Nos centrales pourraient-elles tenir jusqu’en 2025 ? Pas sûr !!

Le réacteur  3  de Doel et le 2 de Tihange, pourraient-ils être définitivement à l’arrêt  pour cause de fissures ?

« De nombreuses anomalies » ont été découvertes sur le réacteur nº3 de la centrale nucléaire de Doel, indique l’Agence fédérale de contrôle nucléaire. L’AFCN n’exclut pas de ne pas le redémarrer.

Pour l’heure, une seule certitude : « de nombreuses anomalies » ont été découvertes dans la cuve du réacteur de Doel 3. L’Agence fédérale de contrôle nucléaire, prend les choses très au sérieux. Même si elle ignore s’il y a effectivement des fissures dans l’acier, ni de quelle ampleur elles sont. La découverte de fissures verticales serait une mauvaise nouvelle : elles résistent plus difficilement à des hautes pressions. Des fissures horizontales seraient moins préoccupantes, dit-on à l’AFCN. Une chose est sûre : avant de pouvoir remettre en route son engin, « Electrabel doit nous prouver que les anomalies ne posent pas un problème d’intégrité du réacteur, en cas de pression normale comme en cas de très hautes pressions apparaissant lors d’un accident ».

La conclusion se trouve dans un mail interne rédigé par le directeur général de l’Agence. Celui-ci indique qu’il ne peut pas être exclu de ne plus jamais redémarrer le réacteur nº3 de la centrale anversoise.

Soupçons sur le fabricant néerlandais

Le principal soupçon porte sur le fabricant des cercles en acier qui composent la cuve du réacteur. Il s’agit de la société néerlandaise Rotterdam Droogdok Maatschappij qui a livré l’installation au début des années 80. Cette société n’existe plus aujourd’hui. Problème dans le processus de production, problème inhérent à la production d’acier ? Toutes les hypothèses sont envisagées. Le hic, c’est que cette société a également livré l’acier qui constitue la cuve du réacteur de Tihange 2. « C’est une heureuse coïncidence, dit-on cependant à l’AFCN. Le réacteur doit précisément être mis à l’arrêt à partir de vendredi prochain pour une révision. Il va sans dire qu’un contrôle approfondi de la cuve s’impose ». Des contrôles qui pourraient s’étendre : la société néerlandaise aurait livré pas moins de 21 réacteurs dans le monde. Lire la suite

Combien ont coûté les logos de ces grandes marques?

C’est toujours intéressant de savoir combien ont couté ces logos qui s’affichent à longueur de temps devant nos yeux puisqu’ils s’apparentent au final à de la manipulation pour le consommateur, que la « reconnaissance visuelle » peut en devenir parfois subliminale. Ce qui est complètement fou, c’est le prix que cela peut couter, 13 euros pour Twitter et 506 000 euros pour les JO de Londres!!! 506 000 euros pour un simple petit logo qui ne durera que quelques semaines, de la folie avez-vous dit? Un côté intéressant pour les graphistes en herbe, le fait de pouvoir proposer vos propres logos à la vente…

On reconnait les marques grâce à leurs logos, qui nous sont familiers. Mais combien ces dessins coûtent-ils aux entreprises qui en font leur symbole?

Le site Stocklogos reprend une série de marques et révèle la somme que les entreprises ont dû débourser afin d’acquérir leur fameux logo.

On passe parfois de tout à rien, comme le montre la comparaison entre le logo de Coca-Cola et celui de Pepsi. Là où le célèbre design du premier n’a rien coûté du tout (c’est le comptable de John Pemberton qui l’a créé en 1885), celui de Pepsi a tout de même demandé à la marque de dépenser 810.000 euros.

Le logo de Google aura lui aussi été gratuit, puisqu’il a été dessiné par Sergueï Brin lui-même, le co-fondateur de la société. Le logo initial de Twitter, lui, a coûté la modique somme de 13 euros lorsqu’il a été créé en 2009 par Simon Oxley.Côté sport, le logo des JO 2012 de Londres, qui a été créé en 2007, a quant à lui tout de même coûté 506.000 euros. Pour retrouver d’autres logos et leur prix, c’est par ici.

