L’Iran condamné à verser des dommages et intérêts aux victimes du 11 septembre

Dingue de voir que 11 après, ils se rendent compte qu’en fait c’est l’Iran qui est derrière les attentats du 11/09, très pratique également, mais on en finirait presque par se demander à quoi on servit toutes les autres guerres alors… C’est clair, ils nous prennent pour des mougeons!

liran-condamne-a-verser-des-dommages-et-interets-aux-victimes-du-11-septembre

La justice américaine a condamné l’Iran, Al-Qaïda et les Talibans à verser des dommages et intérêts aux victimes du 11 septembre. 

Un tribunal de New York aux Etats-Unis a condamné l’Iran, Al-Qaïda et les Talibans à verser des dommages et intérêts d’une valeur de 6 milliards de dollars aux familles des victimes, en raison des aides qu’ils auraient fournies aux auteurs du 11 septembre.
Frank Mass, magistrat à la cour fédérale de Manhattan a jugé dans le procès intenté par Ellen Saracini, épouse de l’un des pilotes des avions qui ont heurté le World Trade Center, que l’Iran, Al-Qaïda et les Talibans doivent verser des dommages et intérêts aux familles de victimes.
En dépit de l’impossibilité de mettre en œuvre la décision, la veuve Saracini a exprimé sa satisfaction quant à la décision de la cour.

Petite exagération journalistique…

Cette journaliste présentait un reportage sur des inondations terribles qui ont eu lieu aux USA récemment, seulement, comme certains journalistes, elle à une petite tendance à l’exagération. La séquence est courte mais montre bien que parfois, les images ne correspondent pas vraiment à ce qu’ils souhaitent nous montrer…

Et puisque nous en somme à faire un peu d’humour et que le ridicule ne tue pas, une petite séquence vidéo trouvée par hasard que certains connaissent peut-être puisque la vidéo date d’il y a 3 ans, une poursuite de police plutôt originale et assez savoureuse… Faut bien se détendre, la semaine ne s’annonce pas folichonne! ;) Lire la suite

Qui boit une eau conforme par dérogation ?…

Puisque mon premier sujet était sur l’eau,  je vous donne un autre os à ronger à propos de cette denrée qui va se faire de plus en plus rare!Et dans certains endroits on boit une eau non-conforme « buvable » parce qu’il en a été décidé ainsi!

Les associations 60 millions de consommateurs et France Libertés dénoncent l’opacité qui règne autour des dérogations accordées lorsque la qualité de l’eau du robinet ne remplit pas les critères réglementaires.

La qualité de l’eau est-elle bien contrôlée en France ?

Insuffisamment aux yeux de France Libertés qui révèle que dans de nombreuses régions, l’eau n’est pas conforme aux normes de qualité. Lire la suite

Raconte moi La Terre quand elle tournait autrement !!!

Lors de mes derniers échanges sur le blog, on m’a interrogé sur une quelconque signification que pouvait avoir une suite de séismes  intercontinentaux sur une ligne droite.  Je le dis clairement, il ne peut y avoir de signification aucune. Par contre cette question à suscité ma curiosité sous un autre aspect, que donneraient le ralliement des différents foyers de séismes, je précise bien que tous n’y sont pas présents dans cette étude, mais bien les principaux.
Étonnant ce que cela a pu donner, confortant certaines hypothèses émises récemment, sur de curieux phénomènes observés par divers scientifiques qui, jusqu’ici ne pouvaient donner d’explications plausibles.


