Voter? Ce que j’ai à vous dire peut se formuler en quelques mots..

Ne chercher pas l’agitateur, cette lettre à été écrite le 26 septembre 1885 par l’anarchiste Elisée Reclus. Il est utile de connaitre la réflexion, qui emmène à refuser le vote pour certains.. Merci Bibi..

Elisée Reclus

Clarens, Vaud, 26 septembre 1885.

Compagnons,

Vous demandez à un homme de bonne volonté, qui n’est ni votant ni candidat, de vous exposer quelles sont ses idées sur l’exercice du droit de suffrage.

Le délai que vous m’accordez est bien court, mais ayant, au sujet du vote électoral, des convictions bien nettes, ce que j’ai à vous dire peut se formuler en quelques mots.

Voter, c’est abdiquer ; nommer un ou plusieurs maîtres pour une période courte ou longue, c’est renoncer à sa propre souveraineté. Qu’il devienne monarque absolu, prince constitutionnel ou simplement mandataire muni d’une petite part de royauté, le candidat que vous portez au trône ou au fauteuil sera votre supérieur. Vous nommez des hommes qui sont au-dessus des lois, puisqu’ils se chargent de les rédiger et que leur mission est de vous faire obéir.

Voter, c’est être dupe ; c’est croire que des hommes comme vous acquerront soudain, au tintement d’une sonnette, la vertu de tout savoir et de tout comprendre. Vos mandataires ayant à légiférer sur toutes choses, des allumettes aux vaisseaux de guerre, de l’échenillage des arbres à l’extermination des peuplades rouges ou noires, il vous semble que leur intelligence grandisse en raison même de l’immensité de la tâche. L’histoire vous enseigne que le contraire a lieu. Le pouvoir a toujours affolé, le parlotage a toujours abêti. Dans les assemblées souveraines, la médiocrité prévaut fatalement.  Lire la suite

Financement des campagnes électorales….

Après les déclarations de Mr Bourgi, sur les valises d’argent qui auraient servi à financer les partis de droite, je me suis demandée comment sont financées les campagnes électorales au niveau de l’argent public.. J’ai trouver l’article qui explique, comment sont allouées certaines sommes à tout les partis selon certains critères précis. On ne s’étonnera pas de la prolifération des candidatures puisque, si j’ai tout compris il faut un pourcentage de 1%, pour prétendre à des *remboursements*….et cumulé ça fait de jolies sommes.

Le financement public

Les dispositions des lois de 1988 et subséquentes, en instituant une aide financière de l’État au profit des partis et groupements politiques, ont amorcé le processus de leur financement public, aujourd’hui prépondérant. Ainsi, chaque année, des crédits sont inscrits dans le projet de loi de finances pour être affectés aux partis et groupements politiques. Ces crédits sont répartis entre les partis et groupements, pour moitié à raison de leurs résultats aux dernières élections législatives (« 1ère fraction ») et pour moitié à ceux qui perçoivent la 1ère fraction, en fonction de leur représentation au Parlement (« 2ème fraction »).

Il convient de bien mesurer la nature du dispositif légal d’aide de l’État au financement des partis et groupements politiques. Car si cette aide est réservée aux partis et groupements politiques satisfaisant à un certain nombre d’exigences légales, ces exigences ne constituent pas, pour autant, des obligations générales imposées aux partis. En effet, en vertu de l’article 4 de la Constitution, ceux-ci se forment et s’administrent librement ; aucun parti n’est donc tenu de se soumettre aux exigences comptables prévues par la loi. Mais s’il n’y satisfait pas, il renonce à la possibilité de percevoir l’aide financière de l’État.  Lire la suite

Huile de palme dans les « fromages » …

Quoi dire là?? bon appétit?

Bientôt le camembert sans lait ?

La France est le pays des 400 fromages. Mais ne vous inquiétez pas, les industriels ont trouvé le moyen de vous les remplacer par des substituts de fromages : ils sont moins chers, plus gras et pour certains sans calcium.

Depuis 2007 existe le « fromage analogue »[1] : il est parfois à base de fromages mais est surtout complété de colorants, de stabilisateurs, d’exhausteur de gout et … d’huile de palme [2].

