Etats-Unis: ils testent un nouveau produit pour executer le condamné, 24 minutes d’agonies et de souffrances

Abominable! La peine de mort est déjà un débat houleux, mais une telle souffrance doit-elle être infligée même si les crimes sont graves? Nous sommes censés être des humains, pas des barbares, et de ce fait, nous sommes censés réduire les souffrances, pas les augmenter.

media_xll_6406627

L’Etat américain de l’Ohio a exécuté jeudi un condamné à mort par l’injection létale d’un cocktail médicamenteux qui n’avait jamais été testé auparavant, soulevant des interrogations sur les souffrances qu’il a pu endurer.

Dennis McGuire, 53 ans, condamné pour le viol et le meurtre en 1989 d’une jeune femme enceinte, a été déclaré mort à 10H53 (15H53 GMT)à Lucasville , a indiqué à l’AFP une porte-parole des autorités pénitentiaires de l’Ohio (nord).

Selon le nouveau protocole de cet Etat, il a été exécuté par l’injection du sédatif midazolam et de l’antalgique hydromorphone, dont le mélange n’avait jamais été utilisé aux Etats-Unis. Comme d’autres Etats américains, l’Ohio a changé de procédure pour les exécutions après le refus des fabricants européens de fournir, pour le châtiment suprême, l’anesthésiant employé jusqu’ici.

L’exécution la plus longue
L’injection a commencé à 10H29 soit 24 minutes avant l’heure à laquelle sa mort a été prononcée, selon le reporter du quotidien local Columbus Dispatch. C’était, selon le pool de journalistes ayant assisté à l’exécution, la plus longue exécution depuis que l’Ohio a rétabli la peine capitale en 1999.

« À 10H33, McGuire a commencé à se débattre et à haleter fortement, en produisant des sons d’éternuement et de suffocation qui ont duré au moins dix minutes, le poing serré en soulevant la poitrine. Un râle long et profond sortait de sa bouche », a ainsi rapporté la presse locale.

Une peine cruelle
Ses avocats avaient affirmé que McGuire allait mourir d’asphyxie par un phénomène de « manque d’air » et endurerait « une peine cruelle et inhabituelle » prohibée par la Constitution. Mais tous les appels du condamné, jusque devant la Cour suprême des Etats-Unis, avaient été rejetés. Le bureau des grâces de l’Ohio aussi lui avait refusé sa clémence, suivi par le gouverneur John Kasich, qui par le passé a commué quatre condamnations à mort et exprimé des réserves sur la peine capitale.

Un juge fédéral de l’Ohio, Gregory Frost, avait jugé que « la preuve n’avait pas été faite devant ce tribunal que McGuire présentait un risque substantiel d’expérimenter une souffrance sévère », selon le document judiciaire. Sur les trois exécutions conduites cette année, il s’agissait de la deuxième qui, conduite avec de nouveaux produits, semble s’être produite dans des souffrances inhabituelles.

« Je sens mon corps brûler »
Le 9 janvier en Oklahoma (sud), le condamné à mort Michael Lee Wilson lâchait, dans ses derniers mots sur la table d’exécution: « Je sens tout mon corps brûler », alors que l’injection intraveineuse avait déjà commencé, selon un porte-parole des autorités pénitentiaires, Jerry Massie.

Article complet sur 7sur7.be

Et pour rejoindre l’article sur le fait que les fournisseurs européens ne souhaitent plus contribuer aux exécutions de quelque manière que cela soit:

l’usage du barbiturique adéquat demeure strictement réglementé et son remplacement doit être formellement approuvé par la justice. En outre, les fournisseurs étrangers refusent désormais de collaborer en la matière et incluent généralement une clause interdisant l’usage du produit concerné dans le cadre d’une exécution capitale…

La Géorgie se débrouille
D’autres Etats se débrouillent néanmoins pour contourner la législation et perpétuer leurs traditions judiciaires: la Géorgie a voté une loi garantissant le secret de fabrication des produits utilisés lors de l’injection létale; le Dakota du Sud, l’Arkansas et le Tennessee ne communiquent plus les noms de leurs fournisseurs; l’Ohio entrevoit de préparer son propre poison mortel…

Le Missouri et les chambres à gaz
Aussi incroyable que cela puisse paraître, les chambres à gaz ne sont pas formellement interdite dans l’Etat du Missouri. D’où l’idée, suggérée par certains, de ressusciter la méthode. L’Etat envisage toutefois de plutôt recourir à un nouveau produit: le propofol.

Relayé ici

36 commentaires

  • Spike636

    En France, on préfères les relâcher.
    Pas étonnant que ça fasse un choc quand on lit ça.

  • Maverick Maverick

    Au lieu de tester des cocktails médicamenteux à la noix, ils pourraient se rabattre sur la « bonne vieille » overdose d’héroïne ?

