30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour

Des documents britanniques mettent à jour 30 années de camouflage

Le « Freedom of Information Act » (Acte donnant libre accès à des documents secrets) au Royaume-Uni auquel a eu recours un médecin a permis de révéler le contenu de 30 années de documents officiels secrets montrant que les experts gouvernementaux

1. savaient que les vaccins ne fonctionnaient pas
2. savaient que les vaccins pouvaient provoquer les maladies qu’ils étaient sensés prévenir.
3. savaient que les vaccins présentaient des dangers pour les enfants
4. se sont entendus pour mentir au public
5. se sont attelés à empêcher les études de sécurité.

Ce sont ces mêmes vaccins qui sont rendus obligatoires pour les enfants américains.

vaccin

© inconnu

Les parents peuvent soit épargner tout ce mal à leurs enfants, soit continuer à s’incliner devant l’un des plus affreux mensonges de l’histoire, ce mensonge qui veut faire croire que des vaccins – remplis de métaux lourds, de maladies virales, de mycoplasme , de matières fécales, de fragments d’ADN d’autres espèces, de formaldéhyde, de polysorbate 80 (Agent stérilisant) – sont un miracle de la médecine moderne.

Un médecin américain dont le fils est autiste a eu recours au « Freedom of Information Act » pour obtenir des documents du CDC (Centres Américains de Contrôle des Maladies). Il voulait avoir accès à l’information que possédait le CDC au sujet des dangers que présentent les vaccinations. Selon la loi, il devait recevoir réponse endéans les 20 jours. Pratiquement 7 ans plus tard, le médecin s’adressa finalement à la justice, et c’est là que le CDC a fait valoir qu’il n’était pas obligé de remettre ces documents. Finalement, un juge a ordonné au CDC de remettre ces documents au médecin pour le 30 septembre 2011. Lire la suite

Journal hebdomadaire de Voix de la Russie – 13 mai 2013

Ce journal permet d’entendre une autre vision de l’actualité que la soupe qui nous est offerte chaque jour dans les médias occidentaux. Bien sur, il ne s’agit pas de tout prendre tel quel dans ce quotidien, il s’agit de vous faire votre propre opinion et de tirer les conclusions qui s’imposent…

Bienvenue pour cette nouvelle édition du journal télévisé de La Voix de la Russie. Ce rendez-vous hebdomadaire en français vous présente les actualités russes, françaises et internationales sous l’angle de la réinformation. Contrairement à une vision tronquée et manichéenne de l’information délivrée par le mainstream médiatique français, nous nous efforcerons de vous faire percevoir que la vérité n’est jamais toute entière du même côté…

Au sommaire de cette édition du 13 mai 2013 :
  • Louvois, Chorus : le ministère de la défense n’en finit pas d’étaler son incompétence
  • Nouvelle vague de russophobie organisée et entretenue par les médias
  • Pendant ce temps, la répression policière s’abat sur une France de moins en moins docile
  • La Russie donnera à la Syrie les moyens de se défendre, y compris contre Israël
  • Trafic d’organes au Kosovo : les amis de Bernard Kouchner arrêtés les uns après les autres
  • Côte d’Ivoire : Outtara aussi populaire et efficace que François Hollande en France
  • Pour le 75ème anniversaire de sa mort, le Centre russe pour la science et la culture  rend hommage à Fedor Chaliapine

La Turquie impute l’attentat de samedi à des partisans d’Assad

Franchement, vous pensez VRAIMENT que Bachar Al Assad n’a que cela à faire en ce moment? Ou alors est-ce un nouvel enfumage à des fins stratégiques? A votre avis? ;)

Le gouvernement turc a imputé dimanche le double attentat à la voiture piégée qui a fait 46 morts la veille près de la frontière syrienne à des éléments fidèles au régime de Bachar al Assad et a invité la communauté internationale à agir contre son régime.

