« Covid. Pourquoi le Brésil inquiète le monde et panique les autorités ? !! » L’édito de Charles SANNAT

Nouvelle souche ou mutation ? Volti

*******

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Le pire n’est jamais certain. Le meilleur non plus.

Il convient de voir la réalité telle qu’elle est. Pas pire, mais comme elle est.

Alors pour comprendre la panique qui gagne les autorités mondiales y compris dans notre pays et au plus haut niveau de l’Etat, il faut se pencher du côté du Brésil et en particulier d’une région d’Amazonie dont la capitale locale est Manaus.

76 % des gens infectés et donc l’immunité collective atteinte !

Manaus a été particulièrement touchée lors de la première vague épidémique, et globalement, les autorités sanitaires brésiliennes ont laissé passé l’épidémie. Résultat, presque toute la population a été malade avec un taux estimé en octobre 2020 de 76 % de la population ayant développé des anticorps au Covid. (Source étude scientifique à ce sujet à télécharger ici). A noter que cette étude comme à peu près tout dans cette histoire de coronavirus et de SRAS-CoV-2 est aussi contestée par certains en raison de certains biais.

C’était presque en soi une bonne nouvelle et c’est surtout le premier et le seul endroit de la planète à avoir atteint l’immunité collective avant même tous les processus de vaccination actuellement en cours.

Pourtant, alors que cela n’aurait pas du se produire, l’impensable est en train de survenir au Brésil.

Une seconde vague frappe Manaus, encore plus meurtrière, encore plus forte, et l’immunité collective pourtant atteinte n’y semble rien changer à l’affaire.

Les gens meurent à nouveau. Plus jeunes, plus rapidement, avec des symptômes plus forts.

« Il tue les jeunes » – la nouvelle souche de COVID qui émerge en Amazonie brésilienne et affole la planète !

Alors que vous entendez parler presque tous les jours du variant anglais ou Sud-africain, ce n’est pas tant ce dont on parle dont il faut vous méfier, mais plutôt de ce dont on ne vous parle pas.

Et sur quel variant est-on le plus discret ?

Sur celui du Brésil.

Et pour cause.

Les autorités brésiliennes craignent d’avoir sur les bras une nouvelle souche qui est plus contagieuse et plus mortelle que tout ce que le monde a vu auparavant.

Selon un rapport publié par le média brésilien Universo Online, une augmentation des cas et des décès, en particulier chez les jeunes patients, dans la ville amazonienne durement touchée de Manaus (située au nord-ouest du Brésil, sur les rives du fleuve Negro) a attiré l’attention de professionnels de la santé travaillant aux premières lignes de la pandémie dans la centrale d’Amérique latine durement touchée.

Source article brésilien ici.

D’après les informations qui nous arrivent, le changement le plus alarmant a été une augmentation du nombre de décès parmi les jeunes, qui meurent maintenant en plus grand nombre que lors des vagues précédentes de l’épidémie à Manaus , qui a longtemps lutté avec des ressources de soins de santé surchargées.

Selon les registres de décès de Manaus des 30 derniers jours cités par ULO, quatre décès sur dix pendant cette période impliquaient des patients de moins de 60 ans dans l’État.

« Il ne fait aucun doute que beaucoup plus de jeunes meurent. Nous ne parlons pas seulement d’un groupe à risque: c’est dans toutes les tranches d’âge, affectant les bébés, les enfants, les adolescents même sans comorbidité » , souligne l’infectiologue Silvia Leopoldina, qui travaille également à les réseaux publics étatiques et municipaux de Manaus.

Le médecin dit qu’il y a eu des changements dans le comportement de la maladie dans l’état. « Avant, les premiers symptômes de gravité apparaissaient vers le dixième jour. Il y a maintenant des patients qui, avec sept, huit jours, en détresse respiratoire. »

«Il se passe quelque chose de très différent à Manaus. Je ne sais pas si c’est une nouvelle souche ou si c’est quelque chose de différent. Mais ceux qui sont en première ligne voient une augmentation de la gravité des cas», déclare l’infectiologue et chercheur Noaldo Lucena, qui travaille dans les cliniques populaires, les soins à domicile et les hôpitaux publics.

La nouvelle infection et le nombre de décès sont si graves, dit-il, qu’ils vont au-delà de la plus grande contagiosité déjà connue de la nouvelle variante du virus.

