Ce roman de 1969 avait précisément prédit les évènements de notre époque !

 Quand même étonnant non? 

Stand on Zanzibar, quand la science fiction rejoint la réalité... John Brunner se doutait-il en rédigeant son roman de science-fiction en 1969, que ce qu’il décrivait comme un futur imaginaire serait aujourd’hui notre quotidien ? Située en 2010, l’intrigue de Stand on Zanzibar avait tout prédit.

Les œuvres de science-fiction sont faites pour s’évader, sortir de notre quotidien en nous emmenant dans un monde imaginaire tout droit sorti du cerveau fertile de son auteur. Seulement, il arrive parfois que la fiction rejoigne la réalité plusieurs décennies après. A ce titre, Stand on Zanzibar de John Brunner devrait perdre son étiquette de littérature de science-fiction tant ce qui y est décrit rassemble de points communs avec notre époque. Écrit en 1969 et se situant en 2010, l’intrigue du livre, de base entièrement fictive, est pour un lecteur d’aujourd’hui une description de notre actualité.

Le site littéraire The Millions s’est amusé à relever les différents éléments qui avaient prédit le futur 40 ans auparavant. De l’élection de Barack Obama, à l’utilisation des imprimantes, découvrez ces étonnantes prophéties.

Président Obomi au pouvoir et suprématie chinoise  

– Le monde de Zanzibar est dirigé par un meneur populaire nommé Président Obomi. Cinq lettres et une sonorité qui nous semblent bien familières depuis 2008 et l’élection du président Obama.

– La plus grande source d’instabilité et de violence vient des terroristes. Considérés comme la menace principale des États-Unis, ceux-ci projettent de s’en prendre aux gratte-ciels américains. Dans la réalité, le 11 septembre 2001 est encore dans toutes les mémoires.

– Les États-Unis ne sont désormais plus en rivalité avec l’Union Soviétique mais avec la Chine. Ces deux superpuissances s’affrontent désormais sur le plan économique, commercial et technologique et non plus sur un plan militaire.  Lire la suite

OGM – Pas de veto de Barack Obama contre le « Monsanto protection act »

Où comment les multinationales tiennent les politiques.

Après le vote par le Congrès de la loi cadre H.R. 933 sur les dépenses du gouvernement étatsunien (en anglais : Consolidated and Further Continuing Appropriations Act, 2013), cette loi controversée vient d’être signée par le Président Obama, signifiant son adoption finale et définitive.

Cette loi de 78 pages porte donc sur les dépenses du gouvernement – dont les dépenses liées à l’agriculture. Concrètement, elle a été adoptée pour dégager un budget provisoire pour l’année en cours, le temps de continuer les négociations entre les démocrates et les républicains sur le budget général.

Mais dans cette loi, a été introduite, de façon insidieuse, la section 735 qui permet au ministère de l’Agriculture de ne pas prendre en considération des décisions de justice. De façon insidieuse, car de nombreux congressistes n’avaient pas remarqué ce cheval de Troie de l’industrie biotechnologique.

Et pernicieuse, car il était en effet difficile pour Obama de ne pas signer cette loi dont l’objectif était de ne pas bloquer le fonctionnement du gouvernement. Imposer son veto aurait relancé certains débats et blocages sur des questions plus générales.   Lire la suite

L’Autre Monde du 01 avril 2013

François Marginean au Micro pour l’Autre Monde sur CHOQ.FM la radio officielle de l’Université du Québec à Montréal (L’UQAM)

Au programme cette semaine :

– Toutes les prédictions alarmistes des réchauffistes se sont avérées fausses entraînant le naufrage d’une pseudo-science confrontée à la réalité.

– Moyen Orient sur fond de troisième guerre mondiale qui ne dit pas son nom.

– Economie avec le fabuleux “Braquage à la Chypriote” où une nouvelle technique d’extraction du contenu des coffres-forts a été testée avec succès.

– Autres actualités mondiales en vrac.

Lire la suite

Le pouvoir Français en grande difficulté??..

