La grande mascarade universelle Par Patrice Hans Perrier

S’il n’est pas trop tard et qu’il reste quelque chose à faire pour éviter la situation décrite, il serait temps de s’y mettre. Merci à mon correspondant. Partagez ! Volti

******

Par The Wolf pour Le-Blog-à-Lupus

Nous assistons au triomphe de la possession des corps et des esprits. Les grands régisseurs du cirque universel ont fabriqué une sorte de théâtre d’ombres à partir de cette « pandémie » de coronavirus qui représente, d’après eux, une occasion en OR afin de mettre en scène la grande Guerre de tous contre tous. Ainsi, tablant sur l’effet de peur et le suivisme des foules pour assigner à résidence des milliards d’être désorientés, les grands régisseurs viennent de confisquer l’espace public de manière définitive. Dorénavant, vous ne pourrez plus circuler comme bon vous semble au beau milieu d’une cité transformée en théâtre d’opérations d’ingénierie socialo-sanitaire.

Comme au Carnaval de Venise, les habitants de la cité virtuelle se cacheront derrière des masques bariolés

Lire la suite

Les amateurs de confinement présentent les symptômes de l’appartenance à une secte par Paul Joseph Watson

C’est râpé pour que les gens retrouvent leur facultés de raisonnement ? Partagez ! Volti

******

Par Paul Joseph Watson pour Summit.news via Le-Blog-à-Lupus

Le psychothérapeute Docteur Hugh Willbourn explique que les amateurs de confinement présentent les mêmes symptômes que les membres de sectes, qui persistent dans leurs certitudes même lorsque celles-ci ont été discréditées.

Dans un article publié sur son site internet, le Docteur Willbourn met en avant les travaux du psychologue de renom Leon Festinger, qui analysa les croyances d’une secte vénérant les extraterrestres dans les années 50, dont les membres croyaient qu’une soucoupe volante viendrait les chercher pour les sauver de l’apocalypse.

Toutefois, après que les tremblements de terre et inondations catastrophiques qui devaient frapper les États-Unis ne se produisirent pas, et que leurs prédictions furent complètement discréditées, « les membres de la secte virent leur certitude se renforcer au sujet de ces prédictions apocalyptiques ».

Lire la suite

« Finalement la récession sera de 11 % en France ! Un record » L’édito de Charles SANNAT

Tu y étais presque Charles, c’est 11,4% le déficit prévu. Partagez ! Volti

******

Par Charles Sannat pour Insolentiae

Grisouille le splendide co-expert en « pifométrie » de Charles Sannat

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

J’espère tout de même que vous finirez tous par reconnaître mes capacités de divination. Il faut dire que je lis dans le marc de café depuis ma plus tendre enfance, ce qui ne m’a jamais empêché non plus de lire également dans les entrailles de poulets ou encore celles de poissons.

Dans mon grenier, avec mon équipe d’économistes triés sur le volet, à savoir mon chat Grisouille et les poules des enfants la blanche Neige et la noire Charbon, nous pouvons en remontrer à toutes les équipes les plus pointues de Bercy, composées, d’énarques énarquant, de directeurs du trésor, d’inspecteurs des finances qui inspectent les finances et disposant d’outils de prévision macro-économiques du dernier cri.

Lire la suite

Crise du Covid-19 : la technopolice profite de la stratégie du choc

Big Brother is waching you.. Partagez ! Volti

******

Source La Quadrature du Net

Ce texte a été publié au sein de l’œuvre collective « Résistons ensemble, pour que renaissent des jours heureux », (Télécharger au format epub et PDF) qui vise à faire le point sur la situation politique actuelle et à mettre en avant des propositions pour une société plus juste. Benoît Piédallu, membre de La Quadrature du Net, y tente une analyse de l’avancée des technologies de surveillance durant la crise du Covid19, dans un texte que nous reproduisons donc ci-dessous.

