⛔ VARIANTS ALPHA, DELTA, EPSILON : UN VIRUS « NON MILITAIRE »

Mise en garde : ce vocabulaire otanesque au sujet d’un virus « naturel » est tout à fait anodin et ne vise pas du tout à militariser les esprits.

Dictature sanitaire

Confinement perpétuel

La ville de Sydney est à nouveau entièrement confinée depuis samedi 26 juin 2021.

Les habitants de la ville ont pour obligation de rester chez eux à partir de 18h, a annoncé Gladys Berejiklian, Premier ministre de l’État de Nouvelle-Galles du Sud.

Apparemment, un nouveau variant appelé « Delta » (c’est le variant indien en fait, mais antiraciste) serait tout particulièrement dangereux, car sa propagation serait encore plus accrue. Durant les deux prochaines semaines, la population ne sera autorisée qu’à sortir pour effectuer les achats de première nécessité. Rien d’autoritaire, vu que c’est pour leur bien !

Il est à savoir que le gouvernement du pays des kangourous à appeler à reconfiner encore et toujours sa population, car il y a eu 80 cas détectés et positifs… sur une population de 80 millions d’habitants.

Depuis le début de la pandémie, le sol australien a connu 30 000 cas Covid (détecté) et moins de 1 000 morts.

Petite règle de trois : 80 000 000 / 1 000 = 80 000

1 personne sur 80 000 (souvent octogénaire, multi-pathologique et à l’article de la mort) est donc décédée des suites du Covid là-bas.

Sur 80 cas détectés, combien cela devrait-il donc alors représenter ?

Si tout se passe bien, le bilan devrait afficher une mortalité de 0,08 personne.

Le but de ces décisions n’est certainement pas de nous protéger de quoi que ce soit, mais de domestiquer le bétail quidam moyen à grand coup d’ascenseur émotionnel (libre, enfermé, libre, enfermé, attestation, amende, etc.) pour le vacciner à grande échelle et instaurer une globalisation du système de surveillance sous couvert de « sécurité publique ».

Dictature sanitaire et fake news

Des effets secondaires mineurs !

« Les adolescents avaient tous l’air de faire une crise cardiaque » rapporte le journal CNN après que sept jeunes âgés de 14 à 19 ans furent victimes d’un type très rare d’inflammation cardiaque (!) : la myocardite. Selon les responsables de la santé publique, ce type d’inflammation serait lié aux vaccins COVID 19. Bien heureusement, aucune victime ne fut à déclarer, ils se sont remis dans leur état normal après quelques jours d’observation.

En Virginie et au Texas, des médecins ont remarqué une série de cas similaires sur leurs patients. Le comité consultatif sur les pratiques vaccinatoires des « Centers for disease control and prevention » devra se réunir début juillet pour savoir si cette myocardite est en lien avec le vaccin.

Notons également l’arrivée du variant californien « Espilon » (on va faire tout l’alphabet), peut-être résistant aux vaccins ARN ! Quelle efficacité vaccinale !

23h : extinction des feux

Paris, ville de la nuit ! Non, c’est une blague. La fête de la musique qui n’est plus une fête et qui est sans musique est inaugurée par un ballet de force dantesque sur l’avenue des Champs-Elysées.

Le message est clair : rentrez chez-vous.

Entre marathon et expérience d’immersion gilet-jaunesque, le nouveau concept de fête de la musique est très intéressant. On menace, on gaze, on tire à vue, et on lâche les chiens.

Confinement, reconfinement et couvre-feux

L’avant-garde

Ce 25 juin 2021, les autorités de l’État d’Israël ont promulgué le retour du masque dans les lieux publics alors que la population locale est vaccinée à 55 % et que c’était le modèle absolu en matière de gestion sanitaire il y a encore peu.

Co-David 19

D’ailleurs, 40 % des nouveaux cas de contamination sur le sol israélien sont des individus déjà vaccinés. Est-ce un échec ou alors la stratégie est tout autre ?

Reportages, dossiers fuités, articles dont certains censurés sur les plateformes des GAFAM :

17 commentaires

Laisser un commentaire