6 millions, et bien sûr toujours des questions de fric ….

        Je garde copie de ce doc.

        merci

      • eric67

        Le problème est que ce qui s’est passé en 39-45, la loi Fabius Gayssot m’interdit d’en parler mais lis les révisionnistes pour te faire ta propre idée.

        ben je l’ai fait ! : j’ai contacté vincent raynouard pour essayer de comprendre sa vision de l’histoire.

        dans mon dernier mail, quand j’ai posé une question pourtant simple ( en partant du principe que les chambres à gaz n’ont jamais existé) où sont passé tout ces juifs ?

        réponse de raynouard :

        Les juifs disparus sont soit morts, soit partis ailleurs après la guerre (Palestine, Amérique, Asie, Afrique du Sud…). Ceux qui avaient survécu avaient souvent tout perdu (y compris de nombeux membres de leur famille) et ils ne voulaient pas revenir dans un endroit qui leur aurait rappelé de mauvais souvenirs.
        A partir de 1942, les Allemands qui étaient aux abois ont exigé des pays occupés une main-d’oeuvre toujours plus importante. Voilà la raison de ces déportations minutieusement opérées à partir de cette date. Rien n’était laissé au hasard.

        moi : et ceux qui avaient réussi à survivre : ils n’ont pas eu la présence d’esprit de rechercher les survivants ? connaissez vous des parents qui abandonnent leurs enfants ( en plus des mères juives !)

        mais comment sont-ils partis ?? avec quel argent ? sans passeport ? s’il ont tout perdu ils n’avaient pas d’argent, tout abandonner sans au moins essyer de revendre leurs maisons et autres bien ?

        à drancy , > l’arrivé au vcel d’hiv l’état français à confisqué le peu d’argent et bijoux qu’ils avaient en prenant le soin de garder un pourcentage pour …. frais d’hébergement ( il m’a été interdit d’en faire une photocopie (à l’époque, les smartphones n’existaient pas !)

        sa réponse : vous ne comprenez rien !

        pour moi, ce n’est pas une réponse à une question pourtant simple de quelqu’un qui recherche la vérité. et j’ai abandonnée la discussion

        les negationnistes veulent nous faire croire que les nazi ont traquées les juifs pour les installer dans dans espèces de club-med, qu’ils n’ont jamais tuer les juifs.

        et ne pas répondre à cette simpls question : que sont-ils devenus ?

  • Maverick Maverick

    Ca veut dire qu’ils vont autoriser la quenelle ? C’est Valls qui va être content :-P

    En tout cas, la Gay Pride est une manifestation interdite :

    http://tinyurl.com/p8ecyhv

  • Schtroumpf Schtroumpf

    Au moins les Femen finiront en taule en Israël, c’est déjà ça.

  • eructite eructite

    Supprimez le mot et la notion disparaît.

  • Mundus Mundus

    Un projet de loi évoque la possibilité de sanctionner de six mois de prison ou de 20.000 euros d’amende toute référence lexicale ou symbolique au nazisme.

    c bon ça les sionistes nazicentrés vont banquer gros pour une fois. Obsédés qu’ils sont, des bobardslesplussombresdelhistoire.

  • engel

    Si sa contraction est interdite,
    Ils n’auront plu qu’à utiliser l’expression littérale : Nationale socialiste. (nazi)

    …Ah merde, Hitler était socialiste!

  • derdesders

    Aimezvous les uns les autres ……

    EXTRAITS DU TALMUD : LES LOIS CONTRE LES NON-JUIFS

    Le Talmud est le livre le plus important du judaïsme, plus important pour la majorité d’entre eux que l’ancien testament (la Torah) de la Bible. Ce serait une compilation de traditions qui remonteraient aux enseignements de Moïse, conservées, transmises et interprétées par les « scribes ».

