2013, l’année de la guerre économique

Le monde ne cessait de parler de la fin 2012, mais c’est 2013 qu’il fallait réellement redouter car cela sera l’année durant laquelle tout se jouera, les alliances, les pires attaques sur les marchés boursiers, le but étant le même pour chaque nation: résister à la crise voire « survivre à un éventuel krach financier »! Rien de tel qu’une analyse pour mieux anticiper et comprendre l’avenir…

Stagnation européenne, essoufflement chinois, incertitude américaine… Alors que l’horizon de croissance s’assombrit, les tensions s’exacerbent tous azimuts. « L’Expansion » dessine les contours de cet affrontement mondialisé.

PROTECTIONNISME -  Le convoi de Barack Obama, lors de sa visite, cet été, dans l'Iowa: il venait promettre de favoriser la fabrication des éoliennes aux Etats-Unis, quitte à irriter les concurrents chinois.

PROTECTIONNISME – Le convoi de Barack Obama, lors de sa visite, cet été, dans l’Iowa: il venait promettre de favoriser la fabrication des éoliennes aux Etats-Unis, quitte à irriter les concurrents chinois.
REUTERS/Larry Downing

Barack Obama himself. Le président des Etats-Unis en personne… attaqué en justice. Le 1er octobre dernier, pour la première fois depuis l’indépendance américaine, une société commerciale – chinoise, de surcroît – a porté plainte nommément contre l’un des hommes les plus puissants de la planète. Un toupet confondant ! Mais l’accusation faisait suite à une décision plutôt culottée de la Maison-Blanche.

Dans cette course sans fin et suicidaire au moins-disant fiscal et social, et sur fond de disette budgétaire, les mécanismes assurant la Solidarité nationale, les fondations de nos vieilles nations, sont Menacés.

Trois jours plus tôt, alors en campagne dans l’Oregon, Barack Obama exhumait un texte de 1950 pour annuler l’acquisition par le chinois Ralls Corp. de fermes éoliennes locales supposées trop proches d’une base navale. Un mois plus tard, aux élections, le président remportera l’Etat de l’Oregon. Mais à quel prix ? Celui d’un regain de tension avec son « partenaire » chinois, et celui d’un pas de plus sur le chemin périlleux de la guerre commerciale tous azimuts.

Tricheries et filouteries économiques en tout genre paraissent effectivement bien contagieuses en ces temps de crise. En particulier dans le secteur des énergies renouvelables. Washington frappe depuis cet été le matériel photovoltaïque chinois d’un droit de douane compris entre 31% et… 250%. Lire la suite

Crise : nous sommes dans une situation semblable à 1789

Tout prête aujourd’hui à croire que nous vivons, en France comme en Europe, une réaction nobiliaire du même ordre que celle qui avait exaspéré les Français dans les années 1780. Tout prête aujourd’hui à croire que nous vivons, en France comme en Europe, une réaction nobiliaire du même ordre que celle qui avait exaspéré les Français dans les années 1780. cc/Flickr/Eva the Weaver

Tout prête aujourd’hui à croire que nous vivons, en France comme en Europe, une réaction nobiliaire du même ordre que celle qui avait exaspéré les Français dans les années 1780.

La réaction nobiliaire est un phénomène simple à comprendre : face à un monde traversé d’innovations technologiques profondes, qui débouchent sur la révolution industrielle, face à une montée sourde de la contestation, notamment due aux inégalités fiscales, l’aristocratie se crispe sur ses privilèges.

Quelques événements symboliques ont jalonné cette histoire d’une réaction sociale profonde avant la Révolution. En 1775, Saint-Germain, ministre de la Guerre, introduit les châtiments corporels dans l’armée et supprime la vénalité des offices. Les roturiers fortunés ne peuvent donc plus acheter de charges d’officiers dans l’armée, puisqu’à cette époque une charge d’officier s’achetait. C’est alors une façon habile d’interdire la promotion sociale dans la troupe, c’est-à-dire la possibilité pour un roturier d’occuper un poste traditionnellement confié à un héritier de la noblesse, et de verrouiller la force militaire en y réservant les places de décision aux seuls aristocrates. En 1781, Ségur durcit par un édit resté fameux les conditions de noblesse à remplir pour accéder aux charges d’officiers. L’armée devient alors le symbole d’un ordre féodal réactionnaire, ce qui explique une grande partie de la fureur révolutionnaire à venir chaque fois que Louis XVI rassemblera des troupes dans ou autour de Paris. Lire la suite

Connaissez-vous Vance Packard ?

Connaissez-vous Vance Packard ? Il fut le premier, avec son ouvrage The Hidden Persuaders (1), à attirer dès 1957 l’attention du public sur les techniques de manipulation mentale. Vous savez, ces techniques que la loi antisecte a  finalement renoncé à interdire… peut-être parce qu’elles sont plus souvent utilisées par les publicitaires que par les sectes.

En 1964, il publie un autre ouvrage, Une société sans défense, sur la surveillance et le fichage de la population par la police, mais surtout par les entreprises, où cette fois il n’hésite pas à comparer la société dans laquelle il vit, l’Amérique des années 1960, aux œuvres d’anticipation de George Orwell et d’Aldous Huxley : 1984 et Le Meilleur des mondes.