Donc, pour ce faire, j’ai débuté avec la France, en effet mes relevés pour ce pays ont débutés il y a près de trois ans, jour après jour, heure par heure. Ce qui se dégageait sur la carte, n’était qu’une simple ligne droite bien définie.  L’axe se situe entre quelques degrés nord et sud de part et d’autre de cet axe, il passe par la Bretagne, le centre et la Bourgogne. Un autre axe s’est dessiné depuis 2011 quelques degrés plus au sud que le premier et passe par, Nantes, Auvergne, et Alpes de Haute-Provence (Barcelonnette).
Alors m’est venu l’idée de tracer la continuité de cette première ligne, la seconde a été intégrée à la première, et donc voilà la continuité traverse toute l’Italie dans toute sa longueur et en ressort par le talon de la botte. Ensuite elle s’engouffre dans la Grèce par le Péloponnèse,  coupe et ressort par la Crête et entre en Egypte par Alexandrie, traverse Le Caire, passe par le Golfe de Suez. Elle traverse la région de Sanaa au Yémen, comme dans de nombreux cas, curieusement cette ligne qui n’est « que » la continuité de celle présente en France, coupe des régions volcaniques, mais aussi des zones où les séismes sont ou ont été nombreux. Lire la suite

BHL : « une intervention en Syrie est inévitable »

Nous connaissions sa position, mais une confirmation une fois de temps en temps pourra peut-être permettre d’en éveiller un peu certains…. Attention tout de même, je met l’article mais précise que la propagande est ici totale, en particulier du au fait qu’il s’agisse ici de BHL qui est considéré comme étant un philosophe, aussi crédible que le fait que Sophie Favier puisse être académicienne, sans critiquer spécifiquement Sophie Favier… Et il y a mieux, encore plus lourd, jugez par vous même, je cite: « Je pense que les Russes et les Chinois sont en train de changer de position, ils en donnent des signes multipliés. Ils sont en train de le faire non pas parce qu’ils sont en train de se convertir à la morale humaniste universelle, mais (sic…) parce qu’ils s’associent aux assassin ». Fallait oser la dire cette connerie là!

Image supprimée à la demande de l’auteur Interrogé par Europe 1, Bernard-Henri Lévy est revenu la situation en Syrie où la ville d’Alep est en proie à de violents combats depuis plusieurs jours. Bernard-Henri Lévy estime qu’une « intervention militaire est inévitable en Syrie ».

Alors que la France prend la tête de la présidence du Conseil de Sécurité de l’ONU, le philosophe appelle le pays à « mettre au pied du mur la Russe et la Chine qui s’opposent à une intervention en Syrie. « Les russes ont intérêt à débloquer ce verrou et la France peuvent les aider e tenant un discours de fermeté et en leur faisant savoir que, quoique qu’il arrive, une intervention militaire est inévitable. Pas de la même forme que la Libye, que les pays voisins, la Turquie, certains pays arabes, mais on ne peut plus laisser faire ce massacre au quotidien. Voila ce qui doit être dit aux Russes avec eux ou sans eux », a-t-il commenté. Lire la suite

Des traders français au cœur du scandale du Libor

Chapeau au journal lefigaro.fr qui dénonce sans le faire! Trois traders français dont les noms sont dissimulés, quand au trader marocain, pas de fioritures, le nom est balancé ouvertement! Pourtant, les noms des traders français sont connus: Didier Sander, Christian Bittar et Michael Zrihen, pourquoi tant de mystère alors? Maintenant, on attend toujours les peines de prisons pour les banquiers, la France est vraiment à la traine dans le domaine par rapport aux autres pays européens…

Philippe Moryoussef, présenté comme multi-millionnaire par la presse britannique, ancien de la Barclays entre 2005 et 2007 a été identifié comme étant le «trader E» dans le rapport de l'enquête explosive des autorités britanniques.
Philippe Moryoussef, présenté comme multi-millionnaire par la presse britannique, ancien de la Barclays entre 2005 et 2007 a été identifié comme étant le «trader E» dans le rapport de l’enquête explosive des autorités britanniques. Crédits photo : Bebeto Matthews/AP

Trois «golden boys» français seraient impliqués dans l’affaire du Libor. Un marocain francophone, ancien de Barclays, est soupçonné d’être l’initiateur des manipulations.

Trois traders français seraient tout près d’être balayés par le scandale du Libor, cette affaire de manipulation des taux d’intérêts interbancaires Libor et Euribor sur la base desquels presque toute la finance mondiale repose. Le «Liborgate», qualifié de «crime du siècle» tant l’ampleur est massive et mondiale, représente une bombe pour le secteur bancaire.

