Ceci est VOTRE section, vous avez la possibilité grâce à elle de proposer vos articles, liens et vidéos qui apparaitront dans cette section du blog. Ces contributions seront néanmoins soumises à modération afin d’éviter les sujets interdits: négationnisme, incitation à la haine raciale ou religieuse, etc… Merci à tous.

Vos infos, liens, news ( et autres ) du 11 juin 2019..

Bonjour à tout le monde.

******

POLITIQUE/SOCIÉTÉ

La maladie de l’hégémonie! LREM gravement atteinte, EELV touchée aussi! C’est une maladie politique française… qui trouve dans nos institutions un bon bouillon de culture. Chaque parti veut tout pour lui, être une armée en ordre de marche et ne rien négocier. Pas d’alliance possible, seuls les ralliements sans conditions et les allégeances sont de mise

Glucksmann: sans candidat unique à gauche en 2022, ce sera Macron contre Le Pen. Le député européen Raphaël Glucksmann (Place publique) a plaidé dimanche pour un rassemblement de la gauche, invitant l’écologiste Yannick Jadot à « porter ce discours », car en cas de candidatures multiples en 2022, « ce sera Emmanuel Macron contre Marine Le Pen une fois de plus ». (**Il a tout fait pour le micron**)

Procès Balkany: Dernière ligne droite à partir de ce mardi après quatre semaines rocambolesques. Le réquisitoire est attendu jeudi pour le couple jugé depuis quatre semaines devant le tribunal correctionnel de Paris.

« C’est elle ou nous » : deux députés menacent de quitter LREM si le parti n’exclut pas Agnès Thill après ses propos sur la PMA. Raphaël Gérard et Laurence Vanceunebrock-Mialon condamnent les derniers propos de la députée de l’Oise. Au point de poser un ultimatum  à leur parti.

Lire la suite

Cette chose sur laquelle on ne peut pas tricher…

Le point de vue de Joseph et une réflexion sur l’énergie. Partagez ! Volti

******

Joseph pour Nouveau-Monde

Avec leur inventivité, peut-être pas toujours très saine et constructive, les êtres humains sont parvenus à tricher sur beaucoup de choses : sur la quantité d’or qu’ils possédaient, en recouvrant par exemple du plomb avec une mince feuille d’or ; sur l’essence à laquelle on peut ajouter de l’eau au risque de devoir nettoyer ensuite le carburateur ; sur le steak haché auquel on peut substituer de la peau, du jus de betterave, des os broyés et de la graisse sans pour autant lui donner le goût adéquat, mais dont ce substitut peut toujours être refilé à des pauvres qui n’ont encore jamais mangé de steak véritable… Cependant, il y a une chose sur laquelle il ne sera probablement jamais possible de tricher, c’est avec l’énergie.

Lire la suite

Guerre monétaire: Italie-BCE..

Les italiens veulent une monnaie alternative à l’euro et pour certains, sortir de l’enfer européen. Vont-ils pouvoir rivaliser avec la BCE et Bruxelles ? Partagez ! Volti

******

Source France24 via Liliane Held Khawam

Au sein de la Ligue, les plus farouches partisans d’une sortie de l’Italie de l’Union européenne comptent sur une monnaie alternative, le “mini-bot”, pour réaliser leur rêve : l’Italexit.

Une “monnaie alternative”. C’est la riposte que concoctent certains eurosceptiques italiens de la Ligue à la pression que l’Union européenne (UE) exerce sur Rome. La recommandation de Bruxelles, annoncée mercredi 5 juin, d’ouvrir une procédure pour déficit excessif à l’encontre de l’Italie risque de renforcer leur conviction qu’il est temps de couper le cordon ombilical.

Lire la suite

Aurores boréales nocives en Bretagne..

Rien ne les arrête dans la folie productiviste. Il faut que ça pousse même si tout doit être déséquilibré. Quand va-t-on redevenir censés. Partagez ! Volti

******

Source Positivr via Aphadolie

Pour booster la production de tomates, certains n’hésitent plus à les éclairer la nuit, quitte à bouleverser l’environnement jusque dans ses couleurs…

C’est beau, mais c’est flippant. À La Chapelle-des-Fougeretz, en Bretagne, le ciel se pare chaque nuit de teintes roses et jaunes. Ça ressemble un peu à des aurores boréales mais, en réalité, cet étonnant phénomène n’a rien de naturel : ces couleurs diffuses résultent de la lumière émise par les LED dans les serres de production de tomates. Une photographe de Libération a décidé, a raison, de nous alerter.