Ce fromage analogue se retrouve dans des pizzas [3] comme chez Pizza Hut, qui a été mis de nombreuses fois à l’amende par Greenpeace. Mais cet erzats est aussi utilisé par les industriels dans les pizzas surgelées, lasagnes etc… Ce fromage analogue contient 15% de protéines de lait au final [4]Lire la suite

AH, AH, AH ! LA CRIIIISE…

Un article de Max Angel du site Médiapart, qui soit dit en passant, nous propose une version french de wikileak! enfin presque! (abonnement 9€ par mois et période d’essai de 15j/1€) Pour lire l’intégralité de certains articles….connaissant leur propension à fouiller et dénicher ce qui ne devrait pas être su, ça promet des moments savoureux, quand on verra comment les zélites vont s’emberlificoter dans leurs mensonges, pour nous faire croire qu’ils parlent sans langue fourchue et le reste….

 

Image/Médiapart

Je me marre. Pourtant, il paraît que ce n’est pas drôle. Ah bon ! M… Edwy Plenel nous a remis en mémoire le « discours de Toulon » de notre Immense Président. Impeccable. Des propos d’une sagesse, d’une clairvoyance, d’une volonté qui forçaient nécessairement le plus minus des minus. Mêmes les anti-sarkosystes ! Sur le cul.

Deux minutes, parce que déjà, je me souviens, je m’étais doucement marré.

« Je vais moraliser le système »… «  Nous allons supprimer les paradis fiscaux… », déjà rien que ces deux saillies, ça valait son pesant de sperme de mammouth.

Et le plus bidonnant, c’est qu’il nous a sorti ça avec une conviction, un allant, une sincérité à faire pleurer les rombières et se pâmer les petits porteurs.

Parce que, comme disait l’autre : « Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages ».

La seule morale du système, c’est de s’en mettre jusque là par tous les moyens en ayant des gouvernements à sa botte.

Parce que les paradis fiscaux, même les états y ont recours et non seulement par le truchement des entreprises nationalisées ou mixtes, mais les états tout seuls.

Je me marre.   Lire la suite

La crise des ânes

La crise des ânes est une petite histoire qui explique de manière simple pourquoi l’économie en général va si mal, c’est clair, simplement expliqué, et tristement véridique!

Un homme portant cravate se présenta un jour dans un village. Monté sur une caisse, il cria à qui voulait l’entendre qu’il achèterait cash 100 euros l’unité tous les ânes qu’on lui proposerait. Les paysans le trouvaient bien un peu étrange mais son prix était très intéressant et ceux qui topaient avec lui repartaient le portefeuille rebondi, la mine réjouie.
Lire la suite

Jacques Duboin, utopiste de génie?

Il y a des gens qui pensent, qui pensent pour le bien de tous, et ceux là sont gentiment invités, à continuer à penser mais tout seul, et sans faire de vagues. Nous sommes dans une situation économique au raz des pâquerettes, toutes les mesurettes prises par nos zélites sont toujours plus lourdes, sans que ce soit la solution à nos problèmes…au contraire!! La paupérisation est en marche et rien ne pourra l’arrêter si on continue sur cette voie. La droite réfléchi à baisser les allocations chômages, pour ceux qui sont trop indemnisés, comme les cadres……Alors! est ce que la solution de monsieur Duboin est envisageable?? Pour accepter cette solution, il faut avant, tout penser consommation utile, rejeter le consumérisme sans freins… Merci Chris!!


Nous sommes en 1932. La France s’enfonce dans la dépression économique, comme le reste de la planète. En trois ans, la production a reculé de 30 % et le chômage prend des proportions dramatiques. Pour beaucoup, le système capitaliste a fait la preuve de sa nocivité. Mais par quoi le remplacer ? La proposition la plus radicale – et la plus étonnante – vient d’un ancien banquier de cinquante-quatre ans, Jacques Duboin, qui a publié un petit livre au titre prophétique (La Grande Relève des hommes par la machine) et qui fonde dans la foulée le Mouvement français pour l’abondance ; avec, au programme, un revenu égal pour tous, une réduction massive du temps de travail et l’instauration d’une « monnaie de consommation » rendant toute thésaurisation impossible…

