Japon: "presque tout est hors contrôle"

C’est LA phrase qui résume tout, ils ne savent plus comment faire, la situation est désespérée et la catastrophe au Japon est totale, même si cela n’est pas terminé.

http://www.timog.com/sites/default/files/nihonzaru/daily-news-2.jpg

La crise s’est aggravée mardi au Japon après une nouvelle explosion et un incendie à la centrale de Fukushima 1. Suivez l’actualité en direct toute la journée.

18h18 Le groupe nucléaire français Areva annonce le report un convoi maritime de combustible MOX (mélange d’uranium et de plutonium) pour le Japon. Areva a notamment la charge du réacteur n°3 à Fukushima1. Le groupe français invoque la « catastrophe naturelle » qui a ébranlé ses installations, a indiqué mardi un de ses porte-parole à La Hague.

18h Le commissaire européen à l’Energie Günther Oettinger estime que les autorités locales ont pratiquement perdu le contrôle de la situation dans la centrale de Fukushima. « On parle d’apocalypse et je crois que le mot est particulièrement bien choisi », a-t-il déclaré devant une commission du Parlement européen à Bruxelles. « Pratiquement tout est hors de contrôle », a-t-il ajouté, « je n’exclus pas le pire dans les heures et les jours à venir ».

Lire la suite

Les niveaux de radiation en Europe sont normaux

Pas de danger pour l’Union Européenne, en ce qui concerne les radiations, nous dit le média chinois en français french.news.cn

BRUXELLES, 14 mars (Xinhua) — Les niveaux de radiation dans les Etats membres de l’Union européenne (UE) sont normaux, suite aux explosions survenues dans la centrale nucléaire de Fukushima au Japon endommagée par le tremblement de terre du 11 mars d’une magnitude de 9 sur l’échelle de Richter, selon un communiqué rendu public par la présidence semestrielle hongroise de l’UE et la Commission européenne lundi.

Les événements ont soulevé la question posée sur la sûreté nucléaire, bien qu’ils n’aient pas de conséquence directe sur les populations européennes, ajoute le communiqué.

La décision sur l’usage ou non de l’énergie nucléaire appartient à la compétence exclusive des Etats membres de l’UE, a noté la Commission européenne. A l’heure actuelle, 14 Etats membres disposent de centrales nucléaires.

L’UE a le pouvoir de réglementer les normes de sécurité et soutient la fermeture de centrales nucléaires plus âgés et moins sûres, indique le communiqué.
Lire la suite

Japon: réunion de crise à Matignon

On va voir ce que les experts vont nous sortir!!

Une réunion sur « la situation au Japon » est prévue à 12H30 à Matignon autour de François Fillon, ont annoncé mardi les services du Premier ministre, alors que la ministre de l’Ecologie a affirmé qu’on s’acheminait « vers une catastrophe nucléaire » dans ce pays.

« Le Premier ministre François Fillon présidera une réunion de ministres sur la situation au Japon », a indiqué Matignon dans son communiqué.

Les ministres annoncés sont Claude Guéant (Intérieur), Eric Besson (Industrie), Xavier Bertrand (Santé) et Nathalie Kosciusko-Morizet (Ecologie). Le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, et la ministre de l’Economie, Christine Lagarde, seront représentés par leur directeur de cabinet, a précisé Matignon à l’AFP.

Dans l’après-midi, François Fillon prendra la parole devant l’Assemblée nationale, lors de la séance des questions au gouvernement, a-t-on précisé de même source.

La tenue d’une « réunion de crise » avait été évoquée peu auparavant par Nathalie Kosciusko-Morizet, alors qu’est relancé dans le monde -et notamment en France- le débat sur l’atome civil en raison des évènements au Japon.
Lire la suite

Japon: le réacteur N°4 est en feu (MàJ) alerte sur les réacteurs 5 et 6

La nouvelle vient de tomber, la situation s’aggrave de jour en jour et on peut réellement se demander s’il y aura une fin au cauchemar! C’est donc officiel, le réacteur numéro 4 est en feu et toutes les infos sont plus terribles les unes que les autres. Nous avons réellement dépassé Tchernobyl. Je vous met ici un résumé de quelques articles, on ne va pas non plus vous saturer en lecture, contentons-nous des principaux faits sans fioritures.

http://images.townnews.com/trentonian.com/content/articles/2011/03/13/news/doc4d7ccbf3cc0f7993803497.jpg

Il ya maintenant des rapports indiquant qu’il ya un incendie dans le réacteur numéro 4 du réacteur Fukushima.

