Obligation vaccinale et vérités cachées

Un article qui a un avantage, relancer le débat sur les vaccins, leur utilité (ou non), leur efficacité (ou non), et sur ce qui peut se cacher derrière… À chacun de se faire son opinion sur le sujet en effectuant des recherches et en confrontant les faits…

vaccin

Pourquoi cette obligation ? Pourquoi ne pas faire circuler les informations sur les effets secondaires graves ? Pourquoi cette politique de la peur ? Pourquoi le lobby et l’argent prime-t-il sur la santé de nos concitoyens ?

En Belgique, le seul vaccin obligatoire est celui contre la poliomyélite.

Etrangement (ou pas), le parent non averti, lors du premier vaccin, est déjà confronté à une violation de son droit à soigner son enfant comme il l’entend puisque ce vaccin obligatoire est combiné avec trois autres qui ne le sont pas : la diphtérie, la coqueluche et le tétanos. Vous me direz qu’il est possible de se fournir un vaccin polio monovalent. Mais quel parent souhaiterait consciemment injecter du formaldéhyde, substance cancérigène de classe 1 classée comme telle par le CIRC en 2004 ?

Où est passée la loi du 22 août 2002 sur les droits du patient ? L’article 8 prévoit le droit au consentement libre et pleinement éclairé pour tout acte médical, aucune exception n’étant explicitement faite dans la loi en matière de vaccins. Le médecin doit communiquer à temps les infos relatives aux bénéfices mais aussi aux risques et aux alternatives possibles. On peut donc accepter ou refuser tout acte médical sur base de cette loi !

Je rassemble quelques informations sur les vaccins combinés à celui de la polio :

1le tétanos : maladie qui n’est pas contagieuse ! En France, la moyenne d’âge des personnes qui ont contracté la maladie est 78 ans, avec une mortalité de 30 %. On vaccine donc nos enfants pour une maladie qui touche les personnes âgées. Aucune étude scientifique ne prouve l’efficacité de ce vaccin.

2la coqueluche : lorsque ce vaccin a été ajouté au DiTePol, les accidents vaccinaux ont commencé à se multiplier, surtout les encéphalites. Ce vaccin a été, à titre d’exemple, interdit en Allemagne en 1973, la fréquence de cette atteinte cérébrale étant jugée trop importante… Depuis que l’Allemagne ne rend plus obligatoire cette vaccination, aucune catastrophe sanitaire due à la coqueluche n’a été signalée.

3la diphtérie : cette maladie est absente de nos pays, et, de plus, facilement traitable par des antibiotiques. Ce vaccin ne peut empêcher la contagion.

Je récapitule : le seul vaccin obligatoire couvre, sans efficacité, une maladie qui n’existe plus chez nous. Ce vaccin est combiné avec trois autres, tous inutiles et dangereux pour la santé.

On pourrait se dire qu’au moins il existe un système d’indemnisation en cas de complication du vaccin obligatoire, mais non, rien en Belgique. Alors qu’en France, un système d’indemnisation est accessible pour les victimes de vaccins obligatoires.

C’est quand même étrange que la vaccination obligatoire soit toujours d’actualité et qu’en plus rien ne soit prévu pour indemniser les victimes. En parlant d’obligation vaccinale, je tiens à ajouter qu’en France, selon la jurisprudence (arrêt Courty), les crèches n’ont juridiquement pas le droit d’exiger d’autres vaccins que ceux rendus obligatoires par le législateur (tétanos, diphtérie et polio) donc les crèches n’ont aucun droit, là-bas, d’exiger des valences comme coqueluche, rougeole, oreillons, rubéole et haemophilius influenza de type b (Hib) alors que l’ONE nous impose tout cela.

Pour son entrée en crèche, ma fille, qui naîtra en janvier, devra donc recevoir un autre cocktail de vaccins. Alors que ces vaccins protègent moins bien et moins longtemps que si on laisse l’enfant faire ces maladies. De plus, on observe un déplacement de la maladie. C’est-à-dire que ce ne sont plus les enfants qui la font, mais bien les adolescents et les adultes (pourtant vaccinés petits). A cet âge, les complications de la maladie sont plus fréquentes et importantes.

On note un lien troublant entre le vaccin contre la rougeole et les hausses d’apparitions de cas d’autisme.

Pour les oreillons, maladie en général très bien supportée par les enfants, les études de Michel Georget notent une inquiétante augmentation de la fréquence des diabètes juvéniles.

La rubéole est bénigne, sauf pour les femmes enceintes. Mais de nouveau, empêcher à un enfant de faire cette maladie, c’est, comme pour les autres citées ci-dessus, assurer la déficience du système immunitaire. Une étude (JAMA, n°214, 2012) a démontré que 78 % des généralistes et 91 % des obstétriques et gynécologues refusent de se faire vacciner contre la rubéole…

Trop protéger les petits contre tout type d’infections les empêche de créer une immunité solide. Dans chaque étude (une des dernières en date : KIGGS, article dans la revue ALIS, octobre 2011) portant sur la comparaison d’enfants vaccinés et d’enfants non vaccinés, ceux qui résistaient le mieux aux infections et qui étaient le moins malades sont ceux qui n’ont pas de couverture vaccinale mais qui se sont fait leur immunité naturellement.

Je ne vais pas passer tous les vaccins en revue. Cela serait bien trop long. Mais, je souhaite rappeler que dans ces vaccins on trouve des traces de mercure, d’aluminium, d’antibiotiques, du borate de sodium, du squalène etc. Chacun avec son lot de complications, chacun mis en cause que ce soit pour des problèmes neurologiques, rénaux, troubles du comportement et j’en passe.

Tout n’est qu’une question d’argent, de lobby, et non de santé du peuple.

Le droit de chacun (la jurisprudence extrêmement claire de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH, Salvetti, Décision 9.7.2002) en matière d’obligation vaccinale dit notamment ceci : « En tant que traitement médical non volontaire, la vaccination obligatoire constitue une ingérence dans le droit au respect de la vie privée« ) est bafoué par toutes ces obligations vaccinales qui, au final, ne laissent aucun choix aux parents raisonnables et informés qui souhaitent ne pas vacciner leur enfant, ou dans une juste mesure. Rien n’est proposé comme alternative à la nocivité des vaccins et aux pressions qui vont jusqu’à être policières.

Pourquoi autant de vaccins néfastes ? Pourquoi ne pas faire circuler les informations ? Pourquoi cette politique de la peur ? Pourquoi, encore et toujours, l’argent prime-t-il sur la santé de nos concitoyens ? Jamais, au grand jamais l’argent ne devrait primer sur la santé.

N’est-il pas nécessaire de revoir la politique de la Belgique quant à la vaccination obligatoire, forcée ? Je demande à Madame la ministre de la Santé, puisque je ne vais pas avoir le choix, de recevoir une lettre de sa part, m’assurant que ma fille ne risque aucun effet secondaire et que je vais pouvoir me procurer le seul vaccin contre la poliomyélite sans aucun adjuvant néfaste à son organisme. Je souhaite également, Madame la ministre de la Santé, recevoir une lettre signée de votre main qui reconnaît comme discriminatoire un quelconque refus d’inscription dans une crèche ou une école. Merci.

Charlotte Renwa

Mère de famille et enseignante

Source: Lalibre.be

Merci à Françoise pour l’info

68 commentaires

  • quidam31

    Sans rentrer dans le débat de l’utilité et de l’efficacité, une seule chose:
    Chacun doit avoir le droit de décider de se faire vacciner ou pas (comme tout autre acte d’une quelconque autorité sur leur intégrité physique).
    Ceux qui pensent que c’est la panacée ne risquent rien, ils ne seront pas contaminés par ceux qui, inconscients, refusent de se faire injecter du mercure, du formol ou autre.
    Est-ce qu’il y a une autre forme de débat?

