La Belgique expulse les ressortissants européens au bout de trois mois de chômage

Ils expulsent des français entre autres nationalités, ça passe, personne ne dit rien. Ils feraient de même avec des extra-européens dans la même situation, cela serait tout de suite les incidents diplomatiques, la ligue des droits de l’homme qui monterait au créneau, les associations diverses et variées qui hurleraient au racisme, des manifs dans les villes, un scandale politique de premier ordre… La logique dès fois, faut pas chercher…

Désormais, l’Office des étrangers belge expulsera les ressortissants de l’Union européenne au chômage lorsqu’ils bénéficié d’aides sociales depuis plus de trois mois. Le gouvernement belge fonde sa décision sur une directive de 2004 qui autorise les Etats membres à mettre fin au séjour en Belgique des étrangers européens lorsqu’ils représentent une « charge déraisonnable » pour son système d’aide sociale.

Depuis le début de cette année, 1224 personnes d’origine française, italienne ou polonaise ont été expulsées dans le cadre de cette directive.

Au cours d’un entretien qu’elle a eu avec la secrétaire d’État à l’Asile et la Migration, à l’Intégration sociale et à la Lutte contre la pauvreté, Maggie De Block, Zoé Genot, députée fédérale écolo, a évoqué le cas d’une femme française vivant seule avec deux enfants et installée en Belgique depuis 10 ans, qui vient de se faire expulser avec ses enfants alors qu’elle a travaillé la majeure partie du temps de sa résidence en Belgique. Maggie De Block avait expliqué que les services de l’Office des étrangers  s’informaient concernant la situation des personnes pouvant être touchées par cette mesure et qu’ils tenaient compte de divers éléments humanitaires avant de prendre leur décision.

Pour Guido de Padt, sénateur de « l’Open VLD » flamand, ces expulsions sont justifiées : « Ce n’est pas une bonne chose que les étrangers qui sont en Belgique profitent du système social, qu’ils touchent des allocations. (…)Je n’ai rien contre les décisions qui expulsent les Belges de France quand ils utilisent aussi des moyens pour toucher des allocations sociales. Si c’est le cas, il faut les expulser ».

Source: express.be

10 commentaires

  • Je répond ici à celui qui m’a accusé de mentir sur le sujet, expliquant que des extra-européens étaient également expulsés de Belgique. Oui, comme dans tous les pays,il y en a d’expulsés, mais trouvez moi une loi ou un amendement qui vire ceux-ci car ils sont chômeurs? Je parle d’une décision politique spécifique pour cela.

    • Chegoku Chegoku

      Ca existe!
      Notamment pour les étudiants étrangers non-UE qui doivent avoir un référent national qui doit démontrer sa capacité de prise en charge financière. Si l’étudiant se trouve coupé de son référent, sans revenu, il n’aura droit à aucune aide et il peut être expulsé.
      Ce qui est logique puisqu’il viole la condition qui lui a permis d’obtenir son visa. A savoir, une indépendance financière pour tout ses frais sans recourt à l’état.

  • odin29

    Moi chui pas étonné.
    Voyons c’est moins dangereux pour la paix sociale d’expulser des Européens…hein!
    Benji, qui t’a accusé de mensonge? J’ai loupé un truc, là…

  • laspirateur

    La Belgique expulse les étranger et l’Angleterre voit ses oiseaux disparaître comme peau de chagrin! Ensuite je pense que les Anglais seront tous malade vu qu’on retire là-bas les instruments de mesure de la pollution de l’air…

  • lolita

    nouvelle pas vraiment récente:

    La Belgique expulse les ressortissants européens au bout de trois mois de chômage

    Mon business > Economie

    30 juil. 2012
    par Mylène Vandecasteele

    quelqu’un sait -il si cette directive continue d’être appliquée?