PROPOSITION DE RÉSOLUTION

Pour illustration/123RF

Source : Parlement Européen

déposée conformément à l’article 143 du règlement intérieur

sur la création d’un Fonds européen d’indemnisation des victimes des «vaccins contre la COVID-19»

– Comirnaty (Pfizer, BioNTech)

– Vaccin COVID-19 Janssen

– Spikevax (vaccin Moderna)

– Vaxzevria (vaccin AstraZeneca)

Virginie Joron

B9‑0475/2021

Proposition de résolution du Parlement européen sur la création d’un Fonds européen d’indemnisation des victimes des «vaccins contre la COVID-19»

Le Parlement européen,

– vu l’article 143 de son règlement intérieur,

A. considérant que l’Agence européenne du médicament répertorie déjà environ un million de cas d’effets indésirables suite à l’injection de vaccins contre la COVID-19:

– 435 779 pour le vaccin Pfizer BioNTech,

– 373 285 pour le vaccin AstraZeneca,

– 117 243 pour le vaccin Moderna,

– 27 694 pour le vaccin Janssen[1];

B. considérant que ces effets indésirables sont parfois sévères; considérant qu’ainsi, environ 75 000 personnes auraient souffert d’effets neurologiques sérieux après le vaccin Pfizer;

C. considérant que l’Agence européenne des médicaments affirme que les vaccins contre la COVID-19 ont eu, dans l’Union européenne, une issue fatale pour environ 5 000 personnes:

– 4 198 pour celui de Pfizer[2],

– 1 053 pour celui d’AstraZeneca,

– 392 pour le vaccin Moderna,

– 138 pour le vaccin Janssen;

Source (Url : https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/B-9-2021-0475_FR.html )

4 commentaires

  • Sully-Morlandimus

    Les collabos n’ont qu’à crever, je les emmerde !

  • KromoZom Y

    C’est intéressant de voir ça parce que ça traduit bien le fait que leur « vaccination » est tout sauf sûre comme Pinocchio verant aime le dire.
    C’est un truc bien officiel à mettre dans le museau de ceux qui nous traite de complotistes.

  • L’agence européenne du médicament parle quand même de près de 30 000 morts et plus de 2 millions d’effets secondaires. Il me fait rire avec ses 5 000 morts ! Et en plus, moins de 10% des cas remontent.
    Il faudra ensuite que les victimes prouvent que leur problème vient de l’injection. Et là…Ca peut être valable pour les morts qui arrivent, car on pourra demander une autopsie (et encore !) mais pas pour ceux qui sont déjà enterrés, voire cramés !

  • ALF

    Ben voyons… ces pauvres vaccinés qui considèrent les non vaccinés comme des criminels bénéficieraient d’indemnités provenant en partie des impôts payés par les non vaccinés ?!?! On pourrait admettre toutefois que les vaccinés de force (certains personnels de santé et cas de ce genre) puissent bénéficier de ces indemnités.

Laisser un commentaire