    • @ quidam

      Outre le fait que vous ayez raison sur le droit à décider de se faire vacciner ou pasetque nous ferions bien de défendre et même revendiquer,, nous avons tous la possibilité d’éviter les vaccinations pour nos enfants en se procurant un certificat médical mentionnant une contre indication

      Partout et de plus en plus on trouve des médecins pratiquant les médecines douces et alternatives qui sont contre les vaccins
      Beaucoup de médecins, eux mêmes ne vaccinent pas leurs enfants
      Il suffit de produire ce certificat pour éviter à nos enfants le grave danger que représentent maintenant et à terme les vaccins

      • polemile

        Oui, parce qu’actuellement le risque est enrayé par les personnes vaccinées. Mais lorsque les adeptes de la non vaccination seront confrontés à une épidémie les atteignant, ils ne chanteront plus la même chanson.

      • quidam31

        @Polemile
        Vous êtes sur un site où les gens réfléchissent.
        D’autres sites aux idées préconçues ne manquent pas. (TF1, BFM etc.)
        Relisez le premier message de cette page et vous verrez que votre argument ne tient pas la route.

        • utopiste10 utopiste10

          réfléchir ce n’est pas forcement penser tous la même chose !

        • polemile

          Parce que vous pensez qu’il n’y que les branchés du site qui réfléchissent. Excusez- moi, mais quand je vois la somme d’âneries qui sont publiées sur ce site, je ne peux pas m’empêcher d’intervenir. Peut être que la manière dont je réfléchis ne cadre pas avec votre courant de pensée, mais je m’efforce toujours de justifier mes réponses avec ce que moi je connais.
          Accordez moi cette liberté s’il vous plaît.

          • quidam31

            « je m’efforce toujours de justifier mes réponses avec ce que moi je connais. »

            Faites le !

            Dites-nous par exemple quelle maladie la vaccination a permis d’éradiquer:
            Pour chacune d’elle et afin de rester le plus objectif possible, vous nous indiquerez la date d’introduction du vaccin, comparée à la courbe ascendante et descendante de l’épidémie (que nous puissions voir, sans contestation possible si le vaccin a une quelconque relation avec la disparition d’une maladie.

            Bien sûr vous n’avez jamais fait cela, sinon vos certitudes s’en trouveraient au moins un peu ébranlées.

            « Peut être que la manière dont je réfléchis ne cadre pas avec votre courant de pensée »

            Pas de courant de pensée. Juste une quête de vérité.

            Et j’en ai tellement à vous opposer que j’accepte le débat. Je vous écoute !

    • polemile

      Oui, on peut décider pour soi lorsque la décision n’impacte pas l’autre.
      La vaccination est obligatoire parce qu’on vit en société et que chacun a le droit d’être protégé autant que faire se peut. La personne non vaccinée est susceptible d’amorcer une épidémie mettant en péril la société.

      Demandez aux autochtones africains qui sont confrontées à des épidémies
      S’il font la fine gueule lorsqu’on leur offre une vaccination.

      • k.oan

        « la personne non vaccinée est susceptible d’amorcer une épidémie en mettant en péril la société »

        excusez-moi mais l’art de contredire soi-même à l’air de ne pas vous étouffer ! si les gens sont vaccinés selon vos critères, qu’ont-ils à craindre de celui qui ne l’est pas ? ou alors il y a maldonne sur l’efficacité des vaccins que vous semblez vouloir promouvoir à tout prix !

        IL me semble que l’un des premiers droits que nous avons c’est l’intégrité de notre corps et en la matière, elle est plus que foulée aux pieds en toute impunité !

        Ceci dit, libre à vous de suivre votre parcours médical tel que vous l’entendez et de respecter le choix des autres…. et si par malheur un jour vous tombez sur quelqu’un de non vacciné, il me semble que selon votre rhétorique vous ne risquez rien ou alors retour case départ, bonne remise en cause de votre système de croyances et de pensée !

        • Gwendoline

          Il faut lire « La mafia médicale » de Ghislaine Lanctot, médecin au Canada

        • quidam31

          @K.oan
          Je n’avais pas lu votre message. Nous avons exactement le même point de vue.
          ça suffit ce dictat de la pensée unique pour décérébrés !
          Je ne m’emporte pas souvent mais quand je vois autant de bêtise en une seule phrase et que cette position est la dominante, ça commence sérieusement à me taper sur les nerfs !
          Vous ne voyez pas que votre position est contradictoire polemile? Il faut un jour songer à penser par soi-même et ne pas ressortir du pré-mâché surtout lorsque l’argument est d’une idiotie qui saute aux yeux de celui qui s’en donne un minimum la peine !

          • polemile

            C’est bon, faut pas vous fâcher comme çà, ça arrive à tout le monde de se gourer en écrivant. J’ai donné ma réponse un peu plus haut.
            Rassurez vous je ne suis pas dans un dictat de la pensée, vous pouvez penser ce que vous voulez. Ce n’est qu’un échange d’opinion et s’il est courtois, il peut être constructif.

        • polemile

          Je m’explique car mes propos ne paraissent pas être compris.
          Les gens vaccinés contre un virus ne risquent pas d’attraper la maladie.
          Par contre toutes les personnes qui refusent la vaccination sont vulnérables et si leur nombre augmente, une épidémie peut très bien les atteindre sans pour autant toucher les personnes vaccinées. C’est le cas pour la grippe actuellement.
          Effectivement et je vous le concède, l’obligation de vaccination n’est pas justifiée pour pour protéger les gens vaccinés. Il serait intéressant de s’informer sur les raisons qui ont conduit à cette obligation.
          Peut être pour des raisons socio économiques ou de défense car un pays en proie d’épidémie n’est plus productif et devient vulnérable.

          • k.oan

            tout est dispo ou presque si vous vous donnez la peine de chercher un minimum…. maintenant connaissez-vous vraiment le sujet ? la composition des vaccins, les effets de ceux-ci, les statistiques faites dans de nombreux pays entre personnes non vaccinées et les autres ?
            ne vous êtes vous pas interrogé(e) sur la cabale au-delà de toute raison subie par les médecins dûment diplômés qui ont osé suivre une autre voie avec toute la rigueur scientifique qui s’imposait ?
            Désolé de par certains commentaires m’être un peu emporté mais par moment, il est bon de chercher un peu avant de vouloir démonté à tout prix ceux qui ont fait le choix de ne pas croire aveuglément tout ce que la société moderne nous vend à tour de bras … et dans quel but à votre avis ?
            Bonne suite du chemin à vous Polemile, je vous souhaite qu’il soit le moins douloureux possible….

          • quidam31

            @Polemile
            Pardonnez-moi si j’ai été un peu sévère avec vous. Je vais tacher de m’exprimer plus calmement.
            Vous dites:
            « Il serait intéressant de s’informer sur les raisons qui ont conduit à cette obligation. »

            L’appât du gain? Avez-vous songé à cette possibilité ?

            Comme On vous l’a déjà dit dans d’autres commentaires, la plupart des vaccins contiennent du formol et/ou du mercure.
            Le saviez-vous? (j’en omets beaucoup, voici de quoi vous dégoûter ici pour exemple (c’est vérifiable, vous ne manquerez pas de vous informer par ailleurs j’en suis sûr): http://terresacree.org/grippe7.html)

            Est-ce que l’argument qui consiste à dire que c’est en petite quantité et que ce n’est pas dangereux suffit à ne pas se poser de questions et/ou refuser la vaccination?

