L’expropriation révoltante du maraicher d’Annemasse

J’ai été contacté pour que la mésaventure de cet agriculteur soit relayée, voilà chose faite. Merci à Labours61 pour l’info.

La position de Pierre Grandchamp a Annemasse est devenue insoutenable, et pourtant il tient bon ! Condamné en appel à l’expropriation, il refuse de quitter son maraicher alors que d’autres terrains existent pour la mise en place d’une nouvelle mosquée.

WikiAgri a déjà évoqué la situation incroyable à laquelle est confronté Pierre Grandchamp, maraicher à Annemasse (liens à la fin de cet article). Aujourd’hui, sa situation est devenue intenable dans le sens où les recours juridiques qui ont été rendus (il en reste quelques-uns en suspens) lui ont été défavorables. A tel point qu’il sera officiellement exproprié le 18 décembre. Cela, à l’heure où deux sujets agricoles font particulièrement parler d’eux : l’artificialisation des terres, avec cette perte de foncier agricole qui semble inéluctable, et la détresse des agriculteurs pouvant conduire jusqu’au suicide. Pierre Grandchamp, tant qu’il a les moyens de se battre, n’en est pas là. Mais tout se passe comme s’il existait une abjecte volonté de l’y mener…

Mais d’abord, rappelons les faits. Tout démarre avec un constat du culte musulman, dont la représentation va en s’amplifiant, à tel point que la mosquée actuelle est devenue trop petite. Il convient donc de trouver un autre lieu de culte. Lire la suite

Résistance au mensonge d’état – Des journalistes américains dénoncent le mensonge sur le 11-Septembre

Traduit de l’anglais par Résistance 71

Le mensonge permanent sur les attentats sous fausse-bannière du 11 septembre 2001 au pays du goulag levant n’est que le prolongement, un des outils du façonnage de l’impérialisme occidental mené à une nouvelle apogée par l’empire anglo-étasunien dont les piliers du financement et source du pillage mondial sont la City de Londres, la banque du Vatican (un des plus gros actionnaires de la City et protectrice de celle-ci…) et Wall Street.

Le mensonge du 11-Septembre est le pilier idéologique récent, qui trouve ses origines profondes dans le colonialisme européen sur le monde depuis l’empire romain, qui fut légué à l’église par le « don de Constantin » au IVe siècle.

Détruire l’idéologie colonialiste euro-centriste génocidaire, c’est détruire l’empire. Nous sommes tous des colonisés et l’humanité doit en sortir, à tout jamais…

Plusieurs journalistes de renom américains disent que le gouvernement américain ment au sujet des attentats du 11 septembre 2001 et de cette soi-disant « guerre contre la terreur ». Malheureusement, les propriétaires des médias et leurs chefs de rédactions ne rapporteront ni ne diffuseront leurs trouvailles.

September 11, 2001, World Trade center attacked

© Inconnu

Récemment, Seymour Hersh, le journaliste d’enquête n°1 aux États-Unis, a divulgué que l’affirmation par le gouvernement américain de l’élimination d’Oussama Ben Laden le 2 mai 2011, est un « énorme mensonge, il n’y a pas un mot de vérité là dedans ».

Hersh a poursuivi en attaquant son employeur de longue date, le New York Times et d’autres officines médiatiques : « Nous mentons au sujet de tout, mentir est devenu la norme ». Il a dit que tous les géants des médias aux États-Unis devraient être fermés pour avoir menti au peuple américain. Lire la suite

L’Union européenne relance les négociations d’adhésion avec la Turquie

Vu que l’économie européenne est en très mauvaise posture, et que chaque pays rejoignant celle-ci voit son économie péricliter encore plus qu’elle ne l’est déjà, il faut toujours plus de sang neuf, donc de toute manière, cela devait arriver un jour ou l’autre! Et bien que la grande majorité soit contre l’adhésion de ce pays à l’UE, cela se fera de toute manière, c’est ça la démocratie à la sauce Bruxelloise!;)

L’Union Européenne a décidé d’ouvrir mardi un nouveau chapitre dans les négociations d’adhésion avec la Turquie après trois ans de paralysie, a annoncé la présidence lituanienne de l’UE.

