La réalité concernant la politique du radar et de l’augmentation du prix des carburants : impôt indirect et lobbying automobile surpuissant

La réalité concernant la politique du radar et de l’augmentation du prix des carburants : impôt indirect et lobbying automobile surpuissant

Aujourd’hui connu de nos paysages routiers, les radars poussent tels des champignons. Véritable machine à fric, il en va de l’intérêt de l’État d’en implanter de plus en plus. Mais surprise, il en va également de l’intérêt des constructeurs automobiles français.

I. Le pigeon Français Lire la suite

La stratégie de l’échec

LA STRATÉGIE DU CHAOS

Depuis la rentrée, les soubresauts nationaux s’enchaînent à vitesse vertigineuse (lire la note Une rentrée de punk). Jour après jour, le malaise social croit, la colère populaire enfle, le fossé entre élites dominantes et peuple souverain se creuse.

C’est une faille ! C’est un fossé ! C’est un gouffre ! Que dis-je c’est un gouffre ? C’est un trou noir…

Point d’orgue de toutes les exaspérations : le phénomène gilets jaunes

Bien plus qu’un mouvement de râleurs contre la hausse des prix à la pompe, c’est un véritable catalyseur de révolte nationale contre l’ensemble des injustices, des moqueries, des vols, des escroqueries, des brimades, des mensonges et des manipulations du gouvernement. Lire la suite

Découvrez le scan de la lettre remise sur le plateau de CNEWS par François ASSELINEAU à Lætitia AVIA, Députée et Porte-Parole de En Marche ! pour réclamer la destitution de Macron.

Le président fondateur de l’UPR, François Asselineau a remis une lettre pour réclamer la destitution de Macron. Que pensez vous de cette initiative (qui a très peu de chance d’aboutir) ? Partagez ! Volti

******

Source UPR

À l’issue de l’émission de CNEWS de 19h00 à 20h00 du dimanche 25 novembre 2018, François Asselineau a annoncé publiquement et a remis sur-le-champ une lettre à Mme Laetitia Avia afin de lui demander de lancer la procédure de destitution de Macron, conformément à l’article 68 de la Constitution.

François Asselineau a remis cette lettre – en mains propres et devant les journalistes de CNEWS  – à Mme Avia, qui est à la fois Députée et Porte-parole du mouvement En Marche ! Lire la suite

En finir définitivement avec les inégalités sociales !


Comment en finir avec la hausse du coût de la vie ? Comment en finir avec la paupérisation ? Le mouvement des Gilets Jaunes devrait inciter l’Etat à se poser les bonnes questions. Mais le Jupitérien en poste le souhaite-t-il ?

D’un point de vue économique, que s’est-il passé ? Depuis le passage à l’euro, nous nous sommes fait berner. L’inflation et la spéculation sont devenues galopantes. 1,20 € une baguette de pain. 1,50 € un café. 3,50 € un kilo de pommes. 40 000 € minimum pour une ruine à retaper.

À l’époque pas si lointaine du franc, pour 1 million de cette monnaie, vous pouviez acheter un château. Aujourd’hui, pour la même somme, soit 145 000 €, vous achetez une petite maison. Cherchez l’erreur.

Pour pallier à cette inflation galopante, les états européens sont devenus de plus en plus boulimiques. Comment rentrer encore et encore plus d’argent dans les caisses de l’état. En France, nous avons presque 300 impôts directs et indirects. Vertigineux. Nous sommes le deuxième pays le plus taxé au monde derrière le Danemark. Lire la suite

En Europe, plusieurs marches féministes contre les violences sexistes et sexuelles…

Pour répondre à une question posée, à savoir pourquoi je ne parle pas des « Me too ». Simplement parce que l’on trouve tout et n’importe quoi en matière de dénonciations, qui vont de réelles agressions, à des regards, paroles ou dragues maladroites, voire des vengeances. Stigmatiser la gent masculine, n’est pas vraiment la bonne solution pour se faire entendre et comprendre. Quant aux  féministes, je suis évidemment pour dénoncer les violences faites aux femmes par des machos décérébrés, qui n’ont d’attributs masculins qu’envers plus faibles qu’eux, au point de tuer la mère de leurs enfants, ou leur compagne, pour les agressions sexuelles avérées telles les viols, viols en réunions, et il devrait être hors de question, que l’on acquitte un violeur qui n’a pas « les mêmes références culturelles que nous« . Notre pays n’est pas un distributeur de chair fraîche en abondance, où il suffit de choisir, de se servir, et de prendre sans demander. Nous n’avons rien à faire avec ces frustrés du sexe pour qui leurs vies, ne se résument qu’au dessous de la ceinture. Il faut se battre de même contre le harcèlement sexuel sur le lieu de travail, dont sont victimes les femmes. Il y a des revendications plus que légitimes où les femmes méritent assistance et protection. Il est indéniable qu’il ne suffit pas de décréter l’égalité homme/femme pour que ce soit effectif. Le combat continue.. Partagez ! Volti

******

Source Le Monde le 23.11.2018

Male Female girl boy woman man icon symbol.

Des milliers de personnes sont attendues samedi 24 novembre dans une cinquantaine de villes en France pour dire « stop » aux violences contre les femmes, à l’appel d’un collectif citoyen, « #Noustoutes », qui espère une « déferlante féministe » à travers le pays.

