L’industrie est en détresse: l’énergie est maintenant deux fois plus chère au sein de l’UE qu’aux États-Unis

Ha la grosse info qu’ils nous servent là sans nous le dire vraiment! Donc, dans LUE, l’énergie est trop chère pour nos petite bourses, elle coute moins chère en Chine, et encore moins aux USA! Et après le traité transatlantique, chez qui allons-nous acheter notre énergie? Chez les « sauveurs chinois » ou aux USA qui se proposent généreusement des tarifs salvateurs? Donc, les moyens pour nous aider, entre autres, c’est le fracking. Petit à petit, l’oiseau fait son nid…

C-Power_wind

L’écart entre les coûts énergétiques entre l’Europe et ses principaux partenaires commerciaux continue de croître, rapporte le Financial Times. Les chiffres issus de l’analyse la plus détaillée qu’ait jamais réalisée la Commission européenne en matière de coûts énergétiques montrent que les industriels européens payent leur électricité deux fois plus que leurs homologues américains et 20% plus que leurs concurrents chinois. De plus, les prix du gaz naturel sont 3 à 4 fois plus élevés en Europe qu’aux Etats-Unis ou en Russie, et 12% plus élevés qu’en Chine.

Mardi, le même journal avait publié une tribune rédigée par le magnat de l’acier Lakshmi Mittal, dans laquelle il avait alerté l’UE sur le risque posé par les écarts des coûts énergétiques entre l’Europe et ses concurrents. « Si nous payions les mêmes prix de l’énergie que les Américains dans nos usines de l’UE, nos coûts baisseraient de plus de 1 milliard de dollars par an » a déclaré Mittal. Il explique que la technologie des énergies renouvelables disponibles ne leur permet pas encore de remplacer les énergies fossiles pour le fonctionnement des sites métallurgiques, et que de ce fait, les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre fixés pour eux sont irréalistes. Lire la suite

Le cumul des mandats interdit à partir de 2017 pour…mieux préparer le « nouvel ordre mondial »

Une question peut se poser avec cette « bonne nouvelle », car si les politiques se réjouissent de cette avancée, c’est qu’il y a anguille sous roche. Donc, dès 2017, interdit de cumuler deux mandats (voire plus comme c’est le cas ici avec un socialiste champion dans le genre) voire plus.

De-nombreux-elus-tiennent-au-cumul-des-mandats_article_main

PARIS (Reuters) – Le Parlement français a adopté définitivement mercredi les deux projets de loi interdisant à partir de 2017 le cumul de fonctions exécutives locales -maire notamment- avec un mandat de député, de sénateur ou de parlementaire européen.

L’Assemblée, qui dispose constitutionnellement du dernier mot, a procédé à l’adoption définitive des deux textes dans la version qu’elle avait votée le 20 novembre, ignorant celle votée la semaine dernière par les sénateurs, qui maintenaient le cumul pour eux-mêmes.

Les groupes PS et écologiste ont voté pour, de même que celui du Front de gauche. En revanche, celui des radicaux de gauche a voté contre ainsi que le groupe UMP. La majorité de l’UDI (centriste) a voté contre, quelques-uns de ses membres s’abstenant. Lire la suite

Fichiers de la banque HSBC : les preuves de la manipulation

Ils nous auraient menti (encore), pas croyable!!!

Exhibés durant l’été 2012 par Éric Woerth, les fichiers de la banque HSBC ont été expurgés de plus de 3 000 noms. Nous publions les documents qui le prouvent.

falciani-2366986-jpg_2035701 
Le rapport des autorités suisses est formel : les fichiers ont été falsifiés après que l’ordinateur d’Hervé Falciani (photo) a été saisi par les enquêteurs français © Valéry Hache / AFP

C’est un rapport très technique de 17 pages, rédigé le 25 août 2010 par les divisions Enquêtes, forensique, informatique et Enquêtes, protection de l’État de la police judiciaire fédérale de Suisse. Resté jusqu’à présent dans les tiroirs du Département fédéral de justice et police à Berne, Le Point.fr a pu se le procurer. Un rapport explosif qui révèle noir sur blanc que les autorités françaises ont modifié les fameux listings dérobés à la banque HSBC à Genève et qu’il s’agit d' »une manipulation volontaire dont le mobile nous échappe ». (Cf. les fac-similés ci-dessous.)