Neuf suspects, tous de nationalité turque, ont été arrêtés, a annoncé le vice-Premier ministre turc Besir Atalay, ajoutant que le cerveau présumé était du nombre. Selon son collègue de l’Intérieur, Muammer Guler, l’attentat a été commis par un groupe connu des autorités qui entretient des liens avec les Moukhabarat, les services secrets syriens.

Le chef de la diplomatie Ahmet Davutoglu a quant à lui indiqué que les auteurs de l’attentat de Reyhanli, ville de la province de Hatay où se trouvent de nombreux réfugiés syriens, étaient également responsables de celui de qui a fait 62 morts il y a une semaine à Banias, sur la côte syrienne.

« Cet attentat n’a rien à voir avec les réfugiés syriens présents en Turquie, il a tout à voir avec le régime syrien », a-t-il assuré à la chaîne de télévision turque TRT.

« Nous devons être attentifs aux provocations ethniques en Turquie et au Liban après le massacre de Banias », a poursuivi le ministre, qui a en outre jugé le moment venu pour la communauté internationale d’intervenir pour éviter un débordement du conflit syrien. Lire la suite

Netanyahu veut empêcher la vente de missiles russes à la Syrie

Pas fous les israéliens! On na va quand même pas donner la possibilité au gouvernement syrien les moyens de se défendre alors que tous les « gentils » veulent le remplacer par de vrais démocrates!

© belga.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui doit se rendre bientôt à Moscou, est « tout à fait déterminé » à tenter d’empêcher la vente de missiles russes à la Syrie, a affirmé dimanche l’un de ses ministres à la radio publique.

La possible fourniture à la Syrie de missiles russes de type S-300 « nous inquiète au plus haut point et le Premier ministre est tout à fait déterminé à ce que ce contrat n’ait pas lieu », a déclaré le ministre de l’Eau et de l’Energie, Sylvan Shalom.

« Une telle fourniture à la Syrie modifierait l’équilibre des forces dans la région et ces armes pourraient tomber dans les mains du Hezbollah » libanais, allié du régime de Bachar al-Assad et de l’Iran, a ajouté M. Shalom.

Si la Syrie obtenait ces missiles, « l’action des pays qui souhaitent un changement en Syrie deviendrait beaucoup plus difficile », a-t-il aussi souligné.

Le Kremlin a annoncé samedi que M. Netanyahu se rendrait bientôt en Russie pour s’entretenir avec le président Vladimir Poutine, sans préciser de date.
Lire la suite

Plus de 50.000 cobayes en ex-RDA pour des groupes pharmaceutiques occidentaux

Il n’y a pas que Ikea qui a sévit en ex-RDA…

BERLIN – Plus de 50.000 personnes de l’ex-Allemagne de l’Est communiste ont servi de cobayes pour les groupes pharmaceutiques occidentaux, souvent à leur insu et certains y laissant la vie, selon un article de l’hebdomadaire allemand Der Spiegel paru dimanche.

Au total ce sont plus de 600 études dans 50 cliniques, qui ont été menées jusqu’à la chute du Mur de Berlin en 1989, détaille Der Spiegel, qui se base sur des documents inédits du ministère est-allemand de la Santé, ainsi que de l’Institut allemand des médicaments.

Ces dossiers font apparaître deux morts à Berlin-est lors d’essais concernant le Trental, un produit améliorant la circulation sanguine développé par le groupe ouest-allemand Hoechst (fusionné depuis avec Sanofi), ou encore deux morts près de Magdebourg lors d’essais d’un médicament contre la tension pour Sandoz, racheté depuis par le groupe suisse Novartis.