A Paris, le défilé s’élancera de la place de l’Opéra, à partir de 14 heures, en direction de la place de la République. Une cinquantaine d’autres rassemblements sont prévus partout en France pour réclamer la fin de « l’impunité des agresseurs », ainsi que « des mesures ambitieuses et des moyens financiers suffisants pour que l’action publique mette la lutte contre les violences en top des priorités ». Lire la suite

Je suis un brigand du diesel

On comprend le fond de ce qu’a voulu exprimer Richard mais c’est un peu embrouillé. C’est un sujet d’actualité qui mériterait un article bien structuré, argumenté, logique et précis. Les lecteurs pourront compléter les lacunes. Volti

******

 

Alors qu’il y a environ 4 ans c’était bien d’acheter un diesel qui polluait moins qu’un essence, aujourd’hui je suis un bandit du diesel. Un pollueur !

Mon portefeuille n’est pas infini et je suis à 100% pour passer à l’électrique mais à quel prix ?

Il y a plusieurs cas de figure:

1. Notre véhicule diesel est déjà mourant

On passe à l’électrique ?

OUI

Le résultat sera financièrement au moins équivalent au thermique.  Faisons notre part dans la réduction en pollution sans y laisser notre chemise (et si on a des panneaux solaires chez soi c’est alors même plus avantageux). Lire la suite

Témoignage : Les fusions inter-communes continuent ! Nos petites communes vont elles disparaître ?

Un témoignage reçu de Marie M, qui n’est pas contente de la fusion de sa petite ville. D’autant que, les conditions de cette fusion n’ont pas été communiquées aux habitants en temps et en heure, et qui ont appris par la radio, ce prochain « mariage ». Combien de petites communes se sont vue noyées dans des communautés de communes plus ou moins grandes, avec la disparition des services publics, concentrés dans la « grande » ville la plus proche, les obligeant à faire des kilomètres (pour ceux qui le peuvent) pour aller vers une administration ou pire, se rendre dans un hôpital ? Quid des personnes âgées seules ? Témoignez ! Partagez ! Volti

******

Témoignage de Marie M.

Un petit témoignage de terrain sur la politique locale issue de la kabbale généralisée d’extermination des campagnes, d’annexion des terres et autre projet de parcage des cybermoutons dans des camps de concentration urbains, dont l’entrée sera bientôt payante, et à plus long terme la sortie prohibée.

Nous habitons une commune d environ 700 habitants labellisée « Plus beaux villages de France »… Lire la suite

Aux hommes égaux, le salaire horaire universel !�

Vers le milieu du 20ème siècle, les humains ont commencé à combattre le racisme et les discriminations. Aujourd’hui, aucun humain évolué ne penserait sérieusement que certains seraient inférieur aux autres, cela est une très bonne chose pour l’humanité, et tant mieux, pourvu que cela dure!!

Mais je voudrais vous parler ici, d’une discrimination qui perdure depuis que l’argent existe, une discrimination qui impacte des milliards d’êtres humains sur terre, une discrimination abjecte et sans aucun fondement scientifique (puisqu’il faut toujours si référer), une discrimination présente partout dans le monde, une discrimination acceptée par les peuples, une discrimination omniprésente et pourtant invisible, aux yeux des masses laborieuse!!! Lire la suite

Le Vaucluse envisage de détruire une ferme pionnière en agro-écologie…

Et on nous parle d’écologie, de préservation de la nature, d’une agriculture responsable, etc.. C’est le paradoxe, beaucoup de parlotte dans l’incitation à l’installation de jeunes agriculteurs bio, et on refuse l’installation à d’autres déjà sur place et porteurs d’un projet pérenne, qui ont fait leurs preuves, quitte à faire capoter ce beau projet. On marche sur la tête dans ce pays. Partagez ! Volti

******

Sophie Chapelle pour BastaMag

Une lourde menace pèse sur une ferme pionnière en agroécologie, située dans la zone péri-urbaine d’Avignon. Les cinq hectares de terres sur lesquels la ferme de la Durette se développe depuis dix ans appartiennent au Conseil départemental du Vaucluse. Ce dernier envisage de vendre le terrain. Les élus de la majorité – le département est présidé par Maurice Chabert (Les Républicains) – n’auraient pas, pour l’instant, retenu l’offre du collectif qui fait fonctionner cette ferme pilote. Résultat, des locaux situés en plein centre de cette ferme pourraient être vendus au Syndicat mixte d’électrification du Vaucluse, et les terres à un voisin en agriculture hors-sol. Alors que les élus doivent délibérer sur cette vente le 23 novembre, les porteurs du projet alertent : « cette vente empêcherait l’installation des trois jeunes avec le statut d’agriculteurs ruinant définitivement l’ensemble du projet ». Lire la suite

« Gilets Jaunes. Entendez les cris sourds du pays… qui se déchaîne ! » L’édito de Charles SANNAT…

Tout en haut, personne ne veut entendre. Pourtant ils devraient, avant que la colère ne se transforme, en rage incontrôlable. Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Nos dirigeants ont oublié qu’ils étaient au service du peuple et pas l’inverse. Quand l’oligarchie s’arroge le pouvoir et considère les peuples comme des vaches à traire, comme des contreparties, les révoltes se multiplient. En France les révoltes peuvent vite finir en… révolution.

Nous y sommes, pour toutes les raisons que je vous ai expliquées dans mon article intitulé « Ce n’est sans doute pas une révolte, mais une révolution » que vous pouvez lire ou relire ici.

Nos dirigeants ont oublié qu’ils étaient au service du peuple. Lire la suite

1 190 191 192 193 194 207