Le temps a passé depuis mais les livres de Vance Packard, de George Orwell et d’Aldous Huxley n’ont rien perdu de leur actualité. Le monde dans lequel nous vivons correspond à peu de choses près à ce qui était à l’époque imaginé comme un cauchemar.

Pourtant une fausse note subsiste : la dictature que redoutaient Orwell et Huxley était d’inspiration soviétique, mais le “ totalitarisme tranquille ” (2)  que nous connaissons aujourd’hui est capitaliste. Hormis cela, tout correspond : l’œil des caméras de vidéosurveillance épie chacun de nos gestes, nous sommes au seuil d’une normalisation génétique, la voix des médias nous berce du lever au coucher dans la douce anesthésie d’un divertissement médiocre et nous assure que notre monde serait parfait sans la petite délinquance et la contestation politique. Ce divertissement insipide comme un sucre d’orge porte même un nom : le tittytainment. Ce terme inventé par Zbigniew Brzezinski, qui fut conseiller pour la sécurité nationale auprès de Jimmy Carter, est une contraction de entertainment (divertissement) et de tits (seins en argot américain). L’évocation des seins se réfère ici plus à leur fonction nourricière qu’érotique. Lire la suite

Ces francs-maçons qui nous gouvernent

Donc, depuis longtemps nous savons que les franc-maçons représentent un pouvoir plus ou moins secret, sauf que non seulement ils ne se cachent plus, mais de grands quotidiens l’affichent maintenant ouvertement. Et la liste est loin, très loin d’être complète…

Depuis l’élection de François Hollande, les frères sont de retour. Et peuvent compter sur des relais haut placés, au Sénat à l’Assemblée ou à Matignon. Portraits.

Pouvoir : les francs-maçons aux premières loges. (Sipa)

Pouvoir : les francs-maçons aux premières loges. (Sipa)

MANUEL VALLS

Le ministre de l’Intérieur a été initié au Grand Orient de France dans les années 1980. Ce n’est pas Alain Bauer, son ami et futur grand maître qui l’a mis au parfum mais un responsable socialiste parisien. Valls a pris ses distances avec les ateliers dès 1996. Mais place Beauvau, où la tradition maçonnique perdure, cette formation se révèle utile… (photo Witt-Sipa)

JEAN-YVES LE DRIAN

Membre du GO de longue date, le maire de Lorient et fidèle ami de François Hollande a pris les rênes du ministère de la Défense. Cédric Léwandowski, directeur du cabinet du ministre, est un initié influent. Selon la tradition républicaine, les frères sont nombreux parmi les officiers. La nomination de Le Drian n’a pas fait de vagues. (photo Sevgi/Sipa)

JÉRÔME CAHUZAC

La carrière d’élu à Villeneuve-sur-Lot passe nécessairement par les loges. Le ministre du Budget a participé à de nombreuses tenues. Mais Jérôme Cahuzac n’a jamais reconnu qu’il a appartenu à la chaîne d’union des maçons du GODF. Cependant, il n’a pas démenti non plus cette appartenance que beaucoup d’initiés lui prêtent ! (photo B. Chibane/Sipa)

ALAIN VIDALIES

Dans les Landes, son initiation à la franc-maçonnerie locale est un secret de Polichinelle. Mais le ministre des Relations avec le Parlement ne souhaite pas confirmer ou commenter cette appartenance bien utile : dans les deux Chambres, quelque 150 élus membres de la Fraternelle parlementaire se reconnaissent encore de la franc-maçonnerie. (photo Witt-Sipa) Lire la suite

Interview de Pierre Jovanovic: Bilan et première partie (mis à jour)

Voici enfin l’interview de Pierre Jovanovic tant promise, interview qui a été rendue possible grâce à vous et vos questions, mais surtout grâce à Pierrot du blog des brindherbes, plus connu sur le blog sous le nom de Gandalf. Cette interview, un peu laborieuse puisque étant ma toute première et avec un matériel non spécifique (merci d’être tolérants donc)  sera proposée sur le blog en plusieurs parties pour des raisons simples, nous n’avons pas suivit un thème mais abordé un grand nombre de sujets, et chaque partie qui sera proposée ici sera centrée autour d’un sujet en particulier.

Vous le savez, le blog a également pour but de lancer des débats, cette interview est donc proposée en plusieurs parties pour que justement les commentaires restent tous autour du sujet de la question et qu’il n’y ait pas de dispersion autour de 15 sujets différents simultanément histoire de bien préciser la raison.

Interview Jovanovic

De plus, s’il y a lieu d’être, chaque question sera agrémentée de liens connexes, de preuves factuelles pour ceux qui douteraient encore, et de documents en rapport.

Voici donc la première partie de l’interview avec la vente de la France aux financiers, un sujet récurent qui au fil de l’histoire montre bien que tous les politiques qui se sont succédé ont suivit le même programme, une trahison qui ne cesse de se poursuivre quel que soit le parti au pouvoir. Lire la suite

Les services secrets prédisent l’enfer pour 2030

Surpopulation, guerre de l’eau, manque de nourriture et épuisement des ressources de la planète, un rapport du National Intelligence Council dresse un constat qui fait froid dans le dos pour les années à venir.

