Le Cran poursuit la Caisse des dépôts pour avoir « profité de l’esclavage » (mise à jour)

Bien beau de porter plainte, quand cela en arrange quelques uns… Par contre, quand cela ne sert pas les intérêts de certains financiers, là, il n’y a ni poursuites ni articles sur le sujet! Je pense à la banque Chase qui a fusionné avec la JPMorgan et qui s’est gavé en faisant des « affaires » avec le régime d’Hitler durant la seconde guerre mondiale grâce à toutes les confiscations faites aux juifs déportés. De plus, la banque JPMorgan-Chase est un des gros actionnaire de TF1. Et là, personne ne porte la moindre plainte. Par contre, on ne cesse de nous rappeler ces histoires d’esclavage qui se sont pourtant terminées en 1848 , bien avant nombre de pays dont certains du Moyen-Orient dans lesquels l’esclavage a toujours cours.

Alors arrêtons avec ces histoires du passé qui ne sont plus que des prétextes pour prendre du pognon ou pour faire passer des idées, combattez plutôt l’esclavage moderne quelle que soit sa nature ou son origine, et n’oubliez surtout pas que les plus grands esclavagistes n’étaient pas forcément blancs.

© afp.

Des associations représentant les noirs en France ont annoncé vendredi poursuivre en justice une banque publique française, coupable selon eux d’avoir profité de la traite négrière à Haïti.

Le Conseil représentatif des associations noires (Cran), créé en 2005 pour « lutter contre les discriminations que subissent les populations noires en France », va assigner en justice la Caisse des dépôts (CDC), une institution publique financière née sous Napoléon.

« La CDC est complice d’un crime contre l’humanité », a déclaré Louis-Georges Tin, le président du Cran, qui assigne la CDC et deux de ses filiales devant le tribunal de Paris parce que la banque a encaissé les sommes versées par Haïti en contrepartie de son indépendance.

« Nous assignons en justice la Caisse des dépôts et consignations, la banque d’Etat qui a joué un rôle considérable dans l’esclavage », a-t-il insisté lors d’un point presse devant le palais de justice, précisant que l’assignation serait remise lundi à la banque.

Haïti a acquis son indépendance en 1804 contre les troupes de Napoléon Bonaparte, mais la France a alors exigé un tribut financier pour indemniser ses colons. Haïti a payé de 1825 à 1946 « des sommes équivalentes à 21 milliards de dollars », selon M. Tin. C’est la CDC qui a encaissé cet argent, a-t-il souligné. Lire la suite

USA/La Chambre des représentants vote pour aménager le plafond de la dette

Merci à Bibidu13 qui résume magnifiquement la situation avec un petit proverbe martégal qui colle réellement à l’article: « Quand le mur approche, on rallonge la route ». Vous vous rendez compte du niveau d’escroquerie? Et pourtant, on continue de les prendre aux sérieux…

It-Is-Now-Mathematically-Impossible-To-Pay-Off-The-U.S.-National-Debt-300x300Washington (awp/afp) – La Chambre des représentants américaine a adopté jeudi une mesure visant à aménager le plafond de la dette et éviter un défaut de paiement des Etats-Unis, à quelques mois d’une nouvelle échéance, mais le président Barack Obama a promis d’y opposer son veto.

Le texte rédigé par les républicains, qui devrait être rejeté par le Sénat contrôlé par les démocrates, prévoit d’autoriser le Trésor américain à emprunter au-delà de la limite légale de la dette pour seulement deux cas: payer le capital et les intérêts de la dette et les pensions de retraite (« Social Security »).

La limite légale de l’endettement américain devrait être atteinte dans plusieurs mois, mais le Trésor américain n’a pas publié d’estimation exacte.

L’adoption de la mesure par les républicains présage la bataille politique qui opposera d’ici-là démocrates et républicains sur le budget et le meilleur moyen de réduire le déficit public américain.

Tous souhaitent éviter une redite de l’épisode de l’été 2011, quand une stratégie de la corde raide dans les négociations avait coûté aux Etats-Unis la perte de leur « triple A » auprès de l’agence de notation Standard and Poor’s.

