Le téléchargement direct, la nouvelle cible des ayants droit.

Megaupload ne fut que l’entrée en matière, les autres vont suivre, et petit à petit, la notion même de téléchargement risque de disparaitre au nom du fascisme financier du droit d’auteur. Donc, 5 nouveaux dans la ligne de mire, n’empêche, les utilisateurs sont quand même toujours tranquilles car trop difficiles à pister! ;)

D’ici quelques années nous dirons à nos enfants : ‘avant je téléchargerais’. Ils nous regarderont avec des yeux ronds et avec un air douteux. Après le P2P, le streaming, la nouvelle cible des ayants droit est le téléchargement direct. Cinq sites sont accusés d’être dans l’illégalité.

Lors d’une conférence sur le copyright, évidemment très suivie par l’industrie du cinéma et de la musique, les accusations n’ont eu cesse de pleuvoir. Paramount Pictures n’a pas hésité à pratiquer un peu de délation et a dénoncé cinq sites qu’elle considère comme l’ennemi.

Alfred Perry, Vice Président de Paramount Pictures (en charge de la protection des contenus) compte aujourd’hui s’attaquer à Putlocker, Wupload, Depositfiles, FileServe et MediaFire.

C’est donc une véritable croisade qui se met en branle. Pour le moment, nul ne sait si ces accusations auront des suites judiciaires, seulement la fermeture de Megaupload a dopé les intentions vindicatives de l’industrie de la musique et du cinéma.

Le fait est que le téléchargement illégal fait l’objet d’une lutte dorénavant mondiale. Même les politiques et les instances judicaires en font leur cheval de bataille. Entre fermetures, projets de lois et nouvelles méthodes de piratages, les années à venir ne vont pas manquer de rebondissements.

[CNET] © Adrian Grosu – Fotolia.com

Via Gizmodo

12 commentaires

  • drouet

    boycotons les élections ! il suffit ! nous cautionnons des escrocs et des assasins ! voir mon mur facebook . à +

  • JeanSairien

    L’avenir est aux serveurs FTP cryptés en 2048 bits.
    Enfin, je pense que tôt ou tard la culture disparaitra de la surface de la Terre.

  • Chègoku Chègoku

    Expliquez moi SVP.
    Sur youtube, quand on écoute une chanson, il est possible automatiquement de la formater en MP3 et de la télécharger.
    Comment se fait-il que ce soit possible sur youtube ? On-t-il une parade légale?

    • parce qu’on ne touche pas à youtube/google :p
      Et que de toute manière ils nous préparent un youtube à deux vitesses à l’avenir, l’un payant avec le contenu que l’on a en ce moment et l’autre totalement gratuit mais verrouillé, fini les émissions télé, les bouts de films et les documentaires et bine entendu toute vidéo anti-système, ou nos vidéos perso muni de bande son sous copyright.
       

      • Maverick

        En plus, avec le « watermarking » (un peu comme le filigrane des billets qu’on ne voit que par transparence), Youtube pourra refuser qu’on « uploade » du contenu protégé. Si c’est marqué, c’est refusé. Déjà qu’en ce moment, ils retirent pas mal de trucs…
        Et puis si ils font des contrôles systématiques de copyright sur les contenus visionnés plus de X fois, et qu’en cas d’infraction ils ferment le compte … Ou alors une surveillance par mots clés (le nom de l’artiste ou de l’oeuvre) ça ira vite.

        Je pense qu’il sera difficile d’empêcher la capture en local, mais à partir du moment où la diffusion est bloquée, on peut plus échanger … Et puis avec la VOD, il sera possible de « watermarker » l’oeuvre avec ton identifiant, alors si tu diffuses, on pourra remonter jusqu’à toi. (les billets ont un numéro de série).
        Et il y aussi ça dont il faudra se méfier, voilà un exemple de ce qui nous attend :
        http://www.presence-pc.com/actualite/Windows-Store-Windows-8-45951/

        Il y aura toujours moyen, mais ça va (re)devenir un truc confidentiel. Des plans genre « wardriving + VPN + P2P », ou des serveurs clandestins connus seulement des initiés. Ou bien avoir des TéraOctets de capacité à la maison (un NAS), ripper les films entre copains… En tout cas, je conseille fortement de toujours avoir sous son capot (ou en externe) un bon proc’, de la RAM, un disque dur et un lecteur/graveur.
           
         

  • dudul

    non aucune, il s’agit simplement de tuer la concurrence afin de récupérer des part du marché… 
     
    rappelons que megaupload avait un service identique a youtube, daily, etc (et de meilleur qualitée)…
    que megaupload retirait les fichier litigieux sur demande (comme youtube, daily etc…)
    et que megaupload proposait en plus un nouveau service qui rémunérait les ayants droits, une offre légal…
    qui est l’escroc dans l’histoire…?
     
    demains ils nous proposerons d’ailleurs les mêmes service que megaupload, avec les mêmes failles…. mais là, l’argent généré ira dans les bonnes poches… celles de l’oligarchie financière…
     
    c’est la seul et unique raison.

  • jacques

    Quand je pense à la TV, lors du passage d’un seul film on a parfois 15 minutes de pub et on nous oblige à payer une redevance, si ce n’est pas de la fraude aussi.D’ailleurs  beaucoup moins de personnes auraient téléchargés si les prix n’étaient pas exorbitant, et je ne vous parle pas de la qualité culturelle de certains  produits,  les prix public sont souvent les mêmes que ce soit bon ou mauvais, petit ou gros budget, dans les films c’est régulièrement les mêmes histoires, arrangées de manière différente avec un peu de pommade en plus, ou de technique.Pour l’honnêteté c’est pire.

  • libresongeuse

    Profitons mes amis des derniers moments de l’internet libre.

  • warztorm

    rapidshare a des actions dans le cinema?

  • Timestretch

    Internet c’est la war ils sont loin d’avoir gagner la guerre

  • winflouze

    arretez de telecharger pour regarder des films pourris, des séries à deux balles, et sortez respirer l’air pure
    d’un coté, dites vous que ils veulent gagner du pognon on vous forçant à acheter leur m…, mais personne ne vous oblige à les acheter, ni à les regarder. Etes vous esclave des données ?, NON, alors tout ça à la benne, la TV avec. Vous êtes libres, ils ne vous emprisonnent pas !, au contraire, ils nous LIBERENT !!
     
     

    • Sauf que….. On peut aussi télécharger des documentaires qui eux justement nous permettent de mieux comprendre ce qu’il en est! Sans megaupload, jamais je n’aurais connu « le monde selon Monsanto » ou encore certains reportages ratés à la télévision…