    […]

    Suite ==>

    • eric67

      ces extraits se balladent sur internet

      Yébamot 49b : « Jésus était un bâtard, né dans l’adultère ».
      Cela est archi faux, il est écrit là-bas la chose suivante :
      « Rabbi Chimon Ben Azaï dit : ‘J’ai trouvé un rouleau généalogique à Jérusalem dans lequel il est écrit que untel est un bâtard d’une femme adultère’. »
      Donc il n’est absolument pas mentionné qu’on y parle de Jésus.

      Sanhedrin 106a et b : « Marie est une prostituée, Jésus est un méchant homme ».
      On ne parle ni de Marie, ni de Jésus, ni de prostituée, ni de méchant homme.
      Une invention de A à Z.

      Sota 47a : On y parle d’un homme qui est excommunié, qui se prosterne à une brique… mais nulle part il n’est mentionné qu’on parle de Jésus.

      Chabat 104b : On n’y parle pas de Jésus, on parle d’un homme qui est appelé Bensidéta, qui était magicien et qui était considéré comme un sot.
      Bensidéta, que je sache, n’est pas Jésus, donc encore un mensonge.

      Sanhedrin 43a : « Jésus était coupable de la sorcellerie et de l’apostasie, il a mérité l’exécution et les disciples de Jésus méritent d’être tués ».
      Tout cela est faux.

      Quant à la phrase « les disciples de Jésus méritent d’être tués », c’est une pure invention.

      Guitin 56b : ce n’est pas 56b mais 57a, on parle des pécheurs d’Israël qui sont effectivement punis en étant « bouillis dans de l’excrément » pour s’être moqué des paroles des Sages, mais on parle là-bas d’un certain homme, il n’est pas mentionné de qui il s’agit, il y a une petite note en bas qui dit qu’il s’agit de Bilam.
      Donc de nouveau, c’est une invention.

      A propos de tout le reste des citations où apparaîssent les termes :

      « chrétien »,
      « évangile »,
      « nouveau testament »,

      ce sont des inventions.

      Comme je te l’ai dit dans mon mail précédent, le seul endroit où apparaît le mot « chrétien » dans le Talmud est dans le traité Taanit page 26, où il est écrit que les rabbins n’ont pas institué un jeûne public le dimanche parce que c’est le jour de fête des chrétiens. Les termes « évangile » ou « nouveau testament » n’apparaissent jamais dans tout le Talmud.

      Je continue à commenter les différentes références que tu m’as communiquées :

      Sanhedrin 55b, Yebamot 12a, etc. :
      Tout cela n’est que théorique.
      Le Choul’han Aroukh, tome Even Aezer, chap. 23, alinéa 1, tranche qu’il est interdit d’avoir des relations ou de se marier avec une fille qui n’est pas en âge de tomber enceinte.
      De plus, on ne se marie avec des filles que d’après la coutume de l’endroit.
      Or je ne connais pas aujourd’hui de filles qui se marient avant l’âge de 18 ans.
      Donc tout cela est théorique, et même interdit.
      Et il va de soi que toute relation hors mariage est interdite.

      Yébamot 59b : Il s’agit d’une falsification et d’une donnée hors contexte.
      Là-bas la Guémara dit qu’un Cohen, bien qu’il ne puisse pas se marier avec une prostituée, peut se marier avec une fille qui a été violée par un animal.
      La raison en est simple :
      Lorsqu’il y a une relation avec un animal (que D. nous en préserve !), bien que cette relation soit sanctionnée à l’époque du temple par la peine capitale, néanmoins par un certain aspect cette relation est moins grave que celle d’un viol pratiqué par un homme ; effectivement ce dernier, de façon consciente, a dégradé son image divine, sa condition humaine, et a agi de façon animale.
      Par contre, il est moins reprochable d’accuser un animal d’avoir eu un comportement animal.
      La Guémara amène une preuve à cela à partir des versets de la Torah selon lesquels le bénéfice d’une relation interdite entre deux personnes sera plus impropre à être utilisé pour acheter un sacrifice que celui obtenu par la relation (condamnée et gravement interdite, comme susmentionné) avec un animal (que D. nous en préserve).