Bien souvent les patients n’étaient pas en état de donner un consentement éclairé, comme ces trente grands prématurés sur lesquels l’EPO a été testée à la demande d’un groupe ouest-allemand, à l’hôpital berlinois de la Charité, ou les alcooliques en plein delirium tremens à qui on a donné du Nimodipin de Bayer, qui améliore la circulation sanguine cérébrale. Lire la suite

Le vrai poids de nos aliments

Finalement, qu’est-ce qui est vrai dans ce qu’ils nous vendent? Le gout est faux, rehaussé par des exhausteurs de gout, du sel et des arômes, la couleur est trompeuses grâce aux colorants , l’origine est parfois plus ou moins dissimulée (il suffit de s’intéresser aux huiles d’olive pour s’en rendre compte), la véritable nature est également trompeuse (l’histoire de la viande de cheval, ça vous rappelle quelque chose?), et il nous trompent également sur le poids! Bien sur, sur ce dernier point le phénomène n’est pas nouveau puisqu’il s’agit de continuer à vendre aux plus démunis avec des formats dit « économiques », des packages plus petits, et des prix soit-disant plus abordables alors qu’au kilo, il explose littéralement…

Pour accroître leurs marges sans faire fuir leurs clients, les commerçants misent désormais sur la balance : en jouant sur le poids des articles vendus, nombre d’entre eux parviennent à alourdir la facture sans que la différence soit réellement perceptible pour le consommateur. C’est ce qu’on appelle l’inflation masquée. Plusieurs techniques ont aujourd’hui cours. Certains fabricants allègent le contenu de leurs produits sans modifier le prix, d’autres utilisent des additifs controversés pour retenir l’eau contenue dans les aliments, ou bien en modifient la composition. Face à ce phénomène, les services de l’Etat veillent au grain. Enquête.

http://www.youtube.com/watch?v=-emc9kwCBG4

Source: Fortune de souche

L’intérêt de la dette, un levier d’influence politique

Un article qui résume beaucoup de choses: celui qui détient la dette d’un pays peut influencer voire contrôler les décisions politiques de celui-ci et jouant le jeu du chantage grâce aux taux d’intérêts. C’est ce qui arrive d’ailleurs à la France dont la dette est détenue à 65% par des investisseurs étrangers dont les 3/4 sont hors-Union Européenne, dont le Qatar. Bref, concernant la France, il faut regarder du côté de la loi Pompidou-Rotschild de 1973 qui a ouvert la porte des enfers financiers…

dette

La dette représente un levier d’influence pour les créanciers qui la détiennent.

En effet certains Etats ou organisations comme l’UE ou le FMI peuvent utiliser ce levier pour influencer la politique d’un Etat dont ils détiennent de la dette. Or cette influence peut être bienveillante dans certains cas, destructrice dans d’autres.

Le coup de pouce

L’UE a plusieurs fois allégé, voire même annulé, la dette de pays africains dont elle voulait favoriser le développement. En 2012, l’UE a par exemple décidé de soutenir l’apurement de la dette guinéenne en effaçant 15 millions d’euros d’arriérés, en échange de quoi la Guinée s’est engagée à assurer la tenue d’élections législatives libres et transparentes. Néanmoins les choses ne se passent pas toujours aussi tendrement. Lire la suite

350.000 bulletins de vote illégaux saisis en Bulgarie

© reuters.

La justice bulgare a saisi dans la nuit de vendredi à samedi 350.000 bulletins illégaux, à la veille des élections législatives anticipées, a annoncé le Parquet.

Les documents ont été trouvés dans une imprimerie qui avait un contrat, déjà rempli, avec le gouvernement pour imprimer des bulletins de vote.

« Les bulletins saisis dans la nuit du 10 mai sont en trop par rapport aux quantités commandées », a indiqué le Parquet, qui s’est engagé à fournir des détails mais seulement après les élections.

L’imprimerie se situe dans la ville de Kostinbrod, à 14 kilomètres au nord-ouest de Sofia. Son propriétaire Yordan Bontchev, conseiller municipal du parti conservateur GERB, cité par l’agence Focus, a démenti l’impression de bulletins illégaux.

Le parti GERB, sans avoir été mis en cause officiellement, a également démenti, protestant contre « des spéculations politiques ».

