Macron face à la montée du sentiment anti-français en Afrique

Proposé par Amar D.

Par Mehdi Messaoudi pour Algérie54

Le sentiment anti français, est toujours aussi fort sur le continent africain. La France, qui a été chassée du continent, a mis en place un plan visant à appauvrir ses anciennes colonies.

Pour les gouvernements français, il fallait poursuivre leur entreprise colonisatrice en empêchant l’indépendance économique du continent. L’entreprise destructrice de l’économie africaine, a été encouragée par la présence à la tête de certains Etats africains de dictateurs installés et protégés par la France. Les dernières élections libres et démocratiques, qui ont porté des présidents légitimes à la tête de certains grands pays africains ont sonné le glas de la Françafrique.

Ces derniers mois, lors des mouvements de protestation, les jeunes du continent s’en prennent à la France et à ses dirigeants. La France est responsable des maux économiques et sociaux qui rongent le continent noir. La nouvelle génération dit non à la France. Les pancartes qu’ils brandissaient disent << Non au néocolonialisme français>> ou << Macron, missionnaire des nostalgiques du colonialisme>>. Macron qui s’apprête à effectuer un voyage périlleux en Algérie, puissance montante, qui force le respect de tous ,devrait tirer les leçons de ce sentiment anti-français et d’analyser, cette hostilité 60 ans après les indépendances, chez une génération qui n’a jamais connu l’époque coloniale. Il devrait aussi méditer sur cette phrase de l’un de ses prédécesseurs, l’ancien président Jacques Chirac, << La France repose sur les recettes venant d’Afrique, pour ne pas sombrer dans l’insignifiance économique>>.

Mehdi Messaoudi pour Algérie54

Voir aussi, vu d’Algérie :


Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

16 commentaires

  • Ce ne sont pas les Français qui sont détestés en Afrique, c’est l’oligarchie dirigeante. On peut d’ailleurs ajouter que celle-ci est peu appréciée en France aussi, même si les sentiments sont un peu plus partagés, allant de la détestation pure et simple à l’acceptation béate, avec tous les intermédiaires.

    • engel

      – Le petit français est tout aussi exploité et malmené par cette vermine néo-colonialiste parisienne. Ils sont prêtent à toutes les guerres et pillages, pourvu que cela puisse les enrichir.
      – Pour ceux qui en douteraient , pensez aux millions de français exterminés sur l’hôtel du profit de la 1ere Guerre Mondiale.

      – Seul un homme de la classe politique s’éleva contre cette ignominie, Jean Jaurès.
      …Absolument tous les autres firent carpette et « union nationale ».https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

  • donarmando

    souvent le colonialisme a bon dos pour expliquer tous les maux de l’Afrique et de trop nombreux mensonges sont véhiculés.

    • engel

      Beaucoup de choses, mais certes pas tout.
      …Or donc, le plus simple pour le savoir, ne serait-il pas de ne plus intervenir ?https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • suzanna

       » On a dégagé Gbagbo, on a mit Ouatara  »
      (Nicolas Sarkozy)

      Désolé mais tout découle de ce genre d’intervention française (bonnes ou mauvaises), arrêtons systématiquement de minimiser ce qui ce passe en amont pour ne parler ensuite que des conséquences, qu’on impute ensuite aux africains.

      Sans la main mise occidentale, l’Afrique ne ressemblerait certes pas à Dubai, mais il est évident qu’elle serait devenue au fil des siècles une grande puissance, et non le grenier et la déchetterie du monde occidental.

      L’assassinat de Khadafi en est l’exemple le plus marquant.

        • Cela illustre aussi le fait que pour préserver les cultures, il faut IMPERATIVEMENT les respecter. Ceux qui veulent aller en Afrique doivent vivre comme des africains et ne pas importer leur mode de vie, tout comme ceux qui veulent venir en France doivent s’assimiler. Peu de gens se rendent compte à quel point c’est important car chaque culture ancestrale est une richesse pour le bien commun de l’humanité. Malheureusement, ça n’a pas été fait. Au nom de l’économie, de la science, de la religion, l’Afrique a été dévastée. En occident rien de plus glorieux, la plupart de nos cultures sont détruites et ils ne restent plus que des peuples perdus et en perditions. Mention spéciale pour notre pays : Merci à la gauche, à SOS racisme et aux autres bienpensants d’avoir détruit notre culture française en un temps record.

  • Je crains que les Africains ne s’en prennent aux ressortissants français, sans faire la part des choses. Nous aurions sans doute la même tendance, celle d’amalgamer les individus.
    Si Macaron retourne en Afrique, il faut leur dire de le garder, pour l’amour du Ciel !! Qu’ils le confient aux réducteurs de tête, si tant est qu’il en existe encore, ils sauront quoi en faire…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • Lilith

      Le problème est que les les mêmes sentiments anti – blanc sont véhiculé également en Europe et on pourrais assisté a une montée de la violence ici également, cela à déjà commencé avec les mouvements anti-fa et la culture woke….on en parle pas encore mais avec la migration massive de ses dernières années et la mauvaise gestion des flux migratoire sur nos sols et le sentiment anti blanc en Afrique croissant on à créer une bombe a retardement…

      La guerre en Ukraine et la différence de traitement des réfugies est une cocotte minute dont peu de politique se soucie actuellement….

Laisser un commentaire