Chômage en France: pourquoi les chiffres ne sont pas crédibles

Que ce soit le nombre des inscrits à Pôle emploi ou le taux trimestriel selon les critères du BIT, les chiffres du chômage en France connaissent des bugs inquiétants ces derniers mois. Explications.

Chômage en France: pourquoi les chiffres ne sont pas crédibles

Après le bug du mois d’août qui avait gonflé la baisse, le nombre des inscrits à Pôle emploi en septembre devrait être en hausse AFP PHOTO / FRED DUFOUR

Sauf surprise, les chiffres mensuels du chômage devraient acter une nouvelle hausse. Le nombre d’inscrits à Pôle emploi fin septembre, qui sera dévoilé ce jeudi à 18 heures, « ne seront pas bons », a prévenu mercredi le ministre du Travail Michel Sapin. S’il en est aussi sûr, c’est parce qu’il y a eu un « bug » dans les chiffres d’août.

« Au mois d’août, il y a eu un incident statistique avec un bug SFR (…) Il a augmenté la baisse au mois d’août, il va augmenter la hausse au mois de septembre », a expliqué le ministre du Travail.

Les dernières statistiques avaient en effet affiché une baisse spectaculaire: 50.000 chômeurs sans aucune activité (catégorie A) de moins que le mois précédent, du jamais vu depuis 13 ans, soit 3,23 millions d’inscrits en métropole.Le gouvernement s’était gardé de tout triomphalisme. Une prudence bienvenue puisque quelques jours plus tard, Pôle emploi avait révélé un dysfonctionnement technique avec son opérateur SFR qui avait amplifié les désinscriptions.

Une partie des inscrits n’avaient pas été relancés par SMS pour leur rappeler d' »actualiser » leur situation.Au final, la baisse était bien réelle mais moindre. A posteriori, Pôle emploi l’a évaluée entre 22.000 et 29.000. Pour autant, les chiffres de septembre seront mis en regard de ceux annoncés il y a un mois, sans prise en compte du bug.

Michel Sapin a d’ores et déjà dit qu’il faudrait regarder « la moyenne des deux » mois. Les chiffres mensuels des demandeurs d’emploi devaient être interprétés « en tendance sur plusieurs mois », a également plaidé Jean Bassères, directeur général de Pôle emploi, dans un entretien ce jeudi à Libération.

Article complet + vidéo sur lexpansion.lexpress.fr

28 commentaires

  • Fenrir

    Bref, les chiffres sont vraiment mauvais et l’excuse permettra l’accentuation du camouflage habituel, qui n’est que croissant depuis des années.
    La pression va remonter vers les employés de Pô!lemploi, afin d’augmenter le nombre de courrier de propositions d’emplois vers les demandeurs.
    Qui lorsqu’ils ne donnent pas suite peuvent être radiés d’office pour non-réponse à une offre…
    Etc, etc, etc,…
    Tout les coups sont permis pour radier dans ces périodes là.
    Mais à force de glisser la poussière sous le tapis…

    • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

      Mais à force de glisser la poussière sous le tapis…

      certains vont se prendre les pieds dedans et se vautrer.

      a vous chomeurs(ses)si vous êtes gracieusement conviés(es)a une RÉUNION D’INFORMATION,ALLEZ Y, C’EST UN MOTIF POUR VOUS RADIER,SI VOUS N’ÊTES PAS PRÉSENT CE JOUR LA!

      http://www.actuchomage.org/2013101225552/Mobilisations-luttes-et-solidarites/invitations-pole-emploi-pieges-a-radiations.html

    • Tu penses réellement que le pôle emploi propose des postes aux demandeurs ?

      Depuis 2003 j’ai toujours été en cdd et intérimaire, donc constament en lien avec eux, toute ces années je n’ai reçu qu’une seule et unique proposition, et manque de pot c’était dûe à une erreur informatique, j’avais reçu une proposition de poste dans une maison de retraite, donc rien avoir avec mon profile.

      Alors je me marre à chaque fois que j’entends à la téloche que le pôle emploi propose quelque chose, c’est des conneries, ils sont là que pour faire les flics et rien d’autre.

      • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

        je n’ai pas prétendu qu’ils proposaient des postes dans mon com,
        ils sont là que pour faire les flics et rien d’autre,ont bien d’accord.
        ce sont les kapo de la misère que les politiciens veulent dissimuler.

