Les défenseurs amérindiens et les militant-e-s des Amis de la Terre et d’ANV-COP21 veulent jouer les troubles-fêtes lors des assemblées générales des grandes banques françaises….

Pour connaître toutes les actions et revendications, consultez le site de JBL1960, qui vous permet de télécharger gratuitement tous les PDF fait par ses soins avec les traductions de Résistance71, sur le combat que mènent les sioux de Standing Rock.

Deux ONG les amis de la terre et ANV-COP21 (action non violente) demandent aux banques françaises de ne pas financer de nouveaux pipelines aux Etats-Unis (comme le Dakota Accesse Pipeline) ni de projets de terminaux d’exportations de gaz naturel liquéfié issu en grande partie de l’extraction de gaz de schiste comme le projet Texas LNG dans la vallée du Rio Grande Lire la suite

8 mois après la COP21, moins de 2% des signataires ont ratifié l’accord

Nous en avions parlé, nous avions présenté des arguments qui généralement sont balayés d’un simple revers, la COP21 fait plus figure d’arnaque colossale qu’autre chose, et il semblerait que l’accord n’est pas prêt d’entrer en action… De toute manière, pouvions-nous espérer un miracle écologique alors que celui-ci ne permet pas le profit des plus grandes multinationales?

ob_b79628_cop21

Laurent Fabius, ex-président de la COP21, a fait part de ses inquiétudes concernant la mise en application des accords signés durant la conférence mondiale sur le climat qui s’est tenue à Paris en décembre 2015.

L’ancien président de la conférence de Paris Laurent Fabius a exprimé mardi 30 août 2016 son « inquiétude » face à la lenteur des actions menées pour ratifier et mettre en oeuvre l’accord de Paris de décembre contre le réchauffement climatique. « A l’immense satisfaction d’avoir réussi, en décembre 2015, la conférence mondiale de Paris sur le climat succède aujourd’hui chez moi, comme chez beaucoup d’autres, une inquiétude« , écrit-il, dans une tribune publiée mardi dans le Monde.fr. Lire la suite

La COP21 c’était bien de la foutaise: Cash investigation – Climat: le grand bluff des multinationales

Cela a fait les gros titres, c’était un événement mondial, tous les regards étaient focalisés sur la COP21 car la situation est grave: la planète se réchauffe! Durant quelques jours, toutes les entreprises, l’ensemble des pays, les plus grands dirigeants, tous voulaient se montrer le plus vert possible, faire plein de promesses magnifiques pour que vous comme moi puissions profiter d’une planète verte et merveilleuse! Sauf que la seule chose de verte était bel et bien la couleur des billets.

Cash investigation

Que la planète se réchauffe ou non, la question ne se pose plus, car indéniablement il y a bien une augmentation de température, mais c’est la cause qui peut aisément être remise en question, car que nous dit-on? C’est l’activité humaine, c’est À NOUS de faire des efforts, ce que certains réfutent comme henrik svensmark dont la théorie est réellement passionnante, théorie que vous pouvez découvrir ici dans ce reportage initialement diffusé sur ARTE (à partir de 18 minutes 36 secondes).

Les multinationales elles aussi font des efforts, en apparence, car tout n’est qu’une question de fric, ce qu’avait démontré à un moment donné Jesse Ventura dans son sujet dédié, la seule chose de verte, c’est la couleur des billets… Lire la suite

COP21: après la fête, la gueule de bois écologique ? Comme quoi l’écologie n’est réellement pas leur priorité…

Dans la série « ils se foutent de nous », l’après COP21, ce sommet pour sauver la planète, cette priorité absolue avec laquelle l’écologie devient presque une religion planétaire, sauf que dans les faits… il en est tout autre. Point après point, ils nous montrent bien que cela n’est pas la raison qui décide, mais les lobbys, que si rien n’est fait pour sauver la planète, tout est fait par contre pour protéger les bénéfices de quelques entreprises qui auraient beaucoup à perdre…

ob_b79628_cop21

Notre-Dame des Landes, nucléaire, pesticides, boues rouges: le gouvernement de Manuel Valls multiplie les décisions plus qu’ambiguës sur le plan écologique. L’esprit du Bourget semble bien parti en fumée.

L’esprit du Bourget semble bien loin. Trois mois après la COP21, le gouvernement de Manuel Valls multiplie les décisions contradictoires par rapport au volontarisme écologique affiché en décembre à Paris.

De la prolongation de la durée de vie des centrales nucléaires, à l’amendement gouvernemental sur le principe pollueur-payeur, en passant par Notre-Dame-des-Landes, l’exécutif envoie de curieux signaux sur le plan environnemental.

