Les Etats-Unis refusent de dire s’ils ont espionné Merkel (MàJ: NSA: 35 dirigeants du monde sur écoute )

barack-obama-et-angela-merkel-le-19-juin-2013-a-berlin

La Maison Blanche a refusé jeudi de dire si les Etats-Unis avaient espionné dans le passé les communications de la chancelière allemande Angela Merkel, en pleine crise diplomatique avec Berlin.

Jay Carney, porte-parole de l’exécutif américain, a affirmé qu’il ne commenterait pas « des accusations spécifiques qui ont été portées » dans cette affaire.

Mercredi, il avait déclaré que « les Etats-Unis ne surveillent pas, et ne surveilleront pas les communications de la chancelière », une tournure de phrase qui laissait ouverte la possibilité que de telles opérations aient pu avoir lieu.

M. Carney n’a pas dévié de cette formulation jeudi. « Je n’ai rien de plus là dessus pour vous », a-t-il ajouté.

« Nous passons en revue la façon dont nous rassemblons des données du renseignement afin de faire en sorte de parvenir à un équilibre entre les préoccupations de sécurité de nos ressortissants et alliés, et les inquiétudes de tout le monde sur la protection de la vie privée », a-t-il par ailleurs expliqué.

Au lendemain de révélations sur le possible espionnage de son téléphone par les services de renseignement américains, Mme Merkel, qui avait protesté la veille auprès du président Barack Obama, a lancé jeudi une mise en garde sévère à Washington, affirmant que « l’espionnage entre amis, ça ne va pas du tout ».

Si ces informations étaient confirmées, ce serait « totalement inacceptable » et porterait un « coup sérieux à la confiance » entre l’Allemagne et les Etats-Unis, deux pays amis, a prévenu la chancelière. La justice allemande a annoncé analyser ces informations.

Source: 7sur7.be

Pathétique…

Un responsable de l’administration américaine a transmis les numéros de téléphone de 35 dirigeants de la planète à l’Agence américaine de sécurité nationale (NSA) qui les a placés sur écoute, révèle le Guardian aujourd’hui grâce à des documents transférés par Edward Snowden. Cette nouvelle révélation intervient au moment où l’Allemagne se montre scandalisée par les révélations sur une possible surveillance du portable de la chancelière Angela Merkel par les Etats-Unis.

En réaction à l’indignation de Berlin, Jay Carney, le porte-parole de la Maison Blanche, a refusé de dire si Washington avait effectivement espionné dans le passé les communications de Mme Merkel. Selon les nouveaux documents révélés jeudi par le quotidien britannique, la NSA « a surveillé les conversations téléphoniques de 35 dirigeants de la planète après qu’un responsable de l’administration américaine lui a transmis les numéros de téléphone », écrit le Guardian.

Actuellement réfugié en Russie, l’Américain Edward Snowden, ancien consultant de la NSA, est à l’origine de ces révélations en cascade. Dans ce document interne daté du 27 octobre 2006, la NSA « encourage les hauts responsables des branches de l’exécutif qu’elle compte parmi ses +clients+ comme la Maison Blanche, le département d’Etat et le Pentagone, a partager leurs carnets d’adresse avec l’agence ».

A lui seul, un haut responsable, dont ni l’identité ni la fonction ne sont révélées, a transmis « 200 numéros, dont 35 de dirigeants de la planète », sans que l’on sache desquels il s’agit, se félicitent les responsables de la NSA dans le document. Ils expliquent toutefois que la surveillance de ces numéros de téléphone n’a donné que peu de résultats. Le Guardian dit avoir interpellé l’administration Obama sur ce nouveau document, mais elle n’a pas souhaité s’exprimer.

Lors de son point de presse quotidien, organisé avant l’article du Guardian, Jay Carney a dit qu’il ne commenterait pas des « accusations spécifiques qui ont été portées » dans l’affaire de la possible surveillance du téléphone d’Angela Merkel. « Nous passons en revue la façon dont nous rassemblons des données du renseignement afin de faire en sorte de parvenir à un équilibre entre les préoccupations de sécurité de nos ressortissants et alliés, et les inquiétudes de tout le monde sur la protection de la vie privée », a-t-il par ailleurs expliqué.

Source: Le Figaro

13 commentaires

  • karbonn

    Quand Fabius va apprendre ca, je sens que les ricains vont encore dérouiller!

  • le fait de refuser de dire s’il y a eu espionnage donne la réponse à la question – c’est oui

    J’aimerai bien comprendre ce que cache ce cirque entre Obama et Merkel

    • karbonn

      Embringués dans l’ère Internet. Tout se sait extrêmement rapidement à l’heure actuelle. Merkel n’a pas d’autres choix, que de jouer l’effarouchée.

    • En faire tout un tas avec cette histoire, ça ne sert qu’a occuper encore une fois les esprits.

      Tant que la Syrie ne sera pas tombée, on en parlera, snowden n’est pas un chevalier blanc, qu’on se le dise, c’est juste une autre arnaque, comme assange, et y’en aura encore d’autres des comme lui, car l’Iran aussi devra tomber, et on aura là aussi d’autres histoires.

      • corpus

        Je suis de votre avis Snowleopard, en cela qu’il faut savoir se ménager une « petite gêne critique » salutaire, pour ne pas tout gober sous le prétexte que ça semble venir de forces libertaires opposées aux pouvoirs en place. :-)

  • rudolphe vandenberg rudolphe vandenberg

    buk

  • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

    encore du blaterage pour occuper les chiens de garde de l’ordre établis maudit en chienlit!
    je negativois – -500000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

  • un refus est l’expression d’un mensonge !

  • jean-edouard

    D’après la photo, il semble que c’est Obama qui est persécuté par les satellites de Merkel plutôt que le contraire.

    Les satellites du Mind Control peuvent provoquer des douleurs diverses, des étouffements, des sautes d’humeurs, des bagarres, des maladies.

    Le Mind Control ne vise pas uniquement les VIP mais de plus en plus les simples citoyens qui sont harcelés secrètement par ce système, sans même en être conscients.

    Tous ceux qui veulent défendre la démocratie devraient dénoncer ce système de répression qui peut viser tout le monde quelle que soit sa tendance politique.

    http://peacepink.ning.com/group/francophone

  • Nevenoe Nevenoe

    Bruno Gollnisch

    Entretien du 24 octobre : Les indigènes font de la résistance !
    – résistance réussie : le rapport Estrela (culture de mort) renvoyé en commission!
    – résistance nécessaire : la soumission aux Etats-Unis et l’apathie devant les menées de la NSA doivent cesser!
    – résistance légitime : l’austérité imposée aux peuples européens par les « organisateurs de gala de charité » bruxellois est honteuse!
    – résistance capitale : contre les immigrationistes, « négriers des temps modernes », le front du refus des « indigènes »!

    http://www.youtube.com/watch?v=lJzDlUD0dFc&feature=youtu.be

  • jean-edouard

    Pourquoi la classe politique, du FN à LO, respecte-t-elle la loi du silence sur la question du Mind Control. C’est une attitude étonnante de la part de gens « honnêtes ».

    Site sur les scandales du Mind Control

    http://forumactif.forumfra.org