Elle a bon dos l’Ukraine, car les pâtes d’aujourd’hui sont faites avec le blé de l’année dernière!

Source Insolentiae

« Elle a bon dos l’Ukraine, car les pâtes d’aujourd’hui sont faites avec le blé de l’année dernière! »

C’est une remarque faite par l’un de nos camarades lecteurs en commentaire su le site hier (qui sont loin d’être tous validés étant couché au lit pour covid).

Je souhaitais revenir dessus, car si au premier abord cette remarque semble pertinente, en réalité elle nous envoie dans le mur et je vais vous expliquer pourquoi.

Effectivement les pâtes que vous trouvez dans vos magasins aujourd’hui ont été produites avec du blé d’avant guerre donc du blé à bas-prix.

Logiquement, ces pâtes ne devraient donc pas subir d’inflation.

Oui,… mais:

Mais si je suis producteur et fabricant de pâtes et que je sais que l’année prochaine je vais trouver du blé bien plus cher, voire peut-être même pas suffisamment de blé pour faire tourner mes usines, ai-je intérêt à vendre toutes les pâtes d’aujourd’hui à bas prix?

Arrêtez avec les morale de bas étage.

Si l’entreprise veut assurer son avenir et éviter la faillite l’année prochaine si sa production de pâtes baisse de 30% alors c’est une bonne décision de gestion que de commencer à faire des réserves pour l’année prochaine et être en mesure de lisser aussi bien la hausse des prix que les quantités que l’on pourra produire et vendre.

Ensuite,  nous sommes dans un système économique de prix libres et de libre-échange!

Vous pouvez tous nourrir une nostalgie du communisme et du bien-être général qu’il règne dans les pénuries du Venezuela (et nous aidons aussi Maduro à ce que cela se passe mal).

La réalité c’est que je n’ai aucun intérêt à brader mes pâtes à pas cher aujourd’hui car je sais que je pourrais les vendre plus cher demain. Beaucoup plus cher. C’est même exactement cela l’inflation et les anticipations inflationnistes ! Nous avons vécu ainsi pendant 60 ans siècle dernier!!

La seule possibilité c’est le contrôle des prix et le contrôle des prix c’est le communisme et dans un pays qui ne produit plus rien, contrôler les prix c’est, ne vous y trompez pas créer la pénurie comme avec les masques pendant la pandémie.

La France voulait les acheter à 5 centimes pièce. Résultat les avions de masques que nous avions réservés partaient directement aux Etats-Unis à 80 centimes pièces. La France n’avait pas de masque! Qu’est-ce qui coutait moins cher? Des masques à 80 centimes ou un confinement généralisé? C’est cela le pragmatisme par rapport à l’idéologie ou à la « moraline » à deux sous.

La question n’est pas de savoir si c’est bien ou pas.

Je suis un pragmatique et mes poules aussi.

La question est peut-on faire autrement?

La réponse est très simple.

Non.

Pourquoi?

Parce que nous ne produisons plus rien et certainement pas de quoi couvrir nos besoins y compris alimentaires puisque nous ne sommes même plus autosuffisants.

Encadrer les prix et les contrôler c’est donc créer les pénuries ou compenser les hausses de prix en creusant le déficit budgétaire de l’état… Et au bout c’est la faillite!

Je vais vous le dire autrement. Quand la situation est grave il n’y a pas de solution indolore. Régler les vrais problèmes fait toujours mal et nous allons devoir affronter nos 40 dernières années de mensonges.

Charles Sannat

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

28 Commentaires

  1. Sauf que… Les États-Unis ont été soumis au confinement… Tout comme nous ! Faire monter les enchères pour des masques ne nous aurait été utile en rien… À par peut-être à nous torcher ? (Pénurie de pq oblige)

    • En attendant on avait pas de masque !https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

      …Heureusement c’était une fausse pandémie mortelle, dans le cas contraire votre argumentaire se serait soldé par un massacre de français et un sauvetage des ricains seuls.

      • Ah oui?
        Alors heureusement que nous sommes parmis les mieux servi pour les vaccins alors! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

      • Je pars personnellement du postulat qu’ils étaient tout à fait conscient de la mascarade qu’ils allaient nous jouer…
        Mais bien sûr je peux me tromperhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

        • Pour rappel, au début les chinois tombaient raides mort en pleine rue à Wuhan.

          – Alors peut-être que, d’après leurs modélisations informatiques, ce virus devait faire énormément de mort dans un premier temps, puis progressivement comme tous les virus s’affaiblir progressivement à mesure de ses mutations (variants).
          Mais l’évolution in situ et in-vivo en a décidé autrement.
          – Immédiatement des variants bien moins mortels sont apparus. Et ça, seul l’expérimentation grandeur nature pouvait le déterminer.

  2. C’est simple : exproprier tous les étrangers (particuliers ou fonds de spéculation) qui ont acheté des terres en France (la famille d’Angleterre, par exemple). Sans indemnisation bien entendu : ils en ont largement profité.

  3. Je crois qu’on n’en est plus à qui a tort ou qui a raison. Maintenant, il en va de notre survie.
    Le blé ? N’y a t-il vraiment que le blé sur cette Terre ?
    Il y a plein d’autres céréales à découvrir. Le riz bien sûr, mais aussi le millet, le sarrasin, le quinoa (qui contient tous les acides aminés), … de certaines de ces céréales, on fait … des pâtes !! Ben oui, et elles sont très bonnes aussi, bien plus gustatives, bien plus saines que les pâtes blanches de blé.
    3 parties de céréales et 1 de légumes secs, et vous avez le régime type que nous devrons bientôt suivre: végétarien, sain, juste à ajouter des légumes (sauvages ou non, c’est selon).
    Alors profitez-en pour faire vos courses et varier les plaisirs, avant qu’il soit trop tard et que les rayons se vident.