            Enfin, le lien entre la vaccination et la multiplication des cas « d’autisme » chez les jeunes enfants laisse peu de doute. Je vous suggère ce film pour vous faire un avis:
            « Silence on vaccine » (je ne suis pas d’accord avec ce document sur l’utilité même du vaccin):
            http://www.youtube.com/watch?v=Mt1WJO9JV-4

      • Polemile, comment l humanité a t- elle fais pour survire sans vaccins jusqu en 1850 ? ? ? ?

  • Bravo pour cet article, il est grand temps que la vérité se fasse sur les vaccins, dont je rappelle qu’il n’a JAMAIS été prouvé scientifiquement qu’ils fonctionnent. Effectivement j’ai été effaré de constater que le vaccin contre la polio contenait du formaldéhyde, officiellement reconnu cancérigène par l’OMS. Hors de question de mettre ça dans le corps de ma petite fille! Le sujet est cependant très sensible, rendez-vous compte, lorsque j’en parle avec d’autres parents, je mets une double paire de gants de velours, et je n’insiste jamais trop. Ben oui dans la conversation, il y a nécessairement un des deux parents qui est un criminel en puissance: soit moi qui ne fais pas vacciner ma fille (oh mon dieu elle va attraper une maladie et elle va en mourir) soit l’autre qui fait injecter un produit cancérigène dans le corps de son enfant. Donc pas facile à gérer. Cela étant à côté du formaldéhyde il y a d’autres produits dans d’autres vaccins qui ne sont pas recommandables non plus.
    Je pense ici au mercure dont la Suède a interdit l’utilisation sur son territoire, sans doute parce que le mercure était trop bon pour la santé, et sur lequel l’aluminium a un effet synergisant. Aluminium que l’on retrouve aussi dans des vaccins et dans les déodorants d’ailleurs, qu’heureusement les enfants n’utilisent pas.
    Mais bon quand on sait que l’air à l’intérieur est pollué par le formaldéhyde (colle dans les meubles, tapis, etc) – cancérigène (OMS); que dès que l’on met le nez dehors nos (petits) enfants sont juste à la bonne hauteur des pots d’échappement des véhicules diesel – cancérigène (OMS); que l’air vient d’être reconnu cancérigène:
    http://moncancer.info/news/encore-un-qui-sajoute-au-groupe-1/
    quand on sait ça, et sans parler des milliers d’autres produits chimiques, peut-on s’étonner de la déclaration d’Arsene Burny, un enfant sur deux aura un cancer?
    http://moncancer.info/divers/un-enfant-sur-deux-qui-nait-aujourdhui-aura-un-jour-un-cancer/
    C’est ça le sapiens de l’homo?

    • polemile

      Ben, quand ta fille attrapera la polio, on en rediscutera.

      • Natacha Natacha

        Polemile : Avant de faire des commentaires tu pourrais lire la somme d’informations mises à ta disposition sur ce site. :)

      • Le groupe BAYER continue de refuser de prendre officiellement ses distances par rapport au criminel de guerre Fritz ter Meer. Une nouvelle fois, à la Toussaint, l’entreprise à fait déposer une couronne sur la tombe de ter Meer à Krefeld-Uerdingen, près de Dusseldorf.
        A partir de 1925, Ter Meer, né en 1884, fut membre du directoire d’IG Farben. Durant la Seconde guerre mondiale, il fut responsable de la construction à Auschwitz de l’usine IG Farben où périrent 30 000 travailleurs esclaves. Au procès de Nuremberg de l’IG Farben, ter Meer fut condamné à 7 ans de prison pour esclavage et pillage. Lors des interrogatoires, il déclara, qu’on n’avait pas fait subir des mauvais traitements particuliers aux travailleurs esclaves, « puisqu’on les aurait tué de toute façon. »
        Après sa libération, ter Meer devint président du directoire de BAYER. Et à sa mort, BAYER donna son nom à une fondation apportant une aide financière à des étudiants.
        Pour Axel Köhler-Schnura de la Coordination contre les méfaits de BAYER « Il est inadmissible que BAYER rend, d’une part, hommage au criminel de guerre Fritz ter Meer et que d’autre part, cette même entreprise refuse de dédommager équitablement les victimes du nazisme et leurs descendants. BAYER doit reconnaître sa part de responsabilité dans le régime de terreur nazi, dans la guerre et en ce qui concerne la déportation. » Köhler-Schnura rappelle que pendant des décennies, BAYER a refusé de dédommager les survivants de la déportation. C’est seulement, lorsque des manifestations de protestations internationales menacèrent de porter atteinte à la réputation de l’entreprise, que le groupe accepta de payer plus de 50 ans après la fin de la guerre.

      • l unique et ultime but des pharmaceutique est de faire du PROFFIT,
        Pour le Dieu proffit les pharmes sont prét a tuer, mentire, voler, polluer, incoxiquer, détruire,

      • frecol

        polemile,voici un article que tu peux lire,après ,à toi d en faire ce que tu crois le meilleur.
        http://www.initiativecitoyenne.be/article-vaccins-quels-risques-119058390.html

    • alainx

      Vous raisonnez comme mes parents….
      Ils ne m’ont pas vacciné contre la polio
      Total, je l’ai attrapée
      résultat : je suis en fauteuil roulant depuis 40 ans…
      Merci les parents….
      Réfléchissez monsieur , le virus polio est TOUJOURS présent en France…

  • fotoulaver fotoulaver

    Et ils ajoute un vaccin non obligatoire dans le cocktail comme ça si il y a un problème ils sont hors d’atteinte juridiquement.
    Ils auront massacré la vie de ton enfant et toi tu te ruine la tienne à entretenir ce qu’il en reste au quotidien. pendant quelque temps tu te débat et crie justice mais t’es déjà aux oubliettes et tu n’a plus qu’a t’isoler pour essayer de digérer la pilule sans te chopper un cancer.
    Voilà ce que vivent des milliers de parents en silence et dans l’indifférence générale à causse d’une petite piqure.
    L’empoisonnement de la population est tout azimute. C’est une guerre silencieuse.

  • Pierre L

    Pour comprendre pourquoi il existe des programmes de vaccination, je pense qu’il suffit de savoir qui sont les gens qui dirigent les instances sanitaires. Si vous ne comprenez pas, lisez « Dossiers secrets du XXIe siècle » de Roger Dommergue, trouvable sur Internet, et vous serez affranchis.

    Avant tout, pour devenir libre, il faut être soi-même convaincu de l’ineptie absolue qu’est le concept vaccinal.

    A l’époque de Pasteur, le Pr Antoine Béchamp avait établi que les micro-organismes évoluent en fonction du pH du milieu. Ainsi, les microbes « inoffensifs » peuvent, en fonction de l’acidité du terrain, se transformer en « pathogènes », levures, moisissures, virus… Jusqu’à 16 transformations d’un même micro-organisme ont été observées.

    Ce simple fait implique que prévenir l’invasion de microbes est une fumisterie. Chercher à les éradiquer ou en créant des « anti-corps » contre eux ne sert à rien, si ce n’est à créer des conditions de plus en plus néfastes. Le seul remède consiste à assainir le terrain en rétablissant son pH normal. Et, pour arriver à cela, il suffit, en particulier, se nourrir convenablement.

    Mais, la littérature médicale dit en gros que des « grands médecins » de l’époque ont favorisé la fiction de Pasteur et préféré ignorer la science de Béchamp. On voit que l’eugénisme était déjà à l’ordre du jour à cette époque.