Mais les démocrates exigent une augmentation des impôts des plus aisés et refusent de négocier sur le plafond, qui selon eux ne doit pas servir de contrepartie dans les discussions. Les républicains insistent sur une réduction des dépenses publiques et sociales. Lire la suite

Réfléchissons ensemble (B.Esambert, O.Delamarche, O.Berruyer)

Débat à 3 sur la situation économique Mondiale Euro, USA, étique et solutions, Bernard Esambert ( Grand patron, conseiller du président Pompidou), Olivier Delamarche, Olivier Berruyer. Sans tabou sur notre époque, même la trilatérale et les Bilderbergs sont abordés.

Trouvé sur Agoravox.tv

Déficit: la banque centrale allemande met en garde la France

Bizarrement, les USA pressent la France de faire quelque chose pour leur budget, et l’Allemagne suit, à se demander pour qui roule réellement les teutons! ;)Et c’est au tour du directeur de la banque centrale de mettre en garde la France, lui qui devrait plus s’occuper de la Deutsch Bank et de sa situation plus que délicate (la rendant ainsi aussi dangereuse qu’une charge d’explosif financièrement parlant) qu’autre chose… Bref, rien ne change, on joue sur les apparences pour arriver à mettre à genou la France devant la dictature européenne de Bruxelles, rien de plus…

Le président de la Bundesbank, Jens Weidmann, à Berlin le 18 mars 2013

Le président de la Banque centrale allemande (Bundesbank), Jens Weidmann, met en garde la France sur son déficit public, affirmant que Paris doit concrétiser ses engagements en matière budgétaire, dans un entretien paru jeudi.

« Les Etats membres (de l’Union européenne) ont convenu de budgets équilibrés à moyen terme », a souligné M. Weidmann dans le quotidien régional allemand WAZ. « Pour regagner la confiance, nous ne devons pas seulement mettre de nouvelles règles par écrit et promettre qu’on s’y tiendra dans le futur, mais on doit aussi les concrétiser », a-t-il poursuivi.

« La France a certes réduit son déficit budgétaire ces dernières années », a-t-il relevé. « Mais selon les prévisions de la Commission européenne, il sera toujours de près de 4% cette année et va même légèrement augmenter l’an prochain », a-t-il rappelé. « Pour moi ce ne sont pas des économies ».

Pour le dirigeant de la très respectée Bundesbank, « la France a, en tant que poids lourd de l’Union monétaire, un rôle de modèle ». Lire la suite

Lapin de garenne et vaccin : Cas exemplaire de lobbying

Le lapin de garenne, animal emblématique de nos campagnes d’autrefois, gibier populaire, a terriblement régressé, voire parfois disparu selon les localités, durant la fin du XXe siècle. Disparition surprenante, car c’est une espèce prolifique, qui s’adapte à la plupart des milieux européens. Mais certains ont joué les apprentis sorciers avec des épidémies virales…

Par Harold Blanot

La première de ces épidémies, est due à une intervention humaine, celle du Docteur Armand-Delille. Cet ingénieur agronome et propriétaire terrien en Eure-et-Loir, en 1953, a volontairement développé un virus, la myxomatose, afin d’endiguer les populations de lapin sur son territoire, qu’il jugeait trop importante.

Son initiative eu un vif succès, car en quelques décennies, la myxomatose fut répandue par d’autres personnes peu informées ni conscientes de ce geste, dans toute l’Europe, ravageant les populations de lapin de garenne.

 

Ce virus, la myxomatose, muta en de multiples versions, frappant chaque année sur des populations de gibier déclinantes et de plus en plus faible. Déjà, dans les premières années de mise en circulation du virus, des voix venant des rangs des chasseurs s’élevèrent contre ce procédé. Mais les nécessités agricoles d’après guerre et la nouvelle politique d’agriculture intensive ne se sont pas préoccupées de ces considérations. D’autant que quelques années après, un autre virus de la même origine fit son apparition, encore plus terrible, le VHD (Viral Haemorrhagic Disease). Ces virus offrent des scènes d’horreurs, où l’on voit des lapins agonisant avec les yeux rouges (la myxomatose), ou des cadavres de lapins jonchant la campagne, un filet de sang au nez (le VHD)… Lire la suite

L’Iran, ce pays dont la banque n’est pas sous contrôle Rothschild

Rothschild

© inconnu

Est-ce que prendre le contrôle de la Banque centrale de la République islamique d’Iran (CBI) est une des raisons principales pour que l’Iran soit la cible des pouvoirs occidentaux et israéliens ?

