Une prothèse de main capable de ressentir

Une prothèse de main capable de ressentir

Si les prothèses ont fait d’énormes progrès ces dernières années, aussi bioniques soient-elles, elles restent communicantes dans un seul sens, du porteur vers la prothèse. Une équipe de chercheurs est pourtant parvenue à faire ressentir certaines choses au porteur, prémices d’une nouvelle génération de prothèses bien plus « naturelles ».

La prouesse était déjà remarquable lorsqu’il était devenu possible de contrôler une prothèse comme on contrôle son propre membre. Aujourd’hui, des chercheurs du Cleveland Veterans Affairs Medical Center et de Case Western Reserve University sont parvenus à renvoyer des sensations nerveuses relatives au toucher au porteur. Vingt points différents sont d’ailleurs dédiés à capter des données de pression.

Pour y parvenir, ils ont utilisés une électrode à manchon de 7mm de long implantée dans le bras pour stimuler trois faisceaux nerveux – une méthode bien meilleure à long terme, même si moins sensible, par rapport à la stimulation directe des cellules nerveuses car elle ne fait que compresser les nerfs pour délivrer les signaux à travers la gaine de myéline -.

Si deux patients ont porté cette prothèse avec succès pendant plus de dix-mois, les chercheurs espèrent bien améliorer leur technique pour ainsi permettre, par exemple, de reconnaître les surfaces touchées.

Source et article complet (vidéo) sur Gizmodo.fr

2 commentaires