Japon, situation au 20 mars……….

La situation est toujours aussi alarmante au Japon, ou le courant ne peut être rétabli, que s’ils arrêtent de refroidir le(s) réacteur(s), ce qui va faire remonter la température, un relâchement de vapeur est prévu pour éviter une explosion d’hydrogène. Comment vont ils résoudre ce énièmes problème? Le nuage serait sur la France dans la journée de mercredi où jeudi. source audio RMC/INFO.
rajout/ pas de rétablissement du courant pour aujourd’hui 20.03

    L’opérateur Tepco a annoncé que l’électricité ne serait pas rétablie dimanche et s’inquiète de l’augmentation de la pression dans le réacteur n° 3.

  • Selon l’Agence de sûreté nucléaire japonaise, le réacteur n°2 de la centrale de Fukushima a été relié au réseau électrique japonais mais le courant n’a pas encore été rétabli. Les autorités espèrent qu’il pourra être rétabli dans les réacteurs 1, 2, 3 et 4 dimanche, une fois que toutes les installations auront été vérifiées.
  • L’Agence internationale de l’Energie atomique a déclaré samedi qu’il n’était pas certain que les pompes de la centrale nucléaire de Fukushima pourraient être remises en marche une fois le courant rétabli.
  • Les traces de substances radioactives trouvées samedi dans l’eau du robinet à Tokyo et dans d’autres localités sont inférieures au seuil légal.

Lire la suite

Flamanville: un scientifique évoque un scénario identique à Fukushima

Tout le monde y va de son petit commentaire, pour les uns gros risque, quand aux autres très confiants « pas de ça chez nous, ça ne peut pas arriver ».

SAINT-LO – L’expert scientifique Jacques Foos redoute, dans un courriel d’alerte au conseil général de la Manche, que le futur EPR de Flamanville s’expose à une défaillance similaire à celle de la centrale japonaise de Fukushima en cas de tsunami, a-t-on appris jeudi.

Ce professeur honoraire au Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), membre de la commission locale d’information (CLI) de Flamanville, recommande d’installer sur une falaise plus élevée, qui surplombe la centrale en bord de mer, les moteurs diesel destinés à assurer le refroidissement des réacteurs.

« Un responsable d’EDF de Montrouge (où se trouvent les concepteurs de l’EPR, ndlr) m’a dit lundi soir que les diesels auraient été noyés pareil à Flamanville donc, même accident », a-t-il écrit dans ce mail, dont la teneur a été confirmée jeudi à l’AFP par le conseil général.

M. Foos prône cette mesure également pour les deux réacteurs non EPR déjà en fonction à Flamanville. Le scientifique, qui a dit à l’AFP être confiant dans l’avenir de l’EPR, signale toutefois dans son mail que ces centrales anciennes générations, contrairement à l’EPR, disposent de chaudières à gaz qui permettent se « s’affranchir de l’électricité ».
Lire la suite

En inde dans la région d’Arunachal une mysterieuse maladie foudroie les cheptels et les animaux domestiques.

Encore une « maladie » mystérieuse qui décime des animaux…Est ce vraiment une maladie?

Les villageois de Poma, Rillo et Jote dans l’Arunachal Pradesh se battent pour sauver leurs animaux domestiques d’une maladie mystérieuse qui s’est emparée de la région. Vaches, chèvres, poulets meurent en grand nombre depuis le début de la maladie. Cependant, les villageois sont beaucoup plus inquiets par la mort des mithuns*.

D’après les rapports, toutes les forets de la région sont parsemées de cadavres de mithun, à tel point que les gens disent avoir du mal à se déplacer.

A Poma des vétérinaires ont bien tenté d’enrayer cette épidémie mystérieuse, mais les soins qu’ils ont administré sont restés sans effet, même la médecine traditionnelle est restée impuissante.

Le Dr Hage Tabin a indiqué qu’une équipe de vétérinaire se rendrait de nouveau dans la région au plus tôt pour tenter d’identifier l’étrange maladie qui ravage la région.