Il y a eu une autre explosion dans le réacteur Fukushima nous explique la télévision japonaises NHK, le réacteur numéro 2 a explosé, libérant des rayonnement 10.000 fois supérieurs au niveaux normaux.

Lire la suite

Japon : explosions en série, le scénario de l’accident nucléaire majeur se répète

Ceci est un communiqué de Greenpeace, nous sommes tous attentifs au suivi de ce qui va arriver au Japon, et donc écouter tout les avis. Rien de bien nouveau si ce n’est que la situation parait plus alarmante, que ce que l’on nous dit dans les JT et autres médias.

Paris, le 14 mars 2011, 5h30 –.Tokyo Electric Power a annoncé que deux explosions se sont produites sur le réacteur n 3 de Fukushima Daiichi. C’est déjà dans cette centrale qu’un réacteur avait été touché par une explosion samedi.

“Le Japon se trouve dans une situation d’une gravité inédite. Jamais plusieurs réacteurs d’une même centrale n’ont subi de telles avaries. C’est très dur pour un pays, qui a déjà tant de plaies à panser“, déclare Sophia Majnoni, de Greenpeace France. “Les conséquences restent à déterminer, mais elles peuvent être dramatiques. Le réacteur n°3 touché cette nuit fonctionne avec un combustible particulièrement dangereux, le Mox, ce qui donne une ampleur plus importante à cet accident.”
Lire la suite

Japon,le réacteur n°2 n'est plus refroidit!

Avec les nouvelles qui nous parviennent du Japon, je suis très intriguée que l’on nous rassure.
J’estime la situation très alarmante, si on nous dit que la double explosion  près du réacteur n°3, n’a pas endommagé l’enceinte de confinement du réacteur, que l’on nous dise alors ce qui a explosé, si ce n’est pas le réacteur.

Je pense que si on trouve des traces de césium, c’est que le réacteur à « partiellement » fondu, je ne comprends pas pourquoi, on prend des gants pour le dire!

Le système de refroidissement du réacteur n°2 à cessé de fonctionner, le niveau d’eau baisse, encore une amplification des risques dont on se serait bien passé, va t-il lui aussi fondre?

Bravo à tout les Japonais pour le calme dont ils font preuves devant ce désastre.

Nous sommes devant une situation critique, nous restons à l’écoute pour vous donner toutes les infos. C’est toute la filière nucléaire qui est remise en cause.

Si parmi nos lecteurs, il y a un ou des spécialiste(s) du nucléaire, ses « lumières » seront les bienvenues, car d’après notre compteur de visite, la peur est présente pour tout le monde.
Lire la suite

Japon! L'inquiétude grandit face à la menace nucléaire

Aux dernières nouvelles, une double explosion dans le réacteur n°3 a eu lieu, mais pas de dégâts sur le réacteur (?) (source audio RMC/INFO), la terre à de nouveau tremblé, et il y aurait un nouveau risque de tsunami.
Le pire séisme jamais enregistré, puisqu’il est de 9 sur l’échelle ouverte de Richter, l’axe de la terre c’est déplacé de 10 cm, ce qui fait 17 en ajoutant le déplacement dû au tremblement de terre qui a eu lieu au Chili. Une pensée pour les Japonais, qui vivent de bien tristes moments

Deux centrales sont au centre de toutes les préoccupations…

La menace d’un nouvel accident nucléaire continuait dimanche de planer sur le Japon, confronté à sa «plus grave crise» depuis la Seconde guerre mondiale après le puissant séisme qui a probablement fait plus de 10.000 morts. «Je considère que la situation actuelle, avec le séisme, le tsunami et les centrales nucléaires, est d’une certaine manière, la plus grave crise en 65 ans, depuis la Seconde Guerre mondiale», a déclaré le Premier ministre Naoto Kan.
Lire la suite