« De toute évidence, nous sommes face à un être invisible qui est beaucoup plus pathogène et transmissible. Aujourd’hui, des familles entières arrivent avec les symptômes en même temps, alors qu’avant ce n’était qu’un à la fois. »

Lucena a ajouté également que les patients de Manaus avaient des lésions pulmonaires plus graves.

« Vous auscultez les poumons du patient et n’entendez rien. Mais quand vous voyez l’image tomographique, vous ne croyez pas à quel point il y a des dégâts aussi énormes avec si peu de répercussions cliniques visibles. »

Alors que les chercheurs travaillent toujours pour confirmer exactement ce qui cause la flambée des décès et de la gravité à Manaus, les plus grandes craintes subsistent: que de nouvelles mutations du COVID-19 soient être capables de percer l’immunité des infections passées et du vaccin.

En cause peut-être la mutation E484K

Dans cette épidémie, l’histoire s’écrit au présent, ce qui était vrai il y a 6 mois ne l’est plus et de nouvelles réalités peuvent émerger particulièrement rapidement.

Il y aurait un point commun entre les variant sud-africain et brésilien, la mutation appelée E484K qui rendrait nettement moins efficaces les anticorps et sans doute les vaccins actuellement déployés. C’est pour cette raison qu’il y a quelques jours je vous disais que c’était une course contre la montre, et que vraisemblablement, la bataille de la vaccination était déjà perdue.

https://insolentiae.com/la-bataille-de-la-vaccination-est-elle-deja-perdue/embed/#?secret=g0LIUiUqO1

Espérons donc que ce nouveau variant, qui serait de nature à reconfiner le monde entier reste cantonné au Brésil et à sa région amazonienne. Espérons qu’il ne se fraye pas un chemin à travers la Guyane. Bref, espérons que l’on ne rejoue pas le scénario de Wuhan, avec Agnès Buzyn, martiale, qui nous déclarait que « les chances que le virus arrive en France étaient proche de zéro ».

Je n’ose même pas parler de l’idée de fermer les frontières… ce serait sans doute fasciste, mais dans la vraie vie, les mêmes causes produisent les mêmes effets, et si nous refaisons la même ânerie, alors, nous aurons tous ces variants, et en laissant les frontières ouvertes, nous aurons le droit de tous nous enfermer chez nous pour de longues, très longues semaines.

C’est ce scénario du pire qui hante désormais l’Elysée, et je ne vous parle même pas des dégâts irrémédiables sur notre économie.

Restez à l’écoute.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

26 commentaires

  • kalon kalon

    Plutôt moche comme nouvelle ! :-(
    Et si la chose est vrai, l’Europe doit fermer complètement ses frontières avec effet immédiat !
    Ce que la commission européenne refuse de faire pour des raison purement commerciales ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • Avatar petitscarabee

    La phrase juste est  » avec les cons le pire est toujours certain  » et c’est encore le cas mais il faut rajouter « avec les ignorants ,les commerçants,les curés de tous bords le pire est toujours certain »

    Vous autres vous êtes complètement à côté de la plaque…et surtout ce Sannat…qui vous manipule pire que les autres.

    Pourquoi les gens en place sont fachés contre la Chine? Parce que Hu Jintao au début des années 2000 à dit que les entreprises europpéeenes implantés en Chine doivent respecter les normes européenne en matière de rejet industriel dans l’atmosphère…..Si vous écoutez Keith et sa bande de dégénéré vous vous apercevrez que c’est bien cette clique de taré qui polue exprés pour soit disant reflechir le rayonnement solaire….

    Vu que les Chinois maintenant peuvent resiter à l’assaut des tite bite, le giec et les autres ont décidés que pour essayer d’endiguer le problème du co2 il faut bruler la forêt amazonienne ou faire peter un volcan ,comme pour le Tambora aux Philipines…….Moi,j’invente rien,tout est en ligne et facilement visible pour ceux qui enquête sur le sujet de la géo merde.

    Tant que vous ne regarderez le problème actuel en ayant comme support de penser ,les soit disant problèmes envirronementaux, pour ne pourrez absolument rien comprendre et donc prendre aucune mesure valable pour essayer de faire quelque chose.