Les sondages donnent le GERB, la formation de l’ancien Premier ministre Boïko Borissov qui avait démissionné le 20 février sous la pression de la rue, légèrement en tête des intentions de votes aux élections législatives. Lire la suite

Intervention en Libye : oui, les médias occidentaux ont trompé l’opinion

Pas vraiment une découverte pour qui a suivi ce conflit depuis les blogs de réinformation, tout cela n’était qu’une vaste fumisterie pour empêcher un dirigeant, même un peu fou, de protéger son pays d’investisseurs étrangers, de réinstaurer le dinar-or qui aurait affaibli encore plus le dollar, et bien plus encore… Une petite recherche sur ce blog (et sur d’autres) vous permettrons de (re-)découvrir les événements sur le sujet et tous les mensonges qui nous ont été imposés dans les médias mainstream.

Dépêché en Libye au début de l’année 2012 par un groupe d’investisseurs asiatiques, Samuel Laurent a pour mission de parcourir le pays afin d’évaluer les risques et les opportunités de cette révolution. Il découvre alors une nation à l’agonie, rongée par la violence et l’anarchie. Extrait de « Sahelistan » (1/2).

Bonnes feuilles

La couverture des événements en Libye par les médias occidentaux a suivi une logique très partiale.La couverture des événements en Libye par les médias occidentaux a suivi une logique très partiale. Crédit Reuters

« La couverture des événements par les médias occidentaux a suivi une logique très partiale, depuis le début, en décrivant les mouvements de protestations comme non violents, et en suggérant de façon répétée que les forces du régime massacraient aveuglément des manifestants qui ne présentaient aucun risque pour la sécurité. » Ainsi s’exprime Donatella Rovera au sujet de la Libye, dans le bulletin d’Amnesty International de mars 2012.

Les médias occidentaux ont fait feu de tout bois pour souligner l’urgence de la situation et la nécessité d’une intervention militaire en Libye : ils ont dénoncé la menace des mercenaires étrangers, le Viagra offert aux soldats, les viols en série, la graisse à fusil distribuée en guise de lubrifiant, les massacres et bombardements indiscriminés… Lire la suite

Etre propriétaire serait mauvais pour l’emploi

Mais regardez-moi cette bande de pourris avec leur étude bidon!!! La propriété est synonyme de chômage pour eux, et donc, un monde fait de locataires serait bon pour l’économie. Vous voyez venir le truc? Une poignée de financiers propriétaires du maximum d’habitations possibles, et le reste dépendant et payant un loyer chaque mois. D’ailleurs, cela rendrait même logique les interdictions de constructions non fixes comme des yourtes, vous ne pensez pas? Tout se recoupe dirait-on… Mais bien sur, peut-être me trompe-je…

Le marché de l'immobilier crée des externalités, potentiellement négatives.

La France, pays de chômeurs propriétaires ? Le paradoxe n’est qu’apparent, semble indiquer une étude du Peterson Institute (Massachussetts, Etats-Unis), qui montre qu’un fort taux de propriété dans un Etat donné est « précurseur d’une forte hausse éventuelle du taux de chômage dans cet Etat ». Et dans des proportions plutôt inquiétantes : selon l’étude, « un doublement du taux de propriété est suivi, sur le long terme, d’une hausse du chômage de plus du double ». De quoi donner des sueurs froides aux politiques qui ont largement soutenu l’accès à la propriété – dans les années 2000 en France et aux Etats-Unis, notamment.

A l’appui de leur démonstration, les auteurs de l’étude, David G. Blanchflower (Université de Dartmouth, Etats-Unis) et Andrew J. Oswald (Université de Warwick, Royaume-Uni) ont mis en évidence une hausse de 6,3 % du chômage dans les cinq Etats (Alabama, Géorgie, Mississippi, Caroline du Sud et Virginie occidentale) qui ont vu leur taux de propriété le plus augmenter entre 1950 et 2010. Lire la suite

1 695 696 697 698 699 768