Selon le Financial Times, qui a mis en lumière les soupçons sur quatre autres banques impliquées dans la manipulation en plus de Barclays -HSBC, Deutsche Bank, et les françaises Crédit Agricole et Société Générale-, quatre traders ont été identifiés par les enquêteurs: ils se seraient entendus pour faire baisser ou monter ces taux dans leur unique intérêt de générer plus de profits. Lire la suite

Les tics sémantiques du gouvernement français

Ce n’est pas du mensonge, ni de la langue de bois, encore moins de la rhétorique, c’est plus simple que cela, c’est de la politique. Cela peut se résumer en une expression bien connue de tous, nous vendre du vent car c’est bien de cela qu’il s’agit, lorsque les politiques s’adressent à nous, lorsqu’il s’agit de nous expliquer les choses, et tout va toujours très bien, dans les discours…

Petite explication de texte qui nous montre bien que le gouvernement Hollande ne déroge pas à la règle, l’orchestre présidentiel maitrise bien le pipeau et nous jour une sérénade qui ne date pas d’hier. Techniquement, cela fait partie des techniques de manipulation des masses, le glissement sémantique:

Glissement sémantique : technique consistant à remplacer une expression par une autre afin de la décharger de tout contenu émotionnel et de la vider de son sens (euphémisme). Le glissement sémantique peut à l’inverse renforcer la force expressive pour mieux émouvoir l’auditoire. Exemples : « frappe aérienne » à la place de « bombardement », « dommages collatéraux » à la place de « victimes civiles », « libéralisme » à la place de « capitalisme », « loi de la jungle » à la place de « libéralisme », « solidarité » à la place d’« impôt », « pédagogie préventive » à la place de « répression policière », « intervention humanitaire préventive » à la place d’« intervention militaire ». Lire la suite

USA : un rapport sur le gaz de schiste critiqué pour conflit d’intérêts….

Entre les « experts » qui disent que certaines substances ne présentent aucun danger, omettant au passage de signaler qu’ils travaillent ou ont des intérêts avec Big Pharma, et ceux qui disent que la fracturation hydraulique ne pollue pas les nappes phréatiques (z’ont pas du voir Gasland ceux là)! et qui sont d’une discrétion absolue sur leur relation avec les « pétroliers »…….

Rendu public en février à Vancouver (Canada) au cours du congrès annuel de l’American Association for the Advancement of Science (AAAS), le rapport était crédité comme faisant la part des choses, entre les faits et les fantasmes relatifs au gaz de schiste. Réalisé par des chercheurs de l’université du Texas à Austin (Etats-Unis), le document de plus de 400 pages avait été présenté comme dédouanant ces hydrocarbures non conventionnels des maux qui leur sont reprochés en matière d’environnement et de santé.
Quitte à s’arranger un peu avec la réalité ? La question est prise au sérieux par l’université texane qui a diffusé à la presse, mardi 24 juillet, un communiqué annonçant la constitution d’un panel extérieur « pour passer en revue le rapport de l’Energy Institute sur les effets de la fracturation hydraulique ».

La veille, une organisation non gouvernementale (ONG), le Public Accountability Initiative (PAI), avait publié une analyse critique du rapport en question, dévoilant en outre un conflit d’intérêts de taille. Le géologue Charles Groat, directeur adjoint de l’Energy Institute et premier auteur du rapport, est en effet aussi membre du conseil de direction et actionnaire de PXP, une société de forage spécialisée dans le gaz de roche.
Ce lien d’intérêt n’avait pas été mentionné dans le rapport. M. Groat n’y était présenté que par ses fonctions universitaires et son poste précédent de directeur de l’US Geological Survey (USGS). Selon PAI, qui se fonde sur des documents publics, M. Groat a touché au cours de ces cinq dernières années environ 1,5 million de dollars (1,23 million d’euros) de PXP, directement ou sous forme d’actions. Soit plus que le double de son salaire de professeur d’université.