Nous connaissons l’impact qu’a généré la bombe Cahuzac, mais est-ce tout? Nous sommes en droit de penser que les conséquences de cette affaire ne s’arrêteront pas à la seule “trahison” d’un homme! la suspicion et la confiance dans la politique en particulier et les politiques en général vont en prendre un coup. Tomber à bras raccourcis sur un homme, pour ses tromperies, est une chose, lui mettre tout sur le dos, (il aurait mis en danger le gouvernement) , ç’en est une autre. N’oublions pas que le système est ainsi fait, qu’il permet ce genre de dérives. Le gouvernement s’est mis tout seul en danger et ce depuis le début, avec ses décisions au jour le jour, ses paroles malheureuses, et ses actions dévastatrices et irresponsables pour le peuple de France. Quand on veut un gouvernement irréprochable, on s’entoure de gens irréprochables, on donne l’exemple et là, il y aurait beaucoup à dire, surtout que, NOUS NE SAURONS JAMAIS TOUT!………

Je ne défends personne, mais attention aux entreprises de démolitions, un homme a avoué sa forfaiture, il doit être conscient qu’il saborde sa carrière politique et son honneur, ne soyons pas irresponsables,  l’acharnement, ne donne aucune grandeur à  ceux qui l’on soutenu en leurs temps, médias et politiques confondus. L’humain est ainsi fait qu’il peut faire des erreurs, parfois très graves, surtout si on lui en donne les moyens, personne ne peut se prévaloir d’être un saint, et si on comptait le nombre de casseroles que se trainent, ceux dont la notoriété met en évidence, les “erreurs”, nous aurions une triste litanie d’affaires, succédant à d’autres affaires plus ou moins sulfureuses, dont les seuls et principaux responsables sont le pouvoir et l’argent. Mr Cahuzac n’a certainement pas pensé, que la vérité le rattraperait,  combien comme lui se croient au dessus des lois? Il y a aussi des hommes et des femmes qui croient en leurs convictions tout partis confondus, et qui font preuve d’honnêteté, mais ceux là, n’ont pas la place de gouverner. Le pouvoir n’est pas fait pour les “cœurs purs” et les “crédules”, il faut être un “dur”et voir très loin pour prétendre gouverner un pays.

Img/terresacree.org

 

Le capitalisme mondialisé ou la disparition programmée de l’Humanité…

Le fric souverain, le capitalisme de casino, la mondialisation merveilleuse n’ont qu’un seul but : accumuler du capital.

Il y a eu « l’art pour l’art », il y a « le fric pour le fric ».

Sujet qui n’intéresse personne, pas plus que l’avenir des générations futures. Je ne me fais aucune illusion ce billet ne fera guère bouger les internautes qui préfèrent, les scandales people, la supériorité footballistique de l’Espagne, ou les bons mots de JLM à défaut d’écouter ses analyses.

Et pourtant, Arte nous a donné un reportage « Planète à vendre » qui fait froid dans le dos.

http://www.tv-replay.fr/redirection/26-03-13/planete-a-vendre-arte-10514437.html

 

Il y est démontré que des pays se vendent à des investisseurs qui parient sur la hausse des produits alimentaires et se réjouissent par avance de l’augmentation de la population, de la raréfaction des terres arables dans les pays en décollage industriel comme la Chine et qui vont capturer les meilleures terres de l’Ethiopie, du Brésil, de l’Argentine en pratiquant une « agriculture spéculative   Lire la suite

Le saviez-vous?

Affligeant! Est-ce donc réellement cela la France? Une autre vision de celle que les médias veulent bien nous montrer…

  • 200 fermes disparaissent chaque semaine en France, notamment au profit d’exploitations de plus en plus grandes.
  • 1300 hectares d’espaces agricoles et naturels sont couverts de béton et de bitume chaque semaine : l’équivalent de la superficie de Paris disparaît tous les 2 mois !
  • Les prix de la terre ont bondi de presque 40% en dix ans, obligeant les agriculteurs à s’endetter à vie pour acheter leurs parcelles
  • A peine 2,46 % des surfaces agricoles sont cultivées en mode biologique en 2010, alors que la France s’est engagée pour 20 % de terres en bio en 2020 (Grenelle de l’environnement).
  • Près de 40 % des produits bio sont importés, l’agriculture française n’étant pas capable de répondre à la de- mande très fortement croissante des consommateurs.

