La principale finalité de la vaccination n’est pas sanitaire. Nexus

Puisque les personnes vaccinées sont soumises aux mêmes interdits que les non vaccinées, se pourrait-il que le but ne soit pas la protection contre le covid mais, le traçage ? C’est la raison avancée par le scientifique Philippe Guillemant. Dans quel monde les humains vont-ils vouloir vivre, puisque c’est l’acceptation de plus en plus invasive des nouvelles technologies, qui déterminera la mise en place du projet mondialiste ? Une prison à ciel ouvert ?

*******

Source Nexus via Liliane held Khawam

Philippe Guillemant, ingénieur physicien français, Docteur en Physique, spécialiste d’Intelligence Artificielle exerçant au CNRS.

« Le principal but de la vaccination n’est pas d’ordre sanitaire », selon Philippe Guillemant, Docteur et ingénieur physicien, spécialiste d’Intelligence Artificielle exerçant au CNRS. « Ce problème-là est peanuts à coté du choix de société qui se trouve devant nous, qu’une politique de gouvernance mondiale semble avoir déjà fait à notre place. Le principal but de la vaccination est de parvenir à une normalisation du port d’identité numérique par chaque citoyen. Aucune loi ne pourrait empêcher l’implémentation des algorithmes correspondants, mais seulement en interdire l’usage. La question de savoir si nous allons effectivement rentrer dans ce nouveau monde, ou pas, va donc dépendre du niveau d’acceptation du vaccin. Mais je le répète une fois de plus, mon avis est qu’on n’entrera pas dans ce nouveau monde. »

Le principal but de la vaccination est de parvenir à une normalisation du port d’identité numérique par chaque citoyen.

Philippe Guillemant, Docteur et ingénieur physicien, spécialiste d’Intelligence Artificielle exerçant au CNRS

Le principal but de la vaccination est de parvenir à une normalisation du port d’identité numérique par chaque citoyen. Il sera en effet permis que le contrôle de ses droits d’accès à différents lieux (restaurants, boutiques, gares etc.) se fasse de manière automatique, ce qui ouvrira un immense marché, celui des objets connectés, tellement savoureux qu’il est capable de transformer des informaticiens en virologues.
Cela permettra également l’introduction d’une monnaie numérique déjà préparée par la suppression progressive de l’argent liquide.

Il y a deux cas à considérer :

– Port d’identité numérique non intimement liée au corps : mobile, bracelet, montre, sac à main…
– Port d’identité numérique intimement liée au corps : bague, puce sous la peau, identification génique…

Dans le second cas il sera impossible, sauf opération chirurgicale, de se débarrasser de son identité.

Dans un premier temps, seul le premier cas est à considérer sérieusement. Ce n’est que lorsque l’usage d’une identité numérique sera normalisé par l’habitude (de vivre autrement) que le second cas s’imposera naturellement pour renforcer la sécurité de l’usage.

Aujourd’hui, ce port d’identité numérique est déjà réalisé via nos mobiles, mais aucun usage n’en est fait, sauf marginal comme dans le cas de l’application TousAntiCovid. Tout le monde a le droit d’entrer dans n’importe quelle boutique et de voyager sans être obligé d’avoir un portable. D’autre part, le traçage des déplacements permis par un mobile est très grossier, sa précision étant comprise entre 1 et 10 mètres. On peut considérer que pour l’instant, avoir un portable est inoffensif.

Tout cela pourrait changer avec le contrôle vaccinal automatisé et la généralisation des objets connectés via la 5G et même dès la 4G. En particulier le traçage ne serait plus réalisé par GPS, mais par analyse et triangulation de signaux via les objets alentours et sera à terme 100 à 1000 fois plus précis, à mesure que la technologie évoluera.

