L’Otan menace de placer des armes nucléaires américaines en Europe de l’Est

Par Pierre Duval pour Observateur-Continental

Les armes nucléaires américaines pourraient se retrouver en Europe de l’Est si l’Allemagne refuse de les installer sur son territoire, a déclaré le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg la semaine denière à Berlin tout en pointant du doigt la Russie et la Chine. 

Russie et Chine. A la Conférence NATO Talk 2021, organisée par la Société atlantique allemande (German Atlantic Association), le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, a souligné le vendredi 19 novembre 2021 en ces termes l’importance de l’unité transatlantique face aux défis d’aujoud’hui: «Ces défis sont tous très différents, mais ils ont une chose en commun, à savoir que la meilleure manière d’y répondre est de rester unis, grâce à une Europe et à une Amérique du Nord unies au sein de l’Otan». Jens Stoltenberg a déclaré que «la Russie poursuit son renforcement militaire massif, comme nous le voyons maintenant autour des frontières de l’Ukraine, et elle a montré sa volonté d’utiliser la force militaire contre ses voisins».

Ciblant aussi la Chine, ce-dernier a indiqué que «pendant ce temps, la Chine utilise sa puissance pour contraindre d’autres pays et contrôler son propre peuple, elle investit massivement dans les nouvelles technologies, comme les véhicules à glissement hypersonique et élargit son empreinte économique et militaire mondiale en Afrique, dans l’Arctique et dans le cyberespace».

L’Otan déclare, donc, de manière officielle que «la Russie mène des actions agressives» et qu’ elle «s’ingère dans les affaires des autres pays» et qu’elle «a investi de manière significative dans des capacités militaires, y compris de nouvelles armes nucléaires avancées» et qu’elle «doit prendre en compte les conséquences pour sa sécurité, la montée de la Chine». La Chine, selon l’Otan, même si l’Alliance ne la considère pas ce pays «comme un adversaire», «supprime la démocratie et les droits de l’homme chez elle».

L’agenda OTAN 2030, qui a été adopté au sommet de l’Otan tenu à Bruxelles au mois de juin, vise à «renforcer encore le rôle de l’Alliance comme forum incontournable de consultation, de décision et, si nécessaire, d’action pour toutes les questions touchant à notre sécurité», a souligné Jens Stoltenberg. L’Otan liste «des tactiques hybrides, comme on le voit aujourd’hui depuis la Biélorussie à la frontière avec la Pologne», comme «des menaces terroristes persistantes» ou la prolifération des armes nucléaires, sans oublier «les implications du changement climatique sur la sécurité».

Otan et UE. L’Otan, pour affronter les nouvelles menaces, veut rester unie avec l’Europe en obtenant plus de coopération avec l’Europe tout en rajoutant que l’ «Otan et l’UE sont des organisations différentes, avec des membres différents, des rôles différents et des outils différents». Jens Stoltenberg stipule qu’il travaille maintenant avec la présidente [de la Commission européenne] Ursula von der Leyen et le président [du Conseil européen] Charles Michel sur une nouvelle déclaration commune entre les deux présidents de l’UE» et lui-même «pour tracer la voie à suivre pour renforcer encore la coopération Otan-UE».

«C’est pourquoi le renforcement de l’unité transatlantique et le renforcement de l’Otan sont si importants en ce moment», a expliqué Jens Stoltenberg. L’Otan affirme que «ces dernières années, les Etats-Unis ont accru leur présence militaire en Europe», «avec plus de troupes, plus d’exercices et plus d’équipement pré-positionné». Pour l’Otan, qui informe investir «dans les dernières technologies, de l’intelligence artificielle aux biotechnologies et aux ordinateurs quantiques», cela est une «démonstration très forte d’engagement envers la sécurité transatlantique, qu’ils [Les Etats-Unis] augmentent réellement leur présence en Europe».

L’Otan «salue les efforts européens en matière de défense», et Jens Stoltenberg «compte sur l’Allemagne pour continuer à investir dans la défense» car «l’Allemagne a la responsabilité particulière de maintenir la force de l’Otan», «cela signifie fournir plus et de nouvelles capacités. Des soldats bien entraînés et bien équipés. Des avions capables de voler. Et des navires qui peuvent naviguer». Il a particulièrement martelé qu’il «compte sur l’Allemagne pour rester attachée au partage nucléaire de l’Otan».

