Bill Murphy à propos des positions short de JP Morgan sur l’argent

Merci à François P. pour l’info et le lien.

Le 5 septembre 2012, Bill Murphy était l’invité de l’émission « Capital
Account » présentée par Lauren Lyster sur la chaîne Russia Today.

Dans cette interview, le président et co-fondateur du GATA Bill Murphy
explique en détail comment la JP Morgan et HSBC manipulent les cours des
métaux précieux. Et cela avec la participation des banques centrales
occidentales qui veulent limiter l’importance de l’or comme monnaie et
ainsi éviter que d’autres pays ne décident d’utiliser l’or comme monnaie
de réserve internationale.

Traduction en français réalisée par l’équipe éditoriale de
Goldbroker.com avec l’accord de Bill Murphy (GATA). Une interview de
Chris Powell (co-fondateur du GATA avec Bill Murphy) exliquant la
manipulation des cours est également disponible en version écrite sur le
lien suivant :
https://fr.goldbroker.com/news/interview-exclusive-chris-powell-gata-par-fabr…

Abonnez-vous à notre chaîne pour plus de vidéos traduites en Français.

Fitch maintient les notes de 12 des plus grandes banques mondiales

Haaaaaa mais quelle arnaque!!! Alors que Standard and Poors abaisse de nouveau la note de l’Espagne à BBB-, l’agence Fitch qui se pense crédible note elle les plus grandes banques mondiales! Mais de voir qu’elle maintient les notes de certaines banques qui sont proches du kapout financier…. À ne plus savoir si on doit en rire ou en pleurer…

NEW YORK – L’agence de notation financière Fitch Ratings a finalisé l’examen d’un groupe des plus grandes banques mondiales, dont deux françaises et deux suisses, et ses perspectives pour le secteur sont stables, a-t-elle indiqué mercredi dans un communiqué.

Ce groupe de 13 institutions a été établi il y a un an par Fitch dans le cadre d’une vaste évaluation des grands groupes financiers mondiaux.

12 des 13 (banques) ont fait partie de cet examen et la 13ème banque, HSBC sera étudiée d’ici deux mois. Fitch a confirmé les notations de chacune des 12 banques, explique Fitch.

Ces banques sont Bank of America, Barclays, BNP Paribas, Citigroup, Credit Suisse, Deutsche Bank, Goldman Sachs, JPMorgan Chase, Morgan Stanley, Royal Bank of Scotland, Societe Generale et UBS.

HSBC

BANK OF AMERICA

BNP PARIBAS

CITIGROUP

CREDIT SUISSE GROUP

DEUTSCHE BANK

GOLDMAN SACHS GROUP Lire la suite

Anonymous : Opération Solidarité avec la Grèce …

Salutations au gouvernement de la Grèce, nous sommes Anonymous. Regardez les Événements : Nous sommes en Grèce et nous sommes vraiment submergés. 4 mille suicides, 2 millions de chômeurs, cinq cent mille sans-abri, des hôpitaux sans le matériel nécessaire, salaires et pensions au risque de la faim et nous pouvons agir d’un seul coup. Et la seule chose en vous, c’est l’indifférence.

Défier vos citoyens qui sont arrivés au bord de la misère, en invitant Merkel, actuellement, qui est en collaboration avec vos élus. Vous devriez avoir honte ! Lire la suite

36 % des enfants de Fukushima présentent des excroissances anormales…

Le nucléaire encore et toujours sur la sellette, avec des rapports de plus en plus alarmants sur les conséquences de l’accident  de Fukushima….

Titre initial :
36 % des enfants de Fukushima présentent des excroissances anormales dues l’exposition aux radiations.
De plus de 38.000 enfants testés auprès de la préfecture de Fukushima au Japon, 36 pour cent ont des excroissances anormales – des kystes ou des nodules – sur leurs thyroïdes un an après la catastrophe nucléaire de Fukushima, tel que rapporté par ENENews.

Les chiffres choquants proviennent de la section de l’examen thyroïde  » Sixième rapport Enquête sur la gestion de la santé de la préfecture de Fukushima», publié par FRCSR (la contamination de Fukushima symptômes recherche sur la radioactivité) et traduit par la voix du blog de?Fukushima. Lire la suite

Les industriels du gaz de schiste et du pétrole savent …..