  • criminalita

    Je suis témoin et j’ai vu le petit garçon d’un de mes clients. A sa naissance son enfant était normal puis après les vaccins, il ne m’a pas dit lesquels, sont petit est tombé malade jusqu’à devenir handicapé, son cerveau est détruit. C’est en Espagne que celà c’est produit et le corps médical à toujours nier la cause des vaccins, jusqu’à convaincre les parents.
    Des crapules quoi..!

  • polemile

    Vous avez raison, il vaut mieux crever de la rage, de la diphtérie, du tétanos, de la polio, de la peste, de l’hépatite, de la fièvre jaune et j’en passe…
    Dommage que vous ne pouvez pas revivre l’ambiance du moyen âge, lorsque ces épidémies se manifestaient. Çà changerait certainement quelque chose à votre façon de voir les choses.
    Demandez à tous ces gens qui se sont chopé la grippe espagnole, s’il n’auraient pas préféré être vacciner plutôt que de crever comme des mouches.
    Réfléchissez un peu plutôt que de vous gargariser de votre parano.

    • Polemile; c est quel laboratoire qui vous paye ?
      Si personne n acceptait de travailler pour les multinationales pharmaceutiques, les banque et les agroalimentaire,
      le monde serait trop beau.

  • Fenrir

    L’obligation vaccinale ne concerne pas que les enfants en bas âge.
    Ma fille vient d’être confrontée à l’obligation de se faire vacciner contre l’hépatite B, le typhus, et une ou deux autres maladies pour pouvoir intégrer une école préparant à un BTS en analyses, biologie et hématologie.
    Pas de vaccin => pas d’école.

    • polemile

      C’est normal, et encore heureux, en biologie on est exposé à toutes sortes de maladie. La prudence l’emporte d’autant plus que votre fille, si elle venait à être contaminée pourrait contaminer d’autres personnes et être à l’origine d’une épidémie.

      • Fenrir

        Ben dis donc Polemile !
        T’es payé par des labos pharmaceutique ou quoi ???
        Je viens de voir l’ensemble de tes réponses, et je conçois que tu sois une fervente partisane de la vaccination.
        Le danger de la contamination que tu évoques dans plusieurs de tes réponses, est révélateur de la crainte entretenue autour des « maladies ».
        Je ne nie pas les progrès obtenus par la vaccination (c’est un vaste débat qui a juste été effleuré), ni les problèmes liés aux produits utilisés, ni les problèmes liés aux rejets, ou réactions à la vaccination.
        La contagion est l’excuse qui peut mener facilement à la dictature sous de multiples formes…
        A quand la vaccination obligatoire pour ne pas être interné en quarantaine dans un camp, ou la vaccination obligatoire à l’entrée des camps pour ne pas être contaminé…
        Pour en revenir à la problématique qu’a dût résoudre ma fille (elle est majeure), c’est le fait qu’elle est un sujet à risques concernant le vaccin de l’hépatite B suite à des antécédents familiaux de Parkinson et Alzheimer…
        J’espère qu’elle ne regrettera pas son choix dans quelques années…

  • polemile

    Je pense que toutes ces opinions sont des éléments pris en compte par les instances sanitaires. Leur mission est de protéger les populations dans leur ensemble. Il s’agit, en fin de compte d’arriver au meilleur consensus pour assoir la réglementation sanitaire.
    La réponse se résumé ainsi: mieux vaut accepter un accident médical sur 100 000 actes plutôt que d’être confronté à une épidémie du type grippe espagnole faisant des dizaines de millions de mort.
    Il serait bien qu’une campagne de vaccination soit accompagnée d’une reconnaissance des risques et d’une garantie sociale pour les victimes « orphelines »

    • k.oan

      et le monde des bisounours est de retour et on nous avait pas prévenu ? Benji vite STP un article !

      Faut arrêter Polemile, pardon mais ça devient naïf…. et vos commentaires montrent une méconnaissance profonde des problèmes liés aux traitements que vous défendez….

    • criminalita

      Tiens, prends le vaccin de la tuberculose, il est soit disant efficace que sur 7 ans environs, de source médicale sûre. C’est une abération de piquer des jeunes pour qu’après le risque devienne plus grand. La maladie connaît des mutations et nous savons la traiter avec des antibiotiques efficaces d’où l’inutilité de vacciner voir même de rendre les vaccinés moins résistants avec des bactéries trouvant un terrain habitué aux premières du vaccin, elles vont vite détourner les résistances de l’immunité de votre corps.
      J’ai été confronté à ce problème et je suis en pleine forme. Mon vaccin d’enfance une grosse connerie.

    • polemile pour quel labo travaillez vous ? ? ?

      • Kiline Kiline

        Bachelot… sors de ce corps!!!

        «  J’ai découvert que tout le business des vaccins était en fait un énorme canular. La plupart des médecins croient à l’utilité  des vaccins, mais si vous vous donnez la peine d’étudier les statistiques correctes, ainsi que  les circonstances au cours desquelles sont apparues  les diverses maladies, vous réaliserez que les choses ne sont nullement comme on nous les présente.  »

                                                      Dr A. KALOKERINOS, M.D.,  Juin 1995

         

         « Les vaccins donnent les maladies, en créent de nouvelles et propagent la mort. La preuve scientifique qu’une provocation artificielle d’une maladie empêche l’apparition d’une maladie naturelle n’a jamais été établie. Comme médecin, je m’élève contre ces vaccinations et proteste contre le mythe de Pasteur. »

                                                                   Dr. Paul-Emile CHEVREFILS

         

        « Les vaccinations en bas âge ne peuvent pas aider car elles ont des effets dangereux sur le système immunitaire de l’enfant laissant peut-être ce système tellement atteint qu’il ne peut plus protéger l’enfant durant sa vie ouvrant la voie à d’autres maladies suite à une dysfonction immunitaire. »

                                                                   Drs. H. BUTTRAM et J. HOFFMANN

         

        « Je suis fermement  convaincu que la vaccination ne peut être montrée comme ayant quelque relation logique avec la diminution des cas de variole. La plupart des personnes sont mortes de la variole qu’ils contractèrent après avoir été vaccinées. »

                                              Dr. J.W. HODGE  (The Vaccination Superstition)

         

        «  Certaines souches de vaccines peuvent  être impliquées dans des maladies  dégénératives telles que l’arthrite rhumatoïde, la leucémie, le diabète et la sclérose en plaques. »                                                                   Dr. G. DETTMAN (Australian Nurses Journal)

         

        « Plusieurs auteurs allemands ont décrit la relation entre la sclérose en plaques et les vaccinations contre la variole, la typhoïde, le tétanos, la poliomyélite et la tuberculose. »

                                                                               British  Medical Journal 1967

         

         

        « Le risque de souffrir de complications sérieuses provenant des vaccins contre la grippe est beaucoup plus grand que la grippe elle-même. »

                                                                               Dr. William FROSEHAVER

         

         « C’est une grande insulte faite au système immunitaire d’un enfant que d’introduire dans son sang des protéines étrangères ou les virus vivants dont sont composés les vaccins d’aujourd’hui. »                                                                    Dr. MOSKOWITZ

         

        « Contrairement aux croyances antérieurement établies à propos des vaccins du virus de la polio, l’évidence existe maintenant que le vaccin vivant ne peut être administré sans risque de produire la paralysie… Le vaccin viral vivant de la polio transporte en lui-même le risque de produire la polio paralytique chez les individus vaccinés ou leurs contacts. »                                                            Dr. SALK

                    (SALK A introduit le vaccin original de la polio dans les années 50)

         