Suivant les recommandations de la Commission européenne, les ministres de l’UE chargés des Affaires européennes, réunis à Luxembourg, ont donné leur feu vert à l’ouverture, le 5 novembre prochain, d’un nouveau chapitre de négociations.

La décision formelle d’ouvrir un nouveau chapitre de négociations d’adhésion avec Ankara avait éte prise en juin mais avait été finalement ajournée, notamment sous pression allemande, en raison de la répression par les autorités turques de la vague de contestation civile partie de la place Taksim à Istanbul. Lire la suite

Emile Louis : Le premier à l’avoir accusé s’est « suicidé » (MàJ)

C’est quand même dingue, la France est spécialisée dans les suicides avec deux balles dans la tête! On a eu Bérégovoy, on a ce gendarme… Et avec la mort d’Emile Louis disparaissent certaines vérités qu’il aurait été bon de connaître. Car avec cette histoire, on en revient une fois de plus aux réseaux qui n’existent pas, aux affaires qui n’ont jamais été étouffées, et à ces scandales qui ne sont que théorie du complot… Si au moins un jour la vérité pouvait éclater…

Gendarme Jambert, le premier à avoir enquêté sur les disparues de l’Yonne, le premier à être convaincu de la culpabilité de l’Emile Louis est désavoué par sa hiérarchie. Il s’acharne à poursuivre l’enquête à son propre compte, mais est finalement retrouvé mort avec 2 balles dans sa tête. Officiellement, il s’agit d’un suicide (sic).

http://www.youtube.com/watch?v=tsBRsxfnTzU

L’enquête sur la mort du gendarme Christian Jambert est caractérisée par le disparition des éléments clès du dossier que la justice a « malencontreusement » égarés. On ne peut qu’être étonné par tant de négligences de la part des responsables de l’enquête. Lire la suite

Haute trahison ou crétinerie ? Le sabotage de la présence française en Iran

Un fantastique article de François Asselineau qui mérite la lecture!

En avril 2012, Peugeot s’est retiré du marché iranien sous la pression de son nouvel actionnaire General Motors et de United against nuclear Iran, un organisme piloté par les services secrets américains, britanniques, allemands et israéliens[1]. Le constructeur au lion a ainsi perdu un marché à l’export rentable et en croissance qui aurait pu l’aider à surmonter la conjoncture européenne déprimée.

Le 26 juillet 2013, Carlos Tavares, directeur général délégué de Renault, annonçait que « le Président Obama a donné l’ordre de cesser l’activité en Iran »[2]. En cause, le renforcement des sanctions de Washington à l’égard de l’Iran et la menace de rétorsion contre Nissan sur le marché américain en cas de poursuite des affaires iraniennes de Renault.

1) Le retrait de Peugeot et de Renault d’Iran, sur ordre des États-Unis et sans contestation du gouvernement français, est une nouvelle manifestation de la soumission de la France aux diktats américains.

1.1.- L’abandon de l’industrie française

Le gouvernement français n’a pas contesté le renforcement des sanctions contre l’Iran décidées unilatéralement par Washington, en dehors de tout cadre légal international. Que le directeur général délégué de Renault note, non sans ironie et sans amertume, qu’il reçoit ses ordres du Président américain en dit long sur le renoncement des autorités françaises à défendre les intérêts et les emplois de l’industrie tricolore.

L’abandon forcé du marché iranien par les constructeurs automobiles français est d’autant plus tragique :

  • qu’il clôt une présence vieille de 34 ans, établie en 1978 lorsque Peugeot avait racheté les actifs de Chrysler Europe[3], et qui avait survécu à l’avènement du régime islamique en 1979. Cette implantation historique avait permis aux marques de PSA de conquérir 30% du marché iranien[4]. Les firmes automobiles américaines sont, pour leur part, absentes d’Iran ; Lire la suite

Karen Hudes, lanceuse d’alerte de la Banque mondiale, révèle comment l’élite mondiale dirige le monde

Traduit par Le blog de Lucien PONS

Karen Hudes est diplômée de la Yale Law School et elle a travaillé dans le département juridique de la Banque mondiale depuis plus de 20 ans. En fait, quand elle a été congédiée pour avoir dénoncé la corruption à l’intérieur de la Banque mondiale , elle occupait le poste de Conseillère Senior. Elle était dans une position unique pour voir exactement comment l’ élite mondiale dirige le monde , et les informations qu’elle révèle maintenant au public sont absolument stupéfiantes .

