le MES (mécanisme européen de stabilité)

Je viens de recevoir cela , peut on essayer de continuer notre combat contre le MES. S’il vous plait:

http://www.pcf.fr/sites/default/files/imagecache/image/il-7-europe_2.jpg

Source de l’image: pcf.fr

 

Bonjour,

Je pense qu`après la douche froide de voir les députés français voter pour la dictature du MES, vous avez dû penser que la course était courue et que c’était perdu. Rien n’est moins vrai.

Avec la ruse de la procédure accélérée de Sarko, Bruxelles n’a gagné qu’une bataille. Pour gagner la guerre, il leur faudrait encore beaucoup d’autres avis favorables dans les différents parlements de la zone euro. La très grande majorité ne s’est pas encore prononcée!

En fait, pour stopper la dictature à temps, tous les Européens ont intérêt à ce que le MES obtienne le moins de ratifications possibles! C’est pour cela que tous les Européens devraient écrire une lettre à chacun des députés ayant encore à voter! Si chacun reçoit un message signé par beaucoup de milliers de gens, au moins ils le liront! Lire la suite

Feu vert du parlement français au Mécanisme européen de stabilité :

No comment, je serai virulent et grossier!

Le fronton de l’Assemblée nationale, à Paris

Le parlement français a donné mardi, son feu vert au Mécanisme européen de stabilité (MES), structure commune permanente pour financer les pays en difficulté de la zone euro, dans un climat de polémique politique attisée par la campagne électorale.

Ce vote intervient alors que le sommet de la zone euro prévu le 2 mars à la fin du sommet européen des 27 a été annulé en raison des réticences de l’Allemagne à discuter des moyens alloués au MES, ce « pare-feu » contre les crises des dettes.

Le Sénat a à son tour, après l’Assemblée nationale le 21 février, approuvé mardi les deux traités qui vont remplacer à terme l’actuel Fonds européen de solidarité (FESF) par le MES.

Le premier texte, qui modifie un article du traité de l’Union européenne, autorise la création d’un tel mécanisme, tandis que le second traité fixe ses modalités de fonctionnement. Lire la suite

(Mise à jour)L’Assemblée nationale vote le Mécanisme européen de stabilité..

Ou ils n’ont pas compris tout le danger que représente ce traité, ou ils nous ont vendus volontairement à la finance…..On peut remarquer, le long article qui explique aux moutons citoyens, ce qui les attends…..Espérons un article complet pour voir comment ils vont présenter ce MES/pompe à fric :no:

L’Assemblée a voté hier le Mécanisme européen de stabilité (MES), destiné à devenir le pare-feu permanent de la zone euro contre les crises de la dette souveraine. Les socialistes se sont abstenus (et entendent faire de même au Sénat) pour protester contre le Pacte de stabilité budgétaire conclu entre 25 pays de l’UE. Un texte juridiquement distinct mais politiquement lié au MES. Une attitude critiquée par l’exécutif . C’est une « faute historique. Les socialistes préfèrent fragiliser la zone euro que de voter avec la majorité […]. Ils préfèrent leur intérêt électoral que l’intérêt général européen », a dénoncé François Fillon. Les Verts et le Front de gauche ont voté contre. De même qu’une vingtaine de députés socialistes qui avaient voté « non » au traité Constitutionnel, dont Henri Emmanuelli.

Source Les-Echos

Voici les résultats du vote des députés! merci à Chalouette et Folamour du site Crashdebug

Analyse du scrutin n° 861 – MES « Mécanisme Européen de Stabilité » Première séance du 21/02/2012 Lire la suite

Initiative contre le MES (Mécanisme Européen de Stabilité)

Bonjour aux moutons enragés !

Nous vous faisons parvenir ce petit article dans l’optique que vous le publiiez sur votre blog. Ayant de l’estime pour votre travail que nous suivons chaque jour, c’est tout naturellement que nous nous tournons vers vous pour diffusez cette lettre qui touche à un sujet de la plus grande importance. Voici l’article qui comporte une introduction, la lettre et la liste des e-mails des députés, afin que vos lecteurs puisse à leur tour envoyer cette lettre :


Titre : Initiative contre le Mécanisme Européen de Stabilité

Face au danger que représente le MES, nous avons écrit un e-mail à 546 députés qui devront voter la ratification de ce Mécanisme Européen de Stabilité, ce Mardi 21 Février. Nous publions aujourd’hui cette lettre afin que chacun puisse l’envoyer à son tour à ces 546 députés.

