Ukraine, bombe US en Europe ?

JPEG - 33.5 ko
Victoria Nuland et Antony Blinken

****

Par Manlio Dinucci pour Mondialisation.ca via Voltairenet.org (Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio)

Des chasseurs F-16 USA, envoyés depuis la base d’Aviano (Frioul), sont engagés dans de “complexes opérations aériennes” en Grèce, où hier a commencé l’exercice Iniochos 21. Ils appartiennent au 510th  Fighter Squadron basé à Aviano, dont le rôle est indiqué par son emblème : le symbole de l’atome, avec trois éclairs qui frappent la terre, flanqué de l’aigle impérial. Ce sont donc des avions d’attaque nucléaire qui sont engagés par l’US Air Force en Grèce, qui a concédé en 2020 aux États-Unis l’utilisation de toutes ses bases militaires. Participent aussi à l’Iniochos 21 des chasseurs-bombardiers F-16 et F-15 d’Israël et des Émirats Arabes Unis. L’exercice se déroule sur la Mer Égée au bord de l’aire comprenant Mer Noire et Ukraine, où se concentre le maxi exercice Defender-Europe 21 de l’Armée USA.

Ces manoeuvres militaires, et d’autres, qui font de l’Europe une grande place d’armes, créent une tension croissante avec la Russie, focalisée sur l’Ukraine. L’OTAN, après avoir désagrégé la Fédération Yougoslave en insérant le coin de la guerre dans des fractures internes, s’érige maintenant en paladin de l’intégrité territoriale de l’Ukraine. Le président du Comité Militaire de l’OTAN, le britannique Stuart Perch chef de la Royal Air Force, rencontrant à Kiev le président Zelensky et le chef d’état-major Khomchak,  a déclaré que “les alliés OTAN sont unis pour condamner l’illégale annexion de la Crimée par la Russie et ses actions agressives en Ukraine orientale”. Il a ainsi répété la version selon laquelle ce serait la Russie qui aurait annexé par la force la Crimée, ignorant que ce sont les Russes de Crimée qui ont décidé par un référendum de se détacher de l’Ukraine et de rentrer en Russie pour éviter d’être attaqués, comme les Russes du Donbass, par les bataillons néo-nazis de Kiev. Ceux utilisés en 2014 comme force d’assaut dans le putsch de Place Maïdan, amorcé par des snipers géorgiens qui tiraient sur les manifestants et sur les policiers, puis dans les actions successives : villages mis à feu et à sang, militants brûlés vifs à la Maison des Syndicats d’Odessa, civils sans armes massacrés à Mariupol, bombardés au phosphore blanc à Donetsk et Lugansk. Un coup d’état sanglant géré par USA/OTAN, dans le but stratégique de provoquer en Europe une nouvelle guerre froide pour isoler la Russie et renforcer, en même temps, l’influence et la présence militaire des États-Unis en Europe.

Le conflit dans le Donbass, dont les populations se sont auto-organisées dans les Républiques de Donetsk et Lugansk avec leur propre milice populaire, a traversé une période de relative trêve avec l’ouverture des colloques de Minsk pour une solution pacifique. Mais à présent le gouvernement ukrainien s’est retiré des colloques, au prétexte qu’il refuse d’aller à Minsk car la Biélorussie ne serait pas un pays démocratique. En même temps les forces de Kiev ont repris les attaques armées dans le Donbass. Le chef d’état-major Khomchak, que Stuart Perch a félicité au nom de l’OTAN pour son “engagement dans la recherche d’une solution pacifique du conflit”, a déclaré que l’armée de Kiev “se prépare pour l’offensive en Ukraine orientale” et que dans cette opération “est prévue la participation d’alliés OTAN”.

  Ce n’est pas un hasard si le conflit dans le Donbass s’est rallumé quand, avec l’administration Biden, la charge de secrétaire d’État a échu à Antony Blinken. D’origine ukrainienne, il a été le principal organisateur du putsch de Place Maïdan dans le rôle de vice-conseiller de la sécurité nationale dans l’administration Obama-Biden. Comme vice-secrétaire d’État, Biden a nommé Victoria Nuland, aide-organisatrice en 2014 de l’opération USA, qui a coûté plus de 5 milliards de dollars, pour instaurer en Ukraine le “bon gouvernement” (comme elle déclara elle-même). Il n’est pas exclu qu’ils aient maintenant un plan : promouvoir une offensive des forces de Kiev dans le Donbass, soutenue de fait par l’OTAN. Elle mettrait Moscou devant un choix qui tournerait dans tous les cas à l’avantage de Washington : laisser massacrer les populations russes du Donbass, ou intervenir militairement pour les soutenir. On joue avec le feu, pas au sens figuré, en allumant la mèche d’une bombe au coeur de l’Europe.

