Comment construire sa maison écologique en une semaine et à petit prix grâce à l’ « open source »

 arton5808-ab44dLes géants du BTP ont-ils du souci à se faire ? Après les logiciels libres et la fabrication de machines ou d’objets, la communauté mondiale des fab labs se tourne désormais vers la construction de véritables maisons en « open source ». Mise à disposition de plans et de techniques accessibles à tous, construction et assemblage collaboratif des éléments… Des États-Unis à la France en passant par la Grande-Bretagne, c’est une véritable communauté de la « maison libre » qui émerge et se structure, pour révolutionner la construction, son financement et permettre l’accès de tous à un logement plus décent.

« Ma femme et moi avons vécu trois mois dans une “micro-maison” [« Tiny house » en version originale, ndlr]. Nous n’avons pas trouvé cela viable sur le long terme ! C’est trop petit. En hiver, surtout. Il nous fallait quelque chose de plus grand. » Marcin Jakubowski et Catarina Mota ont donc pris la décision de se construire une grande maison, avec plusieurs pièces. Une vraie maison, construite par eux-mêmes, sans payer un promoteur pour le faire, grâce à des plans et des tutoriels distribués en open source.

Lire la suite

Tout simplement génial!!! Une maison de hobbit à construire en 3 jours seulement!

L’idée est tout simplement géniale, encore faut-il avoir le terrain et les moyens… Il s’agit des  » Magic Green Homes », une structure simple, des avantages très nombreux comme une isolation thermique optimale, une grande solidité aux séismes, une grande modularité, perso, il faut que je trouve le prix de ce type de structure!

hogar ecologico-001

Et le projet qu’on vous présente aujourd’hui est dans cette même veine. Pouvez-vous imaginer vivre dans une petite maison de 37 m² qui soit respectueuse de l’environnement et économe en énergie, et bénéficiant pourtant de toutes les commodités d’une maison conventionnelle ? Magic Green Homes fabrique ces structures en utilisant des panneaux voûtés préfabriqués et les couvre avec de la terre, créant des espaces de vie aux toits verts avec un charme Tolkienesque. Et vous savez quoi ? Elles sont si faciles à construire, qu’à peu près tout le monde peut en bâtir une.

Les « Magic Green Homes » sont composées de panneaux préfabriqués conçus avec des matériaux composites stratifiés, confinés par des parois de terre et de gazon. La structure est facile à assembler car vendue en pièces détachées. Vous pouvez même cultiver des fruits et légumes sur votre toit.

Grâce à cette technologie efficace, les structures peuvent être adaptées à tout type de topographie et personnalisées pour répondre aux besoins de chacun. Il est possible d’acheter une structure, et l’étendre par la suite. La construction nécessite trois personnes pour assembler la structure en trois jours, sans compétences particulières ni matériel spécifique. Lire la suite

Twiza Réseau : Se faire aider par des bénévoles pour construire sa maison

Aider à construire une maison, quelle qu’elle soit, est une expérience qui ne peut être qu’intéressante puisque cela permet d’acquérir certaines techniques et astuces dans le cas où nous aussi nous sauterions le pas un jour, et de plus, cela rend service, et à l’heure actuelle, la solidarité est une chose capitale. C’est ce que propose le réseau Twiza. Et si c’était la solution de construire sa maison plus facilement et rapidement quel que soit le type de construction choisi?

Les personnes construisant elles-mêmes leur maison sont souvent en manque de bras. Le réseau de chantier participatif Twiza les aide à trouver des bénévoles qui, souhaitent se former aux différentes techniques, plutôt écologiques.

Dans un chantier participatif, le maître d’ouvrage fait appel à l’aide ponctuelle de bénévoles. Cela permet au premier de se faire aider en réalisant des économies, et aux seconds de se former à moindres frais. Mais l’aspect économique est loin d’être le seul intérêt de cette forme d’entraide.

 Capture222Twiza Réseau : un coup de main pour un chantier participatif

Ces chantiers sont l’occasion de rencontres et d’échanges de savoir-faire (pour réaliser un toit en paille, par exemple), le tout dans une ambiance souvent très conviviale. Le principe existe depuis longtemps, mais les responsables de chantiers et les bénévoles ont toujours eu du mal à se rencontrer. D’où la création du site Internet Twiza Réseau.

ET AUSSI : Consommation : comment changer votre mode de vie ?

Cette plate-forme gratuite met en relation des organisateurs de chantiers participatifs et écologiques et des « participants ».