Charlène Flores, la journaliste en question, s’est rendue sur place pour observer et comprendre ces lumières. Et ses conclusions sont loin d’être rassurantes.

Lire la suite

Vos infos, liens, news ( et autres ) du 10 juin 2019

Bonjour à tout le monde.

POLITIQUE

L’arbre symbole de l’amitié Trump-Macron est mort. Comme un symbole des relations entre les deux chefs d’Etat, le chêne n’a pas survécu

Le député Marleix qui dénonçait le rachat d’Alstom entendu par l’Office anticorruption. Le député Olivier Marleix vient d’être auditionné par l’Office anticorruption de la police judiciaire. En janvier il avait dénoncé le rôle d’Emmanuel Macron dans le rachat de la branche énergie dAlstom par l’américain GE.

Le Gendre (LREM) dénonce « l’écologie à la papa » de Jadot, assurant que pour la majorité « l’accélération de la transition écologique » était « quelque chose de fondamental ».

Lire la suite

CETA : Macron souhaite que la France adopte le traité de libre-échange «dans les meilleurs délais»…

Avec un peu plus de 37 millions d’habitants, le Canada voit la porte ouverte par l’initiateur de « la grande braderie Macron », au libre échange avec 500 millions d’Européens. Il y a comme un défaut dans ce traité qui ne va profiter unilatéralement qu’aux canadiens, dans un premier temps.

En effet, souvenez vous du TAFTA bloqué par la forte mobilisation des européens en 2015 ? FoodWash a lancé une pétition en février 2018, Ni TAFTA, ni CETA, ni MERCOSUR, ni JEFTA ! En février 2019 ATTAC s’interrogeait  » Vers un retour du TAFTA et des négociations commerciales avec les Etats-Unis de Trump ?  » et, le lundi 15 avril 2019, le Conseil des ministres européen de l’agriculture et de la pêche a approuvé l’ouverture des négociations commerciales entre l’UE et les États-Unis ainsi que le contenu des mandats de négociation.

La France a voté “NON”, mais le processus et le résultat de ces négociations engageront l’ensemble des États-membres de l’UE, sans qu’Emmanuel Macron ne se soit réellement donné les moyens d’empêcher qu’elles aient lieu. VOIR : Ouverture de négociations commerciales avec les Etats-Unis : un mauvais coup pour la démocratie, le climat et la justice sociale – Les multinationales se frottent les mains.

Si tollé il y a de la part des peuples européens comme en 2015 et que le TAFTA est une nouvelle fois bloqué, rien ne nous dit que le Canada ne sera pas la voie de contournement pour envahir l’Europe de « produits » américains, dont les normes sont loin d’être aussi drastiques que les nôtres, sans compter la concurrence avec nos propres productions et Trump, qui se moque du climat comme de son premier dollar, est venu faire un petit coucou à son valet lors des commémorations du 6 juin. On va nous refaire le coup de Maastricht on dit NON mais avec leurs manigances, ça se transformera en OUI. Quant à demander un référendum, ils les arrangent à leur sauce ou les ignorent. Ce ne sont que mes propres réflexions, elles n’engagent que moi, en regard de tous nos articles sur le sujet.. Merci Conscience U12. Partagez ! Volti

******

Source RT-France

Le chef de l’Etat français a exprimé son souhait de faire adopter le CETA «dans les meilleurs délais», appelant l’Assemblée nationale à examiner le texte dans les prochaines semaines «pour lecture et adoption en première lecture».

Après avoir reçu le Premier ministre canadien Justin Trudeau à l’Elysée ce 7 juin, Emmanuel Macron s’est exprimé en conférence de presse sur le CETA, traité de libre-échange entre le Canada et l’UE signé en novembre 2016 et, dans l’attente de son approbation par les parlements nationaux, appliqué provisoirement depuis le 21 septembre 2017.

