Le cri d’alarme de l’ancien haut-commissaire à l’énergie atomique..

Un vrai cauchemar ces centrales où la sécurité pose problème, quand à leur état… Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Le débat sur le nucléaire est très complexe.

A titre personnel, je regarde cette énergie avec une grande méfiance et en acceptant le paradoxe que mon électricité et ma « lumière » sont avant tout nucléaire !

Ce qui est certain, c’est qu’en cas d’accident dans une centrale nucléaire et compte tenu de la superficie (réduite) de notre pays, nous courrons un risque collectif majeur. La sûreté nucléaire doit donc être au centre des préoccupations, et c’est bien souvent par l’opacité qui est la sienne que l’industrie du nucléaire pêche. L’absence de transparence laisse place à tout l’imaginaire.

D’ailleurs, lorsque l’on voit la manière dont a été traité l’accident de l’usine LUBRIZOL qui n’est rien de moins que la destruction d’une usine classée SEVESO ultra dangereuse, il y a de quoi craindre le pire en cas d’accident dans une centrale nucléaire.

Donc,  les craintes autour de cette énergie ne doivent pas être minimisées ni balayées d’un revers de main. Elles sont légitimes et il faut apporter de vraies réponses aux questions des gens.

Cela ne retire, néanmoins, rien à cette intervention dans le Point de l’ancien haut-commissaire à l’énergie atomique Yves Bréchet, que je vous invite à lire.

Voici l’un des meilleurs passages parce qu’il pointe une aberration toute française où l’on veut décarboner notre énergie nucléaire, qui est peut-être radioactive mais certainement… pas carbonée !

« L’urgence climatique n’autorise pas les effets de manches. Et nous sommes en plus dans une guerre économique qui a succédé à la guerre froide. Dans cette configuration, on a plus que jamais besoin d’un Etat stratège. La problématique est de décarboner notre énergie. Mais, aujourd’hui, on s’évertue à décarboner une électricité déjà décarbonée ! Remplacer le nucléaire décarboné par les énergies renouvelables ne réduit en rien le dioxyde de carbone. L’Allemagne avait 20 % de nucléaire, mais a décidé d’en sortir, rouvrant ainsi ses usines à charbon, sans parler des milliards par an que coûte cette transition énergétique. Vous pensez que la France peut se permettre d’investir 1 200 milliards d’euros dans un parc de production éolien, avec des turbines à gaz pour pallier les absences de vent quinze jours par an ? Tout ça sans aucune diminution des gaz à effet de serre ? C’est autant d’argent qui n’ira pas dans la rénovation du bâtiment et dans l’électrification des transports. Mais plutôt que de se demander : « Qu’est-ce qu’on peut faire d’efficace ? », on se demande : « Qu’est-ce qu’on peut annoncer ? » Les énergies renouvelables locales font sens. Mais les mettre sur le réseau électrique, c’est beaucoup plus compliqué. Il faut pour cela des investissements massifs dans la recherche sur le stockage. Au lieu de cela, on subventionne des panneaux photovoltaïques importés de Chine »

Charles SANNAT

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Le Point ici

Budget. La Commission Européenne veut des précisions de Paris !..

C’est pour quand la sortie du bouzin européen ? Il faudra combien de mandales dans le museau pour que les gens comprennent que cette caste de non élus fait ce qu’elle veut, et pas pour le bien des peuples.. Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Selon l’Union européenne, les projets de plan budgétaire de la France et de l’Italie sont « en deçà de l’amélioration requise de 0,6 % du PIB »…

Voici ce qu’en disent les grands psychopathes européens…

Evoquant des « risques d’écart » avec les règles européennes, la Commission européenne a demandé, d’ici mercredi, des clarifications à la France et l’Italie sur leur projet de budget 2020. Le Commissaire aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, et le vice-président de la Commission européenne, Valdis Dombrovskis, ont adressé une lettre, ce mardi, au ministre français des Finances, Bruno Le Maire, et à son homologue italien Roberto Gualtieri.

« Un effort structurel de 0,0 % du PIB »
Dans leur lettre, les deux commissaires ont critiqué le fait que « le projet de plan budgétaire prévoit un effort structurel de 0,0 % du PIB en valeur nominale ». En clair, si l’on ne tient pas compte des effets de la conjoncture, la France ne fait rien pour améliorer l’état de ses finances publiques.