Nous sommes de plus en plus nombreux sur la Terre ce qui provoque des conséquences alarmantes.

Nous sommes de plus en plus nombreux sur la Terre ce qui provoque des conséquences alarmantes.
Image: Keystone

A quoi ressemblera la Terre en 2030? Combien serons-nous? Y aura-t-il assez à manger pour tout le monde? Où devrons-nous vivre? Autant de questions qui peuvent être des facteurs d’instabilité dans le monde et auxquelles le National Intelligence Council (NIC) américain vient de répondre dans le rapport Global Trends 2030 publié récemment.

Crucial

La question de la démographie est cruciale pour l’avenir de la planète. Et la Terre devrait accueillir 8,3 milliards d’habitants en 2030, rappelle l’étude rapportée par Le Monde, contre 7,1 aujourd’hui. Mais surtout contre 2,5 milliards en 1950. Lire la suite

Une ville du Connecticut rachète les jeux vidéo violents pour les brûler

Les responsables des actes violents aux USA? Les CD, films et jeux vidéos violents, les manipulations médias-politiques n’entrent pas en jeu, ni les programmes télés, encore moins la « connerie humaine » en général. Je parie sur le gros flop pour un tel programme…

feu ConnecticutFut une époque, certains organisaient des autodafés pour y brûler (entre autre) les livres jugés innoportuns pour la plèbe. C’est qu’il n’aurait pas fallu lui donner des idées. En 2012, une ville du Connecticut rachète les jeux vidéo violents pour les brûler. Et tout va bien.

L’homme ne semble jamais apprendre de ses erreurs. Et dans l’exemple qui suit, on se demande ce qui motive vraiment Southington, cette petite ville du Connecticut, située à environ 50 km de l’endroit où s’est déroulée la tragique fusillade de Newton il y a quelques semaines de cela, à lancer un programme basé sur la possibilité de racheter les Jeux vidéo violents… dans le but de les brûler ! Lancé par SouthingtonSOS, le The Violent Video Games Return Program va offrir des bons d’achat contre les jeux vidéo, mais aussi les CD et films violents.

Joe Erardi, le « superintendent » de l’école de Southington, pense qu’il est nécessaire pour les parents d’avoir une discussion avec leurs enfants sur la question des jeux vidéo violents :

« Il y a des jeunes qui semblent dépassés par les jeux vidéo violents. Je ne suis pas certain que ce soit une bonne chose. Si tout cela lance une conversation entre un parent et son enfant, alors c’est un succès. […] Nous suggérons aux parents ayant des enfants jouant à des jeux vidéo violents de jeter un oeil aux jeux. Nous demandons aux parents d’essayer de mieux comprendre ce qui intéresse leurs enfants. Avoir une conversation est l’étape suivante. Si les parents sont d’accord avec le fait que leurs enfants jouent à ces jeux, ça nous va. » Lire la suite

Jacques Tardi refuse la légion d’honneur

Et IL A RAISON ce bon Monsieur!!! Non mais!

Tardi

Le célèbre auteur de bandes dessinées Jacques Tardi « refuse avec la plus grande fermeté » la Légion d’honneur qui lui a été attribuée le 1er janvier, voulant « rester un homme libre et ne pas être pris en otage par quelque pouvoir que ce soit », a-t-il déclaré aujourd’hui. « J’ai appris avec stupéfaction par les médias, au soir du 1er janvier, que l’on venait de m’attribuer d’autorité et sans m’en avoir informé au préalable, la Légion d’Honneur! », souligne l’auteur de 66 ans qui vient de publier « Moi René Tardi, prisonnier de guerre, Stalag II B » (Casterman), une oeuvre très personnelle, basée sur le témoignage de son père, prisonnier en Allemagne.

« Etant farouchement attaché à ma liberté de pensée et de création, je ne veux rien recevoir, ni du pouvoir actuel, ni d’aucun autre pouvoir politique quel qu’il soit. C’est donc avec la plus grande fermeté que je refuse cette médaille », déclare Tardi dans un communiqué séparé. « Je n’ai cessé de brocarder les institutions. Lire la suite

Outils web gratuits et libres pour un meilleur respect de l’environnement..

Initiative qui mérite d’être saluée..

solidarité

Titre initial :
11 outils web gratuits et libres pour un meilleur respect de l’environnement (par l’association E-Cosystems)

 

L’association E-cosystems basée à Nantes développe et incube des projets innovants : outils Web gratuits, sous licences libres, accessibles et multilingues dans divers domaines environnementaux et pour un respect des préoccupations de développement durable.

Cette démarche rare, participative, contributive et créative avec le sens de la citoyenneté peut notamment intéresser les associations, institutions et espaces publics numériques (EPN) dans le cadre d’actions locales associant l’informatique et l’Internet pour valoriser les économies énergétiques, une meilleure prise en compte du développement durable… pour des actions concrètes.
11 outils en ligne développement durable  Lire la suite

1 852 853 854 855 856 940