Lire la suite

Le miracle est arrivé, l’humanité est sauvée, l’accord par la COP21 est acceptée, bref, on est pas sorti de la mouise!

Ils nous annoncent cela comme une nouvelle exceptionnelle, ils vont empêcher le réchauffement climatique , ils sont tellement contents de leur accord qu’ils en seraient même capable de comparer cela au retour de Jésus! Bonne nouvelle donc, puisque ce sont 195 pays qui ont pris une décision commune au nom de l’humanité:

Cop21

La cérémonie de signature de l’accord aura lieu le 22 avril 2016 au siège des Nations unies à New York.

Les représentants de 195 pays réunis à Paris pour la 21e Conférence sur le climat de l’Onu (COP21) ont adopté samedi un accord-cadre sans précédent pour limiter le réchauffement de la planète qui remplacera le Protocole de Kyoto après 2020.

« L’accord de Paris pour le climat est adopté, a déclaré le président de la COP21, Laurent Fabius, suscitant une longue salve d’applaudissements dans la salle.

« C’est un petit marteau mais il peut faire de grandes choses », a-t-il ajouté.

L’accord prévoit de limiter la hausse de la température de la planète « bien en deçà de 2°C » par rapport à l’ère préindustrielle d’il y a 150 ans, de revoir obligatoirement les engagements « tous les 5 ans » et d’accorder une aide financière aux pays du Sud menacés par le réchauffement climatique. Un fonds de 100 milliards de dollars sera mis en place à cette fin.

Lire la suite

COP21: Ce coup-ci, ce n’est pas le gaz qui fait pshiiiiit….

Il n’est plus à prouver que ce sommet n’est qu’un vaste enfumage pour permettre à certains de se faire un maximum d’argent, et certains paramètres ne sont pas pris en compte, normal, ils pourraient nuire au business du carbone! Un petit rappel des faits pour ceux qui douteraient encore du bien fondé de ces propos:

aHR0cHM6Ly9mcmFtYXNwaGVyZS5vcmcvdXBsb2Fkcy9pbWFnZXMvOTVkNzY2NWZkOTM1OTQ5YTk1MzYucG5n

  • Le Monde: Les scientifiques en marge de la COP21 sont aisément corruptibles et peuvent pondre un rapport en faveur des lobbys pétroliers sans aucun scrupule pour 250$/heure.
  • Globalwitness.org: La France finance le ravage des forêts tropicales pendant qu’elle veut se montrer comme un modèle d’écologie.
  • Spécial investigation-La Taxe carbone. Le « Casse du siècle à la TVA »: Entre 5 milliards et 20 milliards d’euros/an, voilà ce que rapporterait cette supercherie de réchauffement climatique du à l’activité humaine! À qui cela profite-t-il avant tout? Pas à la planète en tout cas…
  • Observatoire des multinationales: La COP21, c’est avant tout la grande fête des partenaires français et européens au Lobby Planet Paris COP21.
  • The telegraph: Cela atteint un tel point que l’Angleterre veut criminaliser ceux qui doutent du réchauffement climatique. En France, ils sont seulement virés
  • Notreplanete.info: EDF ferme ses centrales à charbon en France….Pour mieux les ouvrir à l’étranger.
  • Chaines Planète et Arte: Non seulement certaines analyses scientifiques plus que pertinentes n’ont pas été prises en compte, mais en plus certains technologies humaines contribueraient à la manipulation climatique.

Et ce sommet risque donc de faire pshiiiiit, des millions de dépensés qui ne seront que de l’argent perdu, mais est-ce bien étonnant? Aucun pays, aucune multinationale n’est réellement prête à perdre de l’argent pour la cause environnementale, le pétrole est roi, le gaz de schiste ne s’arrêtera pas, et demain, nous risquons d’avoir la confirmation que finalement, ce sommet n’est qu’un échec, sauf langue de bois…

Laurent Fabius a annoncé vendredi après une nuit de négociations qu’il ne serait finalement pas en mesure de présenter dans la journée un accord final sur la lutte contre le réchauffement climatique à la conférence de Paris, comme initialement prévu, mais qu’il pensait pouvoir le faire samedi matin.