Voici la lettre, suivi des e-mails des 546 députés, pour ceux qui voudront à leur tour la leur envoyer. Si nous sommes nombreux à le faire, ils réfléchiront à deux fois avant leur vote … Lire la suite

Ouvrir le débat sur le Mécanisme Européen de Stabilité : une urgence aux mains des citoyen-ne-s…

Nous n’allons pas encore dire que tout va mal, c’est une évidence. Est ce que ça peut aller encore plus mal? OUI avec un plan complètement fou qui va pouvoir mettre à genoux n’importe quel pays selon le bon vouloir de ceux qui ont concocté cette aberration et ce, à partir de juillet 2012. On ne pourra pas se sortir des dettes, avec encore plus de dettes, pourtant des personnages NON-ELUS, ont pris des décisions en prenant soin de se mettre à l’abri de la justice. Personne ne pourra les traduire devant un tribunal. Ce que vous aller lire est une lettre écrite aux parlementaires pour leur demander de prendre position. Ne croyez pas que ce soit innocent, ce Mécanisme de Stabilité Européen ou MES, est un plan d’asservissement murement réfléchi. Vous devinez sans peine qui seront les esclaves………..Nos amis Belges ont réagit et nous?

Le MES est le nouveau dictateur européen. Quand il veut, et aussi souvent qu'il veut, il peut simplement exiger des pays de la zone euro de payer des milliards d'euros sous 7 jours ! Il peut ruiner un gouvernement en moins d'une semaine !

À l’heure où la crise de la dette et ses conséquences ne sont plus réservées aux pays du Sud, l’Union Européenne a décidé de se doter d’un Mécanisme Européen de Stabilité sensé permettre la gestion des crises au sein de la zone euro et remplacer de façon permanente les temporaires Fonds Européen de Stabilité Financière (FESF) et Mécanisme Européen de Stabilité Financière (MESF) à partir de 2013. Non seulement la signature de ce traité instituant ce mécanisme au niveau européen s’est faite durant l’été 2011 (période de vacances estivales où la vigilance des citoyen-ne-s est déforcée) mais surtout son contenu a pratiquement été passé sous silence dans la presse et par nos dirigeants. Lire la suite

Le plan Macron-Merkel et les chaînes européennes

Gilet jaune contre Macron

Le plan Macron-Merkel et les chaînes européennes

 
Comme je l’ai indiqué dans de précédents articles et interventions, cette crise sanitaire du Coronavirus (vraie ou fausse pandémie) va servir à nos élites euro-mondialistes, pour nous imposer définitivement les chaines de l’usure.

Le plan Macron-Merkel d’aide qui a été dévoilé le 18 mai 2020 en est, contrairement à ce qu’on pourrait croire, une formidable illustration.

Encore une fois, comme ce fut le cas avec la Grèce en 2015, cette opération de survie n’est ni plus ni moins qu’un moyen habile pour nous imposer l’austérité finale, qui doit désormais toucher avec encore plus de force l’ensemble des PIGGS (l’Europe du Sud).

Lire la suite

Récession post Covid-19 : vers une alliance Franco-Italienne pour détruire l’Union européenne ?

drapeau europe brûle

 

Depuis que l’establishment politique mondial a basculé dans la psychose pandémique, tout mouvement d’une grande banque centrale ou d’un grand État rend difficile la lecture du tableau qui se dessine sous nos yeux.

On distingue seulement les prémices d’une gigantesque crise financière mondiale.

En effet, au moment où la Réserve fédérale américaine, la Bank of England, ou encore la Bank of Japan se mettent devant « tout ». C’est-à-dire qu’elles garantissent l’ensemble des risques qui pèsent sur les économies de leurs pays respectifs, suspendant donc temporairement, mais indéfiniment, « l’esprit du capitalisme ».

Au sein de « l’Europe politique », nous assistons à d’invraisemblables discussions, atermoiements et propositions de fausses solutions, permettant surtout à nos politiques de gagner du temps avant le dévoilement de la catastrophe économique.