Trouvé dans un article publié sur les brindherbes

L’Euro nous prépare à une guerre civile

Il y en a assez de la spéculation. La Grèce importe alors qu’avant elle exportait. Seuls les grands travaux arrêtés depuis 1970 pour la plupart permettront au monde de trouver réellement une meilleure qualité de vie et de croître en population.


Ne laissons pas la Destroïka nous suicider!par Solidarite_et_Progres

Source: Agoravox.tv

Bien sur, peu connaissent Karel Vereycken donc beaucoup se demanderont de ce fait quel crédit porter à la vidéo du dessus, une petite “bio express” s’impose donc ici:

Biographie express

Né en 1957 à Anvers en Belgique, Karel VEREYCKEN travaille depuis trente ans auprès de Jacques CHEMINADE comme directeur de publication de Nouvelle Solidarité, le bimensuel de Solidarité & Progrès. Lire la suite

Série d’incendies : un habitant refuse le prélèvement ADN…

Merci à Samter…

Img/courrierinternational.com

Un habitant de Larmor-Baden refuse de se soumettre au prélèvement ADN, dans le cadre de l’enquête sur la série d’incendies criminels. Il risque un an de prison et 15 000 € d’amende.
Simon Tattevin, un habitant de Larmor-Baden, refuse de laisser prélever son ADN, dans le cadre de l’enquête sur la série d’incendies criminels qui touche la commune depuis décembre 2011. 400 hommes, âgés de 15 à 75 ans, devaient s’y soumettre.

Il l’a fait savoir par téléphone aux gendarmes avant de l’annoncer dans une lettre ouverte au procureur de la République de Vannes. Lettre également envoyée en copie au maire de Larmor-Baden, à la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil), à la Ligue des droits de l’homme, au Syndicat de la magistrature mais également aux médias Le Mensuel, Le Télégramme, Ouest-France, Le Canard enchaîné, Mediapart, France Bleu et France 3.  Lire la suite

Des agriculteurs cherchent à louer des abeilles pour le printemps…

Louer des abeilles, payer, et accepter que les champs soient empoisonnés par les pesticides Cruiser et autre Gaucho,( soupçonnés d’être responsables de la disparition de nos butineuses), curieux paradoxe! Quant à ceux qui se battent pour la protection de la biodiversité, dénoncent, fauchent  ils sont condamnés…….La possession et la location de ruches, risque de devenir un business lucratif (un de plus!)………

En dix ans, la France a perdu 15 000 apiculteurs. La mortalité des abeilles et la disparition des apiculteurs bouleversent la pollinisation des cultures.

Parce qu’il y a de moins en moins d’abeilles dans la nature et d’apiculteurs dans les campagnes, de plus en plus d’agriculteurs louent des ruches pour les aider à polliniser leurs cultures.

Avant, la pollinisation était assurée gratuitement par des apiculteurs amateurs qui avaient quelques ruches au fond de leurs jardins. Mais aujourd’hui, beaucoup ont jeté l’éponge face à la hausse de la mortalité des abeilles. Selon le dernier recensement de 2005 : en 10 ans, la France a perdu 15.000 apiculteurs.  Lire la suite

Poudres et potions de l’industrie alimentaire ….

A défaut d’ enchanteurs…

http://www.youtube.com/watch?v=FdHvwkVtRic

Les additifs que créent les entreprises de l’industrie agro-alimentaire ont trouvé une place de plus en plus encombrante dans tout le panel d’aliments qu’aujourd’hui nous consommons, et cela sans que nous n’en ayons réellement conscience.

Sous des appellations obscures “d’arômes”, de “goût de synthèse”, “d’édulcorants” et autres qualificatifs sortis tout droit d’une boîte chimique de pandore, ces industriels procèdent à un empoisonnement pernicieux de tout ce que nous mettons dans nos assiettes.

L’augmentation vertigineuse des cas de diabète, d’insuffisances rénales, de problèmes cardiaques, d’allergies, d’obésité, ou bien alors de ces empoisonnements de “lots” que l’on retire de toute urgence des rayons, vient corroborer ce que des techniciens, des Associations de consommateurs et des médecins annoncent depuis des décennies.  Lire la suite

1 568 569 570 571 572 673