Manlio Dinucci

Ucraina, bomba Usa in Europa

Édition de mardi 13 avril 2021 d’il manifesto

https://ilmanifesto.it/ucraina-bomba-usa-in-europa/

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

Via Mondialisation.ca

**La Tribune Libre est l’espace de libre expression des abonnés des ME. Son contenu n’engage pas le site des ME.**

Les commentaires et les articles sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

25 commentaires

  • Avatar engel

    – A la différence du Maïdan, Poutine ne se laissera pas surprendre, aujourd’hui.

    – Bien qu’étant hyper-posé, il risque de prendre l’initiative, ou plus exactement, de répondre à l’attaque du clou par le choc de l’enclume.
    …Autant qu’a être diabolisé, autant que cela le soit pour la victoire !

    Poutine :
    –  » Il y a cinquante ans, les rues de Leningrad m’ont appris que si la bagarre est inévitable, vous devez frapper le premier »

    …Alors, est-ce « inévitable » ?

    Voilà la question que Poutine se pose en ce moment.

  • Avatar engel

    Pour cause d’un refroidissement printanier avec fortes gelés , cette année ne sera pas une année à fruits.
    …Dés lors, sera-t’elle à champignons ?

  • Avatar caillou14

    Biden montre ses muscles, mais ne bougera pas un sourcil Poutine à prévenu venez pas m’emmerder ou l’Ukraine disparaitra de la carte…
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • Avatar Sully-Morlandimus

    Je pourrais vous mettre tous d’accord.
    Un, Les USA, ixil-ixila ( « en sourdine » en basque), détiennent une technologie et surtout un mode bien spécifique pour faire usage de cette technologie que personne d’autre n’a, du moins officiellement. C’est la production en mode « emporté » d’un rayon laser ultra puissant. Héritage lié à la soucoupe volante s’étant scrachée dans le Nevada en 1947… Le coup de l’usine AZF, vous vous rappelez ? Une équipe au sol afin d’assurer une précision millimétrée car la source est à 20 km d’altitude. Et il y a à proximité de cette usine , enfouis sous terre dans des souterrains secrets, des stocks d’armes chimiques appartenant à l’armée française. D’où le choix du site, pour faire passer un message très solennel à qui de droit suite au soutien qualifié « d’elliptique » de la part de notre feu Chi-chi qu’il avait été porter sur le sol des USA après les attentats du 11/09……
    Deuxio, qui nous dit que le Poutine ne participe pas à une énorme mascarade destinée à mettre en place une dictature à l’échelle mondiale ?
    Tercio, quand l’actualité de l’aréopage de Schawb est à faire exécuter dans les délais le plan machiavélique pour lequel nous sommes nombreux sur ce blog à en soupçonner et les tenants et les aboutissants, il serait totalement paradoxal ou accidentel qu’un conflit local puisse ne pas être sous contrôle.

    • Avatar engel

      – Primo,
      Ouahhhh, manquait plus que Chirac, les E.T leur rétro-ingénierie. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

      – « Deuxio, qui nous dit »,
      …que tu n’es pas un extraterrestre en mission de désinformation bien profonde, diligenté par les anussiens arc-en-ciel, hein ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

      Tertio,
      …Sinon, on peut redevenir sérieux ?

      • Avatar Sully-Morlandimus

        Si tu n’es pas en capacité de démonter point par point ce que j’avance dans mes analyses, tes propos c’est bulles de savon. Désolé !
        Le sérieux c’est peut-être de rire de ce que t’es incapable d’analyser ?
        Tu savais qu’il y avait un stock d’armes chimiques à proximité de l’usine AZF ? NON!
        Tu avais noté que l’évènement de l’usine AZF faisait suite au voyage de Chirac ( retour la veille tu peux vérifier au lieu de faire ton guignol) ?
        Tu avais noté que ce jour-là, comme par hasard, c’était le jour où les 15 ministres des affaires étrangères de l’UE de l’époque se réunissaient à Bruxelles pour  » Formuler un soutien » aux USA suite aux attentats du 11/09 ?
        Quand on ne se donne pas la peine d’aller vérifier une partie, au moins, des arguments de l’autre, ON SE LA FERME !

        • Avatar engel

          Salutation terrien,

          – Primo:https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
          L’explosion ne fut que superficiel et n’a produit qu’un cratère de quelques petits mètres de profondeur. Ce qui exclus de facto l’hypothèse du vilain souterrain plein d’armes chimiques initiant l’explosion.

          -Secondo :
          Les armes chimiques ne se consument point violemment.
          Au contraire, elles perdent leur pouvoir au contact d’une forte chaleur.
          Ce ne sont point des carburants !