Source: 7sur7.be

Des médecins dénoncent les campagnes mensongères en faveur des mammographies

Une « mammo » n’est jamais anodine, c’est un examen qui comporte des risques, qui peut avoir des conséquences et dont les inconvénients ne doivent pas être pris à la légère non plus, pourtant, au nom du profit, un silence quasi-unanime règne.

  • Un article du BMJ s’en prend aux pratiques douteuses de la plus grande organisation américaine qui milite pour le dépistage généralisé par mammographies
  • La France n’est pas à l’abri de ces critiques
Des médecins dénoncent les campagnes mensongères en faveur d...

Dans un article au vitriol publié par le British Medical Journal, deux professeurs américains dénoncent les pratiques de Susan G. Komen for the Cure, la plus grande organisation caritative à militer en faveur du dépistage systématique et généralisé par mammographie.

Steven Woloshin et Lisa Schwartz, (Department of Veterans Affairs Medical Center à White River Junction, Vermont et Dartmouth Institute for Health Policy and Clinical Practice à Lebanon, New Hampshire), accusent cette organisation d’utiliser des statistiques et des affirmations mensongères pour promouvoir la sensibilisation et le dépistage du cancer du sein.

Dans le matériel promotionnel réalisé pour sa campagne de 2011 de sensibilisation au cancer du sein 2011, Susan G. Komen for the Cure suggère que les femmes qui font des mammographies ont un taux de survie bien plus grand que celles qui n’en font pas. L’organisation cite un taux de survie à 5 ans de 98% quand un cancer est dépisté tôt, et de 23% quand il ne l’est pas. Lire la suite

Bernanke (Fed) recommande à la zone euro de former une union budgétaire

« Helicopter Ben » comme il est surnommé ferait mieux de « fermer sa g***le » pour parler franchement, excusez-moi l’expression. Voilà qu’il nous conseille une centralisation budgétaire, c’est à dire ce que certains appellent le NWO, tout centralisé, privatisé et entre les mains d’une poignée de financiers pas vraiment bien intentionnée. De plus, expliquer que si cela va mal aux USA, c’est par la faute de l’Europe, il fallait oser. Mais faits-le taire, il va y en avoir pour le croire!!!

Le président de la Fed Ben Bernanke, le 7 août 2012 à Washington

Le président de la Banque centrale américaine (Fed), Ben Bernanke, a estimé mardi qu’une union budgétaire permettrait à la zone euro de s’attaquer à « beaucoup de ses problèmes », tout en reconnaissant que le processus pour y parvenir était « très complexe ».

« La situation européenne est très difficile. Le problème fondamental est que (les pays de la zone euro, ndlr) disposent d’une banque centrale unique (…) mais que, contrairement aux Etats-Unis, ils n’ont pas une seule et même politique budgétaire », a déclaré M. Bernanke, lors d’un colloque à Washington.

Selon M. Bernanke, une union budgétaire permettrait « sans doute à la zone euro de s’attaquer à beaucoup de ses problèmes », citant notamment les tensions dans le secteur bancaire liées à crise de la dette des Etats. Lire la suite

Les règles de la propagande de guerre

Comme un rappel n’est jamais de trop… C’est non seulement très instructif, mais vous risquez de reconnaître là dedans des évènements très récents, étonnant non? ;)

Comment les médias occidentaux ont-ils couvert les diverses guerres qui ont suivi la première guerre du Golfe ? Peut-on dresser des constats communs ? Existe-t-il des règles incontournables de la « propagande de guerre » ? Oui.

 

1. Cacher les intérêts. Nos gouvernements se battent pour les droits de l’homme, la paix ou quelque autre noble idéal. Ne jamais présenter la guerre comme un conflit entre des intérêts économiques et sociaux opposés.
2. Diaboliser. Pour obtenir le soutien de l’opinion, préparer chaque guerre par un grand médiamensonge spectaculaire. Puis continuer à diaboliser l’adversaire particulièrement en ressassant des images d’atrocités.
3. Pas d’Histoire ! Cacher l’histoire et la géographie de la région. Ce qui rend incompréhensibles les conflits locaux attisés, voire provoqués par les grandes puissances elles-mêmes.
4. Organiser l’amnésie. Eviter tout rappel sérieux des précédentes manipulations médiatiques. Cela rendrait le public trop méfiant.

