L'OTAN veut libérer l'Afrique du joug des africains

L’OTAN, comprendre par là les pays qui pensent pouvoir donner des leçons au reste de la planète s’attaquent aux pays africains les uns après les autres, à croire qu’au final nous allons avoir une zone de conflit immense, le but ultime, ce n’est plus à prouver, étant l’Iran.

Les Arabes du Golfe, l’Union Européenne, les chefs d’état de Washington, Paris et Londres – tout le monde a été consulté avant l’attaque de la Libye sauf les Africains dont le dernier plan de paix a été rejeté d’emblée. Au final l’opinion des soi-disant « rebelles » libyens ne comptera pas non plus. « Ces rebelles ont perdu toute légitimité en décidant de devenir les troupes au sol d’une invasion néocoloniale de l’Afrique du Nord ». En tant que subordonnés, ils n’auront qu’à obéir aux ordres.

Les USA et l’Europe considèrent que les Africains n’ont pas leur mot à dire sur ce qui se passe en Afrique. Le président d’Afrique du Sud, Jacob Zuma, a fait un second voyage en Libye cette semaine au nom de l’Union Africaine pour négocier une fin diplomatique à la guerre de l’OTAN contre le gouvernement de Mouammar Kadhafi. Le colonel Kadhafi a accepté le plan de paix exactement comme il avait accepté celui d’une mission de paix précédente de l’Union Africaine, au début du mois d’avril. Et exactement de la même manière, les soi-disant rebelles et leurs patrons étasuniens et européens ont refusé d’envisager même un cessez le feu. Il est évident depuis le début de cette farce « humanitaire » que les Grands Manitous Blancs européens et la « mascotte de Wall Street » des USA comme on a appelé Obama, veulent un changement de régime en Libye et rien d’autre -et au diable les Africains et leurs idées sur la question !
Lire la suite

L’OTAN veut libérer l’Afrique du joug des africains

L’OTAN, comprendre par là les pays qui pensent pouvoir donner des leçons au reste de la planète s’attaquent aux pays africains les uns après les autres, à croire qu’au final nous allons avoir une zone de conflit immense, le but ultime, ce n’est plus à prouver, étant l’Iran.

Les Arabes du Golfe, l’Union Européenne, les chefs d’état de Washington, Paris et Londres – tout le monde a été consulté avant l’attaque de la Libye sauf les Africains dont le dernier plan de paix a été rejeté d’emblée. Au final l’opinion des soi-disant « rebelles » libyens ne comptera pas non plus. « Ces rebelles ont perdu toute légitimité en décidant de devenir les troupes au sol d’une invasion néocoloniale de l’Afrique du Nord ». En tant que subordonnés, ils n’auront qu’à obéir aux ordres.

Les USA et l’Europe considèrent que les Africains n’ont pas leur mot à dire sur ce qui se passe en Afrique. Le président d’Afrique du Sud, Jacob Zuma, a fait un second voyage en Libye cette semaine au nom de l’Union Africaine pour négocier une fin diplomatique à la guerre de l’OTAN contre le gouvernement de Mouammar Kadhafi. Le colonel Kadhafi a accepté le plan de paix exactement comme il avait accepté celui d’une mission de paix précédente de l’Union Africaine, au début du mois d’avril. Et exactement de la même manière, les soi-disant rebelles et leurs patrons étasuniens et européens ont refusé d’envisager même un cessez le feu. Il est évident depuis le début de cette farce « humanitaire » que les Grands Manitous Blancs européens et la « mascotte de Wall Street » des USA comme on a appelé Obama, veulent un changement de régime en Libye et rien d’autre -et au diable les Africains et leurs idées sur la question !
Lire la suite

Libye : Le complot et la grande manip !

L’analyse proposée par DJERRAD AMAR, sur la situation en Lybie, est soumise à votre appréciation, j’ajoute qu’il réside en Algérie, qu’il connait très bien les us et coutume du Maghreb et qu’il maitrise parfaitement le Français et l’arabe. J’ai trouvé son texte digne d’intérêt.

En Lybie, les Arabes de toutes origines (Égyptiens, Soudanais, Tunisiens, Palestiniens, Bédouins, Maltais, etc.) forment la majorité de la population avec 90 % des Libyens. Suivent les Berbères (4,7 %), les Occidentaux (env. 1 %), les Indo-Pakistanais et autres Asiatiques (env. 1 %), les Nilo-Sahariens (moins de1 %) et les Philippins (moins de 1 %). La plupart des Arabes d'origine libyenne sont de descendance mixte, c'est-à-dire arabo-berbère. Les Berbères habitent de petits villages à l'ouest de la Libye; ils ont tendance à s’identifier à leur tribu ou à leur village plutôt qu’à la nation libyenne. Les Touaregs, habitent le sud du pays; ce sont généralement des nomades qui déplacent leur bétail d’un endroit à l’autre et qui vivent dans des tentes. Source : Aménagement linguistique

Sarkozy et Cameron déclarent donc que « Kadhafi doit partir immédiatement. Nous appelons tous ses partisans à le quitter avant qu’il ne soit trop tard. Nous appelons tous les Libyens qui estiment que Kadhafi mène la Libye à la catastrophe à se mobiliser dès à présent pour forger un processus de transition ». Voilà ce que l’on appelle de l’ingérence pure et simple ; ce qui est en contradiction avec la charte de l’ONU ! Au nom de qui parlent-ils ? Du peuple libyen ? Des dizaines de milliers de manifestants qui soutiennent Kadhafi ? Des centaines de personnes qui accourent pour occuper les places et endroits jugés importants pour servir de boucliers humains afin d’empêcher leurs bombardements ? Ils ne connaissent rien de ce peuple!
Lire la suite

Sommes nous réellement informés sur Gaza?

Voici une interview de Michel Collon, journaliste Belge d’investig-Action, invité de l’émission « Ce soir ou jamais » d’ FR3 en 2009, interrogé sur les évènements de Gaza. Cet article est proposé par Guntzburger Si vous avez un sujet à proposer, envoyez le nous, adresse dans le bandeau « Nous joindre »

Image Paris Match 2009

Sommes-nous réellement informés sur GAZA ?
L’offensive israélienne sur GAZA vise-t-elle à démettre le Hamas ?
Michel COLLON, Spécialiste des conflits, répond aux questions
« provocantes » de Solidaire.
Julien Versteegh
Michel COLLON est un journaliste BELGE d’Investig’Action.
Lire la suite
1 335 336 337