Comme les tensions poussent à une guerre inéluctable avec l’Iran, il faut explorer le système bancaire de l’Iran par rapport à ses homologues américains, britanniques et israéliens.

Certains chercheurs soulignent que l’Iran est seulement un des trois pays dans le monde, dont la Banque centrale n’est pas sous contrôle de Rothschild.

Avant le 9-11 y avaient sept : Afghanistan, Irak, Soudan, Libye, Cuba, la Corée du Nord et en Iran. Cependant, en 2003, l’Afghanistan et l’Irak ont été engloutis par la pieuvre de Rothschild et en 2011 le Soudan et la Libye ont également disparus. En Libye, une banque Rothschild a été créée à Benghazi alors que le pays était encore en guerre.

L’Islam interdit le chargement de l’usure, la pratique de la tarification excessive, déraisonnablement élevé et souvent interdit les taux d’intérêts sur les prêts, c’est un problème majeur pour le système bancaire de Rothschild.

Jusqu’à ce qu’il y a quelques centaines d’années l’usure a été également interdit dans le monde chrétien et était même passible de mort, car elle était considérée comme de l’exploitation et de l’asservissement.

Étant donné que la famille Rothschild a repris la Banque d’Angleterre ils ont étendu leur contrôle bancaire dans tous les pays du monde. Leur méthode a été d’obtenir des politiciens corrompus du pays à accepter des prêts massifs, qu’ils peuvent jamais rembourser et donc s’endetter auprès des le Rothschild . Lire la suite

G7: Washington veut pousser l’Europe à « changer de cap » sur l’austérité

C’est une véritable dinguerie! Les USA endettés au maximum et corrompus comme ce n’est pas possible qui viennent donner des cours d’économie à l’Europe alors que la seule solution qu’ils ont trouvé pour ne pas que le pays ne coule, c’est faire tourner la planche à billets à hauteur de 4 milliards de dollars/jour!!! Mais ne soyons pas trop étonnés non plus, le fameux « nouvel ordre américain » que certains appellent plus communément NWO, c’est quand même en mettant à genou les pays européens qu’ils arriveront à le mettre en place!

Le Capitole à Washington

Les Etats-Unis vont encourager les dirigeants de la zone euro à « changer de cap » sur l’austérité et à « recalibrer » le rythme de la réduction des déficits lors du sommet des ministres des Finances du G7 vendredi et samedi à Londres, a indiqué mercredi un haut responsable du Trésor.

« Il est important de recalibrer le rythme de la consolidation budgétaire (dans la zone euro, ndlr). Une consolidation budgétaire brutale risque d’entraver la demande. Un changement de cap maintenant peut faire une grande différence », a indiqué ce responsable sous couvert de l’anonymat lors d’un point de presse.

Deux jours avant le début de la réunion du G7-Finances dans la capitale britannique, ce responsable « a salué » les délais supplémentaires accordés par l’Union européenne à la France, l’Espagne et aux Pays-Bas pour atteindre leurs objectifs de réduction des déficits.

« Mais il y a encore une marge de manoeuvre pour en faire davantage à court terme », a ajouté le responsable sans donner plus de précisions.

Mardi, le secrétaire américain au Trésor Jacob Lew, qui sera présent à Londres, avait assuré que la réduction des déficits ne saurait être « la seule boussole » de l’action publique aux Etats-Unis à l’heure où le débat sur l’austérité continue d’agiter l’Europe. Lire la suite

Internet de retour en Syrie après une coupure de 24 heures

En attendant d’éventuels compléments d’informations, contentons-nous de cela! Le web syrien est de retour, c’est toujours un plus pour obtenir quelques informations sur ce qu’il se passe là bas.

Image d'archives
Image d’archives / Crédits : Brand X Pictures/Jupiterimages/Thinkstock

Moyen-orientLe réseau, coupé depuis mardi soir, a repris mercredi dans plusieurs régions, ont constaté plusieurs journalistes de l’AFP.