Lire la suite

Comment Greenpeace a piégé des scientifiques en marge de la COP21

Comme quoi, ce n’est pas par ce que l’éminence scientifique est connue sur la planète qu’elle est plus honnête…

Cop21

A la conférence de Paris sur le climat (COP21), les adversaires de la science climatique sont sur la sellette. Mardi 8 décembre, l’organisation Greenpeace a dévoilé une série de correspondances montrant comment des industriels des combustibles fossiles peuvent s’offrir, en toute discrétion, les services de plusieurs universitaires pour fragiliser les négociations climatiques. « Nous avons voulu savoir si, en amont de la conférence de Paris sur le climat, certains chercheurs du monde académique accepteraient d’être rémunérés pour rédiger et signer des rapports susceptibles de servir les intérêts d’industriels des fossiles, explique Ben Stewart, directeur des médias à Greenpeace Royaume-Uni. Et ce, en acceptant de cacher leur financement. »

Dans un courriel adressé, début novembre, au physicien William Happer, professeur émérite à l’université de Princeton (New Jersey), un militant de l’ONG se fait passer pour un consultant en relations publiques basé à Beyrouth (Liban). « Notre client est une compagnie pétrolière du Proche-Orient, inquiète de l’impact de la conférence climatique des Nations unies qui doit se tenir ce mois-ci, écrit-il. (…) Nous pensons que, vu votre travail important sur le sujet et votre poste à Princeton, un très court article écrit ou endossé par vous pourrait œuvrer fortement en faveur de notre client. »

Lire la suite

Pendant la COP21: l’Agence française de développement (AFD) a investi plus de 120 millions d’euros dans la destruction de la forêt tropicale

deforestation-causes-HI_104236

Alors que la France contribue à l’organisation de pourparlers sur un accord universel pour réduire les émissions de CO2 dans le cadre de la Conférence de Paris sur le climat, Global Witness révèle que l’Agence française de développement (AFD) a investi plus de 120 millions d’euros dans des entreprises d’exploitation forestière qui sont en train de détruire la deuxième plus vaste forêt tropicale au monde.

« À l’occasion de la COP21, l’Agence française de développement se présente comme un investisseur majeur dans des projets respectueux du climat, notamment en ce qui concerne la protection des forêts », a déclaré Alexandra Pardal de Global Witness. (1) « Mais d’après nos enquêtes, l’AFD a investi des millions d’euros ces vingt dernières années dans l’industrie forestière du bassin du Congo associée à la destruction de la forêt, à l’exploitation illégale, à l’évasion fiscale et à des complicités dans la violence visant les populations locales. »

Lire la suite

COP21: le niveau de connerie monte encore d’un cran+une nouvelle pièce à conviction démontrant que ce sommet n’est qu’une arnaque!

Il n’y a pas d’autres mots, le niveau de connerie atteint des records, purement et simplement! Si quelqu’un souhaite la même formule avec plus de politesse, alors celle-ci ne se trouvera pas chez des enragés comme les moutons du même nom! Amis du jour, bonjour!

La dernière idée débile pour la COP21, ramener 12 blocs de glace directement du Groenland pour un total de 80 tonnes, pour symboliser l’urgence qu’il y a à intervenir au niveau du climat. Nous avions déjà les allers-retours des participants dont la production a été estimée à 300.000 tonnes d’émissions de CO2 environ, voilà qu’ils rapatrient des glaçon en produisant encore plus de CO2 pour le transport, avec un message ultime: il faut lutter contre le réchauffement climatique par le CO2! Quand au coût de ce rapatriement? Pas un mot, sûrement assez pour nourrir des centaines voire des milliers de victimes de ce prétendu réchauffement climatique… Mais puisque l’on nous dit que « c’est de l’art »…

n-HORLOGE-GLACE-large570

Douze énormes blocs de glace venus du Groenland ont été installés jeudi en cercle place du Panthéon à Paris pour former une « horloge » symbolisant l’urgence de la lutte contre le réchauffement climatique.

Ces blocs – 80 tonnes au total – doivent fondre pendant la durée de la COP21, censée se terminer le 11 décembre, selon le projet d’Olafur Eliasson, artiste dano-islandais très concerné par la question climatique.

Lire la suite

Les sponsors de la COP21, une grande fête pour les lobbies

Est il utile de présenter?

La fameuse COP21 ou Conférence Internationale sur le climat sera aussi une grande fête pour le lobbying, le greenwashing et autre “développement durable”, “croissance verte” seront bien évidemment de la partie. Car, derrière les enjeux climatiques et environnementaux, certaines multinationales ont bien compris qu’il sera possible de se faire un petit billet. De ce fait, il parait essentiel de pointer du doigt ce qui parait être [une fois de plus] une belle mascarade aux allures écologiques. Dans cette optique, l’Observatoire des multinationales, ainsi que Lobby Planet Paris et plusieurs autres partenaires français et européens ont décidé de créer un guide du lobbying et du greenwashing autour de ce sommet. Lire la suite

1 2 3 14