Côté organisateurs, vous déposez une annonce. Dans la partie Description du chantier participatif, vous détaillez votre projet, ainsi que les étapes pour lesquelles vous requérez de l’aide. Donnez un maximum de précisions : dates, durée, nombre de participants, prestations offertes (douche, W-C, repas, hébergement…), matériel fourni, rythme de travail…

Lire la suite

Construire une maison en terre crue

Une idée qui peut sembler bête mais pourquoi pas s’imaginer vivre dans une telle maison un jour? Couts de construction minimes, isolation autant phonique que thermique idéale, également pour certains une solution de secours face aux prix « classiques » de la construction actuelle, surtout si on compte la difficulté d’emprunter à des taux avantageux ou le fait de la crise… Bref, c’est une solution à prendre en compte pour un résultat qui peut être très satisfaisant en cas de besoin.

cob_home_porchSource de l’image: terra4cotta.unblog.fr

Déjà, il convient de bien définir de ce quoi nous parlons, car il existe plusieurs types de constructions dans le domaine:

C’est le plus vieux matériau de construction du monde. Tombée en désuétude, la terre crue revient sur le devant de la scène dans l’habitat écologique. Normal : elle est disponible en grande quantité, elle possède un excellent bilan énergétique (peu de transport, pas de transformation…).

C’est aussi, avec la paille, l’un des matériaux les plus économiques. La terre crue présente également des propriétés acoustiques et hygrométriques intéressantes. Son principal inconvénient reste sa mise en oeuvre qui réclame du temps, de la main-d’oeuvre et du savoir-faire. Plusieurs techniques existent :

  • La bauge. Débarrassée de ses cailloux, la terre crue est malaxée avec de l’eau et des fibres végétales (parfois animales) qui maintiennent la cohésion.
  • Le pisé. Terre argilosablonneuse tamisée puis humidifiée, elle est mise en oeuvre par lits successifs entre deux banches, elle est ensuite recompactée au pilon.
  • Les adobes. Ce sont des briques de terre crue réalisées à partir de terre mélangée avec des fibres végétales, puis versées dans des moules. Elles sont séchées au soleil.
  • Les BTC (blocs de terre comprimés). Réalisés à partir d’une terre type pisé légèrement humide, ils sont comprimés à l’aide d’une presse puis stockés sous bâche.
  • Le torchis. C’est un mélange de terre et de fibres mis en oeuvre entre une ossature en bois. Lire la suite

La Maison Blanche refuse de construire l’Etoile Noire

Ça les occupe, pendant ce temps ils ne font pas la guerre, et le sujet détend un peu au milieu des mauvaises nouvelles…

34.000 américains ont  signé une pétition demandant la construction de l’Etoile Noire, (aussi appelée Etoile de la Mort).  Cette pétition se trouvait sur  une partie du site de la maison Blanche où il suffit de rassembler 25.000 signatures pour que l’administration Obama soit obligée de répondre. Et la réponse officielle est brillante et geekissime ! Voici la traduction des passages les plus croustillants.

La réponse commence ainsi :

« L’Administration partage votre désire de création d’emplois et d’une défense nationale forte, mais une Étoile de la Mort n’est pas envisageable. Voici quelques raisons :

  • La construction d’une Étoile de la Mort a un prix estimé à plus de 850.000.000.000.000.000$. Et nous travaillons dur pour réduire le déficit, pas pour l’augmenter.
  • L’administration ne soutient pas l’explosion de planètes.
  • Et pourquoi dépenserions-nous sans compter les dollars de vos impôts pour construire une Étoile de la Mort avec une faille fondamentale qui peut être exploitée par un vaisseau piloté par un seul homme ? » Lire la suite

Un objectif vital pour notre avenir construire un réseau pour le “NATO EXIT”..

Sortir de l’OTAN pour sortir des guerres qui dévastent le monde. Nous connaissons l’influence néfaste de cette organisation et, quand c’est expliqué par le Pr. Chossudovsky, on voit l’urgence. Partagez ! Volti

******

Par Prof Michel Chossudovsky et Manlio Dinucci pour Mondialisation.ca, 24 avril 2019 ilmanifesto.it 21 avril 0209

De gauche à droite : Général Fabio Mini, interprète, Michel Chossudovsky (debout), Vladimir Kozyn, interprète, Giulietto Chiesa, Manlio Dinucci (debout)De gauche à droite : Général Fabio Mini, interprète, Michel Chossudovsky (debout), Vladimir Kozyn, interprète, Giulietto Chiesa, Manlio Dinucci (debout)

Quel a été le résultat du Colloque international “Les 70 ans de l’OTAN : quel bilan historique ? Sortir du système de guerre, maintenant”, qui s’est tenu à Florence le 7 avril 2019. Manlio Dinucci en parle avec Michel Chossudovsky. Berenice Galli présente une vidéo-synthèse de la journée.