Selon Hudes , l’élite utilise un noyau très serré des institutions financières et des méga -sociétés pour dominer la planète. Le but est le contrôle. Ils veulent nous asservir tous à la dette , ils veulent asservir tous nos gouvernements à la dette, et ils veulent tous nos politiciens accros aux énormes contributions financières qu’ils canalisent dans leurs campagnes . Puisque l’élite détient aussi toutes les grandes sociétés de médias, les grands médias ne nous informent jamais de ce secret : il ya quelque chose de fondamentalement mauvais dans la manière dont notre système fonctionne.

Rappelez-vous, ce n’est pas une  » théorie du complot  » qui dit ces choses. C’est une avocate -instruite à Yale- qui a travaillé à l’intérieur de la Banque mondiale depuis plus de deux décennies. Le résumé qui suit de son curriculum provient directement de son site …

Karen Hudes a étudié le droit à Yale Law School et l’économie à l’Université d’Amsterdam . Elle a travaillé dans l’ Export Import Bank américaine des États-Unis de 1980-1985 et dans le département juridique de la Banque mondiale de 1986 à 2007 . Elle a créé le Comité d’ Organisation Non Gouvernementale de la Section du droit international de l’ American Bar Association et le Comité sur le multilatéralisme et la responsabilité des organisations internationales de la branche américaine de l’ International Law Association . Lire la suite

Italie : Berlusconi interdit de tout mandat public pendant deux ans

© FILIPPO MONTEFORTE / AFP
Sivio Berlusconi, le 4/10/13 /

Après sa condamnation pour fraude fiscale en août dernier, la Cour d’appel de Milan a fixé samedi à deux ans l’interdiction pour l’ancien Premier ministre italien d’exercer une fonction au Parlement. Une décision qui ne prend cependant pas effet immédiatement.

Une nouvelle étape vers la fin de la carrière politique de Silvio Berlusconi a probablement eu lieu ce samedi avec la décision de la Cour d’appel de Milan de fixer à deux ans la durée de l’interdiction pour l’ex-Premier ministre italien d’exercer tout mandat public.

Cette sentence, qui ne prend pas effet immédiatement, s’inscrit dans le cadre du procès fleuve Mediaset intenté au magnat des médias pour fraude fiscale. Il a déjà abouti le 1er août à la première condamnation définitive du Cavaliere à une peine de prison : quatre ans ramenés à un seul en raison d’une amnistie. En raison de son âge, 77 ans, Silvio Berlusconi ne la purgera pas derrière les barreaux. Il a demandé à effectuer des travaux d’intérêt général. Lire la suite

Gautier-Sauvagnac reconnaît avoir versé de l’argent aux syndicats

L'ancien président de l'UIMM Denis Gautier Sauvagnac au tribunal correctionnel de Paris, le 7 octobre 2013L’ancien président de l’UIMM Denis Gautier Sauvagnac au tribunal correctionnel de Paris, le 7 octobre 2013 (Photo Eric Feferberg. AFP)

L’ex-dirigeant de la fédération patronale de la métallurgie (UIMM) s’était jusqu’à présent refusé à dire à qui étaient versées les sommes en liquide puisées dans les caisses de son organisme.

L’ancien patron de l’UIMM, Denis Gautier-Sauvagnac, a confirmé lundi au tribunal correctionnel de Paris que les syndicats étaient bien les bénéficiaires des enveloppes d’argent liquide de la puissante fédération patronale de la métallurgie.

La justice s’interroge sur la destination de quelque 16 millions d’euros retirés en liquide entre 2000 et 2007 des caisses de l’Entraide professionnelle des industries et des métaux (Epim), une structure de l’UIMM destinée à apporter «un appui moral et matériel» à ses adhérents subissant un conflit du travail.

Interrogé une nouvelle fois lundi en début d’audience sur les destinataires de ces fonds, Denis Gautier-Sauvagnac est revenu sur ses précédentes déclarations en désignant les bénéficiaires au tribunal. «En réalité, je reconnais que je n’ai pas été assez clair jusqu’à présent et je confirme ici les propos d’Arnaud Leenhardt», a-t-il déclaré. Lire la suite

Le nouveau fantasme de Monsieur Nollet, ou nouvelle arnaque après celle du voltaïque !