      Sanhedrin 54b : « Si un homme commet la sodomie avec un garçon de moins de 9 ans, ils ne sont pas coupables de la sodomie ».
      II manque la fin, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas forcément coupables de peine capitale.
      Mais étant donné que l’un des partenaires était mineur, il sera laissé à l’appréciation du tribunal de savoir si on prononcera la peine capitale sur les deux, sur un, ou sur aucun d’entre eux, leur faisant subir une autre peine.

      Sanhedrin 59b : « Les rapports sexuels avec un garçon de moins de 8 ans n’est pas de la fornication ».
      Archi faux, cela n’existe pas, et rien qui ressemble à cela n’existe.

      Guitin 91a : « Il est permis de divorcer d’avec votre femme si elle brûle votre dîner, si vous voyez une plus jolie fille, vierge, sexy, même âgée de 3 ans. »
      Il y a falsification et hors contexte.
      Je cite la Michna (la source n’est pas Guitin 91a, mais 90a, il n’y a que 90 pages dans le traité Guitin, la 91 n’existe pas) :
      « Beth Chamaï disent qu’un homme n’a pas le droit de divorcer de sa femme à moins qu’elle l’ait trompé (ou autre chose de même type).
      Beth Hillel disent qu’il a le droit de la divorcer même si elle a brulé son dîner.
      Rabbi Akiva dit : même s’il a vu une femme plus belle qu’elle. »
      La Guémara explique que lorsque quelqu’un divorce, alors même l’Autel pleure, donc personne vient de dire ici qu’il est bien de divorcer, simplement, les deux derniers rabbins viennent s’opposer à l’avis de Beth Chamaï qui dit qu’on n’a pas le droit de divorcer à moins que sa femme l’ait trompé, ils disent qu’il y a d’autres cas aussi qui peuvent autoriser un homme à divorcer.
      Comment pourrait-on obliger un couple à rester marié contre leur gré tant que la femme n’a pas fait l’adultère ?!
      La Guémara ne veut certainement pas encourager les divorces, elle le dit bien « Même l’Autel pleure lors d’un divorce ».
      Mais elle comprend, de la façon la plus humaine qui soit, qu’on ne peut pas empêcher quelqu’un de divorcer (à raison ou même à tort) s’il le désire.
      La personne humaine est libre de faire aussi des mauvais choix, et si quelqu’un est tordu au point de divorcer pour ces raisons futiles énoncées, pouvons-nous l’obliger de force à rester avec cette femme ?
      Je pense que chaque personne censée reconnaîtra que non.
      La fin de la citation « jolie fille, vierge, sexy, même âgée de 3 ans » est une pure invention, tout à fait ridicule.

      Sanhedrin 52b : Ridicule, la relation avec une femme non juive, même non mariée, est interdite, comme cela est écrit clairement dans le traité Avoda zara, page 37.

      Alors est-ce qu’on pourrait autoriser l’adultère avec une non-juive mariée ?!

      Baba Metsia 114b : cette citation n’existe pas.
      un jour je complèterai cette réponse,

  • Fenrir

    Quelle folie sur cette planète où nous les laissons des psychopathes nous gouverner.

    L’utilisation de la Novlangue est finalement déjà prégnante partout.

    Et nous avons du mal à nous en défaire.

    Les termes de : Nationalisme, Socialisme, Communisme, Réaction, Capitalisme, Prolétariat, Bourgeoisie, Anarchisme, etc,… sont complétement déformés dans leur définition et utilisations.

    Nous sommes ici finalement tous d’accord pour reconnaître l’existence d’une énorme manipulation conduite par nos « élites » afin de nous maintenir en esclavage.

    Nous dénonçons tous ici la Tyrannie !

    Et cela prend bien des formes…

    C’est en nous recentrant sur les Droits Fondamentaux de
    l’Individu que nous progresserons.

    Prenons le pouvoir !

    Montrons l’exemple à l’ensemble des peuples et populations de la planète !

    La France a été un phare pour l’Humanité par le passé.

    Ne serait-ce pas l’ultime ambition de le redevenir, en étant de nouveau la référence en matière de Démocratie et de Droits de l’Individu ?