*Le mithun est un animal que l’on situe entre le bison et la vache géante, doux et mythique. Cette espèce semble avoir été domestiqué depuis plus de 8000 ans. C’est un animal que l’on sacrifie pour sa viande lors d’occasions spéciales et avec un profond respect. Il fait partie intégrante de la culture populaire du Nord-est et en particulier en Arunachal où il abonde.

Source: The Times Of India

Article  source noxmail.us

Nucléaire : EDF aurait falsifié des données sismiques pour économiser sur la sûreté

Un problème nucléaire n’arriverait pas en France? Nous serions les spécialistes, les plus grands experts dans le domaine, mais si la centrale est foireuse, le résultat le sera aussi!

http://apreslepetrole.free.fr/wp-content/uploads/lobby-nucleaire.jpg

Les données semblent accablantes pour 32 des 58 réacteurs français.

L’Observatoire du nucléaire révèle un véritable scandale : en 2003 (la situation est restée la même depuis), EDF aurait falsifié des données sismiques afin de s’éviter des travaux onéreux… et pourtant indispensables pour la sûreté des centrales nucléaires.

Par un courrier du 17 juin 2003, diffusé aujourd’hui par l’Observatoire du nucléaire, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) aurait couvert EDF en lui donnant raison contre l’avis des experts de l’IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire), tenus au silence.

Lire la suite

Nuage radioactif au Japon : La Californie s'inquiète

Avec tout les mensonges et dissimulations des autorités, hautement incompétentes dans la gestion de crises graves, comme celle que nous vivons en ce moment, il n’est pas étonnant que la panique s’installe un peu partout. (c’est pour éviter la panique ou pour avouer leurs immenses lacunes dans la maitrise du nucléaire??). N’empêche que la confiance est limitée à tort ou à raison.
Nous avons à l’esprit la « formidable information » sur le nuage de Tchernobyl, qui en bon mouton docile c’est arrêté à la frontière…….conséquence!! les gens ont continué à consommer lait, légumes etc..contaminés!
Sans faire de catastrophisme, il reste à espérer que les « autorités » s’inspirent du passé et nous tiennent informés en temps réel de la situation, Tchernobyl c’était un seul réacteur…contamination pour des centaines d’années! Fukushima c’est six, les nouvelles sont « rassurantes » mais rien n’est réglé. On nous permet de contrôler en temps réel, le niveau pour nos régions en nanosievert! nous avons deux points bleus, « valeur significative et valeurs inférieures au taux de détection (avec un petit point blanc au milieu) hors les point sont tout bleus. Comme nous ne sommes pas physiciens, on nage complètement avec ces mesures, qui ne sont réservées qu’aux érudits en la matière. Qu’en pensez vous? faites vous confiance aux autorités compétentes?? Où comme en Californie, nous allons devoir nous informer par nous mêmes, avec des initiatives citoyennes?

Alors que les opérations d’arrosage des réacteurs de la centrale du Fukushima se poursuivent, les Américains et notamment les Californiens restent très inquiets de la situation. Ils surveillent une possible arrivée du nuage radioactif.
Lire la suite

Japon! Fukushima leak 30 ans d'accidents et de mensonges à la centrale nucléaire de Fukushima

Nous sommes horrifiés pour nos amis Japonais, une succession de désastres c’est abattu sur cette île, qui vont avoir des conséquences, au niveau humains, économique et environnemental! Le gros couac! c’est que c’était prévisible et les alertes nombreuses, le peuple Japonais est en droit de demander des comptes……….les articles associés aux liens sont en Anglais.


Revue de presse (attention : pour usage personnel seulement.
Les articles sont sous copyright)

Réacteurs de la centrale de Fukushima: le bilan

Petit bilan presque obligatoire car le nombre d’infos sur le sujet a sensiblement noyé l’info elle-même, les réacteurs et leur état exact! Voici donc ce qu’il en est:

http://i.i.com.com/cnwk.1d/i/tim/2011/03/16/Fukushima-labeled.jpg

Fukushima Daiichi usine

– Réacteur n ° 1 – Opération suspendue après le séisme, le refroidissement échec, fusion partielle du coeur, la vapeur d’évacuation, bâtiment réacteur logements endommagés Mars 12 par explosion d’hydrogène, un toit arraché, l’eau de mer pompée en

– Le réacteur n ° 2 – Exploitation suspendue après le séisme, le refroidissement échec, l’eau de mer pompée dans la vapeur, des barres de combustible totalement exposée temporairement, ventilé, bâtiment réacteur logements endommagés par l’explosion lundi au réacteur n ° 3, son explosion entendue près de la chambre suppression de confinement navire, le mardi, dommages à la structure de confinement craindre.