Les députés appelés à adopter le CETA en «première lecture»

Le président de la République a ainsi annoncé que le texte de ratification serait transmis dans la journée au Conseil d’Etat, souhaitant au passage que le processus de ratification soit lancé «dans les meilleurs délais» et précisant qu’il souhaitait que l’Assemblée nationale examine le texte dans les prochaines semaines «pour lecture et adoption en première lecture».

«Après presque deux ans de mise en œuvre provisoire, le bilan du CETA est positif, la déstabilisation économique qui avait été crainte par certaines filières agricoles sensibles n’a pas eu lieu, en particulier les importations de viande bovine», a estimé Emmanuel Macron, selon qui «une application définitive du CETA peut se faire en totale cohérence avec les exigences nationales en matière de santé et d’environnement».

Affichant l’objectif de délivrer le monde des frontières économiques, les accords de libre-échange dont fait partie le CETA font l’objet de controverses, tant sur les conséquences sociales, économiques et environnementales de leur mise en place, qu’en ce qui concerne leur processus de négociation, souvent jugé opaque.

#Tisa, #Tpp, #Tafta, #Ceta, #Jefta : le libre-échange en quelques acronymes
➡️ https://t.co/AL4TXyshmypic.twitter.com/VOfFzLP8SK— RT France (@RTenfrancais) 2 août 2017

Au mois de février 2017, 106 députés français avaient saisi le Conseil constitutionnel à propos du CETA, le jugeant incompatible avec la Constitution française.

Cinq mois plus tard, l’institution avait pour sa part estimé que l’accord commercial de libre-échange entre l’UE et le Canada n’impliquait pas une révision de la Constitution. «Au terme de son analyse, et dans le strict cadre de son examen de constitutionnalité d’un accord qui, pour une large partie, relève de la compétence exclusive de l’Union européenne, le Conseil constitutionnel a jugé que celui-ci n’implique pas de révision de la Constitution», précisait alors le communiqué.

Source RT-France

Monnaie complémentaire pour l’Italie. André Peters..

Serait-ce la solution? Faut-il toujours sauver le « soldat Euro » ? Partagez ! Volti

******

André Peters via Liliane Held Khawam

Révolution Suisse en Italie ?

Révolution suisse en Italie ? Non, n’ayez crainte, il ne s’agit pas d’une révolte des gardes suisses du Vatican contre la Papauté ! Je vous reviens simplement avec un petit souvenir d’il y a un an. A l’époque, la Suisse se prononçait par votation sur le projet de réforme monétaire connu sous le nom de « Monnaie pleine ». Il s’agissait d’introduire une petite disposition dans la Constitution suisse afin de conférer à la Banque nationale Suisse (BNS), le monopole de la création de monnaie scripturale en plus du monopole de l’émission de la monnaie fiduciaire. En d’autres mots, l’intégralité de l’émission des francs suisses aurait dû ressortir exclusivement de la BNS, à l’exclusion des banques privées[1]. Je vous présentais cette idée comme « Une révolution monétaire en Suisse » inspirée d’idées d’une brillante lignée d’économistes tels que G.F. Knapp, I. Fischer ou M. Friedmann. Cette idée fut rejetée lors de la votation.

Lire la suite

Sécheresses, barrages, irrigation : « les guerres de l’eau » vont-elles se multiplier en France ?

Incontournable à la vie, l’eau va-t-elle devenir un sujet de conflit ? On bétonne à tout va, les zones humides disparaissent, le fric est roi et l’eau devient un sujet primordial. La politique de gestion de l’eau va dans l’avenir être problématique. Avec la vente des barrages, allons nous payer une fortune pour cette ressource qui appartient à tous ? Partagez ! Volti

******

Sophie Chapelle pour BastaMag

Malgré les interdictions, le barrage de Caussade dans le Tarn-et-Garonne a tout de même été creusé sous la pression de la chambre d’agriculture. Ce conflit, après celui du barrage de Sivens, illustre la multiplication des tensions, partout en France, autour de l’irrigation intensive. Face à des sècheresses de plus en plus longues, fréquentes et intenses, et alors que la majorité des zones humides ont disparu, le juste partage de l’eau devient une question fondamentale. Comment éviter que des conflits pour l’eau éclatent partout ? La concertation locale menée sur le bassin versant de la Garonne est-elle une voie à suivre ? Enquête.