« Or, cet effort – nul – est en deçà de l’amélioration requise de 0,6 % du PIB », ont ajouté Pierre Moscovici et Valdis…

Il est fort aimable le Moscovici, mais tout d’abord quand il était lui-même ministre de l’économie dans notre pays, il passait plus de temps avec sa belle Jade et son chat qu’avec les problèmes de réduction de dette et autre notion de maîtrise des dépenses.

Mais au-delà, la France et son exécutif en tête à savoir Macron et Philippe viennent de se farcir un an de mouvement de gilets jaunes qui n’est rien d’autre qu’une révolte fiscale de la part de braves gens qui bossent dur chaque jour et qui ne demandent rien si ce n’est qu’on leur laisse leurs sous durement gagnés.

Si parfois dans les Palais de la République on peut avoir la comprenette difficilette, il semble que le message de colère ait enfin été reçu.

Ce n’est donc pas évidemment, le moment d’en remettre une couche.

L’austérité est impossible en France, et si l’austérité est ne serait-ce que 10 % de celle imposée aux Grecs, ce pays sombrera dans l’anarchie.

La Commission va donc râler et couiner, c’est très bien, mais si on applique ce qu’elle nous demande, nous partirons en jaunisse généralisée et incurable…

Après, vous connaissez mon point de vue.

L’un de nos gros problèmes c’est justement l’Europe et le manque de souveraineté.

A force de voir Bruxelles se comporter ainsi, les gens finiront par comprendre qu’aucun redressement pour notre pays n’est possible dans le cadre européen actuel.

Charles SANNAT

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source 20 Minutes ici

Voir :

Un modèle économico-financier à bout de souffle. LHK

Avec le crédit, la planète finance a complètement asservi les états, qui eux ne peuvent pas faire faillite, ils ont à disposition le patrimoine national pour régler leurs créanciers, à l’inverse des particuliers qui peuvent tout perdre. Partagez ! Volti

******

Liliane Held Khawam

L’abandon de la convertibilité-or au début des années 70 a ouvert une voie royale à la création monétaire bancaire basée sur la dette. Le mécanisme a permis la création discutable d’une dette, source d’enrichissement illimitée pour les tenants du marché financier… La croissance par la dette est devenue au fil du temps une tyrannie imposée aux populations et à l’ensemble des acteurs de l’économie réelle.

Lire la suite

Libra de Facebook, Paypal se retire du projet !..

Les cryptomonnaies n’ont plus la cote ? Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Vous vous souvenez de Libra, la monnaie de Facebook annoncée en fanfare ?

Vous vous souvenez de ma méfiance ?

Il ne peut pas y avoir de monnaie autre que les monnaies ayant cours légal.

Lire la suite

Vers l’interdiction d’Airbnb à Paris..

Mondialiser, prôner le toujours plus et pleurer après, est-ce la solution ? Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Anne Hidalgo découvre ce qu’implique un monde sans frontière et sans régulation… ouvert à tous les vents.

Un monde dans lequel nous avons créé de toute pièce une industrie du tourisme de masse nécessitant de déplacer des masses de touristes pour pas cher, et de les loger pour pas cher, et de les nourrir pour pas cher.

Nous avons voulu un monde où  un aller retour en avion entre la France et l’Italie coûte moins cher qu’un billet de trains inter-cité.

Lire la suite

Les prévisions « apocalyptiques » du roi saoudien !..

Écoutez la vidéo qui nous parle de l’effondrement qui est déjà là, en dehors des « prédictions » de MBS dans l’article . Et merci de ne pas focaliser sur la lettre de Charles Sannat « STRATÉGIES » , que vous n’êtes pas obligés d’acheter. Je ne comprends pas cet esprit qui anime certains, qui voudraient que tout soit gratuit. Pour ceux qui travaillent, vous faites cadeau de votre force de production à votre patron, en refusant votre salaire en fin de mois ? Pour les indépendants, vous offrez gracieusement vos produits ou prestations ? L’argent mène le monde c’est vrai mais, il faut que vous en soyez maîtres et pas esclaves, c’est le but de Ch.Sannat qui certes, monnayes ses conseils, ce qui demande un énorme travail d’analyse de tous les paramètres mais, il est aussi animé par l’esprit de partage et ses articles sont offerts gratuitement à tous. Par les temps qui courent, c’est inestimable. Tout travail mérite salaire, (enfin presque). Le 24 de ce mois entrera en vigueur la loi sur les « droits voisins »., autant dire qu’il faudra payer pour accéder à l’information, ceux qui contreviendront à la loi seront avertis dans un premier temps de retirer la publication sinon, les amendes vont pleuvoir et seront très dissuasives. Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