Elle avait « presque disparu de l’internet » selon un spécialiste. Depuis quelques heures, la Syrie est de retour en ligne. Le réseau internet, coupé depuis mardi soir, a repris mercredi dans plusieurs régions, ont constaté des journalistes de l’AFP. Les liaisons téléphoniques entre les différentes régions syriennes sont également de nouveau opérationnelles.

L’agence officielle Sana avait évoqué mardi « une panne du câble de fibres optiques », assurant que des efforts étaient en cours pour rétablir les liaisons au plus vite. Des militants syriens qui utilisent fréquemment internet pour rapporter les événements qui se produisent dans leur pays, en proie à la violence depuis deux ans, ont accusé les autorités d’être à l’origine de cette interruption. Lire la suite

Front national: Marine Le Pen veut organiser la «destruction des cités»

Elle est sympa la Marine, mais on fait comment exactement? Déjà, nous sommes à l’aube de l’éclatement d’une bulle immobilière magistrale en France, mais pas que! Il faut de la place pour remplacer une barre d’immeubles par des tas de petites maisons, on les construit où? En rognant un peu plus sur le rural voire les terres agricoles? Et au final, AVEC QUEL ARGENT? La France n’a plus un rond, il n’y a qu’à voir le dernier emprunt qui résume tout! Serait-ce juste un coup de comm’ finalement?

LOGEMENT – La présidente du FN aspire à remplacer les immeubles par des maisons traditionnelles…

Marine Le Pen a des idées sur l’urbanisme dans les quartiers difficiles. La présidente du Front national a proposé ce mardi à Rozay-en-Brie (Seine-et-Marne) «d’organiser la destruction des cités» pour les remplacer par «un habitat de taille et d’esthétique traditionnelles».

«Il est impératif d’organiser (…) la destruction des cités construites dans les années 1955 à 1970 et leur remplacement par un habitat de taille et d’esthétique traditionnelles», a-t-elle expliqué lors d’une conférence de presse sur le thème du logement.

«La culture de la région»

Selon elle, le caractère traditionnel de ces nouveaux logements dépend de «la culture de la région». «Vous n’allez pas mettre une maison alsacienne en Bretagne, une maison bretonne en Provence et une maison provençale en Alsace», a-t-elle détaillé. Lire la suite

Saisies immobilières abusives : l’Etat de New York poursuit deux banques

En lisant cet article, on peut comprendre que le Foreclosure-gate n’est pas terminé et que les banques américaines ont continué à mépriser les lois comme leurs clients…

L’Etat de New York va poursuivre les banques Wells Fargo et Bank of America pour avoir maintenu des procédures de saisies immobilières abusives, malgré les engagements pris auprès des autorités fédérales l’an dernier.

En février 2012, cinq des plus grandes banques américaines avaient accepté un accord amiable de quelque 25 milliards de dollars, sous forme d’allègement de prêts ou d’indemnisation de propriétaires aux logements indûment saisis, entre autres mesures, pour mettre fin aux poursuites du gouvernement fédéral et de 49 Etats qui les accusaient de saisies immobilières abusives.

Aux côtés de Bank of America et Wells Fargo, « les deux principaux prêteurs immobiliers de l’Etat de New York », JPMorgan Chase, Citigroup et Ally Financial étaient notamment accusées d’avoir saisi des logements alors que les dossiers comportaient des documents signés automatiquement (« robot-signing ») ou validés sans la présence obligatoire de notaires.

L’affaire des saisies immobilières douteuses avait fait scandale à partir de l’automne 2010 dans une Amérique à peine sortie de la crise financière la plus dure depuis les années 1930 et durant laquelle des millions de personnes ont été expulsées de leur logement pour ne pas avoir été en mesure de rembourser leurs prêts.

 DÉLAIS ABUSIFS

Dans un communiqué lundi, le bureau du ministre de la justice, Eric Schneiderman, indique que Wells Fargo et Bank of America ont enfreint « de façon répétitive » des normes qu’elles s’étaient alors engagées à respecter pour procéder à des saisies. Il a notamment « relevé 339 violations (…) depuis d’octobre ». Lire la suite

1 476 477 478 479 480 548