L’Afssaps lance une mise en garde à l’encontre de l’Epitomax..

La série des médicaments dangereux si mal utilisés continue. A la différence que l’AFSSAPS lance une mise en garde, avant qu’il y ait de gros soucis.

Illustration/ Google

Conçu pour traiter l’épilepsie et la migraine, il est parfois utilisé comme coupe-faim…

Halte à l’Epitomax. L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a lancé une mise en garde contre ce médicament conçu à l’origine pour le traitement de l’épilepsie et de la migraine, mais utilisé par les patients pour perdre du poids.

L’Epitomax, dont 90.000 boîtes sont vendues chaque mois, est utilisé comme coupe-faim et comme produit d’amaigrissement en dehors de toute autorisation de mise sur le marché pour cet usage, affirme ce samedi le directeur de l’Afssaps, Dominique Maraninchi, dans un entretien à La Provence.

Des effets indésirables connus et fréquents

«Dans une lettre aux médecins et aux professionnels de santé, nous rappelons que les effets indésirables de ce médicament sont bien connus et fréquents», dit-il. «Prendre ces risques pour maigrir au lieu de se faire suivre normalement est grave. Le médicament n’est pas un jeu», ajoute-t-il.

Directeur de l’Afssaps depuis février, Dominique Maraninchi explique avoir tiré les enseignements de l’affaire du Mediator. Communément utilisé comme coupe-faim, ce médicament produit par le laboratoire Servier est accusé d’avoir causé de 500 à 2.000 décès en France en 33 ans de commercialisation (1976-2009).

«Aujourd’hui l’Afssaps réagit très rapidement pour stopper les dérives»

«Dans le dossier Mediator, il y a eu des tergiversations, du temps perdu sur les expertises et les décisions qui ont eu un lourd impact humain. Aujourd’hui l’Afssaps réagit très rapidement pour stopper les dérives», dit-il. Le professeur marseillais cite ainsi le cas de l’Actos, un autre antidiabétique à l’origine de problèmes cardiaques sérieux, retiré du marché en quatre mois.

Dominique Maraninchi rappelle que la réactivité et la transparence seront au coeur de la loi sur le médicament qui doit être débattue à l’Assemblée nationale à partir du 27 septembre. «L’Afssaps aura les moyens de son indépendance pour recruter, développer l’expertise en interne et échapper aux lobbying des laboratoires», promet-il.

Avec Reuters

SOURCE

Fukushima: Les rejets de césium 137 sont 168 fois plus importants qu’à Hiroshima!

Ca! c’est le genre d’étude qui ne sert strictement à rien! on se fiche pas mal de savoir qui ou quoi est le plus puissant, le plus destructeur. Ce qui aurait été plus judicieux, c’est de mettre en évidence la radioactivité ambiante qui dépasse largement, le taux admissible (autant qu’une *norme*sans danger,soit établie dans le domaine) pour les habitants, et ce qui pourrait être envisager pour les protéger (dur de déplacer des millions de gens). Dire que *pour l’instant* le désastre de cette centrale n’a fait aucun mort, c’est du foutage de gueule avéré. La mort inodore, incolore et invisible fait son œuvre en silence………Et le monde entier est concerné, sans parler des dégâts génétiques dont les descendants d’Hiroshima ( qui sont toujours considérés comme des pestiférés) pourraient témoigner!!

La centrale de Fukushima dévastée, un mois après le tsunami du 11 mars 2011. NEWSCOM/SIPA

Depuis le 11 mars, la centrale de Fukushima a rejeté 168 fois plus de césium radioactif que l’explosion d’Hiroshima…

La quantité de césium radioactif dégagée depuis le 11 mars par la centrale nucléaire accidentée de Fukushima (nord-est du Japon) est 168 fois plus importante que celle dispersée en un instant par la bombe atomique d’Hiroshima, a affirmé jeudi un journal nippon. Selon le Tokyo Shimbun, qui dit s’appuyer sur des estimations du gouvernement, les réacteurs endommagés par un tsunami géant ont dégagé jusqu’ici 15.000 terabecquerels de césium 137 au fil des mois. En août 1945, la bombe atomique larguée par l’armée américaine au-dessus de la ville d’Hiroshima (sud-ouest) avait relâché instantanément dans l’atmosphère 89 terabecquerels de cet isotope dont la période radioactive est de 30 ans, a ajouté le journal. Lire la suite

Gentech-news 243, Août 2011..