«Si le monde n’agit pas avec force pour dissuader l’Iran»: ben Salmane prédit un désastre en cas de guerre… Que dit-il le roi saoudien ? En substance que si l’Arabie saoudite rentre en guerre avec l’Iran ce sera le chaos sur terre, en déclarant : « la région représente environ 30% de l’approvisionnement mondial en énergie, à peu près 20% du trafic mondial de marchandises, environ 4% du PIB mondial. Imaginez que ces trois choses-là s’arrêtent toutes. Cela signifie un effondrement total de l’économie mondiale, et pas seulement de l’Arabie saoudite ou des pays du Moyen-Orient »

Effectivement si l’approvisionnement en pétrole cesse, cela va faire un gros trou dans la raquette du transport de marchandises, et des godasses made in china qui font marcher le monde entier à la distribution alimentaire, ce serait d’énormes pénuries en quelques jours.

Lire la suite

Pétrole : alerte rouge pour la France et nos approvisionnements..

Cet article ne parle pas de l’attaque qui a eu lieu en Arabie Saoudite. Ce pays achète à coup de milliards des armes et avions, mais ne semble pas avoir le personnel compétent pour les utiliser et protéger ses sites stratégiques. Le prix à la pompe a augmenté suite à cette attaque et ce qui suit, n’incite pas à l’optimisme. Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae d’après La Revue Parlementaire

C’est un article de Bernard Durand, ancien Directeur de la Géologie-Géochimie à l’Institut français du pétrole et des énergies nouvelles, paru dans la revue parlementaire et concernant la sécurisation des approvisionnements en pétrole de la France en particulier et de l’Europe en général.

Lire la suite

(Beaucoup) Plus fort que Maastricht : la dette de la Russie passe sous la barre de 0%..

Assez extraordinaire vous ne trouvez pas ? Malgré les sanctions, ce pays avec une gestion drastique s’est désendetté. Le peuple russe, est habitué à faire des sacrifices pour son pays. Le témoignage du peuple serait intéressant à connaître. Comment a-t-il vécu cette période et, comment vit-il actuellement ? Partagez ! Volti

******

Source RT-France

Façade de l’immeuble de la Banque centrale de Russie à Moscou (illustration).

La Russie était depuis longtemps un des pays les moins endettés au monde. Mais en août, sa dette nette est passée en dessous du seuil de 0 %. Ce résultat obtenu au prix d’une grande rigueur budgétaire a néanmoins bridé la croissance.

Lire la suite

Environnement. La résistance totale c’est quoi ?..

La résistance, c’est un mot ou un véritable engagement ? À défaut, quel est le message à faire passer à l’exécutif, qui est sourd aux revendications du peuple et de ses représentants les plus proches, les maires ? Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

On se demande souvent comment résister au système sans pour autant tomber dans la violence aveugle ce qui est tout de même une preuve de bonne santé mentale.

Signer une pétition n’a jamais rien changé et lorsque l’on étudie les grandes luttes, les grandes victoires obtenues que ce soit lors de la décolonisation, ou encore la fin de l’esclavage, ou la marche des droits civiques, on se rend compte que les victoires sont obtenues généralement par un mélange de techniques et de méthodes qui utilisent tout le spectre de l’ultra violence au pacifisme total.

Lire la suite

Les épargnants européens volés de 160 milliards d’euros par an !..

On aimerait bien savoir dans quel domaine nous ne sommes pas volés ? Partagez ! Volti

******

Bloomberg.com via Insolentiae

Deutsche Bank et UBS critiquent l’impact des taux négatifs sur l’économie mondiale en générale et européenne en particulier.

Pour Christian Sewing Le directeur général de Deutsche Bank AG « il est peu probable que d’autres baisses de taux puissent aider l’économie. »

Pour Sergio Ermotti, le patron d’UBS, « les banques européennes sont confrontées à une situation absurde ». Plus grave, « les taux négatifs nuisent aux systèmes sociaux et aux taux d’épargne ».

Lire la suite
1 37 38 39 40 41 81