Note : au cours de cette année, l’OTAN effectue 310 exercices militaires, quasiment tous contre la Russie.

Avec l’OTAN du welfare au “warfare”

Lire la suite

Earthships | Géonefs : des maisons écologiques et autonomes..

Superbes maisons autonomes mais, bien se renseigner avant de se lancer, ça sera cher si vous n’avez aucune notion en maçonnerie. « Si on ne sait pas faire, c’est très cher. C’est des maisons de luxe. » explique Manal Al Audat. Partagez ! Volti

******

Source RT-France via Aphadolie

Illustration

L’architecte Michael Reynolds nourrissait le rêve de construire des écomaisons complètement autonomes et capables de subvenir aux besoins des habitants, les fournir en eau potable, énergie et nourriture. Son rêve est enfin devenu réalité.

Ces écomaisons sont aussi appelées « Earthships », car les gens y vivent en harmonie avec la nature. Elles sont construites à partir de matériaux recyclés, sont alimentées par des énergies renouvelables et y sont aménagés des systèmes innovants pour traiter les eaux usées. En d’autres termes, les écomaisons assurent des conditions confortables sans nuire à l’environnement.  

Lire la suite

Kerterre : ces « maisons de hobbit » écologiques et à prix abordable …

Un vrai choix de vie si vous voulez une de ces maisons de « hobbit », le choix de la simplicité volontaire. À l’heure du tout connecté, la génération « bouton » va-t-elle faire le pas vers la décroissance ? Pas évident, tant vivre de manière frugale, n’est pas dans les habitudes « modernes ». Quand on voit la paralysie engendrée par une panne d’électricité, l’incapacité pour beaucoup, de simplement envisager de vivre autrement qu’avec l’esclavage d’un confort aliénant, ôtant tout esprit d’initiative. On nous a rendu dépendants de la technologie pour « exister », et si demain tout s’arrêtait ? Il restera les « passeurs de savoirs », ces doux dingues marginaux et utopistes disent certains, ce sont les mêmes qui s’empresseront d’aller les consulter pour survivre au cas où. Nous avons déjà présenté d’autres options, voir ICI, ICI, et ICI . Et si au lieu de rêver, on réalisait nos rêves ? Partagez ! Volti

********************

Source et voir les images Mr Mondialisation

Crédit image : Nikita Gouëzel

Parmi les habitats alternatifs qui ont connu un succès grandissant ces dernières années, on retrouve les « Kerterres », de petits dômes aux formes poétiques qui sont un appel à vivre au plus proche de la nature tout en respectant l’environnement. Dans son prochain reportage, Nikita Gouëzel, un jeune réalisateur français, nous invite à découvrir ces constructions originales ainsi que les motivations de ceux qui les ont adoptées pour y vivre. Lire la suite

Il construit une maison écologique avec des pneus et des canettes….

Ça change un peu des mauvaises nouvelles,  des « grands diseux » et des « yakafokon ». Paulo est sa femme sont des  » faiseux », ils ont mis les mains dans le concret et vu le chantier, ce sera grand. Bonne chance et bon courage à eux, ce dont ils ne manquent pas. Si vous êtes dans la région, un coup de main sera le bienvenu. Partagez ! Volti

*************

Auteur Vincent Ballester pour France 3 régions

Img/ Blog de Paulo

Il y a deux ans, Paulo Azevedo décide de construire sa maison. Il acquiert un terrain à Lembach (Bas-Rhin), réunit plein de pneus, et s’attèle à bâtir un habitat respectant la nature.

Une maison de 130m² pour pas cher.

Paulo construit à Lembach (Bas-Rhin, près de Wissembourg) sa propre maison écologique depuis deux ans. On appelle ça un Earthship, un habitat construit avec des déchets. Le pneu est le nec plus ultra de ces déchets. Il sert à construire les murs. Il faut donc beaucoup de pneus. Lire la suite

Remise en place de Macron par la Maison-Blanche: pas de guerre en Syrie, mais retour aux sanctions contre la Russie…

Lors du sommet au Pérou, le vice-président américain Mike Pence a souligné le but réel de ces frappes en Syrie: rappeler la Russie dans le « bon » camp et non pas commencer une guerre à long terme. Manifestement, Macron n’avait pas très bien compris … La Maison-Blanche l’a remis à sa place. Décidément, après nos exploits militaires d’avions et de missiles plus que furtifs, c’est notre politique qui est ridiculisée. Le combat USA / Russie revient sur le terrain connu des sanctions et la Russie relève le gant. Lire la suite

1 2 3 31