Accident de Brétigny : une enquête « accablante » pour la SNCF et RFF ?

L’histoire n’est toujours pas terminée, et surtout, gros problème, les questions qui gênent ne sont TOUJOURS PAS POSÉES!!! Pourquoi ces questions sont-elles enterrées? Donc, on va les reposer en fin d’article, mais il n’y a pratiquement aucune chance d’obtenir la moindre réponse…

Alors bien sur, on a l’info telle qu’elle nous est servie:

train-bretigny-newz

Selon le site de RTL, l’enquête sur le déraillement d’un train à Brétigny-sur-Orge (Essonne) en juillet dernier serait accablante pour la SNCF et RFF en raison de multiples dysfonctionnements et négligences. Sept personnes avaient trouvé la mort et des dizaines d’autres avaient été blessées.

Six mois après, le déraillement du train Paris-Limoges en gare de Brétigny-sur-Orge (Essonne) reste en partie une énigme. Sept personnes ont trouvé la mort après l’accident de ce 12 juillet. Alors que le ministère des Transports doit rendre public son premier rapport de l’enquête administrative le 10 janvier, le site internet de RTL publie les premiers éléments de l’enquête judiciaire. Et elle serait « accablante » pour la double gestion de la SNCF et de Réseau ferré de France (RFF) avec de nombreux exemples de négligences.
Du matériel vétuste, une maintenance légère et aléatoire, ainsi qu’une multitude d’intervenants par le biais de prestataires et de délégations : autant de casse-tête pour les experts. Selon RTL, le bureau des juges d’instruction d’Evry aurait souligné une maintenance du réseau calamiteuse.

« Plusieurs techniciens de RFF ont par exemple confié qu’il était assez fréquent de voir ici ou là un boulon ou une vis manquer à l’appel, sans que cela ne suscite beaucoup d’inquiétude », écrit le site. Une éclisse défectueuse a d’ailleurs été reconnue comme à l’origine du déraillement.

Quelques semaines avant l’accident, des travaux sur un pont routier à proximité de la gare de Brétigny pourraient avoir fragilisé les voies par les vibrations, entraînant potentiellement un écartement progressif des rails.

Article complet sur Lci.tf1.fr

Et maintenant, les questions qui fâchent (du moins les articles qu’il faut oublier…), car le déraillement de Brétigny ne fut pas le seul ce jour là:

Une enquête a été ouverte à Limoges, notamment pour «mise en danger de la vie d’autrui», suite au déraillement partiel d’une locomotive sur un site du groupe nucléaire Areva en Haute-Vienne, incident qui aurait été entraîné par un acte de sabotage.

Le déraillement partiel d’une locomotive — l’un des essieux a quitté la voie — a été provoqué vendredi 12 juillet par une pièce soulevée sur cette voie longue de deux kilomètres située au lieu-dit du Pradelet, à 30 km au nord de Limoges, sur la commune de Fromental.

Il n’a pas fait de blessés. Le déraillement s’est produit le même jour que l’accident de train qui a tué six personnes à Brétigny-sur-Orge. Selon l’Agence France presse (AFP), c’est une traverse qui a été sabotée alors que le quotidien local le Populaire du Centre met en cause une éclisse, la pièce de métal impliquée dans la catastrophe de Brétigny.

Un entrepôt d’uranium appauvri

Sur ce site, Areva entrepose notamment de l’uranium appauvri provenant de Pierrelatte, où se trouve une partie du complexe nucléaire de Tricastin. L’uranium appauvri y est transporté dans des conteneurs acheminés en train. Au moment du déraillement toutefois, aucun transport d’uranium n’était en cours.

Article complet sur Le Parisien

Donc pour rappel:

3 commentaires

  • walter kurtz walter kurtz

    ===> tout ça en pro , dans un futur pas si lointain , de la privatisation des voies ferrées …des locos…au style « économie de choc » merci à tacher pour l’exemple …

  • nomdemon

    Tout ça commence étrangement à ressembler à ce qui se passe en Angleterre….. Vive la privatisation au mépris de la sécurité élémentaire. Y doit y avoir des tunes à se faire !
    Et l’humain dans tout ça, est ce qu’un jour on va pouvoir le remettre au centre de nos intérêts. Le fric à tout prix et plus rien d’autre ne compte. Dans la bible on parle du veau d’or, j’attends de voir quelle punition pour tous ces vampires…