« L’éolien va faire gagner un milliard à la Wallonie » ! Cette déclaration émane du Ministre J-M Nollet (Ecolo Belgique). 

 

L’éolien peut faire gagner un milliard d’euros à la Wallonie, a estimé le ministre de l’Energie Jean-Marc Nollet qui a accordé une interview à L’Echo. « La Région wallonne veut produire 3.800 GWh (gigawattheure) d’ici 2020 avec des éoliennes. Le coût cumulé en 2035 est de 3,165 milliards d’euros avec un certificat vert à 1 euro. Pour le gaz, si on part de l’hypothèse que son prix sera indexé de 2% par an, on arrive à un coût de 3,835 milliards d’euros », souligne le ministre wallon.

« Le dieu Eole gagne sur le dieu Hadès »

« Il faut par ailleurs rajouter le coût du CO2. A 4 euros la tonne de CO2, le coût du gaz progresse de 122 millions d’euros, à 3,950 milliards d’euros. C’est très clair, l’éolien permet de dégager un bénéfice entre 800 millions (avec certificat vert à 0,9 euros) et 548 millions d’euros (avec un certificat vert à 1 euro). L’écart est encore plus important si on prend un coût du CO2 à 10 euros la tonne. Certaines projections vont même à dire que la tonne pourrait s’échanger à 50 euros en 2020. Cela dégage donc un bénéfice entre 1,9 milliard d’euros (avec un certificat vert à 0,9 euro) et 1,6 milliard (avec un certificat vert à 1 euro) pour l’éolien en 2035 », précise encore Jean-Marc Nollet qui souligne qu’à long terme, « l’éolien fait gagner 1 milliard (avec un coût de la tonne de CO2 entre 4 et 15 euros). »Le dieu Eole gagne sur le dieu Hadès », a-t-il conclu.

Source RTL-Info.be, ce matin.

Lire la suite

Droit de regard de l’UE sur les budgets nationaux

Petit à petit, les véritables buts de l’Europe se dévoilent à ceux qui jusque là n’ont rien voulu voir, c’est à dire le contrôle total du budget des pays: une gouvernance, une finance! Le mondialisme dans toute sa splendeur en vue de la mise en place du pacte transatlantique, vulgairement connu sous le nom de « Nouvel Ordre Mondial ». Pardon? Comme quoi le gouvernement Hollande ne décide pas de grand chose, et ce n’est qu’une constatation, les gouvernement successifs se sont acharné à détruire notre souveraineté pour que tout cela se mette en place! Le plus triste de tout cela, c’est que ce n’est même plus une théorie du complot, il suffit de regarder l’actu pour s’en rendre compte…

Le Président de la Commission européenne José Manuel Barroso © afp.

Pour la première fois cette année, la Commission européenne dispose d’un droit de regard sur les budgets des pays de la zone euro, et peut exiger des changements s’ils ne sont pas conformes aux objectifs de déficit ou aux recommandations économiques adressées aux Etats au printemps.

Cette prérogative risque de déplaire dans les capitales. « Les Etats membres sont au courant depuis mai, mais cela pourrait en surprendre certains », estime une source communautaire.

Two pack
Ce sont deux règlements visant à améliorer la gouvernance économique de la zone euro. Le principal texte concerne le droit de regard inédit de la Commission européenne sur les budgets. Le « two pack » prévoit également de renforcer la surveillance des Etats dont la stabilité financière est fortement mise à mal ou risque de l’être, notamment ceux sous programme d’assistance financière comme le Portugal et la Grèce.

Réponse de l’UE à la crise de l’euro
Cette législation s’inscrit dans un ensemble plus vaste adopté dans le cadre de la réponse de l’UE à la crise de l’euro: elle complète le « six-pack » qui renforce les sanctions pour les 28 en cas de dérapage budgétaire, et le traité budgétaire qui impose la règle d’or de retour à l’équilibre budgétaire à moyen terme dans 25 pays de l’UE.
Lire la suite

1 618 619 620 621 622 723