Attention-crash-mondial ……….

No comment: Merci Pokefric!

Charogne : l’Accord Mort-Né

Par Menthalo – L’accord magique signé à 4 heures du matin dans la nuit de mercredi à jeudi pourrait être déjà mort, avant même le sommet du G20. Il semblerait que dans cet accord nocturne, accouché au forceps, il était stipulé qu’un comité de 9 membres délégués par le Bundestag, l’assemblée nationale allemande, devait décider pour l’Allemagne de distribuer ou de refuser des fonds des contribuables germaniques pour le FESF. La Haute Cour de Justice ou Cour Constitutionnelle de Karlsruhe, la Bundesgerichtshof, a statué dés vendredi à ce sujet, déclarant ce comité anticonstitutionnel. De ce fait, la totalité de l’accord semble être caduque. L’information a été publiée par Jim Willie, qui la tenait de l’une de ses sources, un banquier allemand, qui s’est révélé extrêmement fiable ces dernières années. Information confirmée par Zerohedge, dans la traduction d’un article de Der Spiegel on line: Lire la suite

L’Europe veut en finir avec la “double non-taxation” des multinationales

Allez, un petit article en rapport avec l’info précédente sur Total…

Le Parlement européen a appelé mercredi à combler les trous législatifs qui permettent aux multinationales d’éviter l’impôt en utilisant les règles sur la double taxation.

© Image Globe / JULIEN WARNAND

Avec une large majorité reflétant le nouveau consensus politique sur la nécessité d’une fiscalité moins laxiste, les députés ont approuvé le rapport de l’écologiste allemand Sven Giegold, qui demande de renforcer les règles du jeu.

Le cadre actuel, notamment la directive sur les filiales (qui fait l’objet du rapport de M. Giegold) mais aussi une série de conventions bilatérales, vise à éviter la double taxation des entreprises établies dans plusieurs pays. Lire la suite

Total engrange des bénéfices records

Pour réduire le déficit, il y a un moyen, faire payer les entreprises très très riches qui échappent complètement à l’impôt en France alors qu’elles devraient au contraire être les premières à casquer, et je vise la société Total!!! Surtout avec les benefs qu’ils font!

Total engrange des bénéfices records Ce n’est pas la “crise’ et l’”austérité” pour tout le monde : le groupe Total vient en effet d’annoncer 3,31 milliards d’euros de bénéfices au troisième trimestre ce qui monte ses gains entre janvier et septembre à quelque 10,0 milliards d’euros, soit quasiment le niveau atteint sur l’ensemble de l’exercice 2010 .
Ce bénéfice bénéfice net est en hausse de 17% par rapport à la même période en 2010 et supérieur aux attentes. Il résulte essentiellement de la très rentable exploration-production et d’un petit mieux dans le raffinage.

« Le groupe aborde le quatrième trimestre avec confiance dans un environnement qui reste favorable dans l’amont et où les marges de raffinage sont en légère amélioration », indique Total dans un communiqué. Lire la suite

Face à la dictature financière, une seule réponse: Résistance!!

Le système financier nous mène-il à la perte de nos richesses et de notre équilibre ?

Il est en tout cas dénoncé par certains mouvements d’indignés. Mais pour Claude Mineraud, auteur de l’ouvrage “Un terrorisme planétaire, le capitalisme financier” (aux Editions La Différence), ce n’est pas assez.

Oui, j’ai 84 ans. Oui, j’ai créé et dirigé des entreprises dont la prospérité est reconnue. Oui, j’ai œuvré à mettre en place dans ces établissements un capitalisme intelligent qui garantit à chacun de ceux qui en assurent le développement un dividende du travail (17,50 % du résultat net). Oui, j’ai choisi de terminer ma vie professionnelle en m’impliquant dans la direction des Éditions de la Différence pour lutter contre les menaces que font peser les grands groupes sur l’indépendance de la création.

Si l’Occident a su développer une technologie qui a engendré des progrès vertigineux dans de nombreux domaines, il s’est aussi épuisé dans une fuite en avant qui soumettait l’ensemble des scientifiques, des décideurs politiques et industriels, à un engrenage auquel il leur était

impossible de fixer des limites alors que cette course sans frein exigeait de gigantesques capitaux.

Dès lors, l’économie a été soumise à des “trous d’air” qu’elle a cru pouvoir combler en imposant une déréglementation et une dérégulation qui n’étaient, en réalité, que des déviances produites par l’impossibilité de cette technostructure d’accepter la moindre contrainte.  Lire la suite

Jean-Claude Trichet : “Le secteur financier doit changer ses valeurs”…

Tout va bien!! la bande des Zéros (et ils en ajoutent à la dette des zéros!) va mettre sa cape…. Et comme une bonne nouvelle, ça remonte le moral, on va se réjouir que cet ancien de Goldman Sachs, Mr Mario Draghi soit bombardé à la tête de la BCE, ce qui doit nous faire applaudir des mains et des pieds, car si j’ai tout suivi (et c’est compliqué) pour le remercier d’avoir bien conseillé Goldman Sachs, (où il n’avait que le rôle de “conseillé”(?)) et qui à fait faillite,.. on lui donne un blanc seing, vu son expérience extraordinaire de gestion, et la luminosité de ses conseils, d’en faire de même en lui confiant la gestion de la BCE, après ses actions hautement productives, à la tête de la banque Italienne. BRAVO les zélites, bon calcul! Evidemment en bons démoNcrates, ils se nomment entre eux, sans l’accord des peuples. Ils ont gagné un peu de temps….juste du temps!. :no: :no:

Le président de la Banque centrale européenne, Jean-Claude Trichet, à Bruxelles, le 27 octobre 2011.REUTERS/FRANCOIS LENOIR

 

Francfort, envoyés spéciaux – Après huit années passées au poste de président de la Banque centrale européenne (BCE), Jean-Claude Trichet sera remplacé mardi 1er novembre par Mario Draghi, l’actuel président de la Banque d’Italie. Au moment même où l’euro traverse, de très loin, la plus violente tempête de sa jeune histoire. Avenir de la monnaie unique, application des décisions prises lors du dernier sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la zone euro, réformes à mener, gouvernance à améliorer, etc. : M. Trichet dresse le chemin à suivre. Tout en faisant le bilan de ses huit ans passés à la tête de l’institution de Francfort et en répondant aux critiques. Lire la suite

Washington livrera des avions F16 à l’Egypte en échange de la libération d’Ilan Grapel

Pour les transaction, il n’y a pas que les prisonniers comme monnaie d’échange, il y a aussi les avions de combats… Reste à comprendre la logique… Israël et USA sont copains comme cochons, l’Égypte et Israël connaissent de vives tensions, les USA livrent des F16 à l’Égypte contre un prisonnier israélien, il reste quoi? L’Égypte attaque Israël avec les F16?

Washington a accepté de livrer des avions de chasse F16 en contrepartie de la libération de l’Israélo-américain Ilan Grapel qui devrait atterrir ce soir à l’aéroport Ben Gourion en provenance du Caire, selon des informations de l’agence palestinienne Maan rapportées par le site du journal Maariv. Le Caire avait sollicité à de nombreuses reprises par le passé les Etats-Unis pour obtenir la livraison de ces avions, mais les Américains s’y étaient opposés en raison du refus d’Israël. Les Egyptiens ont donc profité de l’affaire Grapel pour obtenir satisfaction.

Source: israel-actualites.tv

Italie: le Trésor veut vendre en ligne ses titres de dette aux particuliers!

C’est une solution comme une autre…. Faire jouer le patriotisme alors que les dirigeants ne le sont pas?

Milan (awp/afp) – Le Trésor italien veut vendre ses titres de dette en ligne aux particuliers au moment où ils sont sous pression des marchés qui s’inquiètent de la solidité financière de la péninsule, a-t-il annoncé vendredi dans un communiqué.

« Le département du Trésor examine de nouvelles modalités d’adjudication directe au marché des particuliers des titres d’Etat » qui pourront être souscrits « en ligne à travers les systèmes de négociation des banques » adhérant à la plateforme du gestionnaires de la Bourse de Milan et « sans se rendre à sa banque », a-t-il indiqué.

Pour le Trésor, qui n’indique toutefois pas de date précise, il s’agit « d’augmenter l’efficacité de l’émission des titres d’Etat italiens » et de « primer la confiance des petits épargnants ». Lire la suite

Le 05 novembre: Cashback organisé par les Anonymous

On remet cela mais sous un autre nom, c’est une méthode comme une autre pour achever les banques déjà mourantes, mais personnellement, je n’attendrais pas cette date pour agir et retirer ce que je peux de mon compte bancaire!

Le 5 novembre, Anonymous va « faire sauter la banque ». Ce 5 Novembre 2011, nous vous invitons à nous rejoindre, pour la journée du « Bank Transfer ». Nous vous invitons à retirer tous les fonds de votre compte bancaire pour les transférer vers un organisme sans but lucratif de type « coopératif ». Ensemble, nous allons offrir aux banques une journée qu’elles n’oublieront pas. Elles se souviendront, du 5 Novembre.

http://www.youtube.com/watch?v=hJhBivJdDwQ

Source: leveil2011

REACTIONS à l’accord sur la Grèce

Tout est tellement translucide dans cet article, on voit bien ceux qui sont sérieux et ceux qui nous prennent pour ce que nous ne sommes pas, des moutons crédules! Donc pour certains, tout va pour le mieux, nous sommes sauvés!!! Pour d’autres, c’est la fin, alors, qui a raison? J’opte pour la personne non citée dans l’article: Mister Sapir himself!

 

PARIS, 27 octobre (Reuters) – Principales réactions politiques françaises à l’accord sur la Grèce arraché dans la nuit de mercredi à jeudi à Bruxelles par les dirigeants de la zone euro.

 

JEAN-FRANCOIS COPÉ, secrétaire général de l’UMP, dans un communiqué:

“Cette nuit, la zone euro a fait un pas décisif vers le sauvetage de la Grèce, de la zone euro et de notre système financier. L’ensemble des chefs d’Etat et de gouvernement de la zone euro, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel en tête, ont su faire tous les efforts nécessaires pour apporter une réponse exhaustive, crédible et structurelle aux inquiétudes soulevées en Europe”.

“Aujourd’hui, la zone euro ressort grandie, avec des perspectives d’avenir claires, et les Européens sont rassurés. L’accord trouvé est à la hauteur des attentes des citoyens et des défis futurs de la zone euro”.

Lire la suite

1 1 060 1 061 1 062 1 063 1 064 1 169