***

En février ou début mars 2020, voyant arriver la lame de fond de la pandémie, personne à La Quadrature du Net n’avait imaginé à quel point elle nous forcerait à mobiliser nos forces. Mobilisé·es à l’époque par la loi Avia (qui transfère des responsabilités de censure aux grandes plateformes), par la promotion de l’interopérabilité (qui imposerait ces mêmes grandes plateformes à se connecter à d’autres outils), ou encore à forcer la main à la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) sur la législation des cookies, comment aurions-nous pu penser qu’un événement sanitaire allait bousculer à ce point notre agenda ?

Lire la suite

Les enfants du Donbass ne connaissent pas la vie sans le bruit de la guerre

Combien d’enfants dans le monde, souffrent des conflits déclenchés par les adultes ? Quel avenir pour ces jeunes qui n’ont connu que la guerre ? Quels traumatismes devront-ils supporter, au retour à la normalité? C’est loin l’Ukraine, le Sahel, le Yémen, le Mali, la Libye, la Syrie, La Palestine etc.. c’est plein d’enfants qui subissent la folie des hommes. Une journée internationale de l’enfance dans ces conditions, est une vaste hypocrisie. Les enfants sont l’avenir de l’humanité, pour peu que nous le leur construisions dans le partage, la solidarité. Ça n’est pas encore à l’ordre du jour. Partagez ! Volti

******

Par Anna Reviakina pour Ukraina.ru traduction par Christelle Néant pour Donbass Insider

Il s’appelle Savely Smagar. C’est un enfant de la guerre. Pas le genre de guerre lointaine dont nous sommes fiers encore aujourd’hui. Mais une nouvelle guerre, celle qui a commencé au printemps 2014 dans le Donbass. Celle qui dure depuis sept ans maintenant. Celle qui ne semble pas vouloir s’arrêter…

Savely est le premier-né de sa famille, né le 10 février 2014. Je connais bien ses parents, Anna et Sergueï, ils ont vécu mariés longtemps avant de décider de donner naissance à un enfant. Et il se trouve que le bébé était à peine né qu’il s’est trouvé à l’épicentre même des combats. La famille vit près de Staromikhaïlovka. Les gens qui vivent dans la zone de guerre ont un concept de « jours tranquilles », similaire aux « bons jours » des personnes âgées. Et ces « jours tranquilles » ont été moins nombreux que d’habitude au printemps 2020.

Lire la suite

Minneapolis: le virus de la guerre civile

Situation explosive en Amérique, où les violences policières sont dénoncées. Ces violences, qui touchent principalement la communauté noire, met en évidence le racisme de certains policiers, qui n’hésitent pas à tuer, protégés par leur uniforme et leur statuts et que la justice semble protéger. Partagez ! Volti

******

Source Observateur-Continental

Des magasins pillés, des bureaux incendiés, des distributeurs d’argent éventrés et des voitures de police vandalisées – voici les conséquences des plus importantes émeutes de ces dernières années aux Etats-Unis. Les troubles qui ont éclaté à Minneapolis (capitale de l’Etat du Minnesota) après la mort d’un habitant afro-américain tué par la police ont rapidement dégénéré en échappant au contrôle des autorités. 

Cinq jours après l’incident, des échauffourées violentes entre les manifestants et la police se déroulent à présent dans 30 grandes villes américaines, dont Atlanta, Washington, Denver, Dallas, Detroit, New York, Los Angeles, Las Vegas et Seattle. L’envergure sans précédent de la révolte a poussé les autorités de plusieurs Etats à décréter l’état d’urgence, ainsi qu’à faire appel à la Garde nationale et à l’armée afin de stabiliser la situation. 

Lire la suite

L’Espagne se dote d’un « RSA » !

Partagez! Volti

******

Par Charles Sannat pour Insolentiae

« Une mesure historique pour que personne ne reste sur le carreau. C’est ainsi que le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a défini, samedi 23 mai, la nouvelle prestation que son gouvernement doit entériner ce vendredi 29 mai. Ce revenu minimum vital (IMV) était une promesse de campagne du candidat socialiste. Mais Sanchez a accéléré sa mise en œuvre pour amortir le choc social, conséquence de l’épidémie de Covid-19, qui touche les plus vulnérables. Cette nouvelle aide est comparable au RSA français, prestation qui n’existait pas jusqu’à présent en Espagne. Elle sera compatible avec les aides régionales et calculée en fonction des revenus, du patrimoine et de la situation familiale.