Le port non lié au corps d’identité numérique, dans un environnement peuplé d’objets connectés (maisons, voitures, routes, villes…) permettrait les recueils de données suivants par une I.A. :

– Vérification d’autorisation d’accès pour les vaccinés
– Contrôle de vitesse et stationnement (voiture connectée)
– Identification de toutes sortes d’infractions à la conduite
– Identification des personnes avec qui l’on déjeune
– Mémorisation de tous les déplacements
– Calcul de temps de travail ou temps de présence…
– Détection de déplacement inhabituel…
– Etc

Il convient de préciser qu’aucune loi ne pourrait empêcher l’implémentation des algorithmes correspondants, mais seulement en interdire l’usage.Toutefois, il serait extrêmement difficile de détecter qu’un tel usage n’est pas effectué. Seule son exploitation pourrait être rendue visible, mais cela laisse une grande place à une exploitation inavouée, par exemple par une société d’assurance où le calcul des droits est déjà réalisé de façon informatique.

Considérons maintenant le deuxième cas, et allongeons la liste précédente :

– Maison intelligente (interactions, commandes, dialogues…)
– Analyse d’activités privées (dormir, lire, faire l’amour…)
– Surveillance de l’activité des enfants
– Analyse des interactions familiales
– Analyse de situation (repos, activité, chute…)
– Analyse de comportement (geste brusque, activité sportive…)
– Détection et mémorisation des habitudes
– Etc

J’en oublie certainement, sachant qu’il est difficile d’imaginer d’avance tout ce que la quatrième révolution industrielle pourrait nous inventer. Je ne parle ici que d’un transhumanisme très doux, presque acceptable, sans faire référence à quoi que ce soit d’intrusif comme une puce dans le cerveau, des nanorobots dans nos veines ou une vision artificielle et connectée. Mais il va de soi que l’acceptation de ces technologies intrusives est conditionnée à l’acceptation de l’usage d’identité numérique.

La question de savoir si nous allons effectivement rentrer dans ce nouveau monde, ou pas, va donc dépendre du niveau d’acceptation du vaccin. Il est en effet peu probable que l’on oblige chaque citoyen à porter une identité numérique lors de ses déplacements si 50% de la population n’est pas vaccinée, car on ne va pas limiter à ce point la liberté de circulation. Par contre, si seulement 5% de la population n’est pas vaccinée, il est fort probable qu’on entrera dans ce nouveau monde.
La réalité sera évidemment bien plus complexe que cette simplification binaire, qui n’a d’autre but que d’éveiller aux véritables enjeux.

La question de savoir si nous allons effectivement rentrer dans ce nouveau monde, ou pas, va donc dépendre du niveau d’acceptation du vaccin

Philippe Guillemant, Docteur et ingénieur physicien, spécialiste d’Intelligence Artificielle exerçant au CNRS

Donc, je le répète, nous ne sommes pas confrontés à un problème sanitaire avec le virus. Ce problème-là est peanuts à coté du choix de société qui se trouve devant nous, qu’une politique de gouvernance mondiale semble avoir déjà fait à notre place.

Mais je le répète une fois de plus, mon avis est qu’on n’entrera pas dans ce nouveau monde.

Philippe Guillemant, le 24 novembre 2020 Son site http://guillemant.net/

NEXUS via LHK

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

31 commentaires

  • Avatar nomdemon

    Plus rien de naturel chez l’Humain alors quon veut préserver la Nature, cherchez l’erreur.. !