Pour mémoire, à la veille de Noël 2008, Hervé Falciani, informaticien à la banque HSBC à Genève, quitte précipitamment la Suisse et se réfugie sur les bords de la Méditerranée. Dans son ordinateur, 127 000 noms de fraudeurs du fisc. Dès le 9 janvier 2009, la justice suisse adresse une demande d’entraide judiciaire urgente au tribunal de grande instance de Nice. Le 20 janvier, la gendarmerie de Menton saisit chez Hervé Falciani deux ordinateurs et deux téléphones portables.

Des dizaines de milliers de comptes

Aussitôt, la Suisse réclame la restitution des listings dérobés. Ils ne reviennent à Berne qu’un an plus tard, le 21 janvier 2010. La police judiciaire constate alors que les disques durs « ne contiennent pas d’image forensique des disques durs originaux, mais qu’il s’agit bien de clones [copie bit à bit sans empreinte numérique permettant d’attester l’intégrité des données] ». Lire la suite

La limitation de vitesse à 80km/h expérimentée en 2014

Mais puisque c’est pour votre sécurité!!! Et comme il y a eu moins de morts sur les routes cette année, le gouvernement à décidé de nous féliciter en nous proposant encore plus de sécurité: ils vont rajouter plein de radars et la vitesse maximale est revue à la baisse. D’un autre coté, cela risque de faire beaucoup plus de flashs et donc de remplir les caisses de l’état sur notre dos… Pour lutter contre ce braquage, levez le pied et faites en sorte de leur rapporter le moins possible (on ne peut malheureusement pas vous conseiller la « technique des bonnets rouges » sur les radars qui est illégale).

la-prunePARIS (Reuters) – La réduction à 80km/h de la vitesse maximale autorisée sur les routes communales, départementales et nationales, où elle est actuellement limitée à 90km/h, va être expérimentée cette année dans plusieurs départements, a annoncé mardi le ministre de l’Intérieur Manuel Valls.

Cette mesure avait été préconisée début octobre par le comité des experts du Conseil national de la sécurité routière qui estimait qu’il s’agissait de la mesure « la plus efficace pour réduire la mortalité ».

« 66% des tués sur les routes le sont sur les routes nationales et départementales », a souligné Manuel Valls sur BFM TV et RMC Info. « On va sans doute expérimenter (la limitation de vitesse à 80km/h) dans plusieurs départements (…), j’espère à partir de cette année 2014 », a-t-il dit.

Une centaine de nouveaux radars vont par ailleurs être installés en 2014 en France, qui en compte actuellement 4.100.

Le nombre de morts sur les routes a baissé de 11% en France en 2013 par rapport à l’année précédente, le niveau le plus bas depuis 1948, selon les chiffres dévoilés lundi par le ministre de l’Intérieur. En 2013, 3.250 personnes ont été tuées sur les routes, soit 400 de moins qu’en 2012.

Source: Fr.news.yahoo.com

Syrie: L’ONU exclut l’Iran de la conférence de Genève 2

On en attendait pas moins à ce niveau là. Il n’y a qu’à regarder qui finance les « gentils » dans l’histoire, c’est à dire ceux qui sont contre Assad, qui à des intérêts pour que le président actuel syrien qui le pouvoir, pour bien comprendre où est le mensonge (une simple recherche sur ce blog suffira à répondre à toutes les questions…). L’Iran ne pouvait de toute manière pas participer puisqu’il ne serait pas allé dans le sens de ceux « qui veulent absolument imposer la démocratie » au peuple syrien…

« Profondément déçu par les déclarations publiques » de Téhéran aujourd’hui, Ban Ki-moon a retiré son invitation pour la conférence de paix qui s’ouvre mercredi en Suisse.

Moins de 24 heures après l’avoir invité, le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a décidé lundi 20 janvier d’exclure l’Iran de la conférence de paix en Syrie qui s’ouvre mercredi en Suisse.

Selon son porte-parole Martin Nesirky, Ban Ki-moon « a décidé que la réunion d’un jour à Montreux (Suisse) aura lieu sans la participation de l’Iran ».

Il a justifié cette décision par le refus iranien de soutenir un gouvernement de transition en Syrie comme le prévoit le « communiqué de Genève » signé par les grandes puissances le 30 juin 2012.