Même si l’Otan affirme que «son objectif est un monde sans armes nucléaires», elle répond qu’elle a «besoin d’armes nucléaires pour nous assurer d’avoir une dissuasion nucléaire significative» et demande à l’Allemagne de décider s’il y aura des armes nucléaires dans ce pays, expliquant que si cela n’était pas le cas il existe une «alternative» facile à trouver «avec des armes nucléaires dans d’autres pays d’Europe, également à l’est de l’Allemagne». En d’autres termes, l’Otan envisage, officiellement, de placer des armes nucléaires à la frontière avec la Russie et de continuer la course à l’armement nucléaire au risque de menacer encore plus la paix dans le monde. 

Pierre Duval 

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n’engagent que la responsabilité des auteurs

Observateur-Continental

Aussi :

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

12 commentaires

  • Il ne va rester qu’une solution
    . Installer des missiles sur l’ile de Cuba.

    • CORELIA

      Le détroit de Béring est aussi un bon emplacement :
      Il y a moins de 90 km entre le cap Dejnev (en Russie) et le cap du Prince-de-Galles (en Alaska).
      D’ici que le réseau internet (et autres) ait ses câbles coupés « accidentellement » à force de jouer au plus malin, sachant que certains sous marins peuvent aller dans les fonds abyssaux par exemple…

  • kalon

    Ce grand con de Stoltenberg ne sait plus ou placer ses jouets ! lol :-)

  • Sully-Morlandimus

    En procédant de la sorte, l’OTAN créé les conditions requises pour un anéantissement de l’Europe, pour la troisième fois. C’est l’extermination d’une civilisation. C’est un holocauste qui se prépare. Et nous sommes tous aussi cons les uns et les autres à rester les bras ballants à ne rien moufter !!

    • engel

      Cela fait 21 ans que j’alerte sur le sujet avec explication a l’appui, maintenant on y est.
      « Le vin est tirer, il faut le boire » et s’ils vomissent tous, cela ne sera que justice.

      De toute façon, quasiment personne n’a jamais daigné s’intéressé au sujet, ne serait-ce, pour détruire mon argumentaire. Tout le monde s’en foutait, mais d’un force ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

      … »Une guerre nucléaire est impossible, vu qu’il n’y aura pas de gagnant », « aucun gouvernement ne provoquera un conflit nucléaire, car tous savent que cela signifierait la fin de l’humanité. », et patati et patata…

  • roy alt

    Je n’arrive pas a comprendre une chose. Le mouvement sur la gestion du Covid est unanime. Il semblerait qu’il y ai un accord de gestion entre les 4 bloc principaux de ce monde. USA/CHINE/EUROPE/RUSSIE.
    Par contre beaucoup d’éléments pour la mise en place de différent bloc en vue d’une confrontation internationnale.
    L’axe AUKUS ( USA/GB/AUS) contre la CHINE.
    D’un autre coté apparait un bloc européen contre la Russie avec le soutien des USA et de la GB.

    Pensez vous réellement que l’on puisse assisté à un conflit mondial ? J’ai vraiment du mal a y croire. Notre système est tellement interdépendant. La chine est le fournisseurs du monde, mais ne survie que grace à l’europe et aux USA.

    La RUSSIE a à priori une supériorité technologique militaire sur ces agresseurs mais est vraiment pas viable économiquement seule et recule a chaque fois qu’elle est agréssée.

    Quelle serait la raison d’un conflit mondial ou individuellement chaque bloc serait amené a disparaitre économiquement.

    Je pense que le seul but de toute ces manoeuvres est de généralisé la peur partout dans le monde afin de soumettre et d’asservir le peuple.

    Partagez vous cette vision, ou y a t il vraiment un enjeu mondial sur l’annéantissement du triptique CHINE/USA/RUSSIE

    • engel

      Je vais pas m’éterniser sur le sujet, mais je vais te donner quelques clés, à toi d’en faire ce que tu en veux.