    • Avatar mianne

      Les Français qui acceptent de se faire vacciner croient que cela permettra de mettre fin à toutes les mesures dites « sanitaires » liberticides . Les Belges ont obtenu , par une action au tribunal, que toutes ces mesures soient arrêtées en Belgique dans trois semaines ( 30 jours à compter du 31 mars ) ,
      https://www.mondialisation.ca/info-le-soir-letat-condamne-a-lever-toutes-les-mesures-covid-dici-30-jours/5655090
      Quand la France lancera-t-elle une action semblable à celle des Belges ?
      Extrait de l’article de Le soir.be du 31 mars 2021
      « …Le tribunal de première instance de Bruxelles a ordonné à l’Etat, ce mercredi, de mettre fin aux mesures exceptionnelles prises dans le cadre de la pandémie, et ce dans les 30 jours. Une astreinte de 5.000 euros par jour sera due si l’Etat ne se conforme pas à la décision.
      La Ligue des droits humains avait introduit, il y a trois semaines au nom de tous les Belges, une action en référé devant le tribunal de première instance de Bruxelles. Celui-ci a ordonné à l’Etat, ce mercredi, de mettre fin aux mesures exceptionnelles prises dans le cadre de la pandémie, et ce dans les 30 jours,a appris « Le Soir ». Une astreinte de 5.000 euros par jour sera due si l’Etat ne se conforme pas à la décision. Le tribunal des référés a estimé que l’urgence invoquée par les demandeurs était établie par le fait de la prolongation jusqu’au 1er avril, par arrêté ministériel du 6 février dernier, des mesures querellées, et ce « sans qu’une réelle communication ait été faite sur le sujet ».
      Les demandeurs mettaient en cause la responsabilité de l’Etat belge en ce qu’il aurait commis une faute en adoptant des mesures, par voie réglementaire, attentatoires aux libertés fondamentales « en méconnaissance des règles constitutionnelles et/ou légales qui lui imposent de s’abstenir ou d’agir dans un sens déterminé ». Aucune des trois lois invoquées par l’Etat belge pour restreindre les libertés des Belges, estimaient Me Despontin et Me Lackner pour la LDH, ne pouvaient servir de base sous-jacente à l’arrêté ministériel litigieux. L’arrêté ministériel, soulignaient les deux avocates, « viole le principe de subsidiarité du droit pénal, l’obligation de consultation du Conseil d’Etat et le principe de la sécurité juridique »…
      Que font les Français ?

  • Avatar gneu

    OK mais peut-on m’expliquer une fois pour toute ce repérage via le réseau 5G des vaccinés ?
    Je m’appelle Alphonse et j’ai été vacciné le le 8 avril à 11h53′ au portique n°4 du vaccinodrome du stade de France. J’avais mon smartphone dans mon sac à 30 cm de moi.
    Juste 2 mètre plus loin, à la même heure, ma soeur, Honorine se fait vacciner. Son smartphone était aussi dans mon sac.
    Dans cette cacophonie, comment les réseaux peuvent-il s’en sortir pour savoir qui est qui ?

    • Avatar petitscarabee

      C’est simple ,t’as qu’a étudier le fonctionnement des ondes éléctromagnetiques ,des modulateurs démodulateurs,recepteur éméteur VHF,UHF, puis avant de dormir tu peux aussi passer en revue le code morse et tout ce que tu pourra trouver sur Hertz,faraday-Maxwell,Oerstoed et tous les champions de l’elec sans oublier mon preferé : Gilbert William

    • Avatar Demeter

      Simple, ton telephone laisse des traces numeriques sur les serveurs des centralisateurs 4G et 5G… Tres simple deja de calculer ta position quasi exacte, ensuite savoir qui est a coté de toi grace au BT que personne ne songe a couper…
      Ensuite couper le wifi sur le telephone ne sert a rien, car google a un passe droit qui permet de laisser certains serrvices wifi ouverts, idem pour les modes data 4G sous android, qui restent ouverts meme quand ils apparaissent coupés.

      Le tracage se fait a cause des applis installés sur les smartphones, montres connectées, et autres gadgets techno embarqués. Toutes ces traces numeriques sont collectées, centralisees et analysees en temps reel pour localiser, connaitre, etudier, pister chaque utilisateur de techno connectée et l’entourage proche!!!

      Comment crois tu que j’ai pu gauler mon smarphone telecharger en loucedé des mises a jour via le wifi dans un lieu ou lje n’etais appairé a aucune borne wifi connue, et que le telephone affichait aucune borne wifi apairee???…
      Et qui se souvient ou a deja vu un resau GSM apparaitre furtivement appelé F20, sans autre forme d’identification, en differents lieux de france????