      • mon commentaire se trouve sous celui de Fenrir et non le tien :D

        Grand marabout ne voit plus clair ^_^

      • Fenrir

        Eh oui ! Snow :0D
        Mais tu travailles régulièrement en cdd ou en intérim, ainsi que tu le précises. Tu ne peux tirer une conclusion de ton expérience. Hormis un point révélateur, la seule offre que tu as reçu, ne correspondait pas à ton profil…
        La pression exercée sur les conseillers de l’emploi est une variable d’ajustement permettant d’influer dans une certaine limite toutefois, les chiffres, et surtout les radiations automatiques pour défaut de réponse à convocation, ou a des offres.
        L’outil informatique permet un flicage statistique des agents que vous n’imaginez pas. Il est très simple pour la hiérarchie, lors des réunions d’équipes hebdomadaires, d’imposer des objectifs de mises en relations, ou d’intensifier le nombre d’informations collectives.
        Sachant pertinemment que pour obtenir les résultats exigés, les agents vont faire un peu tout et n’importe quoi pour être dans les clous.
        Dans ce cas là, les agents envoient des convocations ou des offres d’emplois en nombres, et comme cela emmerde les demandeurs d’emploi de répondre à des offres qui ne leur correspondent en rien, ils se font radier…
        CQFD

  • corpus

    Au sujet du chômage,

    Voyez un peu chez nous…

    « Celle qui a révélé l’existence des quotas à l’assurance-emploi déplore le sort réservé aux dénonciateurs. Congédiée pour inconduite, Sylvie Therrien ne pourra recevoir de prestations d’assurance-emploi. »
    http://www.ledevoir.com/politique/canada/390798/ca-a-detruit-ma-carriere-et-ma-vie

  • derdesders

    Certains commentateurs sur les forums n’ont pas encore pris conscience que plus de 70% du travail dans notre Pays n’apporte aucune valeur réelle ajoutée et qu’en un claquement de doigt ces 70% peuvent se retrouver sans travail .
    Attendez vous à entendre un ‘nouveau’ concept pour sauver les emplois sous peu ; La déflation salariale !
    En d’autres termes le travail à 1 euro de l’heure !!!
    Nos ‘amis’ les casques à pointes ont une sérieuse avance sur nous avec la fumeuse réforme Hartz IV

    En août 2005. Thomas Meese, sociologue diplômé, est sans emploi. L’agence pour l’emploi de Hambourg lui fait une « proposition » qu’il ne peut refuser : effectuer un travail à un euro, avec l’aimable menace de lui couper les vivres s’il lui vient à l’esprit de décliner l’offre. Le nouvel employeur de M. Meese devient ainsi l’Université de Hambourg.
    […]
    Les compétences de monsieur Meese ne sont pourtant pas perdues pour l’Université de Hambourg. Il est envoyé illico à l’IKS où il travaillera 30 heures par semaine . Sa fonction : collaborer à un projet de recherche sur la criminalité dans le domaine de l’agroalimentaire. Ayant des connaissances dans la théorie des systèmes en sociologie, il se familiarise rapidement avec le sujet de recherche et écrit plusieurs articles théoriques, puis il conçoit une base de données sur internet qui sera utilisée pour ce projet. Jusqu’à son départ de l’IKS, 700 documents y seront enregistrés.
    […]
    Résultat : Des « scientifiques à un euro » travaillent dans les Facultés de droit, de sciences économiques et sociales, de pédagogie, de psychologie et science du mouvement, de lettres et culture, de mathématiques, informatique et sciences naturelles.
    […]
    jusqu’à un moment où il ne peut plus se voiler la face : les perspectives sont nulles.

    Prise de conscience douloureuse, espérance déçue, il comprend que l’Université de Hambourg l’a tout simplement exploité, même si cela n’a éventuellement pas été l’intention de départ.
    […]
    Il fait alors une démarche intéressante : il calcule ce qu’il aurait gagné s’il avait travaillé avec le statut normal d’un assistant scientifique d’université. Il en déduit l’allocation de chômage qu’il a reçue pendant son travail et trouve une somme de 10.784 euros (heures travaillées, cotisations sociales, retraite etc.).

    Ensuite, il développe son argumentation et demande en bonne et due forme un dédommagement pour travaux forcés effectués de 10.784 euros à l’Université de Hambourg.
    Dans sa lettre il précise qu’il n’a signé son « accord »pour ce travail à un euro que sous la menace de la suppression de ses vivres, et il appuie ses arguments sur l’accord C029 de l’Organisation International du Travail (ILO), ratifié en 1930 par 172 pays, qui donne la définition suivante du travail forcé : « … est tout travail ou activité qui est exercée en raison d’une pression ou d’une menace de sanctions« .
    […]
    ————— Réponse hallucinante ————
    L’université explique que « le travail n’est pas seulement un problème économique, mais une aide pour s’épanouir et pour renforcer ses capacités de s’aider soi-même.