Lire la suite

40 ans de choix pourris.

Les plus anciens d’entre nous, s’en sont bien rendu compte mais, quand c’est si bien exposé par H16, ça nous met devant l’affligeante réalité. Comment en sortir ? Partagez ! Volti

******

Pour illustration/123.rf

Par H16 pour Hashtable

Reconnaissons à Macron et à toute sa fine équipe un certain talent pour la dramaturgie : en transformant un problème essentiellement logistique (éviter un potentiel débordement des urgences hospitalières) en crise sanitaire puis en crise économique d’ampleur biblique, l’actuel locataire de l’Élysée a, vraiment sans le vouloir, posé sur la table des questions que peu, dans ce pays, veulent voir abordées.

La première de ces questions est évidente. Elle est maintenant sur beaucoup de lèvres et sera d’autant plus difficile à escamoter que la situation économique se dégrade maintenant de jour en jour :

Où part le pognon ?

Lire la suite

l’Impersonnel qui guérit tout, par Sylvain Rochex.

Sylvain Rochex, partage ses réflexions sur l’impersonnel. Bien qu’il nous incite à écouter plusieurs vidéos sur ce thème, Sylvain en fait une présentation écrite, qui va satisfaire ceux (dont je suis) qui aiment ses textes. Partagez ! Volti

******

Pour illustration

Par Sylvain Rochex

A la suite de Simone Weil (1909-1943), je m’en viens rappeler au monde que le salut est dans l’Impersonnel. Simone Weil aurait pleuré toutes les larmes de son corps en face du « développement personnel » qui s’est répandu comme un virus assassin. Le « développement personnel » ne peut être qu’une involution morbide des individus : une spirale de retour permanent à soi, un tourbillon mortel, alors que l’Impersonnel conduit vers des cieux dégagés et limpides.

Lire la suite

France: requiem en re mineur pour une liberté défunte

Un petit récapitulatif sur ce qui nous a emmenés dans la situation présente où, l’expression du peuple est muselée, où ceux censés nous représenter jouent les « bibelots » dans un semblant de débat, où l’issue est connue d’avance. Le mot « magique » pour enterrer les débats auxquels « on » ne veut ou peut pas répondre c’est « conspirationnistes » ou « complotistes ». Sans réponse à des questions légitimes, il ne reste que les « suppositions », « prévisions » « extrapolations », ce qui emmène les débunkers et autres, à utiliser ces mots, pour que personne n’ose croire ou s’interroge librement sur les conséquences d’une politique de plus en plus dictatoriale qui couve depuis longtemps, ne se cache même plus, pour clore le débat. Je ne connais pas de citoyen qui « conspire » ou « complote », par contre, tous les gouvernements semblent en connaître un rayon en la matière et, le prix payer est la disparition de nos libertés. N’oublions jamais que, pour que le « plan » fonctionne, il faut que ça soit toujours présenté « dans l’intérêt commun, le bien de tous », pour avoir l’adhésion de la majorité du troupeau. L’expression « les moutons de Panurge » n’a jamais été aussi bien employée que présentement. Partagez ! Volti

*****

Par Jean-Yves Jézéquel pour Mondialisation.ca

Nous n’avions rien vu venir. Nous étions dans l’insouciance et dans l’inconscience… Tout, autour de nous, mourait en silence comme nos « libertés chéries » sont mortes en silence !

1 – Lorsque les Français ont voté «non» à 55% le 29 mai 2005, (auxquels il faut ajouter les 30,26% d’abstentions) à la formule ultra libérale de la Constitution Européenne, les «élites» ont dit «oui» en faisant ce coup d’État, par le biais du Congrès réuni à Versailles, qui brisait le contrat social, le 4 février 2008. 85% des Français ne voulaient pas entendre parler de ce traité européen et pourtant les « gouvernants » n’ont pas hésité à l’imposer à tout le pays ! 

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 46