      Il y a d’excellents sites de radio hackers qui expliquent les bases et les concepts de la surveillance numerique par radio… A découvrir…

      • Avatar gneu

        Entièrement d’accord avec tout ce que tu dis sur les smartphones.
        Mais on parle ici du vaccin.
        En quoi l’injection qu’on te fait le jour J est-elle en mesure d’interagir avec ton smartphone et les réseaux 5G. Il faudrait qu’il y ait au préalable une ACTIVATION (ou programmation) de l’injection.
        Or, ce n’est pas le cas.

      • Lorsque je me sert de mon rtl-sdr c’est amusant le nombre de téléphone portable que je détecte pas très loin il capte aussi tres bien certaines communication car c’est en clair. c’est rigolo.

        • Avatar Demeter

          j’ai un scanner 0-5200MHz sans trou couverture generale AM/FM/USB/LSB/W-FM, mais comme tout devient numerique, ca commence a se depeupler grave!!!!

          Je me souviens il y a 20 ans les radiocom 2000 en 423MHZ, on entendait TOUTES les conversations telephoniques en clair…., les flics aussi en clair en 77 MHZ (passage des casiers judiciaires, plaques , etc) et les pompiers vers 82MHz, bref, le monde d’avant….

      • Avatar boco

        Il suffit de mettre un téléphone dans une cage de faraday (genre boite métallique sans trou, voire papier d’alu enrobant et tu n’as même pas besoin d’éteindre ton tel !) et gogole aussi puissant soit-il ne peut rien contre les lois de l’univers ! … Le champ électro-magnétique à l’intérieur d’un conducteur est nul…
        tu essaies, tu appelles ton tel et tu vois…(entends) s’il sonne ta cage de faraday a un problème !
        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • Avatar Sully-Morlandimus

        Il reste l’option de quitter la carte SIM, nein ?

  • Avatar Leveilleur

    « La question de savoir si nous allons effectivement rentrer dans ce nouveau monde, ou pas, va donc dépendre du niveau d’acceptation du vaccin »

    Selon les dernières sondages, 52 % des Français n’ont pas l’intention de se faire vacciner et j’en fait partie et je ne marcherais pas dans leur chantage, pas de vaccin, pas de récompense chien chien susucre !

    Ils rêvent là ! La résistance va s’organiser, pas questions de rentrer dans la sous-mission !

  • Avatar caillou14

    Le principal but de la vaccination est de parvenir à une normalisation du port d’identité numérique par chaque citoyen…????
    heu..il existe actuellement un passeport, donc remplacer l’un par l’autre ?
    Moi pas comprendre????
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    • Avatar Demeter

      le pucage génétique des humains est deja pratiqué, il s’agit de doter un gene neutre d’un code 128 bits unique au meme titre qu’un badge RFID type acces d’immeuble via un virus porteur (adenovirus). Il est bien plus efficace, facile et rapide de chercher le decodage d’un gene precis plutot qu’un sequencage genetique integrale (utilisé actuelement en identité criminelle via le FNAEG sue x alenes)… D’ou la pseudo vaccination des les premiers mois chez les nourissons afin d’encoder cette identité numerique nouvelle…

      Il suffit d’injecter cet adenovirus ciblé a une personne pour que rapidement tout son code ADN soit converti avec l’identité numerique associée…
      Et d’ici un an, on aura des lecteurs d’empreinte genetique simplifiee ans les commercers, les banques, etc….