Lire la suite

Les russes veulent "intercepter" les nuages qui viennent du Japon

Haaaa j’aurais tout entendu, même le plus comique! Mais finalement, je ne crois pas que cela soit de l’humour venant d’eux, ils veulent tout simplement prendre des avions et intercepter les nuages pour les transformer en pluie au dessus de l’océan. En attendant, je vais aller me chercher un seau de vapeur moi…

MOSCOU – Des experts écologistes russes ont estimé vendredi qu’il fallait utiliser l’expérience acquise lors de la catastrophe de Tchernobyl pour minimiser les conséquences de l’accident en cours au Japon, notamment en interceptant comme en 1986 d’éventuels nuages radioactifs.

« Il faut aujourd’hui être prêts à utiliser cette expérience (…) pour intercepter les nuages en provoquant la pluie. Des avions doivent être prêts à décoller, avec des réserves de réactifs pour provoquer les précipitations en mer », a déclaré Alexeï Iablokov, un biologiste et ancien conseiller pour l’écologie du président Boris Eltsine.

Lire la suite

Japon: le problème nucléaire aurait-pu être évité (MàJ)

Terrifiant article du figaro.fr qui nous dévoile la part d’ombre du nucléaire nippon: rapports falsifiés, accumulation de problèmes, fuites, sécurité à revoir, normes anti-sismiques dépassées, etc…

Tout ce qui ne nous était pas réellement dit étalé dans un article, édifiant!!!

Des inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) lors d'une visite du site nucléaire de Fukushima Daiichi,le 21 août 2010.
Des inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) lors d’une visite du site nucléaire de Fukushima Daiichi,le 21 août 2010. Crédits photo : Tomohiro Ohsumi/Bloomberg
Réputée pour son opacité, la société privée Tepco, qui gère les sites nucléaires nippons, avait ignoré des mises en garde de l’AIEA.

Sur la sellette pour sa gestion erratique des événements et son impréparation à la catastrophe de Fukushima, la firme Tokyo Electric Power Company (Tepco), le quatrième producteur mondial d’énergie nucléaire, traîne un vieux parfum de soufre, à l’instar des dix autres opérateurs nucléaires du Japon. Entre 1978 et 2002, 97 incidents, dont 19 jugés «critiques», ont été recensés par le Nisa, l’autorité nationale de sûreté nucléaire.

Lire la suite

Le prochain séisme sera américain (MàJ)

La prochaine catastrophe sera donc « ricaine », bien sur cela reste pour certains de la pure supputation, mais les informations convergent dans ce sens et pour l’instant, rien n’est vraiment rassurant. Bien sur, les sites « conspirationnistes » font leur beurre et se régalent avec ce type d’informations, mais il faut remarquer que ce sont des sites très sérieux qui multiplient les alertes comme vous allez pouvoir le constater ici:

http://www.gorillawire.com/wp-content/uploads/2011/03/peak_ground_acceleration_USA_pic2.jpg

Pour le site livescience.com un tremblement de terre d’une magnitude de 9 est possible à deux endroits des USA:

Un violent tremblement de terre à la hauteur de l’événement du récent séisme catastrophique dans le Japon pourrait se produire à deux endroits aux États-Unis suivant les scientifiques.

Les géophysiciens estiment que dans la zone de subduction de Cascadia, une intersection des plaques tectoniques au large de la côte nord-ouest qui s’étend de la pointe nord de la Californie jusqu’au Canada, est capable de générer un séisme d’une magnitude plus élevée que  9,0.

Lire la suite

1 540 541 542 543 544 554