    • exact, j’ai prévus le quinoa au jardin l’année prochaine… et profiter pour l’achat de graine avant le « rush »…

    • Tout à fait.

      Céréales et légumineuses.

      Cette année j’ai essayé le sorgho, semé avant les averses et pas arrosé depuis, il ne souffre absolument pas!

      Je fais aussi des courges d’hiver ( potimaron, acorn, patidoux et buttenut), elle se gardent jusqu’en avril et bien sûr les pommes de terre et tout les légumes racines d’hiver.

    • Rien de plus toxique que les céréales et les légumineuses. Ça se transforme en colle dans les intestins, c’est bourré d anti nutriments, ça déminéralise, ça fatigue, etc…
      Regardez les milliers de témoignages de gens ayant arrêté ces merdes, faîtes l’essai sur vous. C’est le jour et la nuit en termes de santé physique et mentale.

      • Rien de plus toxique ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
        Bien sûr, tu peux tenter d’éviter le gluten, voire ne te nourrir que de légumes et de fruits, si tu en trouves encore des frais. Parce que les boîtes de conserve, pas terrible. Les laitages, on sait que… à éviter, la viande… pas mieux – mais on est là dans un contexte de survie quand même…- quant au poisson…
        Bref, je ne connais pas ton régime, mais je peux dire que, quand tu as faim, tu ne fais pas le difficile. Du moins je veux bien l’espérer.
        Voyons un peu comment se portaient nos anciens, pendant la dernière guerre. Je doute qu’ils aient craché sur le pain et ils se tapaient ce qu’ils pouvaient trouver à manger.
        A noter quand même que le blé de nos campagnes n’était pas trafiqué comme le blé de maintenant.
        Enfin, pour résumé, je pense que le « pas plus toxique que » est un peu fort, et que tout le monde n’est pas près à passer au végétalisme, surtout en cas de disette. A moins que nécessité fasse loi.

        • Dans le végétalisme, la base, c’est les céréales, donc ultra merdique. Fais le test d’éviction, pendant un mois, tu verras 😉
          Pour les réserves, y a les fruits secs sucrés (les gras sont trop taxants sur le foie, et contiennent aussi trop d’anti nutriments).

  4. témoignage de la semaine derniere,
    une amie achete du tomme vieilli 36 mois… le prix à augmenté et le gars dit que c’est a cause du lait et l’ukraine…
    va comprendre ????

  5.  » (qui sont loin d’être tous validés étant couché au lit pour covid)  »

    Café sucré au miel et largement additionné de Schnapss a l’Artémisia !
    Attention sa fait transpirer…
    2X / jours
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  6. Ne pas confondre blé non panifiable (qui sert à l’alimentation des bêtes et qui vient d’Ukraine) et blé qui sert à l’alimentation humaine… Sannat s’est encore mal renseigné sur le sujet.

  7. La connerie aussi a augmenté, A cause de l’Ukraine? Du lait? de l’huile?

  8. Commentaires aussi débiles que l’article.
    Dommage.

    • changes de site xana si t es pas content , d ailleurs content ca doit pas exister dans ton vocabulaire !

      • C’est vrai qu’aujourd’hui, on n’a plus le droit de critiquer quoi que se soit. Culture de la médiocrité, victimes qui se croient tout permis et incapables de se remettre en question, ni de supporter la moindre critique ou jugement 😅

      • C’est vrai que je ne viens pas très souvent ici. Beaucoup d’articles sont nuls, mais c’est aussi ça la liberté d’expression. Je ne critique que ce qui passe vraiment la mesure en matière de nullité.
        Par contre il y a parfois de bons, voire de très bons articles ou commentaires. Dans la vie il faut savoir trier le bon grain de l’ivraie. Encore faut-il en être capable.

        Je ne refuse pas de lire des opinions différentes de la mienne, à condition qu’on ne m’assène pas de fausses preuves ou des raisonnements imbéciles. Et pour moi un type qui croit comme toi aux révélations de Dieu sait quel magicien ou mage, reste un type incapable de penser par lui-même et donc inapte à la discussion.

  9. Pour le fond de l’article, il est inutile de se perdre dans des considérations compliquées.
    Profiter de mauvaises nouvelles pour augmenter son petit profit est une des principales bases du commerce, quelque soient les circonstances. C’est vrai du marché noir, c’est vrai aussi pour la politique des prix dans les grandes enseignes modernes.
    Si on accepte en général que des gens profitent du malheur des autres, alors pourquoi s’en formaliser dans le cas présent ? Tout simplement parce que c’est ce que la propagande nous invite à « penser » en diluant ainsi la responsabilité de nos maîtres.

    La guerre a été voulue pour détruire la Russie (et sans doute la Chine ensuite); nos maîtres ont cru écraser les Russes sous leur puissance économique avec leurs sanctions. Maintenant que ces sanctions se retournent contre nous, la propagande vous propose d’autres coupables pour sauver la réputation des maîtres.

    Ce n’est pas bien compliqué… Et ça ne valait pas tant de commentaires ineptes.

Les commentaires sont clos.