    On aide le demandeur d’emploi entre autres à prévenir la désaccoutumance du travail. … La diminution de l’allocation, si le demandeur d’emploi refuse une proposition à un euro, n’est pas une sanction […] »

    C’est la meilleure. Un chômeur « se déshabitue du travail », et c’est une faveur que l’Anpe lui fait en l’obligeant à travailler sans droits ni salaire; c’est par souci pour son épanouissement personnel ! Un individu sain d’esprit et de corps, instruit et diplômé, est jugé capable de faire le travail d’un scientifique, mais ne serait pas en mesure de savoir comment s’épanouir dans la vie.

    [….] suite clic

    La déflation salariale touchera un panel très élargi de professions lire aussi l’article de Charles Sannat L’«indéflation», conséquence logique de la globalisation pour approcher l’étendue de la forfaiture à venir !

    • derdesders

      Sur le site allemagne-et-plus.a18t.net/ ne pas rater les bonnes idées des casques à pointes « 2010 » toute une époque :
      La fin du secret de la correspondance pour le chômeur allemand

      L’Agence fédérale pour l’emploi (Bundesagentur für Arbeit – BA) et les caisses familiales1 (CF) ont réussi un nouveau pas en direction du citoyen transparent en s’attaquant d’abord, comme souvent, aux privés d’emploi. Les deux administrations introduiront le dossier électronique au niveau national en menant un projet pilote dans les Länder Saxe-Anhalt et Thuringe. La Deutsche Post AG ouvrira toute lettre adressée à une des deux administrations pour numériser tout son contenu. Ensuite, les dossiers ainsi transformés en fichiers seront acheminés vers les destinataires. Pour réaliser le projet pilote, de nouveaux codes postaux ont été introduits. Le Erwerbslosenforum2 nous informe sur cette nouvelle attaque contre la protection des données en titrant joyeusement “Cinq bons chiffres dans la loterie de vos lettres”. Eva Schmidt de Radio Lora Munich a parlé avec le porte-parole du Erwerbslosenforum Martin Behrsing.
      […]
      Clic pour la suite …

    • carlusmagnus carlusmagnus

      Bien d’accord avec toi et tes « plus de 70% du travail dans notre Pays n’apporte aucune valeur réelle ajoutée et qu’en un claquement de doigt ces 70% peuvent se retrouver sans travail . »
      Et le pire c’est que ce ratio tend à se déséquilibrer encore plus puisque tous les boulots créant de la valeur s’en vont à l’étranger.
      J’ai entendu des « formés en économie » (bac +5 et plus, donc plutôt déformés :p) me dire qu’à terme, ce sera l’Europe du service et qu’il n’y aura plus de boulot créant de la richesse en Europe, avec un sourire, dans le genre « c’est super, tous col blanc ».

    • engel

      Sous contrainte du chantage à d’indemnisation,
      Ne pas oublier les propositions d’emploi comme putes dans les eros-center!!!

      Ah, que c’est beau une grande démocratie occidentale.

      • Kiline Kiline

        Faut comptabiliser ceux ( les cadres) qui se voient proposer des stages bidons pendant 6 mois, tel que des stages de remises à niveau, comment se révaluer..etc..etc… afin de baisser le taux de chômage. Mais ils ne se font pas avoir car les 3/4 n’attendent même pas la fin de la réunion. ( vécu par Badboy il y a 2 semaines.)

  • fotoulaver fotoulaver

    Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent.

  • derdesders

    viens de paraitre Vrais chiffres chômage septembre 2013, 75800 chômeurs de +, malgré 290200 radiations Par l »excellent patdu49

    127 950 offres d’emplois (majoritairement précaires) pour environ 9 500 000 chômeurs et travailleurs précaires et intermittents, y compris les invisibles (détails en bas de page)

    Toujours 1 inscrit sur 2 qui ne perçoit aucune indemnité de Pole emploi.

    Sur 10 sorties des inscrits, seulement 2 le sont pour reprise d’emploi déclarée.

    Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, Septembre 2013 :

    Défauts d’Actualisation : 200 300, 44,3 % des sorties des listes.
    Radiations Administratives (les punis) : 41 800, 7,7 % des sorties.

    – Autres Cas ( les morts, suicidés, emprisonnés .. ) : 48 100 et 9,2 % des sorties.

    soit 290 200 radiés des listes (61,2 %) pour autres motifs que :

    – Stages parking : 36 100, 8 % des sorties.

    – Arrêts maladie, maternité etc : 34 500, 7,6 % des sorties.

    Reprises d’emploi déclarées : 91 700, ne représentent que 20,3 % des sorties des listes de pôle emploi.

    + d’1 chômeur inscrit à pôle emploi sur 2 (51,7 %) ne perçoit AUCUNE INDEMNITÉ, ni ARE (allocation retour à l’emploi), ni allocation de solidarité (ASS, AER …)

    [….]