CHIFFRES ERRONÉS OU OBSOLÈTES  Lire la suite

Quand l’État français s’assied sur la liberté de la presse

Que c’est beau la démocratie, beau également la liberté de la presse!!! Vous avez aimé Sarkozy dans le domaine? (voir le documentaire « Sarkozy vampire des médias ») Et bien vous allez adorer Hollande qui n’est pas vraiment mieux puisqu’il respecte la tradition! Comment voulez-vous que l’on soit correctement informés avec de telles méthodes!

Le président parle, les journalistes applaudissent. C’était en France, il y a peu. À la fin des conférences de presse du général de Gaulle, les journalistes applaudissaient. Ils ne le font plus aujourd’hui. Mais le président de la République règne toujours sur les médias français. Beaucoup trop, en fait, pour une vraie démocratie libérale. C’est comme ça depuis de Gaulle. Mitterrand ne s’est pas gêné, tout comme Chirac ou Sarkozy. Sous Hollande, rien n’a changé. Le changement, pour la presse, ce n’est pas maintenant.

François Hollande a beau promettre du nouveau, il est comme les autres. Ainsi donc, quelques semaines après son élection, il vient de faire sauter le président de l’Audiovisuel extérieur de la France, Alain de Pouzilhac, à la tête de France 24 et RFI. Le même sort est réservé, d’ici peu, aux patrons de Radio France et France Télévision, Jean-Luc Hees et Rémy Pflimlin. Ils sauteront eux aussi. Perpétuant cette vieille tradition française : la nouvelle majorité dégomme les patrons du service public.

Certes, il y a du nouveau cette année. Pour marquer sa différence, François Hollande propose aux présidents de démissionner. Officiellement, Alain de Pouzilhac a donc remis sa démission à l’État actionnaire. Dans les faits, le Président l’a viré. Motif officiel : un désaccord sur la stratégie de fusion RFI – France 24 voulue par le patron, et dont l’État actionnaire ne veut plus entendre parler. Une stratégie pourtant incontournable dans une perspective multimédia : radio et télévision sont appelés, à terme, à faire le même produit. Un État surendetté peut-il se permettre le doublon de deux chaînes internationales faisant le même job ? Lire la suite

Fermeture forcée du blog « attention crash mondial », les autres pour bientôt?

C’est une très très mauvaise nouvelle si l’histoire se confirme et que de véritables poursuites ont été lancée contre ce blog, cela signifierai que d’autres seraient concernés dont celui-ci, et de ce fait, de nombreux sites et blogs fermeraient inévitablement. Pour l’instant, je ne m’inquiète pas trop mais reste vigilant tout de même… Comme beaucoup de blogs, nous sommes « une grosse revue de presse » qui sélectionne des articles et les soumet aux internautes, en recoupant les informations et parfois en dénichant des perles, nous permettons aux gens souhaitant se ré-informer d’avoir une vision plus réelle de ce qu’est l’actualité, mais certains se sentent peut-être trop en danger justement avec tout cela…

Le blog « attention crash mondial » aurait fait l’objet de poursuites judiciaires pour entre autres « propos pouvant pousser des personnes au suicide« . En gros, l’idée c’est qu’en parlant de la crise économique ou des caprices de la météo, certaines personnes sensibles pourraient déprimer et mettre fin à leurs jours.
Il est vrai qu’il y a eu un ou deux faits divers allant en ce sens mais il est invraisemblable de censurer et de poursuivre les auteurs de blogs pour ce motif pour la simple et bonne raison qu’ils ne font que relayer des informations publiées ailleurs, y compris dans les mass médias.
A ce stade, puisque tous les citoyens sont égaux devant la loi, il faudrait alors envisager de poursuivre tous les journalistes qui publient autre chose que des bonnes nouvelles.

Donc, ce premier argument ne tient pas la route, c’est également le cas des autres motifs de poursuites, lesquels sont aussi divers et variés que les publications médicales, médicinales, la ventes d’objets neufs et… l’amateurisme ! Lire la suite

1 604 605 606 607 608 626