« De hauts responsables iraniens avaient affirmé au secrétaire général que l’Iran comprenait et soutenait la base des discussions et l’objectif de la conférence », c’est-à-dire « l’instauration d’un gouvernement de transition en Syrie ayant les pleins pouvoirs exécutifs », a expliqué Martin Nesirky. Lire la suite

Libor : La manipulation des taux interbancaires était connue 3 ans avant que n’éclate le scandale

Pour ceux qui ne connaissent pas encore, le LIBOR, c’est un indice sur les marchés boursiers qui servent de référence pour les crédits à la consommation, immobiliers, l’épargne, pour ne citer que ces exemples là. Le souci est que les cours ont été manipulés par les banques qui du coup se sont fait des milliards grâce à cela. Les taux ont baissé sur les marchés boursiers, cela aurait dû se répercuter sur les taux d’intérêts de vos emprunts, ce qui n’a pas été fait, et donc vous avez trop payé par rapports à ce que vous auriez dû verser réellement, vous suivez jusque là?

Au total, la valeur des produits indexés sur le Libor se chiffrerait à plus de 350 000 milliards d’euros, une très grosse arnaque donc avec les banquiers impliqués (voir ici pour plus d’explications). Les banquiers auraient déjà dû être condamnée comme cela a été fait dans d’autres pays dont aux USA, et bizarrement, rien pour la France, pas même une poursuite, les banques ont été protégées et l’affaire étouffée, l’ennemi intime de Hollande qu’est la finance s’en est très bien sorti! Vous retrouverez quelques liens sur le libor à l’alinéa 50 de cet article, histoire de relancer un peu ce sujet…

L’affaire de la modification, par des responsables de banques, des taux de référence sur lesquels se fondent de nombreux prêts comme de nombreux autres produits financiers ou hypothèques, a éclaté au grand jour en 2012. Mais trois économistes l’avaient établie dans une étude datant de 2009. En voici la preuve.
Lorsqu’éclate au grand jour la nouvelle de la manipulation, à l’été 2012, nombreux sont les chefs de grandes institutions financières et les dirigeants politiques du monde entier, à crier au scandale.

Pourtant, des doutes avaient bel et bien circulé dans les hautes sphères de la finance quant à la manipulation du taux Libor. Ces doutes avaient été mis noir sur blanc [en 2009] par trois économistes, dont l’un travaillant au FMI.

Officiellement, cependant, tout éclate trois ans plus tard, en juin, lorsque la deuxième banque britannique, Barclays, reconnaît la faute de ses dirigeants et accepte de payer 453 millions de dollars aux autorités britanniques et américaines pour clore une affaire civile dans laquelle la Barclays était accusée d’avoir manipulé le Libor (London Interbank Offered Rate), qui est le taux de référence régissant les prêts interbancaires, mais qui gouverne aussi les taux d’intérêt sur de nombreux produits financiers, y compris les hypothèques, essentiellement dans des monnaies autres que l’euro.

Évidemment, ce règlement lui semble à son avantage. Rapidement, cependant, s’ensuit l’une des plus grandes enquêtes ayant jamais eu lieu dans le domaine financier. Non seulement parce que les anomalies touchent même d’autres taux de référence tels que l’Euribor ou le Tibor (Tokyo), mais aussi parce qu’on touche là à la mesure de paramètres jouant un rôle fondamental. Lire la suite

Grèce : Où est passé le pognon ? Votre pognon…

D’après les derniers propos tenus par le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble concernant la Grèce et le fait que l’Allemagne était prête à de nouveau aider Athènes sous réserve, bien sûr, que le gouvernement grec poursuive sa politique d’austérité hallucinante compte tenu des ravages sociaux et sociétaux que cette dernière provoque.

CRISE IMMOBILIERE : illustration

C’est un article de La Tribune qui revient sur les derniers propos du ministre allemand de l’Économie. Pour lui, « si la Grèce a rempli toutes ses obligations d’ici fin 2015, et engrange un excédent budgétaire primaire et si un besoin de financement est encore nécessaire, alors nous sommes prêts à faire quelque chose ».

Vous remarquerez que l’exigence posée est un excédent pour le budget primaire.

Vous remarquerez également que, tout au long de cette année 2013, on nous vantait presque la reprise économique en Grèce mais surtout la nette amélioration de la situation budgétaire. Ça c’était pour le côté face.

