Drapeau hongrois arraché dans l’Ouest de l’Ukraine – La goutte d’eau qui fait déborder le vase pour la Hongrie…

Force est de constater que Kiev, ne met vraiment pas du sien pour arrêter cette guerre, et elle se met à dos la Hongrie, ce qui risque d’ouvrir un nouveau front. Doit-on accepter l’Ukraine dans l’UE ?

Les radicaux ukrainiens sont en train de franchir la ligne rouge avec la Hongrie au pire moment et jouent avec le feu au risque de créer un front de l’Ouest en Ukraine.

Parfois quand on regarde ce qu’ils font, on a l’impression que les néo-nazis ukrainiens sont des agents du Kremlin, ou des espions à la solde de la Hongrie. Quand on les voit nuire à l’Ukraine de manière aussi systématique et toujours au « bon moment », alors qu’ils se vantent d’être de loyaux patriotes, on se pose des questions sur la dite loyauté, ou sur leur niveau intellectuel. Lire la suite

Préparez-vous à un nouveau Tchernobyl en Ukraine….

Je vous donne, grâce à Christelle Néant de DoniPress, l’évolution de la situation en Ukraine. J’ai souvent parler des centrales ukrainiennes, vieilles, mal entretenues et du risque lié à l’utilisation d’un combustible américain inadapté, s’il y avait manque de carburant dans ces centrales conçues sous l’ère soviétique. Le conflit qui est en cours dans ce pays n’aide pas.

Avec le début de l’hiver et la pression croissante sur le système énergétique ukrainien, la menace d’une nouvelle catastrophe nucléaire en Europe centrale devient plus qu’un simple danger théorique. Selon les analystes de Energy Research & Social Science (ERSS), il y a une probabilité de 80% qu’un «accident grave» dans l’une des centrales nucléaires ukrainiennes se produise avant 2020. Cela est dû à la charge accrue des centrales nucléaires à cause de de la fermeture généralisée des centrales thermiques ukrainiennes (la matière première qu’elles ont consomment – le charbon du Donbass – a atteint un seuil critique de pénurie), ainsi que la sévère détérioration physique de leurs équipements nucléaires de l’ère soviétique et le sous-financement catastrophique de cette industrie. Lire la suite

L’Ukraine veut relancer la guerre dans le Donbass et envoyer 20 000 casques bleus comme force d’invasion…

Ça bouge mais pas vraiment dans le bon sens.

Après la brutale escalade du dimanche 5 novembre au soir, qui a vu la République Populaire de Donetsk (RPD) répondre de manière très rapide et ciblée on aurait pu espérer que l’Ukraine se calme quelque peu, et remette à plus tard ses plans de relance des hostilités à grande échelle dans le Donbass. Lire la suite

Guerre du Donbass – L’Ukraine et ses patrons américains semblent bien décidés à reprendre les hostilités bientôt…

L’empire se charge une nouvelle fois, de mettre le souk et de ruiner un pays. Un de plus à rajouter à son l’actif. Même si l’Ukraine vous paraît loin, méditez sur la fin « prédictive » de cet article, vous ne pourrez pas dire « on ne savait pas »!

Pour avoir refusé d’ouvrir les yeux sur la vérité et de soutenir activement la résolution pacifique du conflit par manque de pragmatisme politique, l’UE va hériter d’un conflit et d’un pays en pleine désintégration à ses portes, avec toutes les conséquences que cela peut avoir, en termes de risque nucléaire, écologique, économique, migratoire, etc.

Pendant qu’à Kiev, la situation devient de plus en plus tendue pour Porochenko et les autorités ukrainiennes actuelles, ces dernières et leurs patrons américains, par la voix de Kurt Volker, semblent avoir fait le choix prévisible, et peu intelligent, de la relance des hostilités dans le Donbass.

Il faut dire que la situation devient de plus en plus inconfortable pour le président ukrainien. Le FMI repousse de plus en plus la prochaine tranche d’aide, en exigeant le vote de mesures qui seront dommageables pour les Ukrainiens, en plus d’être hautement impopulaires, comme le fait d’autoriser la vente des terres agricoles, la privatisation des entreprises d’état et la dérégulation des prix du gaz (avec une augmentation substantielle du tarif pour les consommateurs ukrainiens à la sortie). En clair le FMI est en train de dépecer le pays. Lire la suite

Maïdan 3.0, situation économique et sociale, guerre dans le Donbass – L’Ukraine s’enfonce de manière irrémédiable dans le chaos…

Avec un psychopathe à la tête du pays, Les ukrainiens n’ont pas fini de souffrir. La situation se complique sérieusement et l’hiver arrive, sans chauffage ça ne va pas être facile. Un accident nucléaire n’est pas à exclure, si les centrales vieilles et mal entretenues sont sollicitées au delà de leur capacité et, le nuage ne s’arrêtera pas à la frontière. L’Ukraine c’est loin, qui se souvient de Tchernobyl ? Cette centrale est en Ukraine… Et pour enfoncer le clou souvenons nous de la mise en garde des russes en 2016 à propos des centrales nucléaires  :
La Russie craint des incidents dans les centrales nucléaires ukrainiennes à cause du combustible américain.
La Russie craint des incidents dans les centrales nucléaires ukrainiennes qui ont commencé à être alimentées en combustible par le groupe américain Westinghouse.