          – Tertio :
          Un COMburant (le nitrate d’ammonium) ne peut exploser* que, si et seulement si, il est mélangé INTIMEMENT avec un CARburant.

          C’est une loi fondamentale de la physique/chimie-moléculaire qui ne souffre D’AUCUNE exception !
          …même chauffé par le rayon de la mort, obligeamment fourni en rétro-ingénierie par des E.T venus en guinguette se « scrachés » sur terre.

          – Quattro :
          La temporalité entre le 11/9 et l’explosion usine AZF ne laisse la place à la coïncidence et à l’accident que pour les lapins de 6 semaines…Donc je ne fais point parti.

          …Ça, c’est pour le coté factuel et certain physiquement, que tu me demandais si courtoisement.
          Maintenant en ce qui concerne l’hypothétique et l’incertain, il nous faudra malgré tout un carburant…

          – Alors commence donc à nous parler du camion-citerne/fuel circulant près du hangar. Que certains témoins affirment avoir vu avant l’explosion.
          (pour voir le lien, suite à Pb de retranscription inexplicable, il faut copier/coller en mettant un « h » en début de l’adresse)
          .ttps://www.qwant.com/?client=brz-moz&q=AZF camion citerne&t=web

          …Ou alors, parle-nous de la production de CARBURANTS pour fusées/missiles produit par la SNPE(société des poudres et explosifs) qui jouxtait l’usine d’AZF Toulouse.
          Là (à mes yeux), tu commenceras à m’intéresser.

          Ps: Ne palabre pas sur mes connaissances et mon cursus, que tu ignores.
          Car moi vois-tu, j’échange directement avec le concepteur des soucoupes ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

          *) Effectivement ce MÉLANGE ne pourra passer en régime détonant que s’il est EN PLUS initié par une très forte chaleur, ou une très forte compression ponctuelle.

  • Avatar Sully-Morlandimus

    Mais t’as rien capté au film, je comprends mieux.
    Les armes chimiques en souterrain n’ont rien à voir avec l’explosion. Pétard !
    C’est un rayon laser puissant( en provenance supposée d’un avion inatteignable par nos avions de chasse donc à très haute altitude) que nombre de riverains de cette zone de Toulouse ont témoigné avoir vu (un éclair, une lumière très vive et certains ont qualifié ce rayon comme étant tangiblement celui d’un rayon laser), ainsi qu’une équipe de bronzés en 4*4 s’étant extirpée de la zone juste avant l’explosion.
    Ensuite le fait OCCULTE de la présence à proximité du lieu de l’explosion de ces stocks que seule la grande muette connaissait était clairement un message adressé par CEUX qui avaient choisi la cible , CAPITO ?
    Ensuite t’as qu’as demander aux anciens de l’ETA, qualifiés parmi les meilleurs artificiers par le FBI, concernant leur explosif fétiche l’ AMONAL, dont la base est du NH4-NO3, s’il y est intégré un quelconque carburant ?? Rien, Juste un détonateur magnétique ! Vérifie avant que de me sortir des sornettes !
    Les chinois arrivent à produire du laser à titre militaire, mais à poste fixe pas en embarqué.
    Ca fait partie des armes absolues. Aucune parade, aucune barrière, aucun anti-missile, rien nada, surtout en embarqué à 20 000 m d’altitude.
    Je dois mal m’exprimer, désolé car là je comprends que tu nous lâches une « petite » durite !

    • Avatar engel

      – De façon expérimentale, les lasers embarqués à très haute puissance le sont sur des bases gros BOMBARDIERS ou format civil similaire.

      – Dixit : « L’AMMONAL est un explosif utilisé à partir de la Première Guerre mondiale. Il est composé d’un MELANGE de nitrate d’ammonium, de trinitrotoluène (ou Tolite) et d’aluminium en poudre dans les proportions d’environ 22/67/11. »
      Ref : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ammonal

      …Le reste est du même tonneau.

      – Tu as raison, tu ne me comprends pas et nous ne vivons pas dans le même monde. J’en resterai donc là !

      Bonne continuation sans moi.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Avatar Sully-Morlandimus

    ….. la temporalité, ou timing, ne fait AUCUN doute.
    Tu m’aurais posé la question, ah oui mon cher Sully, et la France serait restée comme un rond de flanc sans réponse à un pareil attentat ?
    Pour info, mes sources sont au sein de TOTAL concernant l’existence du stock souterrain.
    Ensuite la ou plus exactement LES DEUX réponses assez cinglantes ont été données par nos services.
    Mais au delà, tu comprendras que pour ma sécurité je ne puisse t’en dire plus . Dommage, c’est croustillant.

Laisser un commentaire