A vos claviers pour les thèses, antithèses, synthèses….tout en restant courtois!

depuis près de quarante ans que les fuites de gaz dans le sous-sol le long des colonnes cimentées des forages est un gros, un énorme problème. Sans réelle solution. J’ai moi-même pu retrouver sur le net tous les documents présentés par JOSH FOX, pour vérifier ses affirmations et la valeur des documents présentés. Des documents qui émanent des industriels eux-mêmes. Il y a des centaines de documents à propos des fuites. J’ai même découvert une des formules du calcul de probabilité de ces fuites ! Et il s’agit bien de fuites de gaz thermogénique (suite à la fracturation hydraulique), tout autant que de gaz biogénique, déjà présent dans la roche. Le forage et la fracturation hydraulique favorisant la remontée du gaz biogénique. Lire la suite

Gaz de schiste : un gisement d’au moins 100 000 emplois d’ici 2020

Ou comment faire accepter le gaz de schiste auprès des plus crédules qui pensent encore que ce genre d’exploitation rime avec avenir de la planète!!! Mais réveillez-vous, 100 000 emplois, et combien de cadavres? Combien de zones ravagées? De nappes phréatiques contaminées à jamais? Et de problèmes sismiques pouvant en résulter?

Une étude de Sia Conseil  estime que l’exploitation du gaz de schiste permettrait de créer 100 000 emplois au minimum en France d’ici 2020.

Une projection a été réalisée par Sia Conseil, un cabinet de conseil en management et en stratégie opérationnelle, à la lumière des ressources estimées de gaz de schiste en France et du retour d’expérience des Etats-Unis ( plus de 600 000 emplois créés d’ici la fin de la décennie dixit le Président Obama) : « en hypothèse très basse, ce sont 100 000 emplois qui seraient créés d’ici 2020″.

L’Agence Américaine d’Information Energétique (EIA) estime à 18 000 milliards les réserves de gaz non conventionnel (GNC) récupérables en Europe, soit 25 fois la production européenne annuelle, dont 5 100 milliards de mètres cube en France.

Voir l’étude.

Source: le cri du contribuable

TOUT sur l’EFSA en 3 minutes chrono !

J’ai autant confiance en ce genre d’organisme officiel qu’en nos politiques, et qui m’a amené à une telle opinion, certains documentaires comme « les médicamenteurs » ou encore le documentaire sur la qualité de l’eau en France qui expliquait que l’eau du robinet n’est pas aussi potable qu’on nous laisse le croire… Bref, on pourrait même très bien se passer d’eux vu la rigueur et la qualité de leur travail…

http://www.youtube.com/watch?v=_ZW2tAbv4pg

Vidéo trouvée sur Agoravox.tv

La grippe aviaire n’a pas fini de faire parler d’elle….

Vaccin testé sur 17 personnes et….ils ne tarissent pas d’éloges. On a tous compris qu’il va être fortement conseillé de se faire vacciner contre le « redoutable’ H5N1….

Les récents évènements, dont les élections, ont occulté la menace de grippe aviaire et son futur vaccin universel contre ses différents sous-types.

Mais les laboratoires Inovio n’ont rien occulté, bien au contraire, et viennent d’annoncer que leur nouveau vaccin contre la grippe aviaire Syncon génère des anticorps IHA contre six souches différentes du virus H5N1. Ils ne tarissent pas d’éloges sur la « large couverture » de ce vaccin à ADN synthétique codant pour 3 antigènes grippaux, alors qu’ils ne l’ont testé que sur 17 personnes qui ont reçu une vaccination complète en deux injections intramusculaires, suivies de deux injections avec vaccins à un seul type d’antigène.

Pour eux, « le vaccin a été bien toléré et les effets indésirables rapportés étaient légers à modérés et n’ont nécessité aucun traitement. »

L’article de News-medical.net prouve bien que l’on prépare progressivement l’opinion publique à une nouvelle alerte de « pandémie », une de plus, sous le prétexte d’un réassortiment possible entre le H5N1 et une souche comme le H1N1. Au cas où la nature ne créerait pas ce réassortiment, une équipe de scientifiques du centre médical Erasmus de Rotterdam, aux Pays-Bas, tout comme le Pr Bruno Lina au P4 de Lyon, ont consacré leurs efforts pour créer une variante extrêmement dangereuse du virus aviaire H5N1 et démontrer qu’on pouvait rendre les virus H5N1 plus transmissibles d’homme à homme.

