« Banques centrales. Cette fois-ci c’est différent, et cela va foirer dans les grandes largeurs. » L’édito de Charles SANNAT

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Le CAC40 a achevé la séance du jour sur un recul de 2,67 %, à 6.022 points ce qui est quand même une baisse significative.

Que se passe-t-il sur les marchés ?

Une grosse correction, prélude à un mouvement baissier, annonciateur d’un beau krach sur tous les actifs puisque nous avons eu une « bulle de tout » qui a gonflé en raison d’une politique mondiale d’argent gratuit et d’inondation de liquidités. Avec des taux si bas, tout le monde ou presque pouvait acheter des actions, de l’immobilier et même de l’or et des cryptomonnaies.

Puis, les liquidités refluent et les banques centrales décident de casser l’inflation actuelle. Pour le faire il n’y a pas trente six solutions. Elles reprennent les liquidités données et augmentent les taux d’intérêt.

Cela va bien évidemment casser la croissance déjà bien mise à mal par l’explosion des prix de l’énergie comme en 2007 et 2008.

Alors tous les actifs s’effondrent. 

Les actions baissent.

Les obligations baissent.

Les cryptomonnaies qui sont très volatiles s’effondrent et même le Bitcoin perdait hier plus de 20 % ! Considérable.

Les métaux précieux et l’or plient mais ne rompent pas pour le moment.

L’immobilier, lui a nettement plus d’inertie, et nous allons avoir le développement en réalité de plusieurs marchés. Le krach sera avant tout sur les passoires thermiques qu’aucune banque ne voudra plus financer dans un contexte de taux à la hausse.

A la bulle de tout va correspondre le krach de tout !

Les taux montent partout dans le monde et il n’y a plus aucune bonne solution pour les banques centrales.

Si elles laissent l’inflation s’installer, alors nous partirons vers l’hyperinflation.

Si elles montent les taux, elles déclencheront une vague d’insolvabilité jamais vue. Des ménages aux Etats tous deviendront insolvables, et cela s’accompagnera d’une récession terrible et d’un krach d’anthologie et de la même ampleur si ce n’est plus que celui de 1929 passé à la postérité.

Le pari des banques centrales. 

Le pari que les banques centrales font est le suivant.

Elles vont monter leurs taux et cesser leurs injections de liquidités en espérant pouvoir casser l’inflation AVANT de provoquer l’insolvabilité de tous les acteurs économiques.

Le pari des banques centrales se résume à un différentiel de délai. Entre le moment où la hausse des taux aura cassé l’inflation et le moment où tout le monde sera en faillite (notamment les Etats) il va se passer plusieurs mois car les dettes se « refinancent » dans le temps et les crédits sont par exemple révisés annuellement pour les ménages ou les entreprises. Pour les Etats, ce n’est qu’une fraction de la dette qui doit être renouvelée chaque année.

Le pari des banques centrales se limite donc à cette simple spéculation sur ce différentiel de délai.

Mais, je pense que cette stratégie va largement foirer.

Pourquoi ?

Parce que je pense que pour l’une des premières fois dans l’histoire économique mondiale, l’inflation à laquelle nous sommes confrontés est d’origine monétaire (nous avons créé trop de monnaie), mais que c’est une erreur fondamentale que de croire que l’inflation n’est « Que » monétaire.

Cette fois-ci c’est très différent.

Nous avons atteint les effets de seuil de la raréfaction de beaucoup de produits et matières premières.

Augmenter les taux ne fera pas apparaître des barils de pétrole comme par magie.

La seule chose que nous pouvons faire c’est de baisser la demande de manière très significative.

C’est simple.

Vous faites un confinement Covid et vous avez une récession de 10 % du PIB. Là, il n’y a pas de pénurie si l’on supprime la demande.

Il ne faut plus juste baisser la demande, il faut la supprimer.

Ce n’est pas juste une question de quantité d’argent disponible, c’est une question de quantité d’argent disponible et d’absence de suffisamment de biens à acheter.

Ce sont les deux phénomènes qui coexistent et cela va faire baisser l’efficacité des hausses de taux contre l’inflation, tout en sachant que les banques centrales peuvent monter les taux à 3 % mais avec l’Italie déjà à plus de 4 % nous entrons dans la zone rouge.

L’euro, lui continue sa baisse face au dollar ce qui fait augmenter encore plus l’inflation en Europe et en zone euro.

Bref, nous sommes dans une situation inextricable, prévisible depuis plus de 10 ans.

