Des chocs structurels à venir. Perte d’emplois massive. Patrick Artus

L’économie post-Covid. Les petits vont passer à la caisse. Partagez ! Volti

******

Par Liliane Held Khawam

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

La France plus dangereuse que «Bagdad et l’Afghanistan»?

C’est chaque fois la même comédie, fleurs, rassemblements, polémiques, récupération politique. Sachant que rien ne sera fait pour protéger les citoyens, qu’ils soient enseignants ou simple passants. On ne compte plus les agressions au couteau pour des raisons parfois débiles, une cigarette refusée ou un regard interprété « de travers », une jupe trop courte etc etc.;. Les grands discours ou les déclarations de circonstance, ne sont plus de mise. Le peuple veut des actes forts, contre ce cancer qu’est l’islamisme radical qui ronge la France de l’intérieur. Assez de « pasdamalgame », de « pasdevague », et de laxisme. Gouverner c’est prévoir, ça fait 40 ans que les gouvernements successifs ont ignoré ce gros problème. Mais, à force de laisser faire, n’ y a-t-il pas impossibilité d’action ? Un homme à payé de sa vie la liberté d’enseigner, toutes les médailles d’honneur du monde, ne le rendront pas à sa famille. Partagez ! Volti

*******

Observateur-Continental

Depuis le meurtre de l’enseignant, Samuel Paty, survenu vendredi dernier, en pleine rue, l’Etat français dit réagir contre l’islamisme. Ce lundi 19 octobre, on apprend que des opérations de police sont en cours contre «des dizaines» d’individus dans des milieux liés à l’islamisme, que les régions en France diffuseront un livre de caricatures dans les lycées, que le ministre de l’Intérieur demande la dissolution d’associations «ennemies de la République».

 C’est le discours officiel du politique pris à chaud qui se doit de donner une réponse à la décapitation de ce vendredi dernier. Dans les faits, ces annonces semblent être un maquillage face à la réalité du pays car des experts et observateurs de l’islam martèlent depuis des années qu’il n’existe pas de différences entre islam et islamisme. 

Lire la suite

« Enorme. Le FMI appelle à un nouveau Bretton Woods ! » L’édito de Charles SANNAT

Faut suivre, ça va swinguer pour les porte-monnaies… Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Kristalina Georgieva, est la directrice générale du FMI. Vue de France, elle est évidemment nettement moins médiatique que ses prédécesseurs français à savoir DSK puis Christine Lagarde qui a laissé la place à Kristalina pour aller rejoindre la BCE.

Pourtant, la directrice du FMI reste la directrice du FMI et ses déclarations doivent toujours être écoutées, et les dernières sont tout simplement fracassantes !

Les « accords de Bretton Woods » ont été signés en 1944 et font référence à une immense réforme monétaire du système international.

Lire la suite

De Macron à Sobianine : les voies du dogme global totalitaire de la soumission

Tout mis bout à bout, on a un tableau des plus inquiétants. Ce ne sont pas des prédictions, ce sont des prévisions qui seront des faits inéluctables, si nous acceptons la soumission. Partagez ! Volti

******

Par Karine Bechet-Golovko pour RussiePolitic

J’aurais aimé changer de sujet, écrire un texte plus agréable (non seulement à lire, mais à rédiger). J’aurais aimé pouvoir vous faire rêver un peu, nous en avons tant besoin aujourd’hui. Tant besoin de merveilleux, tant besoin d’humain, tant besoin de cette beauté de l’homme, de la nature, de ce miracle naturel chaque jour renouvelé. Au lieu de cela, je me vois continuer à vous emmener dans les méandres malsains des délires technologiques totalitaires à Moscou. Une ville avec une histoire tellement riche, une ville-héros, une ville d’une beauté à couper le souffle … réduite à organiser la soumission de sa population, chaque jour un peu plus, chaque fois un espace de liberté de perdu. Après les QR Codes pour les établissements de nuit et peut-être les administrations, voici que « si ça marche » (et si l’on se tait « ça » va marcher), pour aller au restaurant, dans les salons de beauté et dans certains magasins, il vous faudra le fameux sésame électronique. Quand en France, Macron met le couvre-feu et ferme les établissements le soir, à Moscou Sobianine fait le choix du contrôle total. Tous les chemins, et tous les fantasmes, mènent pourtant à la Rome de la soumission. Ça sent vraiment la fin de régime …

Lire la suite

⚡️ NEW-YORK CONTRE WASHINGTON ET CHINE CONTRE ÉTATS-UNIS : LE DOLLAR N’A PAS DIT SON DERNIER MOT

Photo

​La Banque contre l’Économie ?

Les spéculations sur la baisse hégémonique du dollar sont prématurées. La structure financière mondiale reste plutôt rigide à court terme et elle ne changera pas rapidement.

Il a fallu un siècle d’activisme financier des banques américaines et de nombreuses innovations et collaborations interbancaires mondiales pour faire du dollar une monnaie hégémonique mondiale.Les banques new-yorkaises se sont développées à l’étranger avec l’or comme actif hégémonique pour les règlements, offrant des financements en dollars uniquement pour le commerce. Le dollar n’est devenu une monnaie hégémonique qu’après que les États-Unis aient révoqué la convertibilité du dollar avec l’or (issue des accords Bretton Woods) en 1971. La dollarisation de l’économie mondiale était d’abord motivée par les ambitions mercantiles de New York et non par les ambitions géostratégiques de Washington.

