Des éruptions solaires pourraient déchaîner un holocauste nucléaire sur Terre, entraînant des centaines de centrales nucléaires dans des fusions totales…

Puisque certains d’entre vous ont connaissance de cet article, nous allons le partager. Il a le mérite de ne pas faire dans la dentelle, et de mettre devant nos yeux ce que nous nous efforçons d’ignorer. Ce sont des faits qui devraient nous faire réfléchir. Merci à Hélios de Bistro-Bar-Blog pour la traduction.

Mike Adams, de NaturalNews, entre dans les détails de la pire chose qui pourrait arriver à notre planète.

Image/LIESI

(NaturalNews) Oubliez le calendrier maya pour 2012, la comète Elenin ou le passage en 4ème dimension. La vraie menace pour la civilisation humaine est bien plus banale et c’est juste devant notre nez. Si Fukushima nous a tous autant touchés, c’est juste parce que l’emballement d’une fusion de matériaux nucléaires fissibles peut avoir des conséquences de longue portée et potentiellement dévastatrices pour la vie sur Terre. A ce jour, Fukushima a déjà libéré 168 fois la radioactivité libérée par la bombe d’Hiroshima en 1945 et la catastrophe japonaise est maintenant de manière indéniable le pire désastre nucléaire dans l’histoire de la civilisation humaine.

Mais qu’en serait-il de la civilisation humaine face à une menace pire qu’un simple tsunami détruisant une installation nucléaire ? Qu’en serait-il si une vague géante pouvait détruire tout d’un coup toutes les installations à énergie nucléaire de la planète ?
Un tel scénario n’est pas juste possible, mais en fait inévitable. Et la vague géante menaçant toutes les centrales nucléaires du monde n’est pas faite d’eau mais d’émissions solaires.
Lire la suite

De mystérieuses lignes de Nazca ont été découvertes au Moyen-Orient..

Voilà qui va faire couler beaucoup d’encre..Désolée  :(   les photos ne sont visibles que sur le site, mais j’ai trouvé une vidéo

Des structures de pierres d’origine inconnue ont été mises à jour dans une zone désertique située entre la Syrie et l’Arabie Saoudite. Le photographe David L. Kennedy a pris les clichés de ces tracés mystérieux seulement visibles en vue aérienne.

Trouvé chez JACK35

La France saurait-elle faire face à une catastrophe nucléaire ?

Cet article est assez effrayant pour la population en cas de catastrophe nucléaire, RIEN de concret n’est envisagé. Comme nous somme en France tous, plus ou moins concernés avec les 58 réacteurs qui sont disséminés sur le territoire, il faudrait que nous ouvrions les yeux. Les nucléocrates n’hésiteraient pas, à sacrifier une partie de la population. Faut il attendre l’irréparable? Le seul moyen c’est d’abandonner cette énergie que l’on ne maitrise pas, et mettre les moyens nécessaires dans celles renouvelables, même si notre petit confort personnel doit en souffrir.

Les quatre tours de refroidissement du centre nucléaire de production électrique de Dampierre-en-Burly.Mathilde Gérard / Le Monde.fr

 

Même s’il a rapidement été maîtrisé, l’accident de la centrale de Marcoule n’a pas manqué de rouvrir le débat sur la gestion d’un accident nucléaire grave en France. Cette fois, les conséquences sont restées confinées au périmètre le plus réduit : celui de ce centre de traitement de déchets nucléaires du Gard où l’explosion d’un four a fait un mort et quatre blessés.   Lire la suite

Les Anonymous appellent à « occuper Wall Street »

Partout on bouge contre le capitalisme, en France on regarde une réunion de Tuppeware socialiste…Il faut dire que le Tupperware ça conserve…Pas les actions nouvelles qui elles font bouger les fondements…(citation blog/médiapart)Merci Filen.

http://www.youtube.com/watch?v=a_1IfHc4Xds

Le groupe d’internautes se joint à des groupes anticapitalistes pour une manifestation pacifique. De quoi faire planer la crainte d’une attaque informatique contre le New York Stock Exchange.  Lire la suite

Honte au Danemark!!