        « Les vaccins peuvent causer l’arthrite chronique évolutive, la sclérose en plaques, le lupus systémique érythémateux, le Parkinson et le cancer. »

                                              Pr. R. SIMPSON de l’American Cancer Society

         

         « Allons-nous échanger la rougeole contre le cancer et la leucémie. »

                                                                   Dr. MENDELSOHN

         

        « Le déclin du tétanos en tant que maladie commença avant l’introduction de l’anatoxine dans la population. »                                                                                        Medical Journal of Australia 1978

         

         

        “L’évidence suggère que les personnes qui sont vaccines contre la grippe ont approximativement 10 fois plus de chance de contracter le syndrome de Guillain-Barré que ceux qui n’ont pas été vaccinés. »                                                                                   Center for Control Diseases 1977

         

         

        “C’est une véritable épidémie … Il est grotesque de prétendre qu’il n’existe aucun lien entre l’autisme et la vaccination sauf des coïncidences. La vérité est que des enfants sont blessés par vaccinations. »                             Dr. Bernard RIMLAND

                          Directeur et fondateur du Autism Research Inst. Of San Diego

                   

         

        “Pendant 23 ans, j’ai observe que les enfants non vaccines étaient plus sains et plus robustes que les enfants vaccines. Les allergies, l’asthme et des perturbations comportementales étaient clairement plus fréquentes chez mes jeunes patients vaccinés. D’autre part, les premiers      souffert plus souvent ou plus sévèrement de maladies infectieuses que les autres. »                                                        Dr. Philip INCAO

         

        “ Sur les 3,3 millions d’enfants vaccinés annuellement aux Etats-Unis avec le DCT, 16 038 démontrèrent des crises aiguës et des pleurs persistants – ce qui est considéré par plusieurs neurologistes comme l’indication d’une irritation du système nerveux central ; 8 484 eurent des convulsions ; 8 484 furent en état de choc dans les 48 heures suivant l’injection du DCT. »                              Dr. Allan HINMAN et Jeffrey COPELAN

                                    (Journal of the American Medical Association)

         

         

        « Il n’y a pas de raison de croire que le vaccin de l’influenza (grippe) soit capable de prévenir ou de diminuer la maladie. Ceux qui fabriquent ce vaccin savent qu’il ne sert à rien mais ils continuent à le vendre tout de même. »                    Dr. Anthony MORRIS                                                 Anciennement chef du Contrôle des vaccins, gouvernement des Etats-Unis

         

                   

        « J’appelle ça de la vaccinnomanie. Nous sommes arrivés à un point qui n’est plus défendable sur le plan scientifique. Introduire de nouveaux vaccins dans le corps sans savoir comment ils pourront affecter dans le temps les fonctions du système immunitaire frise la criminalité. »                      Nicholas REGUSH, journaliste médical

         

        « En 1992, une étude publiée dans The American Journal or Epidemiology a démontré qu’un enfant a 8 fois plus de chance de mourir, trois jours après avoir reçu le vaccin DCT (diphtérie, coqueluche et tétanos) qu’un enfant non vacciné. »

                                                                                                                    

        « …Le lancement du B.C.G. est un modèle de gangstérisme économique, une gigantesque et malhonnête opération commerciale. Rien ne manque au scénario:un inventeur farfelu, des expériences de laboratoire truquées, un vernis pseudo-scientifique, des statistiques tronquées, une publicité éhontée, l’appui acheté des mandarins, et, suprême astuce, la gratuité du produit… financé par le contribuable !

        Tout cela ne sort pas de l’ordinaire ; le public français est habitué aux scandales. Mais ce qui est propre au B.C.G., et qui atteint les sommets du machiavélisme, c’est l’ultime manœuvre, réussie, de coercition diabolique imaginée par les promoteurs, le Conseil de la République, l’obligation vaccinale pour le B. C. G.

                                                 Dr. Jean ELMIGER  (La Médecine retrouvée)

         

                     « … Quand un car dégringole un ravin avec 40 écoliers à son bord, le drame fait la une des journaux dans le monde entier.

        Les centaines d’enfants tués chaque année par le B.C.G. restent anonymes… La poule aux oeufs d’or de l’Institut P… finirait en court-bouillon ! Le corps médical ne doit en aucun cas en être informé… »

         « …Apprenez ici une vérité terrible : chaque fois que vous entendez parler d’une affreuse mort d’enfant, terrassé dans les premières semaines de sa vie, par une « méningite virale », vous êtes en droit de suspecter le B.C.G., même si l’autopsie a confirmé le diagnostic classique d’« encéphalite virale > foudroyante… »

        « …Si le médecin responsable d’une telle horreur est conscient du rapport de cause à effet, il est un criminel éclairé, et un lâche pour n’avoir pas parlé. S’il ne saisit pas le rapport, il est un dangereux imbécile prêt à la récidive… »

                                                       Dr. Jean ELMIGER  (La Médecine retrouvée)

         

        « Les campagnes publicitaires en faveur des vaccins représentent un endoctrinement type lavage de cerveau… On utilise tout d’abord la désinformation, avec trucage des chiffres statistiques et amalgame savant de l’effet protecteur du vaccin avec d’autres affections et une annonce de possibilité de contagion totalement fantaisiste. Ensuite on sème la terreur, pour faire croire à l’ensemble de la population que telle maladie est effroyable, mettant au même rang de gravité une banale rougeole et une poliomyélite paralysante. Ensuite on procède à la banalisation de l’acte vaccinal. »

                                                   Dr Alain SCOHY

         

        « La quasi totalité des cas de poliomyélite recensés aux U.S.A., de 1980 à 1994, a été causée par l’administration du vaccin oral atténué.»

                                                        Dépêche AFP, 1er février 1997

         

        «Les Français, manipulés et désinformés en sont venus à considérer l’acte vaccinal comme le baptême : hors vaccin pas de salut. Or, il n’a jamais été prouvé scientifiquement que les vaccins étaient efficaces et sans danger… Le principe de la vaccination constitue la plus monstrueuse erreur médicale et scientifique du siècle.»

                   Dr. Louis DE BROUWER  (Vaccination erreur médicale du siècle)

         

        « Le système immunitaire s’avère particulièrement endommagé à la suite de vaccinations de routine… »

        « …Le capital immunologique se trouve substantiellement amoindri chez les nombreux enfants soumis aux programmes vaccinaux courants.»

                                                       Le Concours Médical   (20 janvier 1974)

         

        « …Ce n’est pas une pratique médicale sensée que de risquer sa vie en se soumettant à une intervention probablement inefficace, afin d’éviter une maladie qui ne surviendra vraisemblablement jamais. »                                                     Dr Kris GAUBLOMME

         

         

         « 2/3 des 103 enfants décédés de la mort subite du nourrisson avaient reçu le vaccin D.T.P. dans les 3 semaines précédant la mort. Certains même étaient morts le lendemain. »                                                                                   Dr TORCH   (« Neurology 1982 »)

         

          « Une équipe médicale du Baylor Collège à Houston a retrouvé le virus SV 40 dans les tissus de patients souffrant de tumeurs du cerveau et de mésothéliomes. Ce virus, reconnu cancérigène, a ainsi été injecté à 30 millions de personnes à travers le monde par le vaccin contre la polio… »      Science et Vie  (décembre 1996)

         

         « …Les vaccinés, loin de constituer un barrage protecteur vis-à-vis des non-vaccinés, sont au contraire dangereux et peuvent contaminer le reste de la population, puisqu’il est prouvé qu’ils peuvent être porteurs et transmetteurs de virus poliomyélitiques par voie intestinale, et peut-être par d’autres voies… »

        Dr Yves COUZIGOU

              

         

        « …Les végétariens prétendent depuis toujours que l’ingestion de la chair des animaux introduit petit à petit chez l’homme la bestialité de l’animal abattu…

        Qui parle ici d’ingestion ? …Il est injecté à travers la peau, échappant à son contrôle… Les compères C. et G. (Calmette et Guérin) n’ont pas pris l’animal au hasard. ils ont choisi la vache. Ce paisible bovidé devient lentement mais sÛrement le lien analogique et quasi parental de la grande famille des Français… »                                                                                                             Dr. Jean ELMIGER  (La Médecine retrouvée)

         

        «.Depuis1957, l’O.M.S. ne recense dans les statistiques que les formes paralytiques de poliomyélite, alors qu’avant la vaccination, toutes les formes de polio étaient incluses, ce qui permet de faire apparaître une régression des cas qui est loin d’être la vérité.»