Ce n’est pas encore l’été, et pourtant. Au 6 juin, onze départements ont déjà pris des mesures de restriction d’eau en raison de la sécheresse. Les pluies irrégulières n’ont pas suffi, par endroits, à reconstituer les nappes souterraines. Et ce n’est qu’un début. Toutes les projections à l’horizon 2050 concluent à une nette augmentation des températures, et donc de « l’évapotranspiration » : l’évaporation de l’eau avant qu’elle aie le temps de rejoindre une nappe souterraine ou un cours d’eau. Aujourd’hui en France, un tiers seulement des précipitations contribue au débit des rivières et à l’alimentation des nappes, quand le reste s’évapore. Dans les trente ans à venir, les modélisations prévoient une baisse du débit des rivières de 20 à 40 %, et une baisse de la recharge des nappes pouvant aller jusqu’à moins 50 % [1] !

Lire la suite

Alerte : 1,4 million de coordonnées et mots de passe de Français vendus sur Internet ! ..

Pour ceux qui achètent sur le net, c’est pratique mais, il y a le problème de la protection des données sur les sites marchands, ils disent que c’est sécurisé et il y a toujours des hackers qui peuvent pirater. Changez vos mots de passe, 208 sites sont concernés. Merci Françoise G. Partagez ! Volti

******

Damien Bancal pour Zataz via Échelle de Jacob

Titre original : Plus d’un million de Français vendus dans un black market. Des clients passés par 208 cyberboutiques Françaises. ZATAZ vous en a fait la liste.

Parmi les centaines de cyberboutiques, sites, forums pirates que surveille le Service Veille ZATAZ, l’une d’elle vient de se mettre à jour. Comme dans les magasins que nous croisons dans la vie « physique », nouvelles couleurs, nouveau logo et nouveaux produits pour cet espace pirate.

Ses produits ? Plus de 1,4 million de Français. Des internautes clients de 208 cyberboutiques francophones. Des informations vendues entre 2 et 4€.

On y retrouve les identités, les adresses mails, les adresses physiques, les numéros de téléphones et toutes les données personnelles que les pirates ont pu collecter.

Une mise à nue totale, et une mise à mort numérique définitive. Les données pillées sont définitivement perdues pour les les légitimes propriétaires.

Lire la suite

Ukraine : Volodymyr Zelensky et le chemin de la guerre..

L’Ukraine c’est loin, pendant que nous tentons de résoudre nos problèmes quotidiens, là bas se prépare le pire. L’Otan, (dont nous faisons à cause de l’excité à talonnette partie), forme les Forces Armées Ukrainiennes à ce qui semble bien être une prochaine intervention. Autrement dit la guerre va monter en intensité sous l’égide des USA et de ses alliés et, les FAU serviront de chair à canons. Balayés les accords de Minsk, que Macron et Merkel s’étaient engagés à faire respecter. Les beaux jours n’annoncent pas seulement l’été et la chaleur, ils annoncent aussi de sanglantes journées. L’amuseur public élu président, aura fort à faire pour rendre le sourire à son peuple. La grande inconnue, que fera V.Poutine ? Partagez ! Volti

******

Auteur Alexeï Selivanov pour Ren.tv.blog. Traduction Christelle Néant pour Donbass-Insider

06/06/2019

Le cours de la guerre se poursuit après l’élection d’un nouveau président en Ukraine.

Les présidents ukrainiens sont souvent jugés sur leurs premières visites. Où ira-t-il : en Amérique ou en Russie ? Sera-t-il pro-américain ou pro-russe ? Bien sûr, l’orientation de la première visite ne permet pas de caractériser pleinement la politique future du président. Mais le choix de la visite dit tout de même quelque chose.

La première visite de Volodymyr Zelensky a eu lieu dans la zone dite de l’Opération des Forces Interarmées. Pas aux États-Unis ni en Russie, mais dans le Donbass, sur la ligne de contact située entre les unités punitives ukrainiennes et la milice de la République Populaire de Lougansk.

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 289