    • Avatar boco

      Tous les migrants ont un passeport avec identification biométrique ?
      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif(https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif)

      • Avatar boco

        test pcr, « identité » et profil génétique…
        vaccin d’identification … vérification génétique si doute … brevet de bg …
        virus = alibi
        vaccination… mise en place progressive… d’ici 10 ans ?
        nano rfid ? détection à distance (quelques cm ? dm ?)…
        5G pour transport des data des derniers milliards de terriens…
        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • Avatar Demeter

        les migrants etonnement ou pas, tout comme les etnies foncées ne sont presque pas tteints par le covid!!! Les migrants ont aussi l’AME qui paye tout, et ils ont grace au syndicat des dentistes de france des droits pour avoir gratuitement la pose d’implants ceramique ce que l’on refuse aux indigenes francais sauf a payer le prixc fort!!!! cela est verifiablefacilement!!! et qu’on ne me parle pas de racisme, n’importe qui peut voir le taux de covid en afrique, et dans certaines communautés foncees dans le monde (c’est pas du la la chlroro du docteur raoult le sorcier africain), et ceux qui morflent le plus sont pour la plupart des metis de blanc ou d’asiates… Oui, le covid est une arme bacteriologique de depopulation avec ciblage sur certains caracteristiques ethniques .

  • Avatar Maxandre

    Est-ce que la révolte fait partie du plan ?
    Le Centre de sécurité sanitaire Johns Hopkins a fait des simulations en 2017 et le scénario projeté consistait en une vaccination de masse dont le vaccin développé « en urgence » contre le virus causait des effets indésirables graves, menant à la révolte des citoyens.
    http://verite-covid.com/wp-content/uploads/2021/01/Pandemie-de-SPARS-Fr.pdf

    La simulation pandémique « SPARS 2025-2028 » en français
    http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2021/04/la-simulation-pandemique-spars-2025.html

  • Autour de moi, je n’entends que des personnes vaccinées, âgées pour la plupart. L’étau se resserre ! Certains ne voulaient pas mais les enfants s’en sont mêlés et hop, mamie a eu ses piqûres ! Je vais me coller un panneau sur le vêtement: « Personnes vaccinées, prière de ne pas m’approcher ! » Non mais !

    Non, bien sûr que le but n’est pas sanitaire. Sinon il n’y aurait pas une telle obsession de la vaccination, pour une grippe, même si elle peut être mortelle pour certaines personnes. Les militaires, les vétos, les pompiers (beaucoup de ces derniers ont refusés), les dentistes, les pharmaciens… tout le monde se met à piquouser !

    En Europe, déjà 6 000 morts et plus de 277 000 effets secondaires graves. Alors pour le sanitaire, on repassera !
    Qu’il y ait un but de soumission, c’est certain. On sait aussi que ces « vaccins » modifient l’ADN. Ils sont programmés pour cela. On est donc dans l’ère du transhumanisme.
    Il y a aussi un but pécuniaire. Le président de Moderna est devenu milliardaire en quelques mois.
    Pour le reste, on ne connaît pas la moitié des plus de 150 produits différents dans un seul « vaccin ». On sait en tout cas qu’il y a des extraits de fœtus humains. On connaît les effets du cannibalisme sur l’organisme. Alors par injection…
    Quant à la relation avec la 4G, 5G … la réponse ne nous est pas encore connue.
    Ah oui, encore un but: rendre les gens immuno-dépresseurs, ce qui augure de sacrés bénéfices là encore, pour Big Pharma.

  • Avatar keg

    Au show-bizz pronostical :

    09/04/2021 – le poids des mots et le choc des analyses (découvrir la situation en matière du « vol d’atteints » ou des couvre-feux justifiés dans le tableau « France au goût du jour », inclus dans le lien à cliquer).
    https://wp.me/p4Im0Q-4Qa-
    – On approche des 6 millions d’atteints. Serait-ce l’annonce de l’holocauste III (souvenez-vous des 6 millions d’arbres et des 6 millions d’âmes. L’air de rien cela progresse en moyenne de 900 000 par mois et 2 148 800 par trimestre. A ce rythme au 11/08/2028, la pandémie sera stoppée, par absence 100% et donc absolue de contaminables possibles. Gardez espoir, de toute façon, nous sommes tous mortels !

Laisser un commentaire