        Dr SCHEIBNER  (Expert Australien)

         

        « …Après l’échec retentissant du vaccin Salk (Au Massassuchets, 75 % des cas paralytiques avaient pourtant reçu 3 doses ou d’avantage du vaccin), une parade géniale fut trouvée pour sortir l’industrie du médicament du pétrin (« Life science ») : on décida de nouvelles normes pour l’établissement du diagnostic de la polio.

        Pr GREENBERG

         

        « Si le principe de la vaccination était concevable au début du 20ème siècle du fait que le monde médical et scientifique ignorait pratiquement tout de la biologie moléculaire, des virus et rétrovirus endogènes et même exogènes et du principe de la recombinaison de ces derniers, il en va tout autrement depuis quelques décennies. Continuer à vacciner des populations entières, depuis 1978 des centaines de millions d’individus, constitue non seulement une erreur, mais également un acte criminel, véritable génocide, à l’échelle planétaire. »

        Dr Louis de Brouwer (Sida, le vertige)

         

         

        « Que la vaccination soit obligatoire ou non obligatoire, vacciner de force, c’est violer y collaborer est meurtrier. »

        Dr. Guylaine LANCTOT

         

         

        « La vaccination est le modèle de l’incertitude, des interactions et relations imprévisibles. Elle se situe aux antipodes de l’esprit scientifique. »

        Dr Jacques KALMAR

         

        « L’ânerie humaine est la source des pires catastrophes… » ( Montaigne)

        « …Mais aussi une mine d’or inépuisable pour qui sait l’exploiter. »

        Dr. Toulet

         

        « L’effet patent des vaccins est de favoriser la mort. »

                                                                   Pr. Louis Claude Vincent

         

         

         « Dans plusieurs pays en voie de développement, on s’était imaginé qu’avec une seule campagne de vaccinations on arriverait à résoudre le problème. Or, dans plusieurs de ces pays, la fréquence de ces maladies a augmenté, allant même jusqu’à quintupler depuis la vaccination.»

         Pr Lépine     ( Médecine praticienne n°467)

         

         

        « Quant Les scientifiques et les médecins s’attribuent la gloire d’une évolution qui est due en réalité aux plombiers et aux paysans! C’est grâce à eux que s’est développée une meilleure hygiène et que l’on a pu avoir une meilleure nourriture.([…) Avec une bonne nutrition, vous vous assurez un bon système immunitaire et vous n’êtes plus la proie des maladies. »

                                                        Peter Duesberg,

         Professeur de biologie moléculaire et cellulaire à l’université de Berkeley

         

         « Un virus, même atténué, peut reprendre sa virulence – c’est notamment le cas du virus polio vaccinal, qui redevient pathogène après son passage dans l’intestin et contribue à contaminer l’entourage. Les cas de polio chez les contacts des vaccinés par le vaccin oral sont bien connus. »

         « Il n’existe aucune souche vaccinale issue des singes qui soit dépourvue de virulence neurologique.»                               Dr Garcia Silva  ( le Maroc Médical n° 43)

         

         « L’introduction volontaire et non nécessaire de virus infectieux dans un corps humain est un acte dément qui ne peut être dicté que par une grande ignorance de la virologie et des processus d’infection. […] Le mal qui est fait est incalculable. »

                                                                    Pr R. Delong,

                    Virologue et immunologue de l’université de Toledo aux Etats-Unis.

         

         

        «En 1945, la Hollande était le pays d’Europe le plus touché par le fléau tuberculeux. En 1974, sans jamais avoir eu recours au BCG, la maladie y était totalement éradiquée. A l’inverse, le fléau tuberculeux reprenait de la vigueur partout où le BCG est encore pratiqué »

        Bulletin statistique du ministère dela Santépublique et dela Sécuritésociale    ( n° 1 de 1974)

         

        « Le pire vaccin de tous est celui contre la coqueluche. (…) Il est responsable d’un grand nombre de morts et d’un grand nombre de dommages cérébraux irréversibles chez les nouveau-nés. »

                                                        Dr Kalokerinos  (24 mai 1987 Sunwell Tops)

         

         

         « On a mené une campagne à la hussarde. On a violé la conscience des gens. Même les grands-mères de 80 ans venaient réclamer leur vaccin ! »

        Pr Alain Fisch

         

         

        «  Les hommes politiques sont donc désormais responsables et coupables. Leur culpabilité repose sur le fait qu’ils ont en main toutes les informations sur le système actuel. Ils savent parfaitement que l’expertise fonctionne à sens unique. Ils connaissent la collusion entre les experts et les vendeurs. Ils acceptent cet état de choses. Les dirigeants politiques ont des comptes à rendre. »                    Dr Lacaze

                  

         

        « Les idées pasteuriennes propagées et enseignées comme un catéchisme d’enfant de cœur font reculer l’intelligence et donc la civilisation. »      Dr. René DUFILHO

         

         

        « Si l’on pouvait mettre à jour tous les cas de décès par vaccination dans le monde entier, ces chiffres feraient frémir Hérode lui-même. »

                                                                                          G. Bernard SHAW

         

        « Les vaccinations ne sont que d’abominables mystifications hygiéniques qui ont déconsidéré la science et la pratique de l’art de guérir en décimant l’humanité pour enrichir les vaccinations. »                                                                        Dr. Hubert  BOENS

         

        « Des monstruosités comme la vaccination sont fondées non sur la science mais sur l’argent. »                                                                                G. Bernard SHAW

         

        « La vaccination est la plus grande escroquerie médicale de tous les temps. »

                                                                                          Pr. Jules TISSOT

         

        « Toute vaccination est un scandale si on la considère sur un plan scientifique. »

                                                                                           Dr. Jacques KALMAR

         

        « La présence d’un œdème cérébral chez des enfants en bas âge qui meurent peu de temps après une vaccination contre l’hépatite B est inquiétante… Les enfants de moins de 14 ans ont plus de chance de mourir ou de souffrir de réactions négatives après avoir reçu le vaccin de l’hépatite B que d’attraper la maladie. »

        Dr. Jane ORIENT

         Médecin, directrice de l’Association des médecins américains et des chirurgiens

         

         

        « Comme dans les livres saints, le dogme est installé sans faille. »

                                                                                          Dr. Jacques KALMAR

         

         

        « Toute vaccination est susceptible de provoquer une encéphalite légère ou grave. »

                                                                                          Dr. Harris COULTER

                                                       (Vaccination Social Violence and Criminality)

         

         

        « Peu de médecins sont disposés à attribuer un décès ou une complication à une méthode qu’ils ont eux-mêmes recommandée et à laquelle ils croient. »

                                                                                          Pr. Georges DICK

                                                                               (British Medical Journal, juillet 1971)

