Alerte! Le TAFTA revient par la fenêtre..

Pourtant, Macron avait promis qu’il y avait une ligne rouge à ne pas franchir. Mais on sait ce que valent les promesses du locataire de l’Élysée et, cette alerte de Foodwatch, prouve que le combat n’est pas terminé, qu’il est toujours d’actualité pour éviter que les « normes américaines » ne deviennent les nôtres par la signature de ce « pacte » que nous n’avons pas voulu. Souvenez-vous que nous avions dit NON au traité de Maastricht, nous avons été trahis par Sarkozy qui a ratifié sans notre accord, le traité de Lisbonne. Ne laissons pas une fois de plus, les députés européens s’asseoir sur l’avis des peuples en permettant à cet accord de voir le jour. On les a fait reculer une fois, mobilisons nous pour une fois encore, dire que nous sommes contre le TAFTA /CETA. Voir tous nos articles sur TAFTA/TISA/MERCOSUR/TTIP/JEFTA. Tous ces acronymes pour mieux nous abuser. Partagez ! Volti

******

Source FOODWATCH

Bonjour,
Quand on parvient à fermer la porte aux lobbies, devinez ce qu’ils font ? Ils essaient de rentrer par la fenêtre bien sûr

Vous avez sûrement entendu parler du TAFTA, l’accord de libre-échange négocié entre les Etats-Unis et l’Europe depuis 2013. Grâce à une mobilisation citoyenne sans précédent, nous avons réussi à bloquer ce traité il y a trois ans. Les menaces d’un tel accord étaient très fortes, y compris pour notre alimentation.

Lire la suite

Pétition : Ni TAFTA, ni CETA, ni MERCOSUR !..

Imaginez un accord international de libre-échange négocié par l’Union européenne depuis 1999.
Imaginez maintenant que cet accord est élaboré dans l’opacité la plus totale et que vous n’en ayez quasiment pas entendu parler.
Imaginez que pourtant, cet accord aurait des répercussions considérables sur vos droits, l’environnement, l’agriculture et votre alimentation. Lire la suite

Obama jette l’éponge, pour le TTIP/TAFTA ?

Le titre du Wall Sreet Journal est clair Trump Election Likely to Put U.S.-EU Trade Talks On Ice EU trade commissioner says Transatlantic Trade and Investment Partnership negotiations ‘probably be in the freezer’ »Obama Administration Gives Up on Pacific Trade Deal. Congressional GOP leaders indicated they wouldn’t consider Trans-Pacific Partnership in lame-duck session ». ( il faut s’inscrire pour lire l’article ) On va donc lire ce qu’a relayé Spunik-News pour cet article. Je l’ai classé dans les « bonnes nouvelles » mais restons prudents, dur-dur de décrocher les berniques du rocher..

Rectification du lien du WSJ dans l’intro.

Journal US: «Le TTIP est mort vendredi dernier»
TTIP-AFP-Getty

Dans la foulée de l’élection présidentielle américaine, l’administration de Barack Obama jette l’éponge et renvoie la ratification du TTIP aux calendes grecques.

TTIP © REUTERS/ Michael Dalder Trump donnera-t-il le coup de grâce au TTIP? L’administration de Barack Obama a définitivement abandonné les tentatives de persuader le Congrès de ratifier l’accord de partenariat transatlantique sur le commerce et l’investissement (TTIP), écrit The Wall Street Journal. Les députés républicains et démocrates siégeant au Congrès, poursuit le quotidien, ont clairement fait savoir qu’ils n’envisageaient pas de débattre de cet accord dans le sillage immédiat des élections présidentielles: « Le TTIP est mort vendredi dernier, les députés démocrates et les républicains ayant refusé de le promouvoir dans la foulée des élections.

Lire la suite

Il n’y a pas que la Wallonie! 2000 collectivités territoriales hors-CETA et TAFTA en Europe

ob_7b1c48_ceta-traite-douteux

Source de l’image: Dessinsmisslilou.over-blog.com

NOUS N’EN VOULONS PAS!!! Ce n’est pourtant pas bien compliqué de le comprendre non? Dans les pays où le sujet est abordé sans trop de censure, de plus en plus de personnes sont réfractaires à ces traités de libre-échange, en France par contre, rares sont les moments dédiés au sujet à la télévision, les français ne sont pas informés, ou si peu… Pourtant, il en va de nos vies, de notre santé, de notre avenir, de notre argent, cela touche tous les domaines et ne va au final n’enrichir qu’une poignée de multinationales.