Lire la suite

Un gigantesque transfert de ressources nationales et européennes a été opéré jeudi au niveau de l’Eurogroupe…

L’atterrissage va être dur pour ceux qui croient que l’argent tombe du ciel. F.Asselineau nous l’a déjà expliqué et, Bruno Bertez nous le confirme. Partagez ! Volti

******

Par Bruno Bertez pour Le-Blog-à-Lupus

Un gigantesque transfert de ressources nationales et européennes dont visiblement vous n’avez même pas eu conscience a été opéré jeudi au niveau de l’Eurogroupe .

Jeudi, l’Eurogroupe scélérat, non élu, secret a décidé de l’affectation de centaines de milliards d’euros, vous lisez bien des centaines de milliards ! Est-ce que vous ou médias ou vos partis ou vos syndicats en ont débattus ? Vous on vous amuse avec des masques à 50 centimes !

Lire la suite

L’Autriche songe à quitter l’Union européenne

Il n’y a pas que la Grèce, le Royaume-Uni ou certaines régions indépendantistes, il y a maintenant l’Autriche qui parle de quitter l’Union Européenne. Le mensonge européen ne pourra pas tenir éternellement, et la zone euro finira de toute manière par éclater un jour ou l’autre…

o-EUROPE-facebook

Le 7 janvier 2015, le ministère de l’Intérieur autrichien a accepté le principe de l’initiative populaire (Volksbegehren) optant pour la sortie de l’UE.

Les Autrichiens, déçus de l’Europe, songe à une Autriche libre, indépendante et neutre.

L’initiative populaire est le moyen le plus puissant de la démocratie directe encore aux mains de la population autrichienne.

Dans un premier temps, le ministère et la Cour constitutionnelle refusèrent les presque dix mille signatures dûment validées demandant ce vote. Dans un second temps (à nouveau dix mille signatures, donc en tout vingt mille signatures) ils ne purent plus refuser.

Ainsi, pendant 8 jours, entre le 24 juin et le 1er juillet 2015, les Autrichiens pourront s’inscrire sur les listes officielles dans leur commune ou mairie pour exprimer officiellement, par leur signature, leur volonté de quitter l’UE.

Voici le texte officiel de l’initiative en faveur de la sortie de l’UE (extrait) :

Presque toutes les promesses faites avant l’adhésion à l’UE il y a 20 ans et ayant mené au «oui» à l’adhésion n’ont pas été tenues :

  • Au lieu de la croissance, nous avons assisté à une détérioration dans presque tous les domaines : chômage, surendettement, pouvoir d’achat pour la grande majorité de la population. Lire la suite

Traité transatlantique : le mandat de négociation de la commission européenne

Le site ContreLaCour a publié la traduction intégrale du mandat de négociation de la commission européenne dans le cadre des négociations qui visent à créer un grand marché transatlantique entre l’UE et les états-unis. Document d’utilité publique.

 

Directives pour les négociations sur le commerce transatlantique et le partenariat d’investissement entre l’Union européenne et les États-Unis d’Amérique

 

Nature et la portée de l’Accord

1. L’accord contiendra exclusivement des dispositions sur les zones commerciales et liées au commerce applicables entre les Parties. L’accord devrait confirmer que le traité transatlantique de Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement est basé sur des valeurs communes, notamment la protection et la promotion des droits de l’homme et de la sécurité internationale.

2. L’accord doit être global, équilibré et pleinement compatible avec les règles et obligations de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

3. L’accord prévoit la libéralisation réciproque du commerce des biens et services ainsi que des règles sur les questions liées au commerce, avec un haut niveau d’ambition d’aller au-delà des engagements actuels de l’OMC.

4. Les obligations de l’Accord seront obligatoires pour tous les niveaux de gouvernement.

5. L’accord devrait être composé de trois éléments principaux: (a) l’accès au marché, (b) les questions de réglementation et les barrières non tarifaires (BNT), et (c) les règles. Les trois composantes seront négociées en parallèle et feront partie d’un engagement unique assurant un résultat équilibré entre l’élimination des droits et l’élimination des obstacles réglementaires inutiles aux échanges et une amélioration des règles, ce qui conduit à un résultat substantiel dans chacun de ces composants et l’ouverture effective des uns et des autres marchés.

Lire la suite

1 2 3 13