                                                                  

         

        « Le drame c’est que les hommes soient aveugles au point de ne plus être accessible qu’à l’erreur. Et les hôpitaux, les cimetières sont pleins de gens qui ont accepté, avec satisfaction, de se laisser assassiner stupidement par la malveillance de la seule force qu’ils ont cultivée avec soin : la force de leur IGNORANCE. »

                                                                                          Dr. Jacques KALMAR

         

         

        «  Nous retrouverons toujours les mêmes remarques concernant les effet défavorables des vaccinations. Une vaccination, quelle soit, est toujours, biologiquement et immunitairement parlant, une offense pour l’organisme. »

        Pr R. Bastin (Concours médical,  Ier février 1986)

         

         

        « Les micro-organismes inoculés à travers toutes les barrières naturelles ont été bricolés de telle manière que la majorité des individus développe des pathologies chroniques dont les symptômes ne sont pas faciles à rattacher à leur cause initiale. »

        Dr Jacqueline Bousquet

         

         

        Si nous continuons à généraliser et multiplier l’emploi des vaccins, on peut concevoir que d’ici quelques décades une pathologie nouvelle, celle de sociétés vaccinées, verra le jour.

                                                                                          Pr . P. DELOGE

                                                        (Tendance de la médecine contemporaine  1962)

         

         

         

        Ne vous hâtez pas de faire tomber la fièvre de votre malade ; s’il souffre d’une affection virale, vous risquez de compromettre sa guérison.

                                                                                  Pr . André LWOFF

            ( Prix Nobel de médecine )  

         

         

        « Les vaccins donnent les maladies, en créent de nouvelles et propagent la mort. La preuve scientifique qu’une provocation artificielle d’une maladie empêche l’apparition d’une maladie naturelle n’a jamais été établie. Comme médecin, je m’élève contre ces vaccinations et proteste contre le mythe de Pasteur. »

        Dr. Paul-Emile CHEVREFILS

         

         

        « Les vaccinations en bas âge ne peuvent pas aider car elles ont des effets dangereux sur le système immunitaire de l’enfant laissant peut-être ce système tellement atteint qu’il ne peut plus protéger l’enfant durant sa vie ouvrant la voie à d’autres maladies suite à une dysfonction immunitaire. »

        Drs. H. BUTTRAM et J. HOFFMANN

         

         

        « Je suis fermement  convaincu que la vaccination ne peut être montrée comme ayant quelque relation logique avec la diminution des cas de variole. La plupart des personnes sont mortes de la variole qu’ils contractèrent après avoir été vaccinées. »

        Dr. J.W. HODGE  (The Vaccination Superstition)

         

         

         

        «  Certaines souches de vaccines peuvent  être impliquées dans des maladies  dégénératives telles que l’arthrite rhumatoïde, la leucémie, le diabète et la sclérose en plaques. »

        Dr. G. DETTMAN (Australian Nurses Journal)

         

        « Plusieurs auteurs allemands ont décrit la relation entre la sclérose en plaques et les vaccinations contre la variole, la typhoïde, le tétanos, la poliomyélite et la tuberculose. »

        British  Medical Journal 1967

         

         

        «  Le risque de souffrir de complications sérieuses provenant des vaccins contre la grippe est beaucoup plus grand que la grippe elle-même. »

        Dr. William FROSEHAVER

         

         

        « C’est une grande insulte faite au système immunitaire d’un enfant que d’introduire dans son sang des protéines étrangères ou les virus vivants dont sont composés les vaccins d’aujourd’hui. »

        Dr. MOSKOWITZ

         

        « Contrairement aux croyances antérieurement établies à propos des vaccins du virus de la polio, l’évidence existe maintenant que le vaccin vivant ne peut être administré sans risque de produire la paralysie… Le vaccins viral vivant de la polio transporte en lui-même le risque de produire la polio paralytique chez les individus vaccinés ou leurs contacts. »

                                                                                                      Dr. SALK                                        ( Le Dr. SALK a introduit  le vaccin original de la polio dans les années 50)

         

         

        « Les vaccins peuvent causer l’arthrite chronique évolutive, la sclérose en plaques, le lupus systémique érythémateux, le Parkinson et le cancer. »

        Pr. R. SIMPSON de l’American Cancer Society

         

         

         « Allons-nous échanger la rougeole contre le cancer et la leucémie. »

                                                                                          Dr. MENDELSOHN

         

         

        « Le déclin du tétanos en tant que maladie commença avant l’introduction de l’anatoxine dans la population. »

                                Medical Journal of Australia 1978

         

         

        « L’évidence suggère que les personnes qui sont vaccines contre la grippe ont approximativement 10 fois plus de chance de contracter le syndrome de Guillain-Barré que ceux qui n’ont pas été vaccinés. »

        Center for Control Diseases 1977

         

         

        « Cest une veritable épidémie … Il est grotesque de prétendre qu’il n’existe aucun lien entre l’autisme et la vaccination sauf des coïncidences. La vérité est que des enfants sont blessés par vaccinations. »

                                                                   Dr. Bernard RIMLAND

                    Directeur et fondateur du Autism Research Inst. Of San Diego

         

         

        « Pendant 23 ans, j’ai observe que les enfants non vaccines étaient plus sains et plus robustes que les enfants vaccines. Les allergies, l’asthme et des perturbations comportementales étaient clairement plus fréquentes chez mes jeunes patients vaccinés. D’autre part, les premiers      souffert plus souvent ou plus sévèrement de maladies infectieuses que les autres. »

                                                                                          Dr. Philip INCAO

         

        «  Sur les 3,3 millions d’enfants vaccinés annuellement aux Etats-Unis avec le DCT, 16 038 démontrèrent des crises aiguës et des pleurs persistants – ce qui est considéré par plusieurs neurologistes comme l’indication d’une irritation du système nerveux central ; 8 484 eurent des convulsions ; 8 484 furent en état de choc dans les 48 heures suivant l’injection du DCT. »

        Dr. Allan HINMAN et Jeffrey COPELAN

        (Journal of the American Medical Association)

         

        « Il n’y a pas de raison de croire que le vaccin de l’influenza (grippe) soit capable de prévenir ou de diminuer la maladie. Ceux qui fabriquent ce vaccin savent qu’il ne sert à rien mais ils continuent à le vendre tout de même. »

                                                                   Dr. Anthony MORRIS                                            Anciennement chef du Contrôle des vaccins, gouvernement des Etats-Unis

         

        « J’appelle ça de la vaccinnomanie. Nous sommes arrivés à un point qui n’est plus défendable sur le plan scientifique. Introduire de nouveaux vaccins dans le corps sans savoir comment ils pourront affecter dans le temps les fonctions du système immunitaire frise la criminalité. »

                                                       Nicholas REGUSH, journaliste médical

         « En 1992, une étude publiée dans The American Journal or Epidemiology a démontré qu’un enfant a 8 fois plus de chance de mourir, trois jours après avoir reçu le vaccin DCT (diphtérie, coqueluche et tétanos) qu’un enfant non vacciné. »

        A Polemile , si tu arrêtais un peu de croire à tout ce dont on a pu de bourrer dans le crâne , je te conseille un petit tour ici : http://lesbrindherbes.org///?s=vaccin

        y a de quoi t’informer sur ce qu’est réellement les vaccins.