La Wallonie continue le blocage du CETA, mais pas bien grave pour le chef de file des libéraux et démocrates au Parlement européen, Guy Verhofstadt, qui considère que l’UE doit contourner le non wallon, et que la décision finale peut être de la compétence exclusive de l’UE, donc en clair, dictature, les pays n’auraient même plus leur mot à dire: « Le chef de file des libéraux et démocrates au Parlement européen, Guy Verhofstadt (Open VLD/ADLE), a estimé mardi que le Conseil commerce du 11 novembre prochain pourrait revenir sur la proposition de la Commission européenne de faire du CETA un ‘accord mixte’, pour le considérer comme relevant de la compétence exclusive de l’UE. »

Mais il n’y a pas que certaines régions qui refusent ces accords iniques, 2000 collectivités territoriales ont déjà dit non:

Aujourd’hui la Ville de Karnobat en Bulgarie est devenue la 2000è collectivité hors TAFTA et/ou CETA et rejoint ainsi le mouvement d’opposition à ces traités de libre-échange.

Dans toute l’Europe, des villes et des régions telles qu’Amsterdam, Cologne, Édimbourg, Grenoble, Barcelone, Milan, Vienne, Thessalonique entre autres, ont manifesté leur refus de voir ces traités être appliqués.

Lire la suite

15 octobre : journée d’actions Stop TAFTA & CETA

Le TAFTA est en cours malgré quelques soucis pour sa mise en place, sachant que celui-ci est une abomination qui ne profitera qu’à la finance et aux multinationales, et que le véritable nom de cette trahison est « nouvel ordre mondial », pour le CETA, c’est en cours et pratiquement achevé! Bien sûr, cela ne fait pas beaucoup de bruit dans les médias, les populations ne sont que très peu informées des avancées dans le domaine, il faut chercher dans les médias en ligne, fouiller, s’intéresser, peu de chance qu’à la télévision il vous fassent un reportage là dessus…

24770cc3c07babbb865448b7e8ae12Bien évidemment, le CETA nous est imposé, comme chaque décision qui est en rapport avec le TAFTA, citons par exemple la loi Travail de Macron/El Khomri, la loi Macron (toutes deux imposées avec le 49.3), ou encore la réforme des régions… Et tous les coups sont permis pour atteindre l’objectif, même les plus bas comme la démission temporaire de députés contestataires:

La perspective que l’accord puisse s’appliquer dès sa signature, avant que les Parlements nationaux ne le ratifient officiellement, hérisse les opposants qui s’interrogent sur l’aspect démocratique de la procédure.

Le gouvernement français n’a eu que faire d’une tribune signée de 100 parlementaires, et réclamant de reporter l’application directe de l’accord.

Lire la suite

Le TAFTA n’existera bientôt plus, la France et l’Autriche veulent changer le nom pour mieux nous l’imposer…

stop-tafta-280Le très décrié traité transatlantique vit peut-être ses dernières heures… sous le nom de «Tafta». Vendredi 23 septembre, les ministres du Commerce extérieur de l’UE se sont réunis à Bratislava pour débattre du traité de libre-échange transatlantique entre les États-Unis et l’Europe.

Les ministres du Commerce extérieur de l’Union européenne se sont réunis vendredi à Bratislava pour débattre du sort du TAFTA, traité de libre-échange entre les États-Unis et l’Europe, dont l’Autriche et la France proposent de changer le nom avant de relancer les négociations sur cet accord transatlantique, « mais avec des intitulés différents ». Le secrétaire national du Mouvement républicain et citoyen (MRC), Paul Zurkinden, a donné à Sputnik son avis sur ce revirement pour la France qui disait ne plus vouloir entendre parler du TAFTA. « Etant donné le soulèvement de la société civile contre ce traité, c’est un enjeu qui est devenu important pour le mettre sur le tapis pendant les élections. Et puis, il y a à mon sens également pour la France l’idée que l’accord en tant que tel ne peut pas être équitable », a déclaré l’interlocuteur de l’agence. Lire la suite

Pendant que des centaines de milliers d’allemands manifestent contre le TAFTA, des entreprises françaises appellent Paris à poursuivre les négociations sur le TTIP