  • Avatar Sully-Morlandimus

    La mutation E484K, est-elle vraiment vérifiée comme étant une réelle MUTATION ?
    C’est quand même incroyable que c’est exactement là où le principe de l’immunité collective naturelle, à grande échelle, a pu se réaliser qu’un «  » » »MUTANT » » » » » au corona…circus plus virulent que jamais vienne à apparaître ?
    ET ce qui interpelle AUSSI, c’est le silence radio sur ce «  » » » »mutant » » » » » de nos médias qui n’arrêtent pas de nous communiquer en boucle que la seule solution c’est l’immunité collective par le seul recours aux «  » » » »vaccins » » » » » » ( même si trois d’entre eux n’en sont pas) ?
    Si, en plus, le simple fait de nous poser des questions constitue une infraction, autant nous envoyer tous en bloc dans les goulags du père Pout-Pout. Basta !!

  • « Je n’ose même pas parler de l’idée de fermer les frontières… ce serait sans doute fasciste, mais dans la vraie vie, les mêmes causes produisent les mêmes effets, et si nous refaisons la même ânerie, alors, nous aurons tous ces variants, et en laissant les frontières ouvertes, nous aurons le droit de tous nous enfermer chez nous pour de longues, très longues semaines. »

    Bon, Charles a viré sa cutie…..

    « C’est ce scénario du pire qui hante désormais l’Elysée »
    hihihi
    J’ imagine Macron ne pas pouvoir dormir….à cause du méchant Covid
    hihihi
    merci Charles, pour ce sketch !!

  • Avatar Leveilleur

    Encore des élucubrations pour nous faire peur, arrêtes Charles, toujours plus et plus de mutation, toujours plus et plus de confinement, de restriction, lorsque l’on verra des gens par centaines morts dans les rues, peut-être qu’on pourra s’inquiéter, mais sans preuves concrètes et à preuve du contraire, c’est encore marcher dans la combine des gouverne-ment pour nous faire peur, nous soumettre, nous diviser et nous contrôler, rien de plus.

  • Avatar donarmando

    Quoiqu’il en soit, qu’un virus soit capable de muter aussi vite, de façon multiple, comme si il s’adaptait aux régions, aux climats et à l’adaptation des hommes face à lui (immunité collective), renforce l’hypothèse que ce virus n’est pas d’origine naturelle.

    Si il apparait qu’un jour ce virus se soit bien échappé d’un laboratoire, je ne voudrais pas être à la place du gouvernement de ce pays !!!

    • Avatar Leveilleur

      Sauf qu’ils ne peuvent pas inventer un virus qui se rependrait dans l’air et qui serait plus mortel que la grippe saisonnière. On cherche jute à nous faire plus peur qu’autre chose car la peur soumet et la peur affaiblie nos défenses immunitaires, ne cédons pas à la peur comme ils le voudraient. Mère Nature a tout prévue pour nous guérir et non pour nous tuer.

      • Avatar Demeter

        Si tu savais les virus que l’homme garde sous cléf qui sont aeroportés et qui sont 1000x plus mortels que la grippe… Et dire que mere nature veut nous guerir, c’est idiot, quand un organisme est toxique pour la « mere nature » elle s’en debarasse par tous les moyens (tant bien serait que mere nature exista)…

        Il faut arreter de croire en des idées new age comme quoi nous sommes protégés par une entité superieure… En verité, nous payons pour ce que nos dirigeants et leurs complices lessavants fous ont fait comme crimes! Les dieux n’existent pas, par contre les fous sont en liberté, ceux qui veulent tuer 90% de l’humanité et esclavager le reste, et les fous qui croient beatement en des idées babacool…

        • Avatar Leveilleur

          Nous vivons avec les virus tous les jours depuis des milliers d’années et même s’ils avaient pire dans leur laboratoire, ils se mettraient eux aussi en dangé. C’est la vie des hommes qui créait les maladies, regarde les épidémies qu’il y a eu dans le passé, ce n’est pas le fait de mère nature tout ça, mais de l’hygiène de vie, la promiscuité avec la saleté dans les villes ou une mauvaise alimentation sans apport vitaminé comme le scorbut. Quand un animal est malade il sait instinctivement quelle plante manger pour se soigner mais nous nous avons oublié tout ça. Pour moi la maladie ou le mal-a-dit, n’est pas le fait de la nature, mais du mode de vie des hommes et l’éloignement, le manque d’harmonie avec la nature.