On avance doucement, contre le refus des manipulations génétiques, qui n’ont pas tenu leurs promesses, n’en déplaise à Monsanto et autre Sygenta, bien au contraire…

illustration/label-asso.fr

1. Syngenta : Brevet contesté sur le melon

Avec le brevet EP 1587933, Syngenta détient des droits sur un melon au goût particulièrement agréable. Ce melon a été cultivé de manière conventionnelle, donc sans recourir au génie génétique, mais Syngenta a obtenu ce fruit à partir de croisements et de sélections de melons d’origine indienne. Ce brevet a été octroyé en dépit de l’opposition manifestée. Pour la déclaration de Berne (DB) et SWISSAID, ceci n’est pas une «invention» et ces deux organisations demandent une interdiction des brevets sur les plantes alimentaires. (Communiqué DB et SWISSAID, 27.7.11)

Pour en savoir plus

2. Inde : Stagnation et nouveaux problèmes

En Inde, le rendement à l’hectare du coton transgénique Bt a stagné au cours des 5 dernières années. Ce qui est encore plus inquiétant, ce sont les dégâts occasionnés par les insectes ravageurs suceurs tels que cicadelles, pucerons, mouches blanches ou thrips. Des populations de ravageurs inconnues jusqu’ici, telles que pseudococcidées, cecidomyes, moustiques et chenilles du safran des teinturiers, sont en outre à l’origine d’autres difficultées. Voilà ce qu’annonce Keshav Kranthi, directeur en Inde de l’Institut central de recherche sur le coton. (Business Standard, 25.7.11) Lire la suite

Une salmonelle multirésistante aux antibiotiques a fait son apparition…

Certaines pratiques ont des conséquences inimaginables, au moment où elles sont utilisées. Mais l’infiniment petit s’adapte et pas pour le bien.

Image/info-france2

Une étude internationale pilotée par l’Institut Pasteur révèle l’émergence d’un type de salmonelle multirésistante aux antibiotiques.

Pour éviter l’infection, il est recommandé de pratiquer quelques règles d’hygiène simples.

Comment cette bactérie est-elle devenue résistante ? Lire la suite

Au Japon, des scientifiques recherchent un riz résistant aux radiations

110 variétés de riz sont testées pour nourrir la population qui a surtout besoin de manger, donc il y a bel et bien un problème, sinon pourquoi lancer de telles recherches? Sur ces 110 variétés de riz, provenant du pour certaines d’entre elles du Japon, celles absorbant le moins de césium radioactif provenant du sol sont visées.

http://www.anatol.org/images/japan/japan1/nails/fukushima-rice-planting.jpgLe projet a été lancé par le Centre de technologie agricole de Fukushima suite à la catastrophe de la centrale, aucune recherche n’a jamais été faite sur le riz cultivé sur un sol contaminé avec une quantité relativement élevée de matières radioactives suivant les déclaration des l’équipe du centre de recherche. De plus, cette recherche est considérée comme étant particulièrement importante puisque, toujours suivant les déclarations des chercheurs, cela va continuer d’affecter les cultures dans les régions voisines d’ici l’année prochaine, le problème officiellement local ne l’est plus vraiment, il tend au contraire à s’étendre…

«Nous pourrions être en mesure de développer de nouvelles souches de riz (césium-résistantes), si nous trouvons des variétés de riz qui absorbent moins de césium à travers ce projet et les croiser avec du riz japonais”, a déclaré Keisuke Nemoto, professeur à l’Université d’études supérieures de Tokyo et membre de l’équipe.

Des produits toxiques dans les vêtements de 14 grandes marques

J’avais déjà sévit sur le blog en partageant un sujet sur les ventes privées qui relèvent plus de l’arnaque qu’autre chose, mais voilà que certaines marques ne se limitent pas à ce petit tour d’entourloupe en nous faisant passer des vessies pour des lanternes et de la piètre qualité pour de la qualité “grand-luxe”, suivant un rapport de Greenpeace, certains des vêtements que vous achetez sont plus toxiques qu’autre chose… À quoi bon acheter de la marque alors?

Usine textile à Hefei, dans l'est de la Chine, le 12 octobre 2010Usine textile à Hefei, dans l’est de la Chine, le 12 octobre 2010 Str AFP/Archives

SANTE – Greenpeace a trouvé parmi les échantillons de vêtements de grandes marques, comme Adidas, Lacoste, Ralph Lauren, des traces d’éthoxylates de nonylphénol, un perturbateur hormonal…

Des traces de substances chimiques toxiques susceptibles de porter atteinte aux organes de reproduction des êtres vivants ont été détectées dans des produits de quatorze grands fabricants de vêtements, a annoncé Greenpeace mardi à Pékin.

Lire la suite

Le danger des poulets aux antibiotiques…

Problème récurent que celui des animaux “traités” préventivement. Et s’il y a traitement intensif, c’est qu’il y a des micro-bébêtes qui prolifèrent dans les élevages tout autant intensifs. Mais que faire ma bonne dââme? Pas de soucis! bientôt, il y aura en plus, les farines animales pour les porcs et les poulets, pour éviter les risques ont les gavera encore plus de “morticaments”. Je suis bien contente de ne pas manger de viande.. :twisted:

Constatant une plus forte résistance des bactéries alimentaires aux antibiotiques, l’EFSA recommande une baisse rapide de l’utilisation des antibiotiques dans les élevages européens. Les experts européens du groupe BIOHAZ concluent que la diminution de l’utilisation globale d’antimicrobiens chez les animaux d’élevage doit être une priorité majeure dans l’UE.