En Allemagne le sujet n’est pas tabou, les gens sont semble-t-il bien plus informés qu’en France, et les journalistes ont la possibilité de faire le travail pour lequel ils sont payés! Le TAFTA, personne n’en veut, du moins, pour ceux qui connaissent son existence et qui savent réellement ce que cela implique (petit rappel au passage). Les récentes manifestations ne laissent que peu de doutes, les allemands rejettent cet accord commercial destructeur.

tafta ttip

C’est par centaines de milliers que les travailleurs allemands manifestent contre le TAFTA ce samedi 17 septembre. La Commission Européenne poursuit – à marche forcée et contre les peuples d’Europe – les négociations pour instituer un grand marché transatlantique – et ce avec le soutien de la droite (SPD et CDU/CSU) allemande au pouvoir. Et ce n’est pas les timides protestations d’un François Hollande entrant en campagne qui vont stopper le processus de ratification de ce traité. Et pour cause, il faudrait l’unanimité des 28 pour arrêter la négociation.

Lire la suite

La France et l’Allemagne contre le TAFTA, les USA et L’UE continuent les négociations

Pour l’UE comme pour les Etats-Unis, le TAFTA doit être conclu avant la fin de l’année, donc 2017! Mais ce n’est que de la logique en fait, puisque les Etats-Unis sont tellement mal financièrement, la situation étant tellement catastrophique, qu’ils comptent notamment sur cet accord pour exporter un maximum en Europe des produits qui sont interdits en temps normal, à cause de problèmes de normes alimentaires qui préservent un minimum notre sécurité et notre santé.

TTIP_leaks_3

Après que Sigmar Gabriel a déclaré que les négociations avec les États-Unis avaient échoué, la Commission européenne a maintenu le 29 août qu’elle était toujours déterminée à conclure le TTIP avant la fin de l’année.

« Le match est en cours, si j’ose dire, et la Commission continue d’engranger des progrès », a déclaré Margaritis Schinas, porte-parole de la Commission européenne, en réponse aux questions sur les commentaires du vice-chancelier et ministre de l’économie allemand, Sigmar Gabriel, qui a estimé que les discussions avaient « échoué ».

Lire la suite

La France veut l’arrêt des négociations sur le TAFTA…..pour mieux les relancer!

Le TAFTA serait mort, complètement flingué avant même sa mise en place, du moins, c’est ce qu’avait Sigmar Gabriel, ministre allemand de l’économie. Et la France suit, expliquant qu’elle aussi souhaite l’arrêt des négociations, mais pour mieux les relancer sur des bases saines, en considérant que des bases saines puissent être possibles ce qui reste à prouver…

tafta ttip

Le gouvernement français va demander en septembre à la commission européenne d’arrêter les négociations sur le projet de traité de libre échange entre Européens et Américains (TTIP) a annoncé le secrétaire d’Etat au Commerce extérieur Matthias Fekl.

«Il n’y a plus de soutien politique de la France à ces négociations» et «la France demande l’arrêt de ces négociations», a déclaré Matthias Fekl, sur la radio RMC, mardi 30 août.

Le secrétaire d’Etat au Commerce extérieur a justifié cette demande par le fait que les négociations, qui sont menées, côté européen, par la Commission européenne au nom des 27 Etats membres, Lire la suite

TAFTA: selon l’Allemagne, les négociations auraient échoué

Le TAFTA, c’est le sujet qui n’existe pratiquement pas dans les propos de nos politiciens, du coup, les français ne sont que très peu informés de l’horreur de ce traité transatlantique connu également sous le nom de « nouvel ordre mondial », justes quelques allusions par-ci par-là, mais rien de bien médiatisé. Si au moins les négociations pouvaient échouer totalement… Car certaines volontés veulent imposer ce traité, aussi dangereux soit-il, et font tout pour cela. Mais pour l’heure, il y aurait quelques petits soucis pour sa mise en place, ce qui ne peut être qu’une bonne chose… Quant on connaît les méthodes des États-Unis, toute entrave pour échapper à leur gouvernance ne peut être que bénéfique.

stop-tafta-280

Les négociations entre Européens et Américains pour mettre sur pied un vaste traité de libre-échange (TTIP ou Tafta) ont échoué, a estimé dimanche le vice-chancelier allemand, Sigmar Gabriel.

« Les discussions avec les Etats-Unis ont de facto échoué car nous, Européens, ne devons bien sûr pas céder à leurs exigences », a affirmé M. Gabriel, par ailleurs ministre de l’Economie, sur la chaîne de télévision publique ZDF. Lire la suite
1 2 3 63