Jacques Duboin, qui est loin d’être un fantaisiste marginal (il a longtemps été député de Haute-Savoie et a même occupé le poste de sous-secrétaire d’État au Trésor), a construit une argumentation extrêmement séduisante. La crise économique mondiale, explique-t-il, n’est pas conjoncturelle, mais structurelle  : elle résulte des contradictions croissantes entre le progrès technique et le mode de fonctionnement de la société capitaliste. Pour lui, le point fondamental est l’irruption de la machine et du moteur dans le système productif. Car la mécanisation réduit les besoins en travail humain. Les gains de productivité spectaculaires obtenus pendant les années 20 dans les industries les plus modernes, comme l’automobile, ne sont pour Jacques Duboin qu’une première illustration du phénomène. L’avancée des connaissances ne peut qu’accélérer la mutation de l’appareil industriel, qui va produire de plus en plus de richesses avec de moins en moins de main d’oeuvre.  Lire la suite

Délation, quand tu nous tiens…

Juste un petit encart concernant l’actualité du blog et surtout la manière de réfléchir de certains qui voient le mal de partout. Bien sur, certains articles peuvent aborder des sujets délicats, surtout si on les compare avec l’actualité qui nous est délivrée chaque jour dans les médias de masse comme les journaux télévisés, le décalage est certes énorme mais aussi tragique. Un point négatif tout de même, malgré cela, tout ne peut pas être dit ni montré et même sur ce blog, il y a des limites qui nous sont imposées, et c’est avec un remerciement peu sincère que je salue la ou les personnes qui ont considéré qu’une plainte à la Licra était justifiée, d’où la réception d’un courrier  du-dit organisme et plus particulièrement de son service juridique. Dans un article situé ici: http://lesmoutonsenrages.fr/2011/08/29/face-a-la-crise-il-faut-creer-une-banque-centrale-mondiale/ il est considéré le fait de mettre une illustration de Monsieur Greenspan avec une kippa est sans rapport avec le contenu de l’article, donc amalgame, donc plainte et invitation à supprimer l’image de l’article. C’est sans arrière-pensée que cette illustration a été choisie, il est de confession israélite, nous n’y pouvons rien! Merci également à la LICRA pour cet appel aux dons que je garde sous le coude, dès fois que le blog me rapporte un jour… :wink:

J’opte donc pour une image d’Allan Greenspan sans kippa afin de ne pas choquer.

Source de la photo: lekoala.unblog.fr

Le souci vient donc d’une kippa jugée déplacée dans une illustration, je rappelle donc à la LICRA mais également aux autres organismes, aux journalistes et aux politiciens qu’en suivant cette ligne guide, « la référence aux origines ou à la religion – réelles ou supposées – d’une personne est donc hors sujet » quand on écrit un article en rapport avec cette personne. Partant de ce fait, nous ne montrerons plus d’images de Ben Laden portant des habits musulmans si nous devons faire un article sur le 11 septembre (amalgame possible Islam-terrorisme), ni de Shimon Peres avec une kippa si nous parlons de la Palestine (amalgame possible avec l’idée de sionisme), etc… Merci de votre compréhension.

Pour des raisons légales, nous ne sommes pas en mesure de publier le contenu de l’e-mail, merci de votre compréhension.

Un orang-outan a trouvé un surprenant moyen de se rafraichir au zoo de Tokyo

Faire des bêtises, qualifie des actes bêtes, irréfléchis…..Voilà une belle contradiction visuelle ;)

Un visiteur du zoo de Tama à Tokyo a filmé une scène très originale dans l’enclos des orang-outans. Alors qu’il faisait très chaud, l’un des singes a utilisé une serviette plongée dans l’eau pour se rafraichir, utilisant une gestuelle étonnamment humaine. Une nouvelle preuve de l’intelligence de ces animaux et de leur proximité avec l’espèce humaine.Comme leur proche parent l’Homme, il semblerait bien que les orang-outans n’apprécient pas non plus la chaleur. C’est du moins ce que suggère une vidéo insolite qui fait le tour de la Toile en ce moment. Filmée par un visiteur au zoo de Tama de Tokyo, celle-ci montre en effet une scène très intéressante mais plutôt originale. On y voit un orang-outan se rafraichir le front et le corps à l’aide d’une serviette humidifiée.   Lire la suite

1 834 835 836 837 838 843