    • Avatar Demeter

      Pour info, uine interview tres claire du Pr Montagné qui avoue sa surprise (mais en est ce vraiment une?) en ayant découvert des fragments d’ARN du VIH dans le genome du COVID, chose impossible naturellement dans la configuration du placement des fragments. Bien sur que ce virus et ses variants sont issus d’un laboratoire et sont relachés volontairement dans la nature pour arriver a realiser le grand reve des sectaires de depeupler la terre de 95% de son peuple parmi les moins adaptés et les moins utiles a certains de nos dirigeants…

      Un grand génocide est en cours, avec l’aval et la complicité passive de la majorité de la population mondiale qui n’a pas encore compris qu’ils seront les premiers a mourir…

  • Avatar predateur

    je crois bien que lundi je vais me renseigner pour acheter des actions « pampers » entre certains qui commencent à « chier » dans leur froque (avec raison) et fb qui pisse partout pour marquer son territoire …..il y a surement des bénéfices à tirer de tout ça ….
    pour rassurer charles qui doit être en panne de décodeur ,aussi, ils en parlent à la télé ,
    patrick pelloux a dit il y a quelques jours , en direct chez hanouna (et oui j ai de sérieuses références https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif)que ce virus brésilien était déjà présent en france ….

    • Avatar Demeter

      Bon, ce qui me choque c’est les sources… Pelloux est une sombre girouette assez abrutie pour aller chez Hanouna, lui meme idiot utile du PAF… Elle est belle la reference de la source… autant s’informer sur gala ou closer tant qu’on y est!!!

      Mais si variante amazonienne ultra virulente confirmée, avec nos dirigeants de merde, il ne faudra que 48 heures pour qu’un positif arrive en france muni de son faux test PCR negatif…

      Concernant les test PCR, personne n’a percuté en apprenant que des francais PCR-negatifs a l’embarquement a paris, se retrouvent 20 heures plus tard PCR positifs au debarquement en chine apres un nouveau test??? La reponse s’appelle physiomer, un spray que l’on s’applique dans la gorcge pour neutraliser 99.9% des virus dontr celui du covid (sisi), et detourné en spray nasal pour recouvrir la muqueuse nasale d’un film antiviral juste avant un test PCR, ce qui en plus permet de bien imbiber le goupillon avec l’antiviral, qui aura le temps d’eliminer toute trace du virus covid d’ici de debut de l’amplification genique de l’echantillon…
      Et pourquoi un depistage positif a l’aterissage? simplement parcequie comme tout spray, il est interdit de le garder en cabine, et les depistages sont effectués avant que les passagers ne puissent recuperer leurs bagages de soute, donc impossibilité de repeter ce qui a ete fait a l’embarquement. CQFD…
      Bref, etrangement des labos sortent a point nommé un spray facilement utilisable pour tromper les depistages… Et on s’etonne que le covid arrive en France et ailleurs dans le monde malgré des depistages obligatoires???
      Tout cela est voulu et planifié de longue date!!!

    • Avatar boco

      Si pépé s’en mêle je vais investir dans les climatiseurs brumisateurs de chlochlo !
      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    • @predateur

       » ce virus brésilien était déjà présent en france …. »

      Vu le nombre de « brésiliennes » que j’ ai rencontrées dans le bois de Boulogne…
      Ca ne m’ étonne pas !!!

  • Avatar rebel

    Il faudrait reflechir messieurs,

    en premier Didier Raoult a prevenu il y a deja deux mois que le virus avait deja mute sept fois, DONC il mute et c’est normal et cela va continuer…

    en deuxieme, le cas du Bresil, Manaus est la region des amerindiens de souche, malheureusement ce n’est pas nouveau, il resiste mal aux maladies, voir lors de l’invasion espagnol vers 1515-1550 en amerique, les populations ameriendiennes ont perdu 80 % du aux maladies ramenes par ces colonisateurs espagnols, c’est un fait historique…

    en troisieme, l’immunisation a ce virus dure peu de temps, donc en realite n’existe pas vraiment…

    en quatrieme, les vaccins ne serviront a rien puisqu’il mute et que l’immunisation n’existe pas reellement…

    conclusion, je soutiens francis Lalanne pour que le peuple remplace ces abritus payes par Big Pharma qui en ce moment s’en met plein les pochent et c’est bien leur but…

Laisser un commentaire