    Faites le calcul vous même, on arrive au total, à + de 9 MILLIONS demandeurs d’emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.

    La suite Vrais chiffres chômage septembre 2013, 75800 chômeurs de +, malgré 290200 radiations …..

  • dl

    moi j’ai toujours eu du boulot grâce a mon relationnel, si vous comptez sur pole emploi pour avoir du taf, c’est pas la peine,
    idem pour une formation.
    pole emploi ne sert a rien, a part vous faire chier, et essayer de contrôler votre vie.
    bien sur que les chiffres officiels du chômage sont truqués a mort.je pense que nous sommes plus prés de 9 millions de chômeur que les chiffres officiels, il faut que ca pète dans ce pays.

    • Nevenoe Nevenoe

      Pierre Moscovici. Ministre de l’Économie, des Finances et du commerce extérieur.

      Issu de la haute bourgeoisie cosmopolite parisienne. Fils de la psychanalyste Marie Bromberg, signataire de l’Appel des 121 contre la guerre d’Algérie et porteur de valises du FLN, et du sociologue Serge Moscovici, d’origine juive roumaine, ancien militant communiste (son propre père, qui ne parlait que le yiddish, fut un responsable du Parti communiste roumain). Son oncle, Mandy Moscovici, fut conseiller PS et une personnalité de la communauté juive d’Ivry. Assure avoir milité dès ses 10 ans et demi (!) au Comité d’action lycéen de Condorcet en mai 1968.

      Membre des Cercles rouges et de la Ligue communiste révolutionnaire. Adhère au PS en 1984 pour faire carrière. Incarnation du bobo parisien :

      « Rarement un homme aura autant personnalisé les travers nationaux habituellement prêtés aux Français : arrogant, suffisant, méprisant, cassant et on en passe. »

      Libération, 9 décembre 2000

      Favorable à l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne. Membre du Siècle et Young Leader de la French American Foundation 1996. Vice-président du Cercle de l’Industrie, qui regroupe les grands patrons favorables à la gauche libérale.

      Ce strauss-kahnien pur jus a été directeur de la campagne de François Hollande lors de l’élection présidentielle. Il visait Matignon ou le Quai d’Orsay, se positionnant déjà pour les élections présidentielles futures, et n’était nullement le favori pour Bercy. Ce caméléon adoptera une ligne libérale si le Président de la République (avec lequel il a donné un cours à Sciences Po au début des années 90) le lui demande.

      Pierre Moscovici lors du colloque organisé par le Cercle Léon Blum le 23 novembre 2003 :

      « Si jai adhéré au Parti socialiste, moi qui suis juif, français et socialiste, c’est aussi en pensant à Léon Blum. »

      Biographie détaillée dans l’Encyclopédie politique française d’Emmanuel Ratier (tome II), Au cœur du pouvoir et dans Faits & Documents n° 157.

  • rouletabille rouletabille

    Je suis censurer un MAX..
    Donne de la soupe,du café et aussi du papier toilette ,tu te permet de donner des leçons alors que ce que tu fais est HYPOCRITE.
    On en parleras quand tu auras compris que t’est au service d’un système pour qui la pauvreté est complice ..
    Bof,donne de la soupe ,pas ici,je veux pas de ton aumône à la con,donne ton café en regardant les gens au lieu de m’accuser ..
    je sort payer un IRISH COFFE au premier SDF sur la route..C’est mieux que ta soupe …

  • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

    au sujet du HARTZ IV,en Allemagne,les textes en France existe déjà,voila le rôle des institutions de l’emploi:

    http://french.ruvr.ru/2013_05_13/Reforme-du-travail-outre-Rhin-Elle-met-en-garde-la-France/

    elle met en garde les chômeurs en France!

  • Nevenoe Nevenoe

    Nous sommes rassurés

    Pas de taxe sur les riches, promet le FMI.

    Le Fonds monétaire international (FMI) a démenti vouloir imposer une taxe exceptionnelle sur les riches pour réduire les déficits publics comme le suggérait un récent rapport de l’institution.

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/10/24/97002-20131024FILWWW00479-pas-de-taxe-sur-les-riches-promet-le-fmi.php

    Juste une chose, revenons sur le mot « imposer ».
    Sauf erreur le FMI est une entité qui prête des fonds et fait des préconisations d’orientations économiques à des pays souverains, il n’est donc jamais, en théorie, question d’imposer quoi que ce soit.

    On nous aurait donc menti ?
    Ils sont tellement sûrs de leur domination qu’ils ne se cachent même plus ?

  • lasari17

    Moi j’ai 18 ans , je ne suis pas inscrite au Pole Emploi . Cela ne m’empêche pas de chercher de mon coté . Combien de personnes sont dans ce cas et ne sont pas comptées ? …