Travailler votre résilience et votre autonomie. C’est vraiment le moment.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

Articles récents

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

11 Commentaires

  1. Ne restera plus que l’autarcie, pour ceux qui peuvent se le le permettre.
    .
    C’est-à-dire pas beaucoup de monde. Et pas trop longtemps. Qui va lâcher le premier ?
    .
    Déjà une piste.
    .
    FREXIT
    .
    (pas sympa pour les autres, mais les États n’ont pas d’amis, ils ne peuvent pas se le permettre)
    .
    Là, j’en connais (euh…) du côté du huitième arrondissement de Paris, qui pourraient se faire du souci.

  2. Pour une fois je partage son analyse de A à Z, ils iront jusque à nouveau bloquer toute l’économie, ça a si bien marché sur le prix du pétrole, il était devenu négatif, c’est dire si la pénurie de l’or noir est une fumisterie, mais ils le feront car ce sera avant tout pour gagner du temps « monétairement parlant ».

    Et puis c’est une pierre deux coups, ça aidera en plus à faire avancer leur agenda du tout numérique avec leur propagande de la peur des vilains virus.

  3. Comme dit Charles, ça fait 10 ans qu’on le sait.
    Avec pas beaucoup de bon sens, on savait tous depuis longtemps que courir après toujours plus de profits et de conforts n’est pas durable. La croissance continue est une grosse imbécilité capitaliste qui montre juste que l’être humain est incapable de placer son intelligence avant ses plaisirs et que c’est un gros égoïste dans sa globalité.
    À un moment il faut revenir les 2 pieds sur terre et c’est pour très bientôt.

  4. Rappel :
    La stratégie des mondialistes consiste à créer un problème de façon à, ensuite, apporter la solution préparée d’avance par leurs soins.
    Tout le désordre actuel, qui n’est en réalité qu’une succession de situations chaotiques voulues, doit conduire, in fine, à la création d’un gouvernement mondial désigné du doux nom de « Nouvel Ordre Mondial ».
    Ainsi, les concepts de liberté individuelle et collective et de démocratie tomberaient dans les oubliettes de l’histoire…
    Blog : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/

    • Je relaie mes commentaires sur le site en question :

      L’apocalypse révélant le système capitaliste perfide pointerait il le bout de son groin ?
      Ça sent les abandons de poste… qui ira bosser à perte au lieu charbonner à la résilience de sa famille ?
      À partir du moment où la première carte chutera, le château poketmine va s’effondrer et là, « on sera mal patron »!

      Et

      Les révolutions sont rarement menées l’estomac plein…

      • tu parles ,ça fait des lustres que sannat caressé les moutons dans le sens de la laine , c est la fin tous les jours depuis des années https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif…..et plus il raconte des conneries https://www.capital.fr/crypto/le-bitcoin-tombe-sous-les-25000-dollars-un-plus-bas-depuis-fin-2020-1438851
        je ne comprend pas qu il n est pas dans la case modération ,comme moi https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

        • Charles a un fond de commerce à entretenir, il vit aussi de la peur des gens. Il n’y aurait pas un conflit d’intérêts là ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

        • Oui sannat c’est comme jovanovic. Ils sonnent l’alarme depuis des années.

          Mais je pense qu’ils ont raison. On assiste à l’aboutissement d’un processus enclenché depuis … des lustres. Tout le monde savait, même dans le monde économique, que l’argent gratuit ca ne durerait pas des siècles. Et tout le monde sait que l’argent gratuit qui a coulé à flot n’a jamais résolu les problèmes de fond. C’était juste reculer pour mieux sauter. Tout le monde a bien compris aussi que l’ensemble de l’humanité ne peut pas vivre à la mode occidentale, c’est-à-dire dans « l’opulence égoïste ».

          • on est bien d’accord! Et pourtant les gens n’en reviennent pas que ça tourne mal… ils croient même que ça va finir par s’arranger pour beaucoup! Je n’en reviens pas qu’on puisse être aussi naïf ou aveugle ou stupide ou égoïste ou lâche!

  5. L’argent était donc gratuit ? Gratuit pour qui ?

    • pour ceux qui touchent des allocations sans aucune obligation en vers la socièté ,et ça représente déjà des millions de personnes en france
      je n en suis pas et plutôt plus jaloux car je glisse petit à petit dans cette catégorie
      la distribution de fric ,dans un flux plus ou moins tendu , je crois , ne peut pas s arréter ,il est plus facile de crédité des chiffres sur un compte ,que d assurer en permanence des denrées alimentaires des tous les rayons des magasins

Les commentaires sont clos.