Les dernières nouvelles du Japon en bref…(mis à jour)

Cela va de plus en plus mal mais c’était à prévoir:

L’économie s’effondre avec le Nikkei qui dévisse de -634,26 point, cela implique un effondrement complet du système japonais. Le pays déjà endetté à 200% risque de ne pas pouvoir affronter les conséquences du séisme et donc de ne pas pouvoir reconstruire le pays. Le Nikkei n’est pas aidé avec l’économie mondiale au plus mal, l’once d’argent ayant atteint les 50$, bien pire que toutes les prévisions (hormis celles de Pierre Jovanovic…), je vous conseille d’ailleurs la lecture d’un très bon article sur le sujet disponible ici.
Un second réacteur de la centrale de Fukushima vient d’exploser, les images étant bien pires que pour le premier réacteur. Nous sommes réellement face à un second Tchernobyl, quand aux premières mesures de radio-activité qui ont été réalisées, elles sont alarmantes

Le Réseau « Sortir du nucléaire » révèle que six journalistes indépendants de l’association JVJA (Japan Visual Journalist Association), dont le directeur du magazine Days Japan, Ryuichi HIROKAWA, se sont rendus près de la mairie de Futaba, à 2 km de la centrale de Fukushima Daiichi, pour mesurer la radioactivité avec trois compteurs Geiger, ce dimanche 13 mars à 10h20. Il s’agit à notre connaissance de la première mesure faite de façon indépendante des autorités, par des journalistes japonais que nous saluons pour leur courage et les risques qu’ils ont pris pour faire leur métier. Photo de mesure de radioactivité par des journalistes indépendants japonais

À la mairie de Futaba, située à 2km de la centrale de Fukushima Daiichi, la radioactivité dépasse la capacité de mesure de certains des compteurs Geiger (BEIGER COUNTR DZX2, VICTOREEN 209-SI, et MYRate PRD-10) employés par les journalistes japonais.

À l’aide d’un compteur VICTOREEN 209-SI, le débit de dose a été mesuré à 10 milli-Röntgen/h (soit 0,1 mSv/h, ce qui signifie qu’un citoyen japonais reçoit la dose annuelle tolérée en France en l’espace de 10 heures). Le journaliste ayant effectué la mesure, Ryuichi Hirokawa, déclare : « Quand j’ai fait un reportage fin février 2011 à Tchernobyl, le taux de radioactivité était de 4 milli-Röntgen/h (0,04 mSv/h) à 200 m du réacteur accidenté. Dans la ville de Pripyat, à 4 km du réacteur de Tchernobyl, le niveau était de 0,4 milli-Röntgen/h. » (1)

Lire la suite

Situation des réacteurs nucléaires au Japon suite au séisme majeur survenu le 11 mars 2011 Point de situation du 13 mars 2011 à 19 heure

On fait le point sur la journée du 13 mars 2011!

Les informations obtenues depuis le dernier point du 13 mars 2011 à 7 heures par le centre de crise
de l’IRSN, informations transmises par l’ambassade de France à Tokyo, permettent d’établir l’état suivant de la situation :

Centrale de Fukushima I (Daiichi)

Réacteur n°1
Au vu de l’ensemble des informations dont il dispose maintenant, l’IRSN craint que des rejets très
importants se soient produits simultanément à l’explosion qui a affecté le bâtiment du réacteur
samedi 12 mars 2011. Ceci reste à préciser sur la base de mesures de la radioactivité dans
l’environnement ; seules quelques mesures sont actuellement disponibles. Lors de l’explosion, le
débit de dose à la limite du site aurait atteint 1 millisievert par heure (mSv/h) ; 12 heures plus tard,
le débit de dose aurait encore été de 0,040 mSv/h. Ces valeurs sont à comparer à 0,0001 mSv/h qui correspond à l’ordre de grandeur de la radioactivité naturelle. La valeur de 1 mSv/h correspond à un rejet très important dans l’environnement.

Réacteur n°2
L’inventaire en eau du coeur du réacteur serait maintenu par injection d’eau dans la cuve.
Lire la suite

1 103 104 105 106