Règle n° 1. Cacher les intérêts.
La règle la plus fondamentale de la propagande de guerre, c’est de cacher que ces guerres sont menées pour des intérêts économiques bien précis, ceux des multinationales. Qu’il s’agisse de contrôler les matières premières stratégiques ou les routes du pétrole et du gaz, qu’il s’agisse d’ouvrir les marchés et de briser les Etats trop indépendants, qu’il s’agisse de détruire tout pays pouvant représenter une alternative au système, les guerres sont toujours économiques en définitive. Jamais humanitaires. Pourtant, à chaque fois, c’est le contraire qu’on raconte à l’opinion. Lire la suite

L’Or de la Fed est vérifié … par le Trésor américain…

Faire vérifier les comptes par les escrocs eux-même, que demander de plus? Ils ne sont plus crédibles depuis longtemps, alors un peu plus ou un peu moins… Et cette fois, c’est grâce à Folamour que nous en apprenons plus sur la situation américaine déjà était ubuesque et qui est en train d’atteindre des sommets jusqu’alors inexplorés…

Non !… Si !… Enfin presque !… Alors que Ron Paul l’avait demandé maintes fois, et qu’on lui avait répondu par une fin de non-recevoir, indiquant que « Cela pouvait mettre en cause la sécurité des États-Unis ».

(D’ailleurs, c’est le bon moment pour vous rappeler que ça doit être là-bas que se trouvent les 600 tonnes de ce précieux métal, qui nous appartenait, mais que M. Nicolas Sarkozy a préféré vendre pour quelques yen et des dollars aux Américains !… Oui, contre des dollars ! Soit de la monnaie de Monopoly en quelque sorte. 600 tonnes d’Or contre, virtuellement, de la fausse monnaie… Avouez qu’il faut être un génie, ou un véritable pion des États-Unis…).

Revenons à nos moutons…, Je suis désolé de vous apprendre, que, si vous croyiez légitimement qu’après la lecture de cet article votre inquiétude sur les stocks d’Or physique des États-Unis allait être balayée … rien n’est moins sûr… Mais afin d’éclairer votre lanterne sur ce processus inédit (et de voir les officiels ramer comme des malades pour tenter d’occulter le véritable danger), suivez le guide avec ZeroHedge et Blaklistednews…

Amicalement Folamour,

Vault_FED_Gold.jpg

3 août 2012

Lorsque nous avons commencé à lire l‘article du Los Angeles Times rapportant que « le gouvernement fédéral a discrètement terminé un audit de l’or des États-Unis stocké à la Fed de New York », nous ne pouvions pas nous empêcher de nous demander quand le moment « gotcha » apparaîtrait. Et c’est, environ, à 15 paragraphes que nous sommes tombés sur ce que nous attendions : « Le processus a impliqué environ une demi-douzaine d’employés de la Monnaie, le bureau du Trésor, et l’inspecteur général de la Fed de New York. Il a été suivi par les employés de la Government Accountability Office, organe d’investigation du Congrès. » En d’autres termes l’or de la Fed est en cours de vérification … par le Trésor. Lire la suite

L’Iran condamné à verser des dommages et intérêts aux victimes du 11 septembre

Dingue de voir que 11 après, ils se rendent compte qu’en fait c’est l’Iran qui est derrière les attentats du 11/09, très pratique également, mais on en finirait presque par se demander à quoi on servit toutes les autres guerres alors… C’est clair, ils nous prennent pour des mougeons!

liran-condamne-a-verser-des-dommages-et-interets-aux-victimes-du-11-septembre

La justice américaine a condamné l’Iran, Al-Qaïda et les Talibans à verser des dommages et intérêts aux victimes du 11 septembre. 