  • .Mario-Bros.

    et le nombre de vrais innocents morts ? personne en parle , certain mérite la mort c’est évident mais seulement avec des preuves incontestable et pas le blanc qui dit : j’ai tout vu c’est ce noir la bas ! et aujourd’hui ça arrive encore souvent si il y’a pas de L’ADN exploitable le pauvre noir ou hispanic est dans une merde noir c’est le cas de le dire .

    http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/innocents-dans-les-couloirs-de-la-44876

    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique/etats-unis-20-ans-apres-son-execution-un-innocent-confondu-avec-son-sosie-est-innocente_1114722.html

    alors la peine de mort pour des Dutroux & compagnie avec des preuve béton ok mais aussi à ceux qu’ils protègent en haut lieu (tous des pu*** de blanc-os) entre parenthèse .

  • Schtroumpf Schtroumpf

    Je vois une façon humaine de procéder, on commence par une anesthésie, et dès qu’il n’est plus conscient, on lui injecte un cocktail de poisons :

    Roundup, vaccins contre l’hépatite B et contre le cancer du col de l’utérus, sodas, kérosène à chemtrail, chimiothérapie, dentifrice au fluor, etc…

    On peut en trouver des poisons si on cherche bien…

  • Certes, la peine de mort est nécessaire, car beaucoup moins coûteuse que l’incarcération ( à condition qu’on cesse de jouer sur les appels à répétition, contre appels, etc, comme le font les USA: prendre le temps de faire un bon procès, avec un bon avocat et pas condamner rapidos comme ils font ). Mais, il y a , comme cela a déjà été évoqué: l’overdose, le cyanure, la pendaison  » long drop » selon la table de Marwood, la sur anesthésie. la liste est longue. Même la balle dans la nuque des chinois est plus rapide.

    • Lilith Lilith

      sauf que au US les condamnés passent bien souvent 15 à 20 ans dans le couloir de la mort ils on eu le temps de bien réflèchir et le cout est beaucoup plus élevé que pour des condamnés a de longue peine……….

      au japon car on parle toujours des US mais ce n’est pas le seul pays a avoir ce genre de pratique un condamner attends depuis 47 ans.

      je ne crois pas que la peine de mort soit une sollution !

  • Bigpit

    Vous allez me trouver un peut sentimental, mais je reste attaché à notre bonne vielle guillotine…

  • confucius

    Bonjour,

    Ouais…24 minutes…de souffrance ?
    C’est le prix ?
    Le prix de la souffrance des proches de la victime ?
    Mais la souffrance des proches de la victimes est toujours présente, et ce depuis des années et pour encore longtemps.
    Non, la peine de mort est un cadeau au criminel, qui permet la fuite de ce dernier de la réclusion à vie.
    En réalité, pour le public inconscient, la peine de mort est une vengeance, maquillé en justice.
    C’est du showllywood !
    L’absence de liberté, agrémentée de travail obligatoire, sans aucun cadeau, type télé ou cigarettes, ça oui c’est la meilleure punition. Le bon vieux bagne, quoi !
    A vie, pour ce qu’il lui reste à vivre.
    La population de ce pays est toujours infantilisée par le pouvoir qui la dirige, dans tous les plus petits détails.

  • rere

    pas d’anesthésiant aux Etats unis.. Les européens ne veulent pas fournir …

    On croit rêver, dans ce pays on opère donc les gens, en leur racontant des contes de fée ???
    Dans ce cas, on est en train de pratiquer une chirurgie collective à grande échelle
    ils devraient se méfier .

  • fou

    vous allez dire que je suis un salaud mais quand on vois ce qu’il font à des enfants pédophilie et j’en passe quelque part je suis pas contre la souffrance qu’ils endurent, ce n’est que mon avis je ne fait que dire je ne cautionne pas

  • Itsmie

    Loin de moi l’idée de vouloir ménager les crapules mais comment se fait-il qu’on euthanasie un chien ou un cheval en l’endormant sans le faire souffrir et qu’on ne puisse pas le faire avec un humain??

  • SERGIOM

    je reviens sur quelques commentaires ou on parle d’ame de paradis d’enfer etc etc OK moi je suis agnostique donc ce que je vois pas je ne crois pas… croire des paroles d’un vieux bouquin ecrit par diverses personnes !!! ouais mais ca prouve rien , moi aussi je peux etre un bon orateur…. alors svp ne mélanger pas justice et religion ou conviction.
    quand aux meurtriers violeurs et tout ces gens de la meme trempe, c’est avant de faire leur actes qu’il doivent mesurer les consequences, donc meme si la peine de mort laisse toujours un moment de reflection elle fait parti de leur loi .
    a bon entendeur