Comme le demandait Le Monde du 23 septembre 2005 : « Faut-il lancer des recherches visant à mettre au point un vaccin contre l’actuel H5N1, alors même que ce virus n’a pas encore acquis, par mutation, les propriétés structurales qui lui permettraient de se transmettre de l’homme à l’homme ? » Dans le même numéro, Bernard Valat, directeur général de l’office international des épizooties, confirmait : « Personne au monde n’est capable de chiffrer la probabilité d’un passage massif à l’homme, après mutation, de l’actuel virus H5N1 ». Pourtant, les chercheurs ne se privent pas de l’expérimenter.

Nous devons nous rappeler qu’il y a eu une soixantaine de cas mortels de grippe aviaire tandis que deux milliards de personnes ont été exposées. C’est sans doute pour cette raison qu’il y a « par conséquent, un besoin clair de vaccins antigrippaux universels, capables de protéger contre de multiples et changeantes versions du virus grippal. » Ce que nous cache la firme pharmaceutique Inovio, à l’origine de ces recherches, c’est que la prétendue utilité du vaccin ne repose que sur sa seule capacité à induire des anticorps. Lire la suite

OGM : l’étude choc sur les rats invalidée par l’Europe

C’est une honte, une abomination et c’est là qu’on voit que les corrompus n’en ont rien à foutre de  nous, de nos gosses et de l’avenir de la planète!!! À vomir, surtout que cette étude n’est pas la première et que cela fait longtemps que la vérité ressort de tout cela!

Mahamo: lorsque les intérêts de quelques multinationales priment sur la santé publique… L’argent ferait-il oublier le principe de précaution?


L’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) estime que l’étude montrant un effet cancérigène d’un maïs OGM sur des rats est «d’une qualité scientifique insuffisante».
L’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) conclut ce jeudi après-midi que l’article du Pr Gilles-Eric Séralini, signalant une toxicité potentielle du maïs OGM NK603 de Monsanto et d’un herbicide contenant du glyphosate, était «d’une qualité scientifique insuffisante pour être considéré valide pour l’évaluation des risques».
Il y a deux semaines, la publication de cette étude dans la revue Food and Chemical Toxicology , montrant notamment des photos de rats boursouflés de tumeurs cancéreuses «grosses comme des balles de ping-pong» après avoir ingéré pendant deux ans ce maïs génétiquement modifié, avait suscité une vive émotion. Mais elle s’est également attirée de vives critiques de la part de la communauté scientifique.
«L’examen initial réalisé par l’Efsa considère que la conception, le système de rapport des données et l’analyse de l’étude, tels que présentés dans le document, sont inadéquats», souligne l’autorité européenne basée à Parme (Italie), dans un communiqué publié sur son site Internet. Elle «invite les auteurs à partager certaines informations additionnelles essentielles afin de lui permettre d’acquérir la compréhension la plus complète possible de l’étude». Lire la suite

American Express condamné pour « pratiques illégales »

© afp.

Les autorités américaines ont annoncé lundi avoir condamné l’émetteur de cartes de crédit American Express à une amende de 27,5 millions de dollars pour avoir violé la loi « à tous les stades de sa relation avec le client » en lui imposant des conditions désavantageuses.

L’entreprise américaine se voit également contrainte de rembourser un montant total estimé de 85 millions de dollars à 250.000 clients ainsi lésés par ces « pratiques illégales » commises de 2003 au printemps 2012, indique le Bureau de protection financière des consommateurs (CFPB) dans un communiqué. Le groupe s’est rendu coupable de « pratiques frauduleuses en matière de commercialisation [de certains de ses produits] et de recouvrement de créances », a indiqué la banque centrale américaine (Fed) dans un autre communiqué.

Selon le CFPB, les pratiques incriminées ont été relevées lors d’un contrôle de routine de la Compagnie d’assurance fédérale des dépôts bancaires (FDIC) et des autorités de l’Utah, dans une filiale du groupe, Express Centurion Bank, enregistrée dans cet Etat de l’ouest du pays. L’enquête menée par plusieurs organismes de surveillance financière après cette découverte a permis d’établir qu’American Express avait trompé ses clients « dès l’étape de la demande et de l’achat d’une carte de crédit jusqu’au règlement des frais et au remboursement de la dette », ajoute cet organisme créé par la loi de réforme de Wall Street de 2010. Lire la suite

1 755 756 757 758 759 782