L’autorité européenne de sécurité sanitaire et alimentaire s’inquiète du risque de propagation des souches bactériennes résistantes aux traitements antibiotiques, qui pourrait devenir un enjeu majeur de santé publique en Europe. L’utilisation massive des antibiotiques dans les élevages à titre curatif ou préventif représente un facteur important de développement de la résistance des bactéries du type Escherichia coli (E. coli) et Salmonella aux traitements habituels comme les pénicillines et les céphalosporines.

Depuis 2000, on enregistre une forte augmentation de la contamination des aliments d’origine animale aux bactéries Salmonella et E. coli en Europe et dans le monde. Ces souches résistantes de bactéries ont été identifiées le plus souvent chez les poulets vivants et dans la viande de poulet, les œufs et autres produits de volaille.

Auteur et source enviro2b.com trouvé sur sos.planète

Pénurie de médicaments: le problème est mondial

Certains se rappellent ce petit article au sujet d’une pénurie de médicaments en France? Le problème est mondial et touche nombre de pays dont les États-Unis et le Canada, le manque touche tous les domaines au niveau traitement, que cela soit les anesthésiants comme les traitements contre le cancer! L’article du blog nous disait cela: “Le système de distribution favorisant les pays où certains médicaments sont vendus plus chers expliquerait les ruptures de stock dans les pharmacies françaises. Le principe des quotas mis en place par les laboratoires est aussi un facteur non négligeable“. Cela suffit-il pourtant à tout expliquer? Les gouvernements sont complices de ces puissances pharmaceutiques qui ont le pouvoir et l’argent pour produire suffisamment de médicaments,  laisser faire est criminel! Si vous ne pouvez pas être traité, qu’il n’y a pas le médicament, qui vous sauvera la vie, connaissez les véritables raisons et sachez que si vous êtes condamnés à subir une éventuelle maladie sans espoir de guérison, c’est peut être par ce que certaines mauvaises volontés ont préféré le serment d’hypocrite à celui d’Hippocrate! Le premier article que je vous propose est issu du dailymail:


Au moins 180 médicaments essentiels pour traiter des maladies mortelles telles que la leucémie infantile et les cancers du sein sont rares aux les Etats-UnisLes médecins et les politiciens sont de plus en plus alarmés par la situation et se proposent de mettre en place un stock de traitements du cancer et d’importer des médicaments auprès d’une compagnie à but non lucratif.

Lire la suite

Bon appetit: 200 espèces d’insectes volants dans la cuisine d’un Burger King à Chicago!

C’est un petit fait divers bien atroce surtout si on est sensible de l’estomac… Imaginez un fast-food tellement sale côté cuisine que les inspecteurs de l’hygiène avaient peur d’ouvrir la bouche!!! Quand au menu….. Vous l’aimez croustillant? :mrgreen Petit aperçu:

Un Burger King a été fermé après que les inspecteurs de la santé aient trouvé tant de mouches dans sa cuisine qu’ils avaient peur d’ouvrir leur bouche.Le restaurant, sur le côté sud de Chicago, a eut plus de 200 espèces d’insectes volants sur ses murs, ses plafonds, ses étagères, les zone de stockage des aliments et sur ​​les boîtes de boissons gazeuses.

Un nid de guêpe a également été retrouvé pendu sur la porte arrière.

Infestés: Ce restaurant Burger King, le South Side de Chicago à proximité de 95e et Ashland, a été arrêté après que les inspecteurs de la santé a trouvé plus de 200 espèces de mouches dans ses cuisines

Article complet et source: dailymail.co.uk

Le vaccin Gardasil fait des victimes…

J’ai lu il y a quelques mois, un article sur le vaccin administré aux jeunes filles, contre le papillomavirus et en prévention du cancer du col de l’utérus, l’alerte proposée par PM que nous remercions, nous dit qu’à la rentrée une campagne de vaccination sera mise en place pour les jeunes filles. Je vous propose de lire l’article paru il y a quelques mois, à propos de ce vaccin.

illustration/têteàmodeler.com

Avant de lire ce texte, je vous invite à visiter le site des victimes du vaccin GARDASIL ainsi qu’ à regarder les photos et les vidéos.

 

Et aussi de visiter les mises en garde publiées par le Réseau Canadien pour la santé des femmes.

Depuis plusieurs mois le National vaccine information center, demande une enquête sur le vaccin Gardasil, et bien on découvre que le vaccin cause des effets secondaires graves  chez plusieurs des jeunes filles américaines et aussi ailleurs dans le monde sans pour autant que le lien de causalité ne soit reconnu par les organismes de santé publique.

La semaine dernière le ministère Espagnol de la Santé a demandé le retrait du lot NH52670 de Gardasil, suite au signalement par les autorités sanitaires de la Communauté autonome de Valence de l’admission aux urgences de deux adolescentes de 14 ans, peu de temps après leur deuxième dose de vaccin. Lire la suite

1 256 257 258 259 260 285