Gastronomie : les produits et savoir-faire inscrits au Patrimoine mondial

Source STATISTA

Début décembre, l’Unesco a inscrit la baguette française au Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité. Plus que le produit en lui-même, ce sont les traditions et le savoir-faire des métiers artisanaux de la boulangerie qui ont été reconnus, ainsi que sa spécificité culturelle : la baguette générant des modes de consommation et pratiques sociales qui la différencient des autres pains (achat journalier par exemple).

Le pain le plus consommé en France n’est pas le seul représentant des produits, savoir-faire et cultures alimentaires à avoir fait son entrée au Patrimoine mondial récemment. Comme le détaille notre carte, parmi les éléments ayant rejoint la liste en 2022 ou l’année dernière, on retrouve la harissa, condiment national en Tunisie, le bortsch ukrainien (potage à base de betterave), la culture du thé, à la fois en Chine et en Turquie, ou encore le plat emblématique du Sénégal : le ceebu jën ou thiéboudiène (« riz au poisson »).

Ces éléments représentent une caractéristique identitaire du patrimoine culturel national et un facteur de cohésion sociale. Mais comme le rappelle l’Unesco, un élément de patrimoine immatériel peut-être exprimé dans plusieurs pays à la fois, avec des significations, importances et spécificités variables. C’est le cas par exemple du bortsch, dont la paternité est revendiquée par l’Ukraine, mais qui fait également partie de l’héritage culinaire de plusieurs pays de l’Est et du centre de l’Europe.

Infographie: Gastronomie : les produits et savoir-faire inscrits au Patrimoine mondial | Statista Vous trouverez plus d’infographie sur Statista

17 Commentaires

  1. Étant belge, je dois bien reconnaître que je n’ai jamais mangé d’aussi bon pain qu’en France! Il semble que n’importe quelle boulangerie fasse du bon pain, ce qui n’est pas le cas en Belgique…

    • Peux-tu nous en dire davantage sur le pain en Belgique ? Cela me ferait plaisir de savoir comment ça se passe ailleurs… Merci https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • Coucou Biquette 🙂
        Ô rien de bien fameux va, 99% des boulangers actuels achètent tous leur farine préparée tous à la même entreprise de l’est.. Donc le pain est le même partout, ou chacun croisent les doigts pour juste l’avoir frais du jour..

        Pour trouver une boulangerie artisanale, c’est toute une expédition ^^
        On doit faire dix km dans un sens ou douze dans l’autre ^^
        Du coup, la plupart du temps on achète du pain turque, ou marocain, car il est frais assurément !

        Akasha.

        • Merci ma Belle. En effet, ce n’est pas très goûteux, ça.
          Remarque, il y a bien longtemps de ça, mon frère avait trouvé un petit boulot: livrer les boulangeries. La plupart se faisaient aussi livrer des poudres toutes prêtes pour les gâteaux.
          D’ailleurs, cela me fait penser aux rayons des magasins: transformés sur place ! Ou encore: cuits dans nos fours. Qu’est-ce qu’on s’en fout ! D’où viennent les matières premières ? C’est tout de même plus important, non ?
          Autre point: J’ai laissé tomber le pain sans gluten car il y a une dose de saletés impressionnante !

      • Comme Akasha l’a dit, il est encore possible de trouver une bonne boulangerie si on fait des kilomètres, mais le prix y est assez élevé pour un pain de 500g (3€) par rapport à la France.
        C’est malheureux mais les meilleurs pains autour de chez moi proviennent du supermarché.

  2. Notre boulangerie locale a obtenu un prix et pourtant, beaucoup n’aiment pas son pain. C’est vraiment une question de goût. D’autant plus que les consommateurs demandent beaucoup du pain pas cuit, à la parisienne (les Parisiens, dites ce que vous en pensez au cas où ce serait une idée fausse). Or le pain blanc est mauvais pour l’estomac.

    Anecdote: je rentre dans une boulangerie, il y a des années. Le boulanger sort de son arrière boutique, un mouchoir à la main. Un peu dégoûtée, je lui demande s’il est enrhumé. Non, me répond-il, je suis allergique aux adjuvants qu’ils mettent dans la farine !

    Alors si la baguette entre dans le patrimoine français, ce n’est pas obligatoirement pour sa qualité !
    Après, oui… bien sûr… une baguette qui croustille, c’est sympa. Mais… à y bien réfléchir…

    • Le pain blanc (baguette, parisienne, etc…) n’a plus rien à voir avec le produit des années 50/60.
      Les blés d’antan, diversifiés et adaptés aux terroirs, ont laissé la place à un produit unique facilement panifiable et à fort rendement, totalement insipide voir caoutchouteux.

      • Oui et en plus, les blés n’avaient pas cette couleur jaune pâle et leur hauteur n’était pas uniforme. On parlait des blés d’or, c’était beau ! Maintenant il faut que les machines puissent passer sans qu’un épi dépasse. On a aussi rajouté du gluten, qui n’est rien de moins que de la colle pour les intestins.

    • A l’origine la « parisienne » n’est qu’une baguette ordinaire de même poids, moins large mais plus longue , ceci afin de faire plus de sandwichs dedans, dit-onhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif.

      • A ce sujet, j’avais un jour demandé un pain bagnat à Paris. oui, je sais, une drôle d’idée… On m’a servi un sandwich ! Le pain bagnat est un pain rond, particulier, avec une recette aussi particulière ! On s’en met plein les moustaches quand on le mange car il est assez volumineux. Mais qu’est-ce que c’est bon !
        Mais nom de nom, il ne se fait pas dans une baguette !! Crime de lèse-provençaux !

  3. …et les Vents dégagés par la digestion de ce « patrimoine » alimentaire….
    sa fera aussi partie du « Patrimoine » ?

    Ou alors ce sera a coups d’amendes 135 euros de pollution au méthane ?
    …comme les vaches aux Pays Bas…en haut ?!
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  4. Petit rappel, sur la Viande 100% Bio la plus demandée des Elites US…
    a HAWAII !!
    -sans antibio ni « vaxxins » de merde…

    Vous voulez faire attrapez la variole du singe aux Elites US?
    Ou du COVID graphéné…?
    Allez labas leur injecter !
    (Ya pas assez de Gardiens ni agents de Sécu pour proteger tout ce parc…)
    ( profitez en…avant qu’il soit trop tard)

    • Vous connaissez maintenant la « marche a suivre » pour le cheptel francais Bio réservé aux Elites…

      Néanmoins je recommanderais des « injections » a base de Génes modifier « X Fragile »….c’est plus « Saint » pour leur Intellect.
      – avec additif evidement de l’Eau Bénite.
      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  5. Le pain français par rapport à celui d’autrefois ? Hélas, c’est tellement différent… d’ailleurs, le plus souvent nous achetions « le pain de 4 livres », qui souvent avait d’énormes bulles, de la taille d’une clémentine : on n’hésitait pas à le manger tout seul, tant il avait de goût.D’ailleurs, il se conservait très bien, on n’en achetait que deux ou trois par semaine.
    Quant à la farine, elle provenait du meunier local, bien sûr.

  6. Bonsoir,

    Quand j’étais dans le coin, je me fournissais ici:

    https://www.boulangerie-gauthier.fr/

    Ici, rien de transcendant.

    Dire que dans certaines régions, des boulangers se sont mis à produire leurs propres blés anciens…

Laisser un commentaire