Côté pile, en réalité, non seulement la situation budgétaire grecque ne s’arrange pas mais elle s’aggrave. Fin 2013, on nous expliquait que le budget grec était presque à l’équilibre. Ce qui était vrai le 31 décembre 2012, le jour de l’arrêt des comptes. En réalité, dès le trimestre suivant (le premier trimestre 2013), la dette grecque bondissait de 8,6 % comme en témoigne ce document d’Eurostat dont je vous donne le lien ci-dessous. Lire la suite

La ‘révolution verte’ est dépassée: la Commission Européenne veut ouvrir la voie au ‘fracking’

Mise à jour 17H30

Une très très mauvaise nouvelle, car l’UE veut nous imposer le fracking et ne s’en cache plus, ce qui implique que le lobbyisme a dû être redoutable et que les conséquences s’annoncent de toute manière catastrophiques! Jugez plutôt ce que l’article annonce ouvertement: « la Commission n’imposera pas de règles strictes pour le «fracking»….. La Commission édicterait seulement des normes de santé et environnementales minimales« . On ne peut être plus clairs, ils ne se montreront pas très exigeants et ne tiendront pas des rapports très alarmants sur les conséquences d’une telle technique, que cela soit au niveau de la santé, de l’environnement comme au niveau sismique. Quand les entreprisent décident, voient leurs intérêts et imposent… Dites-vous que ce n’est pourtant qu’un prémices, lorsque le traité transatlantique sera passé, cela sera bien pire encore!

fracking

La Commission européenne veut ouvrir la voie à la pratique controversée de «fracking», affirme le Frankfurter Allgemeine Zeitung. Selon ce journal, la Commission n’imposera pas de règles strictes pour le «fracking», une méthode pour extraire le gaz de schiste et / ou le pétrole de schiste situé à grande profondeur en créant des fissures millimétriques dans la roche où le gaz est piégé. La Commission édicterait seulement des normes de santé et environnementales minimales.

Les plans seront présentés mercredi prochain lors d’une réunion de préparation du sommet européen de Mars. Selon les experts, cependant, aucune décision ne devrait être prise avant cet été. Début 2015, une conférence sur le climat aura lieu à Paris, au cours de laquelle un accord mondial sur le climat pourrait être négocié.

Il est peu probable que le Parlement européen soit enchanté par les projets de la Commission. Au début du mois de Janvier, une majorité parlementaire a voté la hausse de la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique d’au moins 30% d’ici 2030, et la réduction des émissions de CO2 de 40%. Lire la suite

Trois dirigeants de Dexia ont vu leur salaire augmenter de 30%

On paye pour ces escrocs!!! On paye pour sauver encore et encore cette banque en faillite! Tout cela n’est qu’une arnaque pour encore sauver une banque, pour engraisser 3 margoulins dont la place est en prison et pas derrière un bureau, et le pire, personne ne réagit vraiment…

li-rbc-dexia-9710-620

Trois dirigeants du groupe franco-belge Dexia en cours de démantèlement ont vu leur salaire augmenter de 30% au 1er janvier, à 450.000 euros par an, révèle le Journal du Dimanche.

Nommés mi-décembre au comité de direction de la banque, le directeur financier Pierre Vergnes, le responsable des risques Marc Brugière et le secrétaire général Johan Bohets ont vu leur rémunération passer de 340.000 euros à 450.000 euros, précise le JDD sans citer ses sources. Ces salaires sont comparables à ceux des dirigeants du Crédit Agricole ou des Caisses d’épargne.

Pierre Vergne et Marc Brugière remplacent Philippe Rucheton, qui était payé 500.000 euros, et Claude Piret, qui était payé 480.000 euros, indique le JDD. Lire la suite

Des plantes pour soigner ses bêtes, une pratique menacée

Les lobbyistes toujours dans les couloirs, continuent de faire passer les lois pour plus de bénéfices .On commence par les animaux et on finira pas les hommes. Huile essentielles et remèdes naturelles sont en dangers.

Les consommateurs, comme le gouvernement, plaident pour une baisse de l’usage des antibiotiques sur les animaux d’élevage, mais la réglementation dans l’utilisation de méthodes alternatives s’est paradoxalement musclée.

« Il y a deux nouvelles réglementations européenne et française qui visent à déposséder les éleveurs de la prescription des plantes pour les mettre aux mains des grands groupes pharmaceutiques », s’énerve Jean-Louis Meurot, co-responsable de la Commission sanitaire de la Confédération paysanne, syndicat agricole minoritaire.

Cet éleveur de brebis dans la Drôme ne décolère pas car depuis la nuit des temps, les agriculteurs ramassent des plantes dans la nature (thym, sarriette, etc.) pour leurs bêtes. Lui donne par exemple des tisanes concentrées à ses animaux au printemps, juste avant la mise à l’herbe, pour les aider à se battre contre les parasites digestifs. Lire la suite

1 418 419 420 421 422 540