Une vidéo pour dénoncer une « coutume » barbare, sans commune mesure avec le haut degré de civilisation dont nous nous prévalons, et que nous jetons à la face du monde avec une indicible fierté. Il n’y a vraiment pas de quoi être fier quand on prend une vie, cette vie qui devrait être sacrée par tous, par ce seul commandement …….divin TU NE TUERAS POINT! Vous remarquerez le NOUS, alors que cette boucherie est Danoise…C’est juste pour nous faire prendre conscience que, qu’elle qu’en soient les raisons, l’humain n’est pas prêt à accéder au Valhalla promis par Odin pour les valeureux guerriers qui « valeureusement » s’en prennent à des êtres sans défense, curieux et confiants, ni au Paradis, et que c’est aussi valable pour ceux qui font des victimes dans les guerres « humanitaires », ou autres, de quels bords qu’ils soient. Merci à Texcaltex
ATTENTION! IMAGES DURES

Les Iles Féroé se vantent d’être restées «simples» et «authentiques». De fait, la civilisation n’a apparemment pas réussi à «pervertir» ses habitants qui, chaque année, font preuve d’une barbarie très simple et très authentique… en massacrant des dauphins.   Lire la suite

DOHA – Le taux de croissance des pays du « Printemps arabe » va fortement chuter..

Ca s’annonce mal, les après « dictatures »…

Image/.lachaineducoeur.fr

DOHA – Les taux de croissance des pays du « Printemps arabe », confrontés à une vague de contestation populaire, vont fortement chuter, a annoncé jeudi à Doha le président du Fond monétaire arabe, Jassem al-Manaie.

L’Egypte et la Tunisie, dont les présidents ont été chassés du pouvoir par la rue en début d’année, « vont connaître une forte chute de leur taux de croissance, sinon au moins un tassement », a-t-il déclaré lors d’une réunion à Doha des gouverneurs des banques centrales des pays arabes.

« La réticence des investisseurs étrangers, la pression continue sur les réserves et les monnaies combinées à la possibilité d’une hausse du taux de chômage » risquent d’accroître les difficultés économiques de ces pays », a-t-il mis en garde.

L’instabilité économique s’est faite ressentir en Tunisie, puis en Egypte, avant de gagner le Yémen, la Libye et la Syrie, ainsi que dans une moindre mesure Bahreïn qui a connu un mois de protestation, réprimée.

Les gouverneurs des banques centrales des pays arabes « ont souligné l’importance (…) pour les institutions internationales de fournir un soutien financier à court terme afin d’aider à la stabilité financière générale dans les pays arabes affectés par les récents événements », selon un communiqué publié après la réunion. Lire la suite

Les plans sociaux au plus bas depuis trois ans, mais cela ne va pas durer…

Licenciements prévus et tout les plans de sauvegarde des emplois inefficaces? Encore des galères en perspectives pour les salariés… Le pôle emploi a de beaux jours devant lui………

Des salariés manifestent contre un plan social A. JOCARD / AFP

La crise de la dette amène les entreprises à envisager des licenciements plus massifs au cours des prochains mois…

52. C’est le nombre de plans sociaux comptabilisés en juillet. Du jamais vu depuis août 2008 où la Dares avait enregistré «seulement» 42 plans de sauvegarde de l’emploi (PSE). En fait, il n’y en a jamais eu aussi peu au mois de juillet depuis les dix dernières années. En apparence la décrue des plans sociaux semble se confirmer. Au premier semestre de l’année, leur nombre (512) était en baisse de 30% par rapport au six premiers mois de 2010. Ils ont touché ainsi moins de 25.000 personnes au cours de la première période contre plus de 35.000 dans la seconde.     Lire la suite

L’ONU reconnaît le CNT libyen…

La farce continue…

La foule acclame le leader du Conseil national de transition lors d'un discours à Tripoli en Libye, le 12 septembre 2011. Francois Mori/AP/SIPA


Sur le terrain, les forces du Conseil national de transition ont essuyé de lourdes pertes…

La légitimité du CNT confirmée. Vendredi, l’Assemblée générale des Nations unies a approuvé la demande de Tripoli d’accréditer les représentants du Conseil national de transition libyen. Peu après, le Conseil de sécurité unanime a allégé les sanctions frappant ce pays, y compris toutes celles visant la compagnie nationale pétrolière (LNOC) et la banque centrale, pour permettre aux institutions libyennes de renaître après une période difficile.  Lire la suite

1 926 927 928 929 930 1 027