      1°) Absolument tout est vérolé dans ce monde.
      Ce n’est pas une supposition, mais une évidence. Même en Biélorussie dans ce pays hyper fermé, le pognon facile des ONG a réussi à corrompre tout y compris les ministres. Sauf le président, que nos gouvernements qualifient de dictateur.
      … A regarder et à faire grande publicité : .https://twitter.com/Diogene_2020/status/1455650102345965579?t=hG2u2B-iTB4lk0I2-hNLbA&s=08
      2°) Cela étant acquis, le reste n’est qu’une histoire de famille où après avoir tué le père, chacun essaie de devenir le nouveau caïd. Fusse-t’il pour cela devoir déchirer l’entente tacite et tuer les frangins alliés dans la trahison, l’instant d’avant.
      3°) La vision des mondialistes de « tout en haut » est eschatologique.
      Peu importe que tu y crois, peu importe que le fondement soit vrai ou faux, eux agissent comme ils pensent qu’il est « écrit ».
      Et comme ils tiennent tous le fric et la perversion qui va avec, ils détiennent tous les rouages des pouvoirs pour que leurs écrits deviennent réalité. …Et ils deviennent réalité !!!
      Peu importe la noirceur de leur projet, eux son sûrs d’être les élus sauveurs et sauvés. Sinon ils n’en seraient pas là où ils en sont, non ? …Se disent-ils !https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • Sully-Morlandimus

    @roy alt;
    Votre raisonnement est lucide.
    Seulement voilà, ça fait plus de deux siècles ( since 1777 et annoncé par un Rothschild depuis Francfort) qu’un plan a été soigneusement appliqué à la lettre. Or ce plan annonce 3 guerres mondiales. Certes, la peur paralyse et lobotomise les populations. Mais partie de gifles, il y aura. Et le premier Etat qui va dérouiller sévère c’est le Royaume Uni. Le NOM doit être présent partout et surtout au sein de PC chinois. Durant les guerres napoléoniennes c’était déjà le cas, les financeurs des guerres étaient derrière tous les belligérants. Sauf que lors de l’expédition en Russie les lignes logistiques infiltrées par plus de mille agents de cette finance-là se sont débrouillés pour qu’aucun ravitaillement en armes et en munitions ne parvienne aux troupes de l’Empereur. ce dernier bien qu’étant de mèche avec cette pieuvre, avait cru pouvoir gagner la partie tout seul depuis la naissance de son héritier et son illusion d’alliance avec l’Autriche par son second mariage. Eh bien la Chine pourrait bien représenter cet empereur-là sur ce coup-ci par une implosion de tout son système économique que cette fausse pandémie a amorcée et que des menaces de conflits nucléaires participent à amplifier par l’arrêt progressif des commandes de la part d’Etats en faillite. Si l’on rajoute à cela la paupérisation des populations et des pertes démographiques liées au plan ayant instauré une dictature médicale à l’échelle de toute la planète, l’implosion du plus grand atelier au monde est déjà sur l’établi.

  • CORELIA

    Les russes ont démontré avec la Tsar bomba (dont les vibrations ont fait trois fois le tour de la Terre que l’on a pas le droit de rejouer…l’échec et Mat est là au premier coup. La maîtrise des ondes et la possibilité de détruire satellites et autres démontrent qu’il faut mieux que Biden reste avec les petits enfants…
    Car même en cas de « victoire »ce serait une victoire à la Pyrrhus est de fait une victoire au résultat terrible pour le « vainqueur »…
    Comme quoi à force de jouer avec des allumettes certains risquent d’en payer le prix fort.

    Après je me demande si les USA n’entreprennent pas tous les moyens possibles pour empêcher des rapports européens-russes intelligents…
    La Chine peut très bien avoir son intérêt dans l’histoire et la marionnette Biden trouve là aussi sa raison d’être…dans un sens…

  • roy alt

    Donc si je résume, tout le monde est a peut prés d’accord que ce sont les russes qui ont la plus grosse.
    Le constat de l’alliance globale apparait clair.
    Tout cela ne serai qu’une lutte intestine de pouvoir, mais qui pourrait découlé sur quelque chose d’atroce.

    De mon coté je pense sincèrement qu’il y a 2 ou 3 camps qui ont chacun une opportunité d’asservir leur population.

Laisser un commentaire