Un tribunal de New York aux Etats-Unis a condamné l’Iran, Al-Qaïda et les Talibans à verser des dommages et intérêts d’une valeur de 6 milliards de dollars aux familles des victimes, en raison des aides qu’ils auraient fournies aux auteurs du 11 septembre.
Frank Mass, magistrat à la cour fédérale de Manhattan a jugé dans le procès intenté par Ellen Saracini, épouse de l’un des pilotes des avions qui ont heurté le World Trade Center, que l’Iran, Al-Qaïda et les Talibans doivent verser des dommages et intérêts aux familles de victimes.
En dépit de l’impossibilité de mettre en œuvre la décision, la veuve Saracini a exprimé sa satisfaction quant à la décision de la cour.

Petite exagération journalistique…

Cette journaliste présentait un reportage sur des inondations terribles qui ont eu lieu aux USA récemment, seulement, comme certains journalistes, elle à une petite tendance à l’exagération. La séquence est courte mais montre bien que parfois, les images ne correspondent pas vraiment à ce qu’ils souhaitent nous montrer…

Et puisque nous en somme à faire un peu d’humour et que le ridicule ne tue pas, une petite séquence vidéo trouvée par hasard que certains connaissent peut-être puisque la vidéo date d’il y a 3 ans, une poursuite de police plutôt originale et assez savoureuse… Faut bien se détendre, la semaine ne s’annonce pas folichonne! ;) Lire la suite

Qui boit une eau conforme par dérogation ?…

Puisque mon premier sujet était sur l’eau,  je vous donne un autre os à ronger à propos de cette denrée qui va se faire de plus en plus rare!Et dans certains endroits on boit une eau non-conforme « buvable » parce qu’il en a été décidé ainsi!

Les associations 60 millions de consommateurs et France Libertés dénoncent l’opacité qui règne autour des dérogations accordées lorsque la qualité de l’eau du robinet ne remplit pas les critères réglementaires.

La qualité de l’eau est-elle bien contrôlée en France ?

Insuffisamment aux yeux de France Libertés qui révèle que dans de nombreuses régions, l’eau n’est pas conforme aux normes de qualité. Lire la suite

Raconte moi La Terre quand elle tournait autrement !!!

Lors de mes derniers échanges sur le blog, on m’a interrogé sur une quelconque signification que pouvait avoir une suite de séismes  intercontinentaux sur une ligne droite.  Je le dis clairement, il ne peut y avoir de signification aucune. Par contre cette question à suscité ma curiosité sous un autre aspect, que donneraient le ralliement des différents foyers de séismes, je précise bien que tous n’y sont pas présents dans cette étude, mais bien les principaux.
Étonnant ce que cela a pu donner, confortant certaines hypothèses émises récemment, sur de curieux phénomènes observés par divers scientifiques qui, jusqu’ici ne pouvaient donner d’explications plausibles.


Donc, pour ce faire, j’ai débuté avec la France, en effet mes relevés pour ce pays ont débutés il y a près de trois ans, jour après jour, heure par heure. Ce qui se dégageait sur la carte, n’était qu’une simple ligne droite bien définie.  L’axe se situe entre quelques degrés nord et sud de part et d’autre de cet axe, il passe par la Bretagne, le centre et la Bourgogne. Un autre axe s’est dessiné depuis 2011 quelques degrés plus au sud que le premier et passe par, Nantes, Auvergne, et Alpes de Haute-Provence (Barcelonnette).
Alors m’est venu l’idée de tracer la continuité de cette première ligne, la seconde a été intégrée à la première, et donc voilà la continuité traverse toute l’Italie dans toute sa longueur et en ressort par le talon de la botte. Ensuite elle s’engouffre dans la Grèce par le Péloponnèse,  coupe et ressort par la Crête et entre en Egypte par Alexandrie, traverse Le Caire, passe par le Golfe de Suez. Elle traverse la région de Sanaa au Yémen, comme dans de nombreux cas, curieusement cette ligne qui n’est « que » la continuité de celle présente en France, coupe des régions volcaniques, mais aussi des zones où les séismes sont ou ont été nombreux. Lire la suite

1 759 760 761 762 763 781