Lire la suite

« Guerre contre le cash, les crypto-monnaies d’Etat arrivent et ça va tout changer ! » L’édito de Charles SANNAT

Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Les crypto-monnaies d’Etat arrivent, et elles vont tout changer.

C’est un peu « l’ubérisation » des politiques et des systèmes monétaires.

Cette évolution, particulièrement problématique concernant la vie privée et la liberté de transactions grâce à l’anonymat (relatif) permis par les espèces, semble assez inéluctable.

Lire la suite

Suite à l’ignoble assassinat d’un enseignant..

Par DJERRAD Amar

« Suite à l’ignoble assassinat d’un enseignant, par décapitation, en pleine journée, en pleine rue, en France, par un jeune de 18 ans, il nous semble important de rappeler, à la France du Président Emmanuel Macron les incessantes bourdes de l’Etat français qui n’ont fait qu’alimenter le terrorisme des extrémistes islamistes, mettant la France dans un engrenage infernal qui n’est pas près de disparaître sans une politique sérieuse, franche, transparente et cohérente!

Pour cela, il est simplement demandé aux français de lire ou de relire notre article écrit, à leur attention, plus qu’à celle de leurs dirigeants, il y a … plus de 10 ans ! (Djerrad Amar).« 

Lutte contre le terrorisme : LES BOURDES FRANÇAISES !

Lire la suite

Christophe Barbier foule aux pieds la liberté d’expression et la Constitution… au nom de la liberté d’expression

« Quitte à changer la Constitution »…. que cet individu devrait relire.. Partagez ! Volti

******

Par Olivier Demeulenaere

Faire repasser, au nom de la liberté d’expression, la loi Avia qui pourtant la supprime et avait été retoquée pour cette raison… Il faut le suivre le Barbier ! Pourtant c’est très simple à comprendre : tout ce qui peut nuire à l’oligarchie en place doit être interdit et réprimé, tout ce qui est promu par elle et sert ses intérêts est à imposer par la force s’il le faut. Nous sommes bien en dictature – et pas seulement “sanitaire”. Vive la peur, le choc et l’effroi comme outils de censure et de contrôle des populations ! OD

Lire la suite

Est-il encore raisonnable de ne pas espérer une révolution dans la France de 2020 ?

Comment sortir de ce marasme institutionnel qui dure depuis des lustres ? La révolution couve-telle depuis pas mal de temps ? On en a pas l’impression. Et les évènements tragiques passés, présents et à venir, ne contribuent pas à nous rassurer sur ce que va devenir nôtre France, ça pourrait bien finir (avec un peu d’espoir) par enflammer un peuple à bout, las de ces oligarques carriéristes, menteurs, magouilleurs, bien loin de ceux qu’ils devraient défendre, prenant des décisions liberticides sans en référer au peuple, ni lui demander son avis. Un gouvernement qui est tout puissant et règne par la peur. Le dernier référendum en France a eu lieu le 29 mai 2005 sur le projet de traité établissant une Constitution pour l’Europe. Nous avions dit NON ! Inutile d’en appeler aux « lumières », il y a très longtemps que ces gouvernements se sont employé à les éteindre. Il ne reste plus au peuple, qu’à revendiquer un vrai changement de système. Pour cela, il faut changer la donne. Le peuple de France est-il prêt pour ce changement ? Quelle goutte d’eau fera déborder le vase ? Merci à Nicolai A. Partagez ! Volti

******

123.RF

Par Le Courrier des Stratèges

Existe-t-il des gens raisonnables dans la  France de 2020 qui ne souhaitent pas une révolution pour tordre le cou à la Vè République, à ses lourdeurs, à ses blocages, à sa technostructure qui l’accapare, la domine, lui mange la laine sur le dos et l’entraîne dans un déclin qui ressemble de plus en plus à une décadence ? Oui, bien sûr, une révolution est souhaitable, désirable, utile, indispensable dans ce gloubi-boulga institutionnel qu’aucune réformette n’est parvenue à améliorer. Il faut que ce pays se relève, et pour se relever, il doit commencer à balayer l’escalier par le haut. 

Lire la suite

Ernesto « Che » Guevara (1928-1967), combattant internationaliste

Connaissez vous El Commandante Che Guevara ? Puisse-t-il donner l’inspiration. On peut tuer un homme mais pas ses idées. Partagez ! Volti

******

Par Claude Morin pour Mondialisation.ca

Il y a 53 ans, le 9 octobre 1967, mourait en Bolivie Che Guevara, lâchement assassiné sur ordre d’un président bolivien (René Barrientos) et d’un agent de la CIA (Félix Rodríguez). Il avait été blessé à une jambe la veille et fait prisonnier à la suite d’un combat dans la Quebrada del Yuro, un lieu inhospitalier et isolé de la géographie bolivienne.

Mort à 39 ans, « le Che » demeure un demi-siècle après sa disparition une référence. Peu d’hommes auront suscité autant l’admiration et l’adhésion des Cubains de tous les âges. Sa vie, sa conduite et sa pensée en auront fait un modèle à imiter pour des millions de personnes à Cuba et dans le monde, une sorte d’icône mondiale du révolutionnaire conséquent, engagé dans la poursuite de ses idéaux jusqu’au sacrifice ultime.

Lire la suite
1 2 3 4 1 154