Lorsqu’on regarde la convergence d’événements qui ont lieu en Ukraine, on y voit le chaos grandir sans cesse de manière inexorable, comme un incendie gagnant toujours plus de terrain de manière totalement imprédictible.

C’est ce côté imprévisible de la façon dont les événements s’enchaînent en Ukraine qui rend toute prédiction ou anticipation des évolutions à venir très difficile. Lire la suite

Loi sur l’enseignement en Ukraine : la Hongrie met des bâtons dans les roues de Kiev, qui est prête à faire partiellement marche arrière…

Si l’Ukraine « explose », que se passera t-il pour l’UE ? La conclusion de Christelle Néant, n’est pas optimiste « L’entropie de l’Ukraine continue de croître de manière accélérée, et le pays se dirige de plus en plus vers une désintégration totale« .

Après le vote de la loi sur la langue d’enseignement en Ukraine, Budapest avait promis de tout faire pour gêner Kiev auprès des instances internationales, et surtout auprès de l’UE et de l’OTAN où elle dispose d’un droit de veto. Lire la suite

Ukraine : Installation du programme Maïdan 3.0 en cours…

Les nouvelles venant de l’Ukraine sont loin d’être réjouissantes pour le peuple ukrainien. Un troisième Maïdan semble se mettre en place et, rien de bon ne va en sortir. Une guerre civile est bien la dernière chose dont ce pays a besoin.

Comme beaucoup l’avaient malheureusement prédit (dont moi-même), la 3e saison du Maïdan est en cours de préparation à Kiev. Mikheil Saakachvili a tenu sa promesse et est revenu hier, 17 octobre, à Kiev pour faire entendre les « doléances du peuple » sous la forme de revendications exigeant la levée de l’immunité parlementaire, la modification de la législation électorale, la création d’un tribunal anti-corruption, et le départ de Porochenko. Lire la suite

Rothschild décroche un appel d’offres pour privatiser le système de transport de gaz en Ukraine – Mainmise sur le hub gazier de l’Europe…

Rothschild, Monsanto qui veut les terres fertiles d’Ukraine. Si vous avez vu hier « Monsanto face à ses juges » sur ARTE, vous connaissez la nuisance de cette firme diabolique, préoccupée avant tout, par l’argent. On ne présentera pas Rothschild, dont la fortune s’est bâtie sur le sang des peuples. Les ressources, sont le but des guerres, quand ils auront mis la main sur tout, bonjour l’asservissement général…

Pour celles et ceux qui se demandent pourquoi le Maïdan, et la guerre en cours dans le Donbass ont lieu, l’un des motifs les plus évidents est le motif géopolitique des États-Unis, qui veulent couper l’Ukraine de la Russie (voir « Le Grand échiquier » de Zbigniew Brzezinski) et rapprocher ainsi encore un peu plus les bases, soldats et missiles de l’OTAN des frontières de cette dernière.

Mais il y a derrière toute cette géopolitique qui sert les intérêts américains, des intérêts financiers supranationaux évidents. Bien avant le Maïdan, et encore plus après, bon nombre de compagnies ont lorgné sur l’Ukraine.

De Monsanto qui rêve de racheter les terres agricoles ukrainiennes à pas cher pour faire pousser des OGM sur le tchernoziom (cette terre très fertile qui se trouve en Ukraine, et qui en a fait historiquement le grenier à blé de l’URSS), Lire la suite

Loi sur l’éducation, et loi sur la réintégration du Donbass – L’Ukraine se met ses voisins à dos et enterre de facto les accords de Minsk…

Plus ça va et, plus ça se complique. Les Ukrainiens n’ont pas besoin d’un nouveau conflit avec leurs proches voisins, c’est ce qui risque d’arriver avec le mégalo Porochenko..

Dans son délire russophobe, Kiev est en train de mettre le feu aux poudres de tous les côtés à force de voter des lois plus délirantes les unes que les autres.

Si celle qui a fait le plus de bruit la semaine passée fut, sans conteste, la loi sur la réintégration du Donbass, et sa petite sœur, l’extension de la loi sur le statut spécial du Donbass, la loi sur la langue d’enseignement en Ukraine risque bien d’attirer presque autant de problèmes à Kiev. Lire la suite

Le SBU torture la compagne d’un expert russe enquêtant sur le drame du MH17 – L’Ukraine veut-elle étouffer la vérité ?…

Cet avion MH17 abattu en plein vol, qui a fait 298 victimes innocentes, fait encore parler de lui… Merci Christelle Néant..

Dans l’Ukraine post Maïdan, l’enlèvement de civils innocents, leur emprisonnement sans charges réelles, puis leur torture pour leur extorquer des aveux bidons sont devenus monnaie courante. Mais dans certains cas, il faut chercher la cause réelle de ces enlèvements pour découvrir à quel point l’Ukraine est prête à tout pour dissimuler les cadavres qu’elle a dans ses placards. Lire la suite

1 2 3 132