    • « Leur mission est de protéger les populations dans leur ensemble. »

      Mon pauvre ami, arrête les mass médias au plus vite.
      Ecoutons ce que Bill gates à à nous dire sur la vaccination:

      http://www.dailymotion.com/video/xdjba4_bill-gates-vaccin-depopulation-con_news

      Il persiste et signe:

      http://www.dailymotion.com/video/xgy4l1_bill-gates-admet-que-les-vaccins-servent-a-la-depopulation_webcam

      • quidam31

        @Guy
        Merci !
        Je ne connaissais pas la deuxième… Bon au moins on a confirmation. On dirait que Malthus n’a pas fini de faire des émules !

        • Bonsoir Quidam

          Concernant la 2ème vidéo de Bill Gates que je considère malgré tout comme un eugéniste, je dois rectifier la mauvaise compréhension qui a été faite de ses propos

          il dit «  » nous pouvons réduire les 9 millions d’enfants qui meurent chaque année , à la moitié «  »; ce qui veut dire que d’après lui si on vaccinait 9 millions d’enfants, la moitié serait sauvée – c’est lui qui le dit

          Je ne cautionne en rien rien ses propos puisque je suis contre les vaccins

          • oui sauf qu’il rajoute après cette phrase: que la vaccination permet une réduction de la croissance de la population mondiale…c’est ça qu’il fallait retenir. Cette phrase est un non sens qui montre bien que la vaccination provoque une baisse de la fécondité qui est recherchée.

    • samter

      Je ne voulais pas postrer sur cet article..c’ets tellement suejt à Troll
      mai slà Polemile…ouhhhh pardonnez ma connaisse heroic fantsay, mais de légères éfluves de Troll s’émanent de vos écrits.

      hop vous débarquez pif paf pouf comme par magie.
      Soit vous étes un troll freelance, soit vous étes un envoyé de dieu (oui Ils se prennet pour dieu un peu), osit vous étes tout frais et ne voyez que l’arbre qui cache la forêt.

      ce qui me fait bondir c’est ces qualques mots. ça suffit amplement :
      « e pense que toutes ces opinions sont des éléments pris en compte par les instances sanitaires. Leur mission est de protéger les populations dans leur ensemble. »
      il y a des choses uqi piquent quand ont lis « les instance sPRENNENT EN COMPTENT NOS OPINIONS »
      « MISSION=PROTEGER LES POPULTION »

      aïe
      je crois que même sans aller plus loin, sans aller dans les théories du complot, sans aller même dans l’addiction à l’argent et au pouvoir sans foi ni loi de big pharma, il y a tout simplement le fait que le monde des nouvelles technologie, le monde de la chimie est gigantesque, c’est un monstre, qui va vite très vite et ets très prolix….
      et les autorité NE PEUVENT matériellement pas suivre.
      Impossible

      de plus l’acceptation, la fierté, la crainte de perdre la face ou de reconnaitre ses erreur font que ces « autorité » rentrent dans un cercle vicieux…. et notre protection devient le cadet de leur soucis !

      Regardez des reportages, des enquêtes sur ces manipulation, sur les pouvoir des autorité, de celles des grandes entreprises, des lobby etc
      une bonne entrée en matière, en douceur, reste pour moi les enquête de Mari-Monique ROBIN(alimentaire, additifs, pollutions, pesticides..amis c’est le même principe)

      et oui c’est angoissant d’approcher même de loin, l’idée que d’une part ont s’ets trompé, qu’on s’est fait tromper et qu’en fait ceux qu’on pensait être nos guides et nos protecteurs sont nos bourreaux sans coeur.
      comme un petit air de syndrome de Stockholm….
      Les femmes battues ne quittent pas leur mari si facilement..elle le défendent même…. on en est là.

      • Fenrir

        Et oui Samter, bien vue ;0D

        Le syndrome de Stockholm…

        Tu vas voir que bientôt, ils vont nous dire que Fukushima c’est bon pour la santé, et que les mutations favorisent l’évolution de l’espèce…

        Youpi !!!

        Autrement, ils vont nous sortir un vaccin contre les retombées de la grippe asiatique radioactive aviaire transmise par les poissons pêchés dans le Pacifique Nord…

  • fou

    sans me casser la tête à lire tout les commentaires le mieux reste encore de ne pas faire de gosses

    ^_7

  • polemile:
    étre adapté a un monde proffondément malade, n est pas un gage de bonne santé

  • fotoulaver fotoulaver

    Hé popole tu trouve pas que tu fais tâche. Si tu veux convaincre quelqu’un que tout va bien t’es pas à la bonne adresse.

    • polemile

      Oui, je fais tâche parce que je ne vais pas dans le sens de vos pensées.
      Tout va bien pour moi et je suis heureux de pouvoir bénéficier de tous les bienfaits de la vie moderne.
      Donc, ce site, si je comprends bien, est réservé aux personne pour qui tout va mal?
      Attention, ça s’appelle de la parano collective.

  • ine

    Il est inutile de faire de longs commentaires : il suffit de rappeler que la vaccination a été imposée à la plèbe par la maçonnerie et que Pasteur était maçon.
    Les « travaux » de cet imPosteur ont dès le début été financés par les Rothschild, et l’Institut Pasteur est aujourd’hui encore financé par Rothschild.
    Tout ça n’est qu’affaire de satanisme, le but étant de rendre les gens toujours plus malades, intoxiqués, dépendants, esclaves, etc. et d’abréger leur vie.

    (Quant à l’obligation vaccinale pour les mioches, comme précisé plus haut la question est en effet réglée dès lors qu’on s’abstient de procréer.)

    • rouletabille rouletabille

      C’est dur ce que vous dites,mais j’ajoute quand meme que la création de maladies,'(en psychiatrie ils sont performants)est un créneaux réjouissant pour les finances et pour l’éradication des clients inutiles..

      • ine

        C’est la définition même de la psychiatrie : l’arnaque, l’escroquerie. Psy-chiatrie signifie « médecine de l’âme », il faudra m’expliquer ce que la médecine, une science par définition, a à voir avec l’âme, entité immatérielle s’il en est.

        La psychiatrie n’est pas une science puisque absolument rien n’est démontrable dans cette discipline, puisque aucun fondement somatique, biologique ou chimique n’a pu être mis en évidence dans ce qu’ils ont appelé les « maladies mentales », mais qui ne sont pas des maladies, parce que rien n’est démontrable.

        La psychiatrie repose entièrement sur des hypothèses, hypothèses qui permettent en effet de faire des bénéfices considérables puisque chaque « malade mental » constitue un client à vie, d’autant plus que le sevrage de ces drogues délétères est quasi impossible (impossible seul en tout cas).

        Dès lors qu’un fondement scientifique lui est trouvé, le trouble mental devient maladie effective, et quitte de fait le domaine de la psychiatrie (donc de l’escroquerie) pour intégrer celui de la neurologie par exemple (ce fut le cas de l’épilepsie).

        Beaucoup de troubles mentaux sont de surcroît dus à un empoisonnement, à des intoxications (au mercure contenu dans les vaccins et, a fortiori, dans les amalgames dentaires par exemple). Les psychiatres se rendraient (enfin) utiles (et non plus criminels) en devenant toxicologues.

        La psychiatrie sert aussi à contrôler les masses, il n’est que de voir les expériences conduites dans le cadre des projets MK (mind control). MK Search par exemple visait à « développer une capacité à manipuler le comportement humain grâce à l’utilisation de médicaments psychotropes ».

        Évidemment la psychiatrie permet de neutraliser les individus contestataires, les individus qui refusent le conditionnement imposé, les individus qui cherchent à en savoir trop, etc. Bref c’est aujourd’hui en France notamment comme en Union soviétique. La psychiatrie est ainsi très utile.

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    il est rigolos de voir des